27/05/2011

ESCAPADE AU VENTOUX 3

 

SAULT : le mardi 17 mai 2011

 

Levé de bonne heure, j'ai le temps de sortir pour regarder la météo, le temps est magnifique. Après avoir pris le petit déjeuner, nous validons le parcours étudié la veille.

 

Départ de Bédoin, direction Sault, la montée par la route du Ventouret et la descente par Bédoin.

La montée par Sault c'est 26 km d'ascension, 1147 m de dénivelé, le pourcentage moyen est de 4,7 % et le maximum de 9 %.

 

Arrivés à 9h00 à Bédoin, nous nous préparons à prendre la route, aprés avoir pris quelques renseignements supplémentaires auprès de la population. Nous nous apercevons que la route qui mêne à Sault sera plus longue que prévue, mais surtout avec la montée du Col des Abeilles.

 

Nous décidons à un moment de prendre la route la plus directe et non le passage par les gorges de la Nesques.

 

La montée du Col des Abeilles ( 997 m ) laissera des traces dans les organismes. La chaleur est présente, la route est longue ( 40 km pour rallier Sault ).

 

Nous arrivons à Sault  ( 760 m ) après une belle descente et de belles surprises sur la route ( la traversée d'une vipère sur la route, qui ne voulait pas qu'on la dérange ).

 

Nous ferons connaissances de cyclos suisses, venus eux aussi montés Malaucène la veille.

 

Une fois rafraichis à la fontaine de la ville, nous empruntons la combe de la font de Margot et la combe de Brune.

Le terrain nous offre aussi des paysages magnifiques, tels que champs de lavande, forets, pierres, etc...

La montée est paisible, vrai moment de dilettante. Rien à voir avec la montée la veille. Sault est le circuit le plus facile pour le moment.

 

Nous arrivons au Chalet Reynard ( 1415 m ), Brigitte nous y attends avec les paniers repas, préparés par la résidence.

Un vrai festin de roi, le problème est qu'il nous restera la montée des 6 km restants vers le sommet.

 

Et c'est parti pour le reste de l'ascension. Pas le temps d'enfourcher mon vélo et c'est déjà la crevaison. La réparation s'impose et une fois terminée, il ne me faudra pas 500 m avant que je crève de nouveau.

 

Pas de chance, je laisse les autres terminer leur ascension et j'attends ma voiture suiveuse. Deuxième réparation et hop en selle, la rapidité de la réparation et la fougue pour rattraper le retard auront raison de moi. J'ai du mal à terminer, heureusement Jean François et Claude m'ont attendu à la stèle de Tom Simpson. Il nous reste un petit kilomètre a effectuer, pour encore une fois touché le sommet.

 

Encore une fois la température au sommet n'atteint pas les 10 °, il faut vite redescendre pour se réchauffer. Arrivés dans les hameaux de Bédoin, on commence sentir la chaleur revenir.

Nous finirons cette après midi, en se baladant dans les environs. Nous avons quelques emplettes à faire avant notre retour dans le Nord.

DSC01031.JPG

Monument à l'entrée de la ville.

DSC01032.JPG

Sur la route qui mêne à Villes sur Auzon

DSC01033.JPG

Le col des abeilles.

DSC01034.JPG

La descente vers Sault.

DSC01036.JPG

Sault.

1.jpg

DSC01039.JPG

Avec des cyclos suisses, équipée BMC.

DSC01040.JPG

DSC01042.JPG

 

DSC01043.JPG

Un des rares champs de lavande en fleur.

DSC01044.JPG

La traversée du domaine du Ventouret.

DSC01045.JPG

DSC01046.JPG

DSC01047.JPG

DSC01048.JPG

Le sprint pour l'arrivée au chalet Reynard.

DSC01049.JPG

La montée face au chalet.

DSC01051.JPG

Le chalet Reynard.