31/05/2009

BUSH CLASSIC 2009

Ce samedi 30 mai s'est déroulée la Bush Classic, à Pipaix (B). Cette randonnée était organisée par le Star Club de Pipaix. Elle regroupait cyclos, vététistes et marcheurs.

Plusieurs parcours au choix, cela permettra de découvrir les charmants paysages touristiques, reliant la Wallonie à la Flandre, via les monts de Frasnes, le pays des collines et les Ardennes flamandes.

clique sur ce lien pour découvrir le parcours de la "Jowan"

Et c'est à 7h30, que Philippe, Michel, Bertrand, Bernard et Marcel, se sont donnés rendez-vous pour un départ groupé. Les inscriptions se sont déroulées à la brasserie Dubuisson, sous un chapiteau, qui acceuillait de nombreux participants.

N'oublions pas que c'est seulement la deuxième édition, en 2008, celle-ci souffrait de petits défauts, mais je crois que les organisateurs se sont arrangés pour ne pas rater la seconde, et de faire de la Bush Classic, une randonnée de premier choix. (1776 participants en 2008)

Après avoir récupéré tout notre attirail (parcours, tickets pour le pack, et autres ) nous nous plaçons à l'entrée , et nous eûmes la bonne surprise de rencontrer Enio Bulfone, de Quiévrain, avec qui Bertrand et moi étions partis à Riccione.

Nous allons faire peut être un bout de chemin ensemble, nous avons choisi la Jowan (150 km) et Enio prendra le parcours du 100 km, tant pis, cela nous aura fait plaisir de le revoir.

La "Jowan" est un parcours vallonné pour les cyclos entraînés.

Placé à l'entrée, André Tignon, nous tirera le portrait, et nous placera dans son article, merci à lui.

Il est l'heure de partir, nous prendrons la direction des monts de Frasnes, attention aux 24 côtes répertoriées dans le parcours. Cela commencera par le Trou Robin, et quelques kilomètres plus loin, l'ascension des "hauts" de St-Sauveur.

Déjà quelques signes de fatigue de la part de Marcel qui a du mal à respirer, cela promet pour le reste, mais il est courageux, il s'acharnera à continuer. Nous rencontrons encore une fois de magnifiques paysages, les Frasnes sont belles. La Belgique est un beau pays, qui vaut le coup d'être vu. L'occasion de prendre de beaux clichés.

Tout au long des premiers cinquante kilomètres, ça monte et ça descend, et puis se profile le Mont de l'Enclus (Kluisberg), premier juge, car cela a était un peu facile, nous le montons, nous sommes motivés puisque dans la descente, c'est le premier ravitaillement. Nous sommes acceuilis au seuil du magasin Jowan, vélociste réputé.

Après quelques collations et sirops, nous reprenons la route direction Roubaix, et son célèbre vélodrome. Mais avant il y aura la côte du Moulin et celle de Comminne.

Arrivés aux abords de Leers, ce sont les canaux qui nous ouvrent la route, c'est d'un calme, quelques pêcheurs, promeneurs nous regardent. Nous roulons à l'ombre des arbres, c'est ça le cyclotourisme.

Et puis nous rentrons dans Roubaix, certains attendent ça avec impatience. Faire leur entrée sur le vélodrome, comme les pros. Encore quelques mètres, et puis c'est le moment magique, nous faisons un tour de piste, nous resterons en bas, c'est vivement conseillé.

Les photos affluent, aux quatres coins du vélodrome, dans n'importe quelles positions. Nous prendrons des photos à l'entrée, là où est errigé un énorme pavé, installé pour les 100 ans de la course. Nous en profiterons pour nous désaltérer, puisque c'était le deuxième ravitaillement, et là peut être la seule fausse note de cette randonnée, c'est qu'il n'y avait plus rien à se mettre sous la dent. Mais bon, on ne leur en tiendra pas rigueur tant le reste fut de toute beauté.

Il nous reste encore un cinquantaine de kilomètres à parcourir, Marcel souffre. Le rythme s'accélère, il a du mal à suivre. Il lui reste encore à gravir le col de la Jubaru et peut être le Mont-Saint-Aubert, alors on ralentit la cadence et je reste avec lui.

