22/01/2010

RICCIONE 2009 PAR BERTRAND

Cela fait maintenant 13 ans que l' hôtel Dory accueille en mars et octobre de nombreux cyclos, soucieux de préparer leur saison ou de bénéficier de leur forme de fin d'année.

Nombreux sont ceux qui viennent conjuguer moments de détente et de bien être. L'hôtel Dory est le premier hôtel pour cycliste de Riccione. Il organise des séjours pour tous, que l'on soit vélo-touriste ou vélo-sportif.

Chaque année de nouveaux parcours sont sélectionnés, à travers les routes de la Romagne, de Toscane et des Marches. Ceux-ci sont encadrés par des guides qui connaissent la région sur le bout des doigts. Ils nous font profiter des routes de l' arrière-pays où il y a peu de circulation.

Normal, donc, que 1500 amoureux de la "petite Reine" passent par l'hôtel chaque année, pour découvrir les plus belles routes de la région, l'accueil de la maison, et la merveilleuse cuisine italienne.

Nous y sommes allés en 2008, toujours au mois d'octobre, avec nos amis du Cyclo Club de Quievrain. Nous y avons passés un bon séjour, c'est pour cela qu'on étaient partant pour une nouvelle édition en 2009.

Le séjour est programmé du 21 au 27 octobre 2009, le départ avait lieu à Quievrain, le 21 octobre 2009 à 14h00, sous le soleil. C'est bonne occasion de retrouver toute la bande, Ennio, Franco, Daniel, et les autres. Le bus est toujours conduit par notre ami, Bernard, un excellent chauffeur, qui nous berçera toute la nuit.

Cette année, un deuxième bus était programmé au départ de Spy, tellement la demande est forte. Le voyage  s'est bien passé, nous avons effectués le même parcours , avec les mêmes étapes qu'en 2008, et toujours cet arrêt à Saint Avold pour dîner.

21

LES BUS LES GENERALTOUR AU DEPART DE SPY

Dans la nuit, dès l'entrée en Suisse, le temps s'est mis à changer, la pluie s'est invitée au voyage. Elle ne s'arrêtera pas avant jeudi midi. Le matin du 22 octobre, nous prenons notre petit déjeuner en Italie, à Forli, il pleut toujours. Il est 9h00, nous arrivons à Riccione, beaucoup plus tôt que d'habitude, l' hôtel n'est pas prêt à nous accueillir. Il a fallu, pour patienter que Bernard nous promène en bus jusqu'à midi, avec un arrêt dans un super centre commercial Leclerc.

1

RICCIONE

Après le repas du midi, nous prenons possession des chambres. Cette année, nous avons droit à la Suite Savioli, un appartement plus grand que la chambre, avec cuisine équipée et terrasse, salon de jardin, située à 100 m de l' hôtel.

Il est 14h30, le temps s'est levé, première sortie, pour délasser les mollets, une ballade de 54 km dans l' arrière- pays. Après cette dure journée, et avoir pris la douche, nous nous dirigeons vers le restaurant pour le diner. Cette année nous occupons les lieux, puisque nous nous installons à plusieurs tables pour diner. Quievrain était en forte représentation avec 20 personnes à table, ce qui laisse présumer de bonnes parties de rigolades, les jeunes mettront de l'ambiance tout au long du séjour.

Après ce repas, direction la chambre, et dodo. Et j'ai dormi comme un bébé!

Nous sommes le vendredi 23 octobre, le temps n'est pas au rendez-vous, il pleut. La sortie, initialement prévue, la Strada Panoramica sera annulée. On nous proposera deux excursions pour meubler la demi-journée. L' après midi, nous irons visiter San Marin, sous un déluge de pluie.

54

PARTIE DE CARTE DANS LE BUS ET SAN MARINO, MAIS EN OCTOBRE 2008

23

SAN MARINO, SOUS UN DELUGE, EN OCTOBRE 2009

Samedi 24, le temps n'est toujours pas au rendez-vous, notre guide annulera la randonnée, pour éviter les accidents. Il préférera nous faire rouler l' après midi, direction la Panoramica. Départ 14h00, pour 95 km et 800 m de dénivelé.

46616696[1]1

PHOTO DE GROUPE AVEC LE CYCLO CLUB DE QUIEVRAIN, ET AVEC NOS AMIS ENNIO ET JACQUES

32

PRET POUR LE DEPART EN COMPAGNIE DE MARCEL, ENNIO ET JACQUES

67

EDDY ET FRANCO

8

NOTRE TABLE

Dimanche 25 octobre, une sortie de 103 km et 1000 m de dénivelé, direction Santacangelo-Passo del grillo. Départ 9h30, arrivée 14h00, le temps de s'installé à table pour déguster la Pasta. Une soirée sous le signe des photos, prises ça et là, tout au long des parcours. et nous arrivons au lundi 26 octobre, dernier jour, avec au programme le soleil. Une dernière sortie de 65 km et 800 m de dénivelé, direction Mondaino, parcours très dur.

1

SANTARCANGELO

23

LE PAYS DE L'EMILIE ROMAGNE ET LE SOLEIL BLEU DE MONDAINO

48

NOS GUIDES ET MOI POUR UNE PAUSE A MONDAINO

56

ENNIO, JACQUES, MOI

79

L'EMILIE ROMAGNE

1011

2021

PHOTO DE GROUPE ET PATRIC MAES, CHAMPION DE DESCENTE ET BMX

http://www.vtt-patricmaes.be/

2223

NOTRE AMI ET CHAUFFEUR BERNARD

Aussitôt rentrés, douche, démontage des vélos, mise en caisse. Le temps de boucler les valises, nous prenons la route, direction le bord de mer, au restaurant, histoire de finir cette dernière journée avec une bonne assiette de pâte, sous le soleil en prime. Il est 17h30, Bernard nous invite à monter dans le bus. Le trajet se déroulera toujours sans encombre, toujours berçés par notre ami.

Il est 12h30, nous arrivons à la gare de Quievrain, ou toute la famille nous attend. Malgré tout cette semaine marquée par des journées de pluies, on ne s'est pas ennuyé . Les organisateurs ont su nous distraire avec des excursiosn en car ( Visite de Santarcangelo, San Marino, Les cycles Boghetta, la fabrique d'huile d'olive, etc...)

Notre suite à l'hôtel Savioli était parfaite ( repos, confort ). Les repas sont toujours aussi copieux, cette année plutôt axées sous forme de buffet chaud ou froid ( de grande qualité ), à volonté, vu le nombre de cyclos présents.

Les parcours sont toujours aussi beaux, dommage qu'on n'est pas inventé la caméra sur les cycles, puisque nous n'avons pas assez de temps pour apprécier. L'arrière-pays italien est splendide, les gens accueillants et serviables.

Remerçions Jean Ghierche  pour son organisation.

Peut-être à l'année prochaine.

Bonne année 2010, à tous nos amis cyclotouristes.

BERTRAND

 

 

00:21 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bertrand | Digg! Digg |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.