28/09/2010

MONTS ET MOULINS 2010

Ce dimanche 26 septembre 2010, s'est déroulée la 37 ème Monts et Moulins, organisée par le Cyclo Club de Roubaix.

Plusieurs parcours sont proposés : 35,55,85,120 km pour la route et 45 km pour le VTT.

Crée en 1973, ce brevet a pour objectif de nous emmener à la découverte des moulins typiques par des routes campagnardes et vallonées. Le parcours propose de sillonner les abords des Frasnes jusqu'aux environs de Courtrai, Ronse et Tournai.

Le parcours reprend quelques côtes célèbbres empruntées par les Flandriennes, dont le Mont de l'Enclus, le vieux Kwaremont, le Paterberg, le Kortekeer, Berg ten Houte et autre col de la Croix Jubaru.

Pour faire plaisir aux cyclos, certains pourront emprunter la piste du vélodromme à leur arrrivée.

Notre rendez vous est fixé a 7h30, dérrière le siège du Vélo Club de Roubaix. Philippe et Alain ( Chartres ) sont les seuls à risquer le parcours. La météo n'est pas clémente, mais vraiment pas. Nous quittons Onnaing avec la pluie et nous prendrons le départ à Roubaix avec la pluie. Il faut être " maboul " pour prendre le départ. Peu de gens se sont risquer, mais comme dit le vieux dicton d'Alain " la pluie du matin, n'arrête pas le pèlerin ".

Bref, au bout de 100 m, le cuissard est déjà trempé.

Arrivés a Leers, nous croisons notre premier moulin, le " moulin de Leers " . Il s'agit d'un moulin de briques blanches, construit en 1852. réstauré et inauguré en 1971. Il sera restauré plusieurs fois et les travaux finiront en 1992.

Nous arrivons au premier ravitaillement. Pas le temps  de prendre froid, il faut repartir assez vite et direction le premier mont : le Mont de l' Enclus.

Nous l'avons grimpé par un côté que je ne connaissais pas encore. Il faut dire que c'était sympa.

Les vues sont magnifiques. Les campagnes, les bois, et les villages sont variés. Malgré la pluie, c'est vraiment très beau. Nous nous dirigeons vers le Vieux Kwaremont et le Paterberg. Les montées en pavés. Pour ma part, je coincerai dans le Paterberg. Les pavés glissants et un 39 a l'avant aurons raison de moi.

Nous sommes dans des coins magnifiques, une belle ballade dans les Flandres. Nous croiserons plus tard, le moulin Bossenremolen d'Etikhove. Connu d'antan sous le nom de Tukmolen.Il est construit en 1452, reconstruit en 1763. En 1959, il cessera le broyage, et sera déplacé en 1996 et 1998.

Nous roulons aussi sur le circuit " Franco Belge ". Circuit qui fête ses 70 ans. 4 étapes au programme sur 690 km environ. Il débutera le 30 septembre et se terminera le 03 octobre 2010. La course verra des professionnels s'affronter . Nous roulons sur des routes qu'emprunterons les coureurs dans les étapes :

Templeuve-Mouscron et Lessinnes-Poperinge.

Vu les conditions atmosphériques et le fléchage de couleur rouge, pas du tout adapté sous la pluie. Nous raterons le deuxième ravitaillement a Saint Sauveur. Nous arrivons a Ellezelles, ou nous pouvons admirer le moulin de Cat Sauvage. Il est dressé sur une crête de 116 m de haut. Situé le long de la route de Lessines à Renaix. Construit en 1750 pour une comtesse, il sera racheté en 1958 par la fédération de la province du Hainaut. Il sera restauré en 1960.

Nous prenons maintenant la direction du Col de la Croix de Jubaru. Un arrêt, quelques photos. Pauvre appareil, trempé et remplir de buée. La catastrophe. Nous redescendons ce col, pour arriver à Tournai. A ce moment là, nous prenons l'orage sur la tête. Un vrai déluge. Nous sommes en colère,impossible de retrouver le fléchage. Nous quittons le circuit pour suivre les panneaux. Et là, a la sortie de Tournai et les faubourgs de Froyenne, nous ratons une fois de plus le ravitaillement. Pas de bol, nous continuons. Il nous reste peu à faire.

Nous finirons le parcours aussi trempé qu'au départ. Nous serons les derniers arrivés avec deux vététistes. Cette randonnée aura rassemblée 99 cyclos dont 4 valeureux cyclos sur le parcours des 120 km.