Le temps d'une bonne descente et c'est une suberbe blonde qui nous acceuille chez Clément, en nous tendant une boisson Aquaruis au deuxième ravitaillement. Le temps de nous désaltérer, de se déchausser pour certains, pour laisser vivre nos petits pieds.

J'ai la bonne surprise d'être reconnu par nos amis du club Oisquecquois, le père et le frère de Christian, un ami de Riccione.Nous ferons un petit bout de route ensemble, avant de se donner rendez-vous à l'arrivée, pour déguster une bonne Bush.

Marcel et moi laissons partir le groupe, nous rentrons en dilletante. Marcel appréciera ce moment d'accalmie. Les pancartes nous signalent que l'on se rapproche de Pipaix, comme dirait Michel , "ça sent la mousse" .

Nous finirons le parcours de la Jowan, en 6h 19, avec 152 km au compteur, 24, 20 de moyenne, et 1300 de dénivelé. on se change, et direction le stand, où nous attendent nos récompenses.

Nous vidons nos gallopins de Bush, en quelques secondes en guise d'aperitif. On me tire par le maillot, nos amis nous disent que Christian nous attend à une table, on se dirige vers eux et c'est pas un mais deux amis de Riccione que nous retrouvons.

Christian est accompagné de Stéphane, lui ausi était à Riccione. On se vide quelques Trolls, le temps de prendre quelques clichés, de serrer quelques mains, dont celles du politique Delmotte, venu en représentation.

Nous passons un excellent après midi, nous échangeons nos adresses et n° de téléphone, pour de futurs rendez-vous dans les contrées belges.

Vers 16 h00, nous quitterons les lieux , heureux d'avoir pu participer à cette randonnée. Je viens de voir sur le site d'André, qu'il y avait près de 2130 participants, toutes épreuves confondues, dont près de 1200 cyclos. Je crois que le Star Club de Pipaix a réussi son pari, de faire de cette épreuve, un rendez-vous incontournable.

Bravo, messieurs, et sûrement à l'année prochaine.

 

                                   logo1

                         STAR

         150km_profil_600x224
 

 P1    P2

Au départ de Pipaix, à la brasserie Dubuisson.

Z24

P3

Michel et Enio.

Z23

Au départ de Pipaix.

P4

 Photo de groupe avant le départ.

X5

La même, avec notre chef de file.

P5

Suivre la direction.

pipaix300509_125

( photo Y.VERBEKE )

pipaix300509_126

( photo Y.VERBEKE )

P8

P9

Les beaux paysages de Belgique.

P10

Les "hauts" de St-Sauveur, les ennuis commençent.

P11

Bernard.

P12

Michel.

P13

 Bertrand qui connait bien les "hauts" de St-Sauveur.

P14

A ne pas suivre.

P15

Les monts, rien que les monts.

P16   P17

P18   P19

Michel et Papa qui souffre.

P20

P21

Philippe.

P23

Premier ravitaillement, chez Jowan, le vélociste.

P24

En vitrine, le vélo de Tom, lors du "Paris-Roubaix"

P25   P26

La côte du "Moulin"

P27   P28

Le moulin de la côte, et les deux en autre en promenade.

Z31

Le vélodrome.

Z25

Z28

Z26

Philippe.

Z27

Michel.

Z30

Michel et Marcel.

Z27

Bernard.

P30 P31

 

L'entrée au vélodrome, et Bernard.

P32   P33

Un petit air de Tom Boonen!

P34   P35

P38

La stèle pour la 100ème édition.

P36

P37

Photo devant la stèle.

P39   P40

Bernard au ravitaillement, Michel et son assistance.

P41   P42

Encore un superbe moulin des Flandres et Papa dans l'ascension du Col de la Jubaru, c'est dur.

P44   P43

L'hôtesse des boissons Aquaruis et le ravitaillement chez Clément, le vélociste.

P45  P46

Nos amis de Mons avec qui nous fairons un petit bout de chemin, et le canal d'Antoing.

