28/06/2010

MONTAGNES DE REIMS 2010

 Ce dimanche 27 juin 2010 s'est déroulé le 53 ème Brevet Cyclo des Montagnes de Reims, organisé par le Cyclo Club Remois.

  La Petite Reine de Condé s'est fait le plaisir d'y participer une seconde fois, puisqu'elle était présente en 2009. Philippe, Bertrand et Michel ont appréciés cette randonnée et voulaient surtout y  revenir.

 4 parcours sont programmés, 48, 88, 115, et 154 kms. Nous obterons pour le plus grand, vous l'imaginez.

 Cette année, ils seront accompagnés de Bernard, Marcel et Alain, le cyclo de Chartres. Rendez-vous fut donc donné à 7h30, a Reims, pour le départ. Puisque certains étaient partis la veille, d'autre venait d'autre horizon.

 Arrivés sur les lieux, le parking fut pris d'assaut. Ce qui laisse présager un nombre important de randonneurs, normal vu les conditions atmosphériques annoncées.

 7H45, nous nous rassemblons pour effectuer nos 154 kms. Il ne faut longtemps pour quitter la ville et  nous nous retrouvons à longer les vignes, puisque nous sommes au km 5.

 Km 6, Villedommange et sa première montée, le ton est donné, il fait déjà chaud, à cette heure de la matinée. Dur, dur, pour cet après-midi.

 Km 29, Chatillon sur Marne, et son premier ravitaillement. Et la encore, il faut monter pour gagner sa croute. Arrivés sur les hauteurs, le pape Urbain 2 domine la plaine, c'est un point de vue magnifique.

 Quelques photos avant de nous séparer, Bertrand accompagnera Marcel pour le reste du parcours. A 68 ans, il faut un peu plus de temps pour récuperer.

 Nous filons bon train, nous traversons de grands domaines, les versants sont recouverts de vignes. C'est vraiment magnifique, un autre paysage que notre Nord adoré.

 Km 48, une flèche nous indique à gauche toute , direction Hautvillers. Et la première surprise, une côte, qui laissera des traces sur l' organisme. Celle-ci n'était pas au programme l'an dernier. Nous nous rapprochons de Champillon, nous savons que pour y arriver , il faudra monter. Alors on se calme, et nous comtemplons la nature.

 Km 53, la route des vignes de Champillon, la vallée des champagnes Mercier. Des pieds de vignes, rien que des pieds, à perte de vue.

 On monte, le deuxième ravitaillement nous accueille, il faut bien se rafraichir, il fait très chaud. Je n'arrête pas de mouiller ma tête, la moindre montée, effectuée sans air, et c'est la tête qui bouillonne.

 Nous descendons vers Dizy, l'air frais, est agréable, nous arrivons dans la commune de " Ay ", elle porte bien son nom, puisqu'à la sortie, nous bifurquons vers Mutigny.

 Ca va faire mal, tout en sachant que la côte présente des parties à 20 %.

 La chaleur nous accable, je monte au train, impossible  d'accélerer, la tête chauffe, les muscles sont durs. Ouf, c'est fini, tout le monde est passé, et c'est la descente qui va nous refroidir un peu.

 Nous arrivons à Antonnay, le 3 ème ravitaillement, une halte qui sera la bienvenue. Nous en profiterons quelques instants pour enlever nos chaussures. Quel délassement.

 On reprend la route vers Trepail, et nous croisons un rallye de voitures anciennes, des Renault, surtout des A310 et Berlinette. Spectable de vitesse et de beauté.

 Plus tard, nous rentrerons dans un village et là c'est un rassemblement de vieilles Tractions Citrôen, qu'on aperçoit. Et encore plus tard, c'est une horde d' Harley que nous croisons. Vraiment un spectacle de belles mécaniques.

 Km 97, Mailly le camps, le 4 ème ravito, et son arrêt repas. Nous sommes toujours à la recherche de la fraicheur. De l'eau pour certains, de l'air pour d'autres, et de l'ombre s'il vous plait.