Dommage, car en 2009, ce brevet à compter 585 engagés. C'est vraiment une très belle randonnée, n'hésitez pas à venir découvrir les paysages du Nord. Nous finirons cette ballade sans pouvoir se laver dans les mythiques douches du Paris-Roubaix. Nous prendrons quelque photos souvenirs en compagnie de Bernard Alain, le Président des Amis du Paris-Roubaix

DSC09749.JPG

moulin de Leers.

DSC09751.JPG

La tenue du matin.

DSC09752.JPG

DSC09753.JPG

la montée du Vieux Kwaremont.

7.jpg

moulin de Bossenremolen a Etikhove.

DSC09756.JPG

moulin du Cat Sauvage a Ellezelles.

DSC09757.JPG

DSC09760.JPG

DSC09762.JPG

Le col de la Croix Jubaru.

Sans titre.jpg

photo a l 'arrivée avec les organisateurs et vététistes.

6jpg.jpg

http://www.vc-roubaix-cyclo.fr/

.

00:08 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, alain, cyclos, brevet, randonnée, monts, col, côtes | Digg! Digg |  Facebook | |

27/09/2010

CLAUDE SIOUR

Lors du Paris-Roubaix 2010, le 6 juin exactement. Nous avons fait la connaissance de Claude Siour. Cet homme était venu accompagner Alain de Chartres dans son périple. Claude est agé de soixante dix ans ( juillet 1940 ) et il est licencié au club cyclo de Tillieres sur Avre dans l'Eure.

Claude est aussi un sacré compétiteur, s'entrainant sans relâche, spécialiste de trés grands brevet ( 200, 400, 1000 et plus ). Un sacré bonhomme ce Claude.

Très souriant, il m'expliqua ce jour là qu'il se préparé pour un 1000 kms. Etonné de voir un homme, de son âge, prendre autant de plaisir à rouler. vraiment chapeau.

De visite dans le Nord, Alain m'expliqua qu'il était devenu Champion de France des Elus dans le Contre la montre et qu'il avait fini 3 ème sur la course en ligne.

Ces championnats de France cyclistes des Elus 2010 ont eu lieu le samedi 18 septembre à Saint Sépulchre ( Berry ). Le matin la course contre la montre se déroulait sur un circuit de 10,4 km, et l'après midi la course en ligne sur un circuit de 13 km ( 3 ou 5 tours suivant les catégories ).

Le championnat de France des Elus est réservé aux Maires, 1 er adjoint, 2 ème adjoint, et conseillers municipaux. Claude , lui est conseiller municipal à Tilliieres sur Avre.

Claude a quand même bouclé les 10,4 km du Contre la Montre en 18 minutes et 09 secondes, avec une moyenne de 35,86.

Pour la course en ligne, il a bouclé les 39 km, et fini troisième de sa catégorie ( le + de 70 ans ).

Bravo à Claude pour ses préstations et peut être à bientôt.

DSC08712.JPG

001.jpg

s4.jpg

s3.jpg

s2.jpg

s1.jpg

Champ-France-Elus-2010-0109.jpg

 

Contre la Montre -  Montipouret - Neuvy St Sép. 18 Sept. 2010

      Masculins > à 70 ans    
Pce Dos Horaire Départ NOMS Prénoms VILLES Départements Chrono Arrivée Temps Moyenne
1 715 9:54 SIOUR CLAUDE TILLIERES S/AVRE EURE 10:12:09 18:09,0 35,868
2 701 9:44 BONTEMPS SERGE ST SEBASTIEN
DE MORSENT
EURE 10:02:09 18:09,0 35,868
3 703 9:45 FONTAINE RAYMOND TOURVILLE
PONT AUDEMER
EURE 10:04:07 19:07,0 34,054
4 704 9:46 BARBIER SERGE
CHARLES HENRI
SEROCOURT VOSGES 10:05:55 19:55,0 32,686
5 707 9:49 PARQUET GUY BULLES OISE 10:09:01 20:01,0 32,523
6 711 9:50 PROVOST JEAN YVES PIPRIAC ILLE ET VILAINE 10:10:02 20:02,0 32,496
7 712 9:51 LAJOIE-MAZENC ROGER FIRMI AVEYRON 10:11:09 20:09,0 32,308
8 706 9:48 JACQUEMIN ROBERT ST REMIMONT MEURTHE
ET MOSELLE
10:09:54 21:54,0 29,726
9 714 9:53 LIMAUX MICHEL VITTEL VOSGES 10:15:07 22:07,0 29,435
10 713 9:52 COURTOIS RAYMOND SULLY OISE 10:15:05 23:05,0 28,202
# 705 9:47 VERGNE JEAN GOUPILLLIERES SEINE MARITIME 10:10:48 23:48,0 27,353
           

 

Classement Catégorie 7  Mas  de + 70 ans (course en ligne)
           