X1

X2

Seuls les buveurs de Trolls ont eu cet honneur.

X7

Bertrand, toujours les mains pleines.

X4

Mr Delmotte en campagne, il nous offrira un verre, ce n'est pas en France que l'on  verra cela.

P50

Nos amis Oisquercquois.

P51

P52

Riccione recomposé, Philippe, Stéphane, Christian, Bertrand.

P53

Après l'effort, le réconfort.









 

11:34 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : philippe, michel, bernard, marcel, randonnee, brevet, monts, riccione, buch | Digg! Digg |  Facebook | |

25/05/2009

HENSIES 2009

Ce dimanche 24 mai 2009, avait lieu la randonnée cyclotouriste d'Hensies, plusieurs parcours au programme, 10, 25, 50, 75 km.

Le départ était donné de l'école de la cité à Hensies, c'était l'occasion de revoir certaines têtes que nous connaissont, Jacques, Serge et les autres, cyclos que nous croisont lors de nos randonnées, le mardi et jeudi à Quarouble.

Une petite dizaine du club s'étaient déplacés ( mais pour nos amis d'Hensies, nous avons tenu à régler 13 participations : le nombre de nos adhérents). Pour cette ballade, nous choisirons un circuit hybride de 40 km, avec l'aller et le retour, certains feront leurs 90 km.

Comme d'habitude nous finirons par une bonne bière et un sandwich, certains se donneront rendez-vous pour le samedi 30 mai, à Pipaix, pour la Bush Classic.

Bravo aux organisateurs pour leur acceuil et leur fléchage. Leur satisfaction était avérée lors du décompte des participants au nombre de 356 : il a fait beau temps, cela aide!

A14

A18

 

 

A5

A6

A7

A19

A8

A4



 

22/05/2009

L'ASCENSION BIKE 2009

En ce jour d"Ascencion", finalement, seul un petit nombre de cyclos de La Petite Reine de Condé ont tenté de "s"élever"  sur les côtes de la Région des Monts de Frasnes, de la Jubaru et du Saint-Aubert bien aimé.

Jean-Louis, fait rare, a mené tout le long du parcours : 86km au retour à Condé. Merci à lui d'avoir bien voulu m'attendre. Finalement nous sommes partis sur le 35km. On nous proposait au niveau des petits parcours : un 80km, un 60km et un 35km.

Comme mercredi, j'ai beaucoup souffert et j'ai tout fait au courage. Mon dos allait mieux de même qu'au niveau respiratoire, j'avais supprimé anti-inflammatoires et myorelaxant.. Mais je suis parti avec une contracture au mollet gauche et avec une jambe droite très endolorie? ... j'ai des difficultés pour me déplacer!

Le parcours était très bien, exigeant, inconnu pour moi en grande partie. hormis peut-être la côte de THIMOUGIES ( 6%, 7% durant 500m) que j'ai réussie à franchir tranquillement (130 pulsations/minute) ... à bonne distance de Jean-Louis et de deux femmes que nous venions de dépasser? c'est dire de mon état de fatigue. Au final notre moyenne fut 23km/h sur les 86km???

Nous avons rencontré Marcel CUVELIER du club de RAISMES pas très en forme non plus. Puis aussi Raymond Sizaire de Vieux-Condé; un ancien du club de Condé.

Merci aux organisateurs pour ce beau parcours très bien flêché.

Sur les photos, nous avons échangé avec deux cyclos chevronnés de TAINTIGNIES. 

Sans titre

A1

Jean Louis lors de l' arrivée.

A2

Avec des cyclos de Taintignies.

PHILIPPE

Ce jeudi 20 mai, s'est déroulée à Bruyelle (B), l'Ascension Bike, une randonnée organisée par les cyclotouristes d'Antoing (B).

Nous nous sommes donnés rendez-vous pour le départ, place de Vicq, à 6h45.

Après avoir récuperé les deux autres comparses, Michel et Bertrand, nous voici donc en route pour l'Ascension. En compagnie de Bernard et des frères Dehon, Philippe et Eric, du club cyclo d'Aulnoy-lez-Valenciennes.

Arrivés sur place, au terrain de foot-ball, nous nous dirigeons vers le local, où nous attendent les inscriptions. Plusieurs parcours aux choix, 35, 60, 80, 105, 130, 150.

Nous choisirons le BAD de 150 km.

Comme à son habitude, Bernard démarre sur les chapeaux de roues, on ne le changera pas, la seule façon de le ralentir est la crevaison, mais la scoumoune l'a abandonné, dommage pour nous.

Nous prennons la direction des Monts de Frasnes, ça se voit, ça monte et cela descend, avec les montées de Montreuil-au-bois, Chapelle-Notre-Dame des Champs, Grandrieu-bois d'Antoing, Miclette et la Folie d'Oeudeghien.

Km 60, premier ravitaillement à Buissenal, chez l'habitant, dans une cour, friandises à volonté, ça creuse. Quelques photos et nous voilà repartis direction du Saule pendu et surtout le Mont-st-Aubert, en passant par le col de la croix Jubaru.

Km 100 , les meilleurs partent devant dans l'ascension du Mont, quand à moi je suis resté avec Michel et Bertrand pour l'ascension, qu'ils montent à leur rythme.

Dans la descente, voulant combler notre retard, nous avons acceleré, manque de pot, nous avons raté un virage et nous voilà en bas, forçés de refaire demi-tour. Nous avons fait perdre quelques minutes aux Aulnaysiens.

Km 115, au détour des routes, nous croisons l'antenne de Froidmont, une antenne de 160 m de haut, pour la réception hertzienne. Ce sera notre dernier mont puisqu'elle culmine à 80 m .

Km 117, dernier ravitaillement, quelques provisions, bourrage de poches pour entammer les 30 derniers km. Nous finirons comme nous avons commençé, à fond, Bernard à la commande, roulant à des pointes de 34 km/h.

Nous pourrons dire un grand merci à Philippe ( Dehon) qui passera son temps à nous pousser dans le dos pour nous donner l'impulsion.

Nous commençons à respirer, quand nous apercevons la pancarte Rouillon, et Wiers, nous sommes chez nous, ça sent la mousse comme dirait "Zanini". Nous rentrons sur les bords des canaux. Il aura fait un temps magnifique, pas de gros problèmes, à part la fatigue.

Arrivés à Bruyelle, direction le bar, pour estampiller notre carnet à denivellation, avant de prendre une Leffe, cela fera du bien.

Nous apprendrons qu'il y a eu 620 participants à cette randonnée, tous circuits confondus. Nous avons parcourus 158 km, en 5h51 , à peu près à 27 km/h de moyenne.

Merci aux organisateurs pour leur gentillesse, et pour la beauté des parcours.

Z

 

A18                                                    A1

Le départ de Bruyelle et la photo de groupe devant la friterie Totof.

A8A9

Bertrand et Michel.

A4A5

Philippe et Bernard.

A13A7

La Française des jeux recomposée et Eric.

A10A11

Bernard et Michel.

A12A14

Eric, Philippe et Michel dit "Plume et Plume"

A15

A16DSC06545

Michel et Bertrand dans la fin du Mont-Saint-Aubert.

dyn005_original_554_738_jpeg_2646897_31526719417ab1b04b1e92cd83ce95b5A26A2

Les beaux paysages de Belgique.

DSC06547

Après l'effort, le réconfort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11/05/2009

LES CRETES THUDINIENNES 2009

 

Ce dimanche 10 mai 2009 s'est déroulée la 20ème édition des Crêtes Thudinniennes, organisée par le club cyclo d'Estinnes-au-Mont (B).

C'est un brevet à dénivellation. Plusieurs parcours sont au programme, 35, 80, 109, 124, 147 km.

Après la Lotto Reuzen Van Vlaanderen de la veille cela promet. Après avoir donné rendez-vous à Bernard la veille, nous avons pris le départ à 7h00, direction la ferme Houdard, à Estinnes-au-Mont.

Arrivés sur les lieux, nous prenons la direction  des routes de campagne, le temps est ensoleillé, cela fait plaisir.

Nous arrivons à Thuin, où nous devons escalader le mur en pavés, rien à voir avec la randonnée d'hier, mais elle s'avère être dure. Puis la descente, vers l'abbaye de l'Aulne, déjà vue lors du Rallye de la Trappiste. Joli coin, près du canal, pour de belles ballades. Nous arrivons à Landelies où nous attend son col de 177 m, que nous montons sans peine.

A peine le col terminé , nous prenons la direction du "M" de Bomeree, une montée en zig zag, super sympa, on s'y croirait.

km 45, premier ravitaillement à Thuillies, petites collations à volonté, on ne s'attarde pas, nous reprenons la route vers le barrrage de l'Eau d'Heure, en passant par le lac de de Feron, de Falemprise et de Plate Taille.

C'est magnifique, les mêmes paysages que le rallye de la trappiste que j'ai adoré. Nous finirons les 50 derniers kms dans le site touristique de la Botte du Hainaut.

En haut des crêtes, nous surplombons toute cette region, verdure, forêt, culture, etc...

Vraiment, en effectuant les Cotacols de Manage, le Rallye de la Trappiste et aujourd'hui les Crêtes Thudiniennes, nous avons tiré le gros lot, conçernant la beauté des paysages, rien à voir avec le plat pays qui est le nôtre.

Nous finirons à Estinnes-au-Mont, en bouclant les 146 km en 5h32, 26 km/h de moyenne, et 1850 m de dénivelé.

Pas mal pour deux cyclos, dont l'un venait de boucler un tour du Quercy, avec 750 km en moins d'une semaine, et l'autre, avec 150 km de la Lotto Reuzen Van Vlaanderen effectuée la veille.

Après la randonnée, nous prendrons une bonne bière, histoire de se désaltérer, et j'ai eu la bonne surprise de rencontrer un cyclo venu l'an dernier avec moi, lors d'un séjour à Riccionne. Nous avons échangé nos histoires, le temps de prendre une photo souvenir, et c'est déjà l'heure du départ.

Nous garderons un excellent souvenir de cette randonnée. Bravos, messieurs, pour l'organisation, le fléchage et le reste, ( surtout la bonne humeur ).

Je crois que les 594 cyclos seront du même avis.

                                      Z10

estinnes1

estinnes

Merci à Michel pour les coordonnées ( carte et profil )

http://randonneescyclotouristes.dhblogs.be/tag/estinnes

Z1

Philippe et Bernard.

P5100111

Le depart du mur de Thuin.

P5100112

Belle vue du mur.

IMG_4542

cret0931

Philippe et Bernard dans le mur de Thuin.

IMG_4667

Belle vue de la haut

Z2

L'Abbaye de l'Aulne.

Z3

Les abords de Landelies.

Z4

Belle guingette.

Z5

Z6

Les italiens de Riccionne à Estinnes-au-Mont. Et encore bonjour à Christian Vandenborre, et sa famille

 

 

 

19:50 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : randonnee, brevet, bernard, philippe, bad, bomeree, cyclos, coteur, riccione | Digg! Digg |  Facebook | |

10/05/2009

LOTTO REUZEN VAN VLAANDEREN 2009

Ce samedi 9 mai 2009, avait lieu la "Lotto Reuzen Van Vlaanderen" ou "Lotto géant des Flandres" en français. 2000 participants se sont frottés à cette aventure.

Le départ fut donné à partir de 7h00, place de Renaix (B).

Arrivés à 6h30, nous sommes en quête d'un endroit pour déguster un café. Nous entrons donc dans le seul café resté ouvert sur la place, et là, comme un fou rire, nous sommes tombés sur un café "boîte de nuit", d'un genre spécial. Cela commence fort !

Après s'être fait mettre à la porte gentiment, en s'excusant de ne pas pouvoir nous servir un café, nous décidons de faire l'impasse et d'attendre Alain, ce cyclo de Chartres, rencontré sur la Van Petegem, venu spécialement, pour cette partie de grimpettes dans les Flandres Orientales.

Il faut dire qu'il y en avait au programme : 30 montées avec 2700 m de dénivelé sur 140 km. De quoi mettre de l'ambiance, avec des ascensions telles que le Kluisberg, Le Paterberg, Le Koppenberg, Le Molenberg, Le Varent, Le Berendries, Le Berg Ten Houte et le Fortuinberg pour ne citer que les plus durs.

Nous nous inscrivons dès 7h00, 20 euros, c'est pas donné. Nous prenons le départ à 7h30, et là, pas le temps de s'échauffer puisque c'est déjà l'ascension du Fiertelmeers. Elle laissera des traces, ça fait mal!

Petit à petit, nous prenons la température du terrain, jusqu'au Kluisberg ( Mont de l'Enclus ) que nous connaissons un peu pour l'avoir gravi à l'entraînement avec les copains de La Petite Reine.

Nous le montons par une voie inconnue. Une fois effectué, nous nous égarons dans la descente. Après plusieurs renseignements à la population locale, nous décidons de refaire l'ascension par le côté que nous connaissons.

Par rapport aux autres, nous pourrons nous vanter d'avoir 31 monts à notre actif. Dans les alentours de Oude Kwaremont, nous commençons à aperçevoir les carricatures des champions cyclistes, l'ambiance du Tour des Flandres.

C'est l'ascension du Vieux Kwaremont, la première en pavés, dure, surtout avant le Paterberg, une côte mythique de 13 % en moyenne et 20 % dans le pourcentage maximun avec des pavés pour corser le tout.

Il faudra poser le pied à terre : manque de force, et pas possible de faire autrement pendant quelques mètres.

Arrivés en haut, nous faisons la connaissance de quelques gars du nord ( St-Amand, Bousies, etc... ) venus eux aussi se frotter à cette randonnée. Pas le temps de discuter, nous préférons ne pas nous attarder avant l'ascension de l'autre difficultée du jour, le Koppenberg.

Là aussi , nous mettrons pied à terre, mais c'est promis, c'est la dernière fois.

Ouf! le premier ravitaillement, après 40 km, il était temps, bourrage de poches à volonté, de célèbres gauffres Mêli au miel. Et c'est reparti, nous montons mieux, mais l'enchaînement fait mal, et puis  c'est le Taienberg, puis le Molenberg avec ses pavés disloqués.

Nous passons cet obstacle, pour arriver au deuxième ravitaillement avec 80 km effectués. Là idem, bonne collation avant l'ascension de Berendries, que j'ai trouvé très dure lors de la Van Petegem.

Nous repartons rejoindre Alain, parti en éclaireur, nous serons surpris, nous l'avons gravis sans encombre, nous devenons bons? Mais c'est illusoire car l'Elverenberg Vossenhol nous rappelle qu'il faut compter avec tous les monts.

Troisième ravitaillement au km 106, avant l'ascension du Varent et bis répétita, comme à la Van Petegem. C'était l'une des plus dure, cependant pas de problème, comme dit "Alain", quand on connaît les cols, on les passe mieux. Mais deux autres cols nous ferons mal aux jambes : le Berg Ten Houte et le Fortuinberg avec leurs 21 % dans la partie la plus dure.

Nous souffrons, mais nous comptons à reculons :  il n'en reste plus que deux, ça sent la mousse comme dit "Michel"!

Il est 15h15, nous passons sous l'arche gonflable, tout ça pour nour dire que c'est terminé.

Ce fut dur, nous avons voulu voir, nous avons était servis toutefois contents de l'avoir fait, mais pas prêts de la refaire de si tôt!

150 km au compteur, environ 3000 m de dénivelé, j'ai mené tout au long du parcours, entre les cols, ça va laisser des traces.

Demain, je dois aller à la 20ème édition des Crêtes Thudiniennes, à Estinnes-au-Mont, en Belgique, pour un brevet à denivelé de 150 km, ça va faire mal!

Mais quand on aime, on ne compte pas, en plus, je suis accompagné de Bernard, il ne chôme pas sur les parcours, j'ai hâte d'avoir fini tout cela pour en prendre cinq.

M1

A18A19

A17

  

MONTEES DISTANCE ALTITUDE % MOYEN DE LA MONTEE % MAXIMAL DE LA MONTEE
FIERTELMEERS 500M 57M 11,4% 20,0%
SHAPENBERG 1200 M 102 M 8,5% 21,0%
KRAAIBERG 1300 M 71 M 5,5% 12,0%
LE HORLITIN 950 M 72 M 7,6% 15,0%
KLUISBERG 2100M 116 M 5,5% 18,0%
OUDE KWAREMONT 1000 M 64 M 6,4% 12,0%
PATERBERG 350 M 46 M 13,1% 20,0%
WAAIENBERG 750 M 50 M 6,7% 12,0%
KOPPENBERG 700 M 66 M 9,4% 19,0%
KORTEBERG 1000 M 64 M 6,4% 17,0%
TAAIENBERG 800 M 49 M 6,1% 16,0%
EIKENBERG 1000 M 62 M 6,2% 10,0%
KAPELLEBERG 800 M 54 M 6,7% 14,0%
WOLVENBERG 650 M 46 M 7,1% 17,0%
BRAAMBRUGSTRAAT 800 M 47 M 5,9% 14,0%
ABEELSTRAAT 500M 41 M 8,2% 18,0%
MOLENBERG 450 M 33 M 7,3% 14,0%
ARMEKLEIE 550 M 45 M 8,2% 10,0%
BERENDRIES 900 M 65 M 7,2% 12,0%
ELVERENBERG 1400 M 51 M 3,6% 9,0%
TOEPKAPEL 400 M 28 M 7,0% 12,0%
TENBOSSETRAAT 450 M 29 M 6,4% 9,0%
VALKENBERG 550 M 45 M 8,2% 13,0%
STEENBEEK 300 M   7,2% 17,0%
STEENBERG 800 M 60 M 7,5% 13,0%
VARENT 800 M 59 M 7,4% 13,0%
BERGTEN HOUTE 1100 M 66 M 6,0% 21,0%
FORTUINBERG 1200 M 88 M 7,3% 21,0%
MUZIEKBERG 700 M 60 M 8,5% 14,0%
TENBERGE 1250 M 60 M 4,8% 9,0%

  

A1

A2

A4

Le départ, sur la place de Renaix.

A3

Michel et son assistance.

A5

Michel et Alain dans l'ascension du Horlitin.

A6

Michel dans le Kluisberg.

A7

La carricature de Nico Mattan, dans l'Oude Kwaremont.

A8

Une maison peinte aux couleurs de Boonen, Van Petegem, Merckx, Van Impe, etc...

A10

Michel, pied à terre, dans le Patterberg, " j'aurais su, ch'rai pas venu"

A11

Les gars du Nord dans le Reuzen.

S2

A9

Le premier ravitaillement dans les alentours de Nukerke.

A12

Les deux trainards, toujours en train de discuter.

A2

Philippe dans Bergten houte

A1A3

Philippe et Michel dans Bergten houte

A4

Michel dans Bergten houte

A13

Les moulins des Flandres.

33

 Paysage des Flandres ( Photo cycling.be )

35

 Paysage des Flandres ( Photo cycling.be )

62

 Paysage des Flandres ( Photo cycling.be )

A15

Beaux paysages des Flandres Orientales.

A14

Le fléchage, toujours là pour nous dire que ça va monter.

S3

A16

Le repos des guerriers, Leffes à la main, sur la place de Renaix

S1

 

 

 

 

 

 

 

 

20:22 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, brevet, philippe, michel, bad, alain, monts | Digg! Digg |  Facebook | |

04/05/2009

LA THERMALE 2009

Ce dimanche 3 mai 2009 s'est déroulée la randonnée de la Porte du Hainaut : la Thermale.

SA

 

sa1

Bertrand, Jean-Marc, Michel, Jean-Pierre, Régis ( photo A.TIGNON)

SA2

Bertrand, Michel, Jean-Pierre, Jean-Louis ( photo A.TIGNON)