 Allez, il est temps de repartir, surtout que dans moins de 3 km, c'est la côte de Ludes, qui nous tend ses bras. Dur, dur, petit à petit nous avalons le macadam. Arrivés enfin là haut, il faudra en garder sous le pied pour monter la " Germaine ".

 Km 128, la côte de Cuchery, en bas on peut déjà voir les cyclos passés devant nous là haut. On voudrait déjà être à leur place. Pareil, petit plateau, grande couronne, et on monte, on monte. Une grande arche nous accueille à La Neuville aux Larris. Un autre et dernier ravito nous attend. Toujours la recherche de la fraicheur, de l'eau et de l'air.

 Il nous reste encore 25 kms à effectuer et une dernière montée. Les organismes en prennent un coups, et auront raison de Bernard, qui nous fera un coup de chaleur.

 Nous roulons bon train et commençons à voir Reims au loin, cela fait du bien. Nous finirons le parcours avec 164 km au compteur, avec une petite erreur de parcours à cause de notre " manque de  vigilance ".

 La douche est chaude, nous ressortons aussi transpirant qu'a l'arrivée.

 Un dernier cachet sur le carnet. histoire de boucler la boucle. et direction la table, un dernier morceau de gâteau et une boisson rafraichissante. C'est fini, nous avons appréciés le parcours dans son ensemble, avec un très bon fléchâge, pas comme en 2009.

 Le seul bémol de ce brevet, est le prix . 12 €, c'est un peu cher, il manquait quand même une autre collation a l'arrivée. Ce n'est pas un petit morceau de gâteau qui nourrit son homme. A revoir, sinon, le reste est irreprochable, venez nombreux, c'est vraiment la rando la plus dure au Nord de Paris, comme dirais Bernard. Un grand bravo à tous ces bénévoles, venus nombreux et surtout de tous  ages. Que cela fait plaisir de se faire servir un Coca, par un gosse. Peut être la relève, celle qu'on a du mal à voir venir.

 Bravo, et encore bravo. Peut être a une prochaine fois. Nous finirons l'après midi, en passant en ville. Il ne fallait pas partir sans voir la cathédrale. Malgré l'énormité des chantiers en ville, nous avons su nous garer, et profiter du point de vue, à la térrasse d'un café, en " sirotant " une bonne Saint Thomas.

 Une dernière visite à l'intérieur de la cathédrale, et nous quittons Reims. Nous arriverons à Condé 2h15 plus tard, un dernier coup de fil aux amis, restés en retrait. Il est temps de prendre du repos, avec un dernier plat de pâtes et une bonne nuit.

 CLIC SUR CELIEN POUR DECROUVRIR LE PARCOURS DETAILLE

 

r1   r50
 

 

r5

 

6

 

  r6r7

 Au départ de Reims.

 r9r10

 Les premiers pieds de vignes, a Villedommange.

 r11r12

 L'arrivée à Chatillon sur Marne, ravitaillement n° 2.

  r15r17

 La statue du pape Urbain 2, surplombe la vallée.

 r14

 La table d'orientation.

 r1610.jpg

 r18r19

 Marcel et Bertrand.

 r20r21

 Nous sommes bien sur la route touristique du champagne.

 r23r22

 La montée de la côte de Hautvillers.

 r24r25

 r26r27

 Le ravitaillement de Champillon.

 r31r30

 Une halte repose pieds.

 r32r33

 La côte de Mutigny.

 r34DSC08845.JPG

La halte à Antonnay.

 r36r37

 L'arrivée a Mailly.

 r38r39

 Le coin repas.

 r40r41

 r42r43

 Fini la côte de Ludes, ca se voit.

 r44r45

 La fin de la côte de Cuchery.

 BCMR

 r46r47

 La cathédrale.

 r48

 r49r51

 15.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.