Clt NOM PRENOM COMMUNE Département
701 1 BONTEMPS SERGE ST SEBASTIEN DE MORSENT EURE
707 2 PARQUET GUY BULLES OISE
715 3 SIOUR CLAUDE TILLIERES S/AVRE EURE
710 4 MONGOIN PIERRE CHARLY RHONE
711 5 PROVOST JEAN YVES PIPRIAC ILLE ET VILAINE
703 6 FONTAINE RAYMOND TOURVILLE/PONT AUDEMER EURE
704 7 BARBIER SERGE
CHARLES HENRI
SEROCOURT VOSGES
709 8 TRUFFAUT MICHEL HOUESVILLE MANCHE
716 9 LELIEVRE  ROBERT MAURE DE BRETAGNE ILLE ET VILAINE
712 10 LAJOIE-MAZENC ROGER FIRMI AVEYRON
706 11 JACQUEMIN ROBERT ST REMIMONT MEURTHE ET MOSELLE
714 12 LIMAUX MICHEL VITTEL VOSGES
705 13 VERGNE JEAN GOUPILLLIERES SEINE MARITIME
713 14 COURTOIS RAYMOND SULLY OISE

 

 

 

 

08:02 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

23/09/2010

LES ASCENSEURS A BATEAUX 2010

Ce jeudi 22 septembre 2010, la Petite reine de Condé a organisée une ballade dans le hainaut belge. Une bonne occasion de se réunir et de rouler ensemble.

Plusieurs cyclos ont répondus présents, Philippe, Yves, Bertrand, Jean Pierre, Robert, Fabrice, Daniel et Marcel. L e rendez fût fixé à 7h00 à la base de loisirs de Condé. Le temps de charger le matériel et direction Streppy Thieu. Au programme, une randonnée de 75 kms avec repas à la clé.

Philippe, Michel et Boul ont reconnu le trajet une semaine avant, cela leur a permis de se frotter au parcours car ils étaient excusés pour la date du 22. Nous avons de la chance pour cette dernière journée d'été, il fait super beau.

Une fois préparés, nous prenons la route et direction l'ascenseur funiculaire de Streppy. Certains ne l'avaient jamais vus et étaient impressionnés par l'ouvrage.  Il règne un calme aux abords de l'ascenseur. Il est là, devant nous, le monstre  de 120 m de haut. C'est un ascenseur géant à bateaux qui rachète à lui seul une dénivelation de 73 m.

Commencé en 1982 et inauguré en 2002. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais 6 ouvrages, les quatre ascenseurs à bateaux du Canal du Centre et 2 écluses. Il constitue la fin d'un programme de mise au gabarit de 1350 tonnes des voies navigables belges et permet le passage de bateaux de ce gabarit entre le bassin de la Meuse et celui de l'escaut.

Nous prenons nous aussi le dénivelé pour rejoindre le canal sur la partie haute. Dans le seul but de rouler sur le canal pont du Sart. Cet autre ouvrage en impose aussi, d'une longueur de 498 m et de 46 m de largeur. Il permet de franchir la vallée du Thiriau du Sart et un important carrefour routier entre les N55 et N535 à l'entrée de la Louvière. Ce qui est amusant, c'est que d'habitude le pont enjambe un fleuve ou un cours d'eau et là c'est l'inverse, c'est le canal qui enjambe un gros traffic routier cinquante mètres plus bas.

Une fois franchi, nous longeons les canaux vers la porte de garde de " Blanc pain ". Ce nouvel ouvrage est destiné à isoler le canal en aval sur un tronçon long de 5 km en cas de rupture brutale d'une berge ou d'un accident grave au pont canal du Sart. Il permet aussi l'entretien et les réparations de l'ascenseur de Streppy Thieu.

Voilà, en à peine trois kilomètres, nous venons de voir de belles choses. Ils sont ravis de cette petite excursions, pour l'instant tout va bien, nous venons de commencer.

Nous quittons les berges pour prendre la direction d'Ecaussinnes. Nous roulons calmement, à travers la campagne et les bois. Nous arrivons près du château, il est beau, nous prenons quelques clichés en contre-bas. Nous grimpons la route de pavés qui mêne au château, et là ous nous permettons de rentrer dans la cour pour y admirer l'architecture. Datant du 12 ème siècle et renové entre 1924 et 1958, il est inscrit au patrimoine exceptionel de Wallonie. Il comporte le château, le potager, la ferme et les abords. Il appartient au Comte d'Urcell. Nous avons pu apercevoir une partie du potager et voir des fruits de très grandes tailles.

Après cet interlude, nous reprenons la route vers Ronquières. Un passage obligé vers le Plan incliné, un autre ouvrage des voies navigables.

Situé sur le parcours du canal Bruxelles Charleroi, il permet de faire glisser un bac contenant une ou plusieurs péniches en vue de leur faire franchir un dénivelé important. Le plan incliné a été mis en service en 1968. Il compense une dénivelation de 68 m sur 1 432 m de long.

Arrivés en contre-bas, nous admirons l'ouvrage depuis le pont. Et puis nous repartons vers l'ascension du col de la Houssière, une petite côte sympa. Certains ont voulus partir trop vite, et se sont aperçus qu'elle était bien raide dès le départ. Une fois arrivés au calvaire, nous prenons quelques minutes de repos, avant de descendre ce que nous venions de monter. Et deuxième difficulté de la journée, la remontée du dénivelé du Plan incliné.

Une fois terminé, nous roulons vers Seneffe. Une grande partie de plat avant de reprendre les canaux. Nous roulons bon train et quittons cette route pour emprunter un bord de canal fort abimé. Le but est de rejoindre la route qui mêne au Canal du Centre. Là où sont posé les quatres ascenseurs. Les vieux ascenseurs hydrauliques sont magnifiques. Ils font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998. Des huit ascenseurs à bateaux de ce type construits fin de XIX siècle et début du XX siècle, les quatre du canal du Centre sont les seuls fonctionnant encore avec leur machinerie et mécanisme d'origine.

Les bords du canal du Centre ressemble au canal du Midi. Il y règne un calme. C'est si paisible que nous avons envie de nous arrêter pour profiter de ces moments de quietude. Mais nous approchons 12h00, et Fabrice doit nous quitter assez tôt. Voilà, l' ascenseur n° 4  est devant nous, le parking aussi. C'est l'heure d'aller s'habiller pour rejoindre le resto. Fabrice nous quitte et nous prenons la direction de la " Cantine des Italiens ".

La Cantine des Italiens est l’un des derniers témoins de l’époque de l’immigration massive des Italiens en Belgique au lendemain de la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui, de nombreux visiteurs viennent y déguster une cuisine bon marché. La cantine est située au bord du canal, on y prend le bateau pour des excursions.

La journée se termine, tous contents de cette météo clémente. Après un bon repas, il est temps de rentrer chez nous. Nous reviendrons surement un jour, cette région est magnifique.

coq_wallonie.jpg

DSC09574.JPG

DSC09586.JPG

Michel et Boul, lors de la reconnaissance.

DSC09720.JPG

Jean Pierre.

DSC09721.JPG

Robert.

DSC09722.JPG

Fabrice et Marcel.

DSC09725.JPG

DSC09726.JPG

pont_canal_du_sart_1366_m.jpg

Le canal pont du Sart.©MET-D.434 

DSC09728.JPG

DSC09729.JPG

DSC09730.JPG

Yves et Daniel.

DSC09731.JPG

Bertrand et Marcel.

DSC09733.JPG

DSC09735.JPG

DSC09736.JPG

DSC09576.JPG

Le chateau d'Ecaussinnes.

Ecaussinnes-Lalaing_CH1JPG[1].jpg

DSC09578.JPG

DSC09579.JPG

DSC09580.JPG

DSC09581.JPG

DSC09577.JPG

La ferme du chateau.

DSC09584.JPG

Le plan incliné de Ronquières.

DSC09585.JPG

800PX-~1.JPG

DSC09737.JPG

Le col de la Houssière.

DSC09738.JPG

DSC09740.JPG

La chapelle saint hubert.

DSC09741.JPG

DSC09742.JPG

800px-Houdeng-Aimeries_-_Ascenseur_no_2_-_1.jpg

Les ascenseurs hydrauliques du Canal du Centre.

DSC07233.JPG

DSC09744.JPG

DSC09743.JPG

DSC09745.JPG

Fabrice

 

 

 

 

20/09/2010

BRUXELLES CRAZY TOUR 2010

Ce dimanche 19 septembre 2010, s'est déroulé le 2 ème Bruxelles Crazy Tour. Une randonnée de 200 kms organisée par les Crazy Wheels de Tournai.

Un brevet partant de Tournai via Bruxelles et retour Tournai. Un seul parcours pour 4 allures diffèrentes :

Un groupe roulant à 30 km/h de moyenne, un autre à 26 km/h et le dernier à22 km/h. Venant s'ajouter pour ceux qui le désiraient une allure libre avec un départ à 7h00.

Les groupes prendront le départ à horaire décalé, ce qui permettra ne ne pas 'encombrer les ravitaillements.

Philippe, Bertrand et Yves se sont donc donnés rendez-vous pour cette nouvelle balade. Arrivés sur les lieux, nous fûmes bien accueuillis, avec un petit déjeuner. Déjà, on peut remarquer le professionnalisme des Crazy, qui n'ont rien laissés au hasard. Une très belle organisation.

Nous croisons Joseph et Sergio, du club de Quievrain. Nous décidons donc de rouler ensemble.

8h00, départ du groupe, et direction Maulde, pour commencer. Le circuit est plutôt plat, assez monotone. Nous approchons du premier contrôle, quand les premiers problèmes mécaniques font leur apparition. ( désserrage de patins, sur-chauffe du pneu et crevaison ) Et à peine réparé, le pneu explose. Heureusement que Bertrand en a un de rechange, le temps de réparer dans le camion balai, que déjà le groupe à quitté le ravitaillement d' Olignies. Un peu de mécanique, un gâteau et en selle, pour une partie de manivelles pour récupérer les autres.

Nous roulons tranquillement, la moyenne ne sera pas dépassée. Les guides veillent au grain. Ils sont ponctuels et arrivent aux ravitos dans les temps impartis.

Deuxième ravitaillement à Lot, dans la péripherie de Bruxelles. Nous sommes pas loin des 100 kms. Nous avons de la chance, les points de contrôle sont bien achalandés. Nous quittons Lot, pour faire notre entrée dans Bruxelles.

Bruxelles qui accueillait la journée sans voiture. Une possibilité de découvrir la capitale, sans les bouchons et autre tracas de la vie quotidienne.

Nous croisons cavaliers, promeneurs, skateurs, cyclistes et autres moyens de locomotion. Nous profitons de cette journée pour prendre quelques clichés et autres vidéos.

Nous passons au pied du Berlaymont ( le siège de la commission  Européenne, qui abrite le Président et ses commissaires ), le bâtiment du Conseil Européen ( appelé aussi le conseil des ministres ). La Bourse, la place De Broucker ( si fier à Jacques Brel ), la porte de Tervueren, le Parc du Cinquantenaire, etc...

Nous rencontrons de nombreuses animations. Nombreux aussi les Bruxellois qui ont répondus à cette invitation. Vraiment sympa cette traversée de la capitale. Voilà, les bonnes choses ont une fin. Nous quittons Bruxelles par les quais et les chemins de halâge. Nous repartons vers Lot pour le quatrième ravitaillement. On en profite pour agrandir le peloton d'une quinzaine de membres, puisque nous avons ratttrappés certains cyclos partis en allure libre.

Le peloton d'une cinquantaine de cyclos reprend le chemin du retour, il nous reste encore 90 kms a effectuer. Nous roulons un peu plus vite, mais pas de quoi affoler les compteurs. Ollignies nous accueille avec un invité de marque. Les organisateurs nous l'avaient promis. Johan MUSEEUW, roulera avec nous les quarante derniers kilomètres.

Il est là, en train de se préparer. Toujours aussi svelte et aussi accessible. Nous avons pu prendre quelques clichés avec lui. Nous repartons vers Tournai en sa compagnies.

Le retour s'avère plus corsé qu'à l'aller. il y aura les Monts de Frasnes. Johan roule au milieu des cyclos, qui n'hésitent pas à lui poser des questions sur son emploi du temps quotidien. Il s'efforce de répondre en Français, vraiment un  grand champion.

Cela devient de plus en plus dur pour Joseph, je dois le pousser  régulièrement, mais il fait un point d'honneur a terminer avec nous, en groupe.

Voilà, Tournai est proche. Nous apercevons le beffroi. Arrivés sur les lieux, direction la douche et la salle pour y retirer les enveloppes et boire une bonne bière.

Cette randonnée à rassemblée 350 cyclos environ :

111 participants sur le 30 km/h

113   "      "       "      le 26 km/h

58      "     "       "      le 22 km/h

66 sur l'allure libre.

C'est plus de 150 cyclos qu'en 2009. Bravo

Malgré un parcours un peu monotone, les Crazy ont su démontrer qu'ils avaient le potentiel, les bénévoles, le matériel pour organiser un grand événement. Ils n'auront pas de mal a créer le " 200 ", le plus rassembleur de Belgique.

" On se croirait dans une épreuve du Cycling Tour "

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE PARCOURS

FOLDER.jpg

 

DSC09673.JPG

DSC09674.JPG

DSC09675.JPG

DSC09676.JPG

DSC09677.JPG

philippe,bertrand,yves,randonnée,brevet,cyclos

philippe,bertrand,yves,randonnée,brevet,cyclos

DSC09679.JPG

 DSC09687.JPG

DSC09680.JPG

DSC09683.JPG

DSC09685.JPG

DSC09686.JPG

DSC09688.JPG

DSC09689.JPG

DSC09690.JPG

DSC09691.JPG

DSC09692.JPG

DSC09693.JPG

DSC09696.JPG

DSC09697.JPG

DSC09700.JPG

DSC09703.JPG

DSC09706.JPG

DSC09708.JPG

DSC09712.JPG

DSC09713.JPG

philippe,bertrand,yves,randonnée,brevet,cyclos

DSC09714.JPG

DSC09715.JPG

DSC09716.JPG

DSC09717.JPG

DSC09719.JPG

philippe,bertrand,yves,randonnée,brevet,cyclos

philippe,bertrand,yves,randonnée,brevet,cyclos

philippe,bertrand,yves,randonnée,brevet,cyclos

philippe,bertrand,yves,randonnée,brevet,cyclos

philippe,bertrand,yves,randonnée,brevet,cyclos

 

 

19:26 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : philippe, bertrand, yves, randonnée, brevet, cyclos | Digg! Digg |  Facebook | |

13/09/2010

MONTS DES FLANDRES 2010

Ce dimanche 12 septembre 2010, s'est déroulé le 61 ème brevet des Monts des Flandres. Une randonnée organisée par l'URFA ( Union Randonneurs Flandres Artois ). Le départ avait lieu à la salle Leo Lagrange, 44 rue de Londres a Lille.

Au parcours, 2 randonnées :

Le Mont Kemmel : 70 kms aller-retour

Le Mont des Cats : 140 kms aller-retour

Les parcours ont été modifiés cette année, les organisateurs l'avaient annonçé.

Philippe, Michel, Bertrand, Yves, Daniel,Bernard et Marcel se sont donc donnés rendez-vous, pour un départ groupé. Le temps n'est pas clément, la météo avait annonçé de la pluie. Et bien, c'est la pluie qui nous a acceuillie à Lille.

7h50, c'est parti pour 140 kms, puisque nous avons choisi de rouler sur le grand parcours. Au bout de quelques kms, nous sommes déjà bien trempés. Nous osons esperer que le temps va s'éclaircir parce que cela est pénible.

C'est aussi le moment de s'apercevoir qu'il manque du matériel à certain, alors demi-tour. Cela permettra a Philippe et Bertrand de chasser, pour retrouver le groupe parti à l'avant Nous rentrons sur le groupe et nous nous apercevons que Bernard n'est déjà plus là.

Nous arrivons à la première difficulté de la journée, la montée du Mont Kemmel ( 156 m ), et sa côte en pavé. Nous montons lentement, les pavés sont glissants, dangereux même. Il y a beaucoup de chutes. Arrivés au Belvédère, nous soufflons, bien content d'en avoir terminé.

Le temps de nous regrouper et de se retrouver plus bas pour le premier contrôle et le premier ravitaillement.

Nous reprenons la route, direction le Mont Rouge ( 129 m ) et le Mont Noir ( 150 m ). Les paysages sont magnifiques. Les Flandres sont belles.

Et puis la chute collective dans la descente du Mont Noir. Première glissade d'Yves et le reste suit. Ce qui fait trois au total. Quelques petits dégâts sur les bécanes et quelques éraflures sur les cuisses. Ca brûle.

Nous repartons tranquillement, plus de peur que de mal. et c'est la première crevaison de Marcel, à Berthen. Le temps de réparer et c'est déjà la montée du Mont de Boeschèpe ( 119 m ).

Puis l'ascension du Mont des Cats, par la côte la moins dure. Arrivés au sommet, c'est le deuxième contrôle et ravitaillement qui nous attends. Un peu de repos, un peu de désinfectant et une collation et nous redescendons vers Cassel.

Arrivés aux abords de Cassel, nous nous apercevons que nous nous sommes trompés. Alors demi-tour et direction Sainte-Marie-Cappel pour effectuer la montée par un autre côté. Difficile de se repérer,là haut il y a  les travaux, les autos, les promeneurs, beaucoup de choses pour masquer les pancartes.

Il nous aura fallu tourner  pour trouver le chemin qui mêne au panorama. Bref, nous y arrivons, le troisième contrôle est bien présent. Une petite pause après cette montée de 176 m. Nous redescendons, pour amorcer le retour puisque nous sommes arrivés à la moitié du parcours.

Nous passons le long de Steewoorde et puis nous entrons dans Terdeghem. Et là, encore une fois, Marcel crève. A deux pas du Moulin de la Roome. Nous laissons partir Daniel et Michel, en éclaireur, le temps de réparer.

20 minutes plus tard et une double crevaison, nous reprenons la route et direction Godewaersvède, et ses estaminets réputés ( le Het Blauwershof, au Roi du Pot'je Vleesh et l'Estaminet du Centre pour citer les plus connus ).

Le Mont des Cats se dresse devant nous, il va falloir le monter une deuxième fois. La montée sera la plus dure a mon avis. En haut nous voyons le quatrième contrôle, mais pas Michel et Daniel. Cela m'inquiète un peu.

Le temps de pointer nos cartes et nous repartons vers la dernière difficulté de la journée, le Monteberg ( 131 m ).  En passant à Boeschèpe, nous pouvons voir le moulin à vent, transformé en musée. Nous approchons  du Monteberg et en haut, nous sommes étonnés de ne pas voir nos deux lascards. Nous commençons vraiment à nous inquiéter. Il y a toujours le risque qu'ils se soient égarés.

Nous décidons d'attendre un peu en dégustant une bière en terrasse. 15 minutes plus tard, nous décidons de reprendre la route.

Il nous reste une trentaine de kilomètres à effectuer, heureusement c'est du plat et rien que du plat que nous allons croiser. Les muscles deviennent dures, et la longueur du parcours se fait sentir. Un petit coup de barre aura raison de moi. Arrivés à la salle Léo Lagrange, nous apercevons Michel et Daniel. Un ouf de bonheur, ils ne s'étaient pas arrêtés suite à la douleur des éraflures.

La douche, la collation, les cadeaux, la bonne ambiance. Nous sommes heureux de nos prestations. Pour certains c'est le moment de prendre rendez-vous pour dimanche prochain. Le 200 kms des Crazy wheels.

Nous quitterons les lieux en saluant Irène Sobczak, la présidente, et la remercierons pour l'organisation de ce brevet. Qui au total aura regroupé 249 cyclos, 182 sur le grand parcours et 64 sur le petit. Les Monts des Flandres, c'est 1361 m de dénivelé.

Sans titre.jpg

llkl 001.jpg

lille120910_108.jpg

( Photos Yves.Verbecq )

DSC09587.JPG

Michel.

DSC09588.JPG

Daniel.

DSC09589.JPG

Bertrand.

DSC09590.JPG

Marcel.

DSC09591.JPG

La montée du Kemmel.

DSC09592.JPG

Le Belvédère.

DSC09593.JPG

Le premier ravitaillement.

DSC09594.JPG

Deux courageux du club de Mouvaux, puisqu'ils ont montés le Kemmel, avec ce tandem de 18 kgs

DSC09597.JPG

DSC09599.JPG

les paysages des Flandres.

DSC09601.JPG

DSC09600.JPG

Le ravitaillement du Mont des Cats.

DSC09602.JPG

DSC09603.JPG

Le panorama de Cassel

DSC09604.JPG

DSC09606.JPG

DSC09607.JPG

Bertrand.

003-011.jpg

Dominant le Mont Cassel, le Casteel Meulen est un moulin à vent sur pivot datant du XVII ème siècle. Témoin des activités d'antant, il est aujourd'hui ouvert au public depuis 1949. Vous pouvez assister à la mouture et au tamissage. 3 qualités de farines sont produites et offertes au public.

DSC09609.JPG

Le moulin de la Moore est situé à proximité de la voie romaine, allant de Cassel en Belgique, via Steewoorde. D'une envergure de 21.8 m, il est toujours en activité et produit de la farine. Endomagé en 1927, par une tempête, il fut reconstruit en 1995 et inauguré en 2000.

002-011.jpg

Le Het Blauwershof ( repaire des fraudeurs ) estaminet réputé de Godewaresvelde.

DSC09611.JPG

DSC09612.JPG

Le moulin de Boeschèpe, fonctionne depuis 1975. C'est un musée sur le fonctionnement d'un moulin à vent.

Sans titre.jpg

DSC09613.JPG

Aux alentours du Monteberg, nous croisons souvent des passionnés de chevaux.

DSC09615.JPG

Yves.

DSC09616.JPG

Le " De Monteberg ", posé en haut du Mont. C'est une ancienne ferme rénovée. Les vignes en face, de beaux décors, c'est un coin idéal pour les cyclistes et randonneurs. On y fait de la cuisine familiale. Très souvent complet le dimanche.

DSC09617.JPG

La " Queue de charrue " tire son nom du néerlandais " Ploegsteert ", la ville ou elle est fabriquée.

La  " Carolus ", bière brune dont la recette date du 15 ème siècle.

DSC09618.JPG

 Bertrand, Marcel et Yves.

21:20 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

08/09/2010

ALBERT DELRUE, UN VIEIL AMI

Passionnés tous deux de sport de compétition, il était normal que leurs routes se croiseraient un jour. C'est une longue amitié qui lie Michel Liesse et Albert Delrue, une camaraderie qui dure depuis 30 ans.

C'est en 1980, que tout commença, lors d'une visite au magasin d'Albert que Michel y fit sa connaissance. Très vite, ils trouvèrent le temps pour s'entrainer ensemble, surtout pendant les longues périodes hivernales.

Michel venait du fond, spécialiste de la course à pied, avec des participations aux compétitions sportives, sous le maillot de l' A.S Anzin, et sous la houlette de Michel Bernard.

Albert venait de la route, avec un début de carrière, commençé très jeune à l'age de 15 ans, en catégorie débutant. Une carrière qui allait durer 30 ans, en catégorie amateur, avec un passage chez les Pros.

A force de se cotoyer à l'entrainement et hors du cadre sportif, ils sont devenus bons amis. Encore aujourd'hui, c'est avec joie que tous deux se revoient. L'entrainement n'y est plus, mais Michel va toujours rendre visite a Albert, pour y recevoir de précieux conseils.

Passionnés de beaux vélos et de beaux matériels, roulant plusieurs fois par semaine, il arrive encore que ces deux là, se cotoyent sur les randonnées.

Si nous connaissons Michel depuis longtemps, il en ait rien pour Albert.  Né en 1953, il commença sa carrière en juin 1968, à l'age de 15 ans, en catégorie débutant.

Il l'a finira en juin 1997, en catégorie senior, au club de Raismes. 29 ans de carrière chez les amateurs, avec un passage chez les professionnels  de l'équipe Gero, de 1975 a 1976.

265 victoires au compteur, toutes catégories confondues.

Retiré des circuits, il continue de tenir son commerce, sans toutefois avoir raccrocher ses vélos. Puisque encore aujourd'hui, agé de 57 ans, vous pouvez le croiser lors des courses. Affilié au F.C.W.B ( Fédération Cycliste Wallonne Bruxelles ) Il lui arrive de courir dans les circuits Alliance Cycliste Hainaut et au Cyclo L.R.C.

Albert sponsorise et entraine encore à ses heures perdues, un petit lot de coureurs et de cyclos. De nos jours, nous pouvons croiser certains cyclistes aux couleurs du C.B.W Cyclo et  de BEUD TEAM.

Tout ce petit monde profite des entrainements, suivis et conseils du sportif qu'il était . Il lui arrive encore de faire des centaines de kilomètres pour prendre part à des courses, mais en catégorie vétérants cette fois. Mais le vieux chibanis n'a pas dit son dernier mot. Il se bat encore pour le sport qui l'a tant passionné.

En dehors des courses, Albert continue de tenir boutique. Un magasin qu'il a ouvert en juin 1978. Il y vend des vélos.

Toute une gamme, des vélos de courses au VTT, des marques connues tels que :

Kuota, Zanatta, Specialized, Lapierre, Flanders, Coppi, Olmo et Allan

Des accessoires et équipements tels que :

Campagnolo, Shimano, Fsa, Stronglight, Fisik, Ritchey et bien d'autres

Des vétements tels que :

Ecoi, Vittoria, Sidi, Giessegi

En plus de la vente, Albert répare et entretien de nombreux cycles. Il n'est jamais avare de conseils et planifie des entrainements à la demande.

Le rapport qualité/prix y est fort interressant, Nombreux cyclos de la Petite reine de Condé s'y fournissent en matériels.

Pour ceux qui veulent découvrir l'individu et son magasin. il siége au :

Albert DELRUE

Italian Race Bike

125 rue de Saint Amand

7600 PERUWELZ

Tel : 069 84 61 01

Gsm : 0472 62 14 20

Mail : albertdelrue@msn.com

Banque : 799-5293189-95

Tva : BE 0671056193

 

Les horaires du magasin :

Ouvert tous les jours sauf le Lundi

Le Samedi, en fonction des courses et des randonnées

Téléphoner avant.

 

DSC09570.JPG

Albert et Michel

michel

michel

Beud Team 2012

michel

michel

michel

michel

michel

DSC09019.JPG

L'équipe du C.B.W. Cyclo 2011

dfdf 001.jpg

1975, sous les couleurs de Gero

DSC09017.JPG

2010, sous les couleurs du C.B.W.

DSC09021.JPG

Le verre de l'amitié lors de la randonnée du festin, a Lessine

avec l'un des sponsors

P1160845[1].JPG

P1160869[1].JPG

 

ALBERT1.jpg

michel

DSC09568.JPG

Le magasin

DSC09566.JPG

DSC09567.JPG

michel

michel

michel

 

michel

michel

michel

DSC09563.JPG

DSC09562.JPG

michel

michel

 DSC09565.JPG

DSC09571.JPG

DSC09572.JPG

 

20:58 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : michel | Digg! Digg |  Facebook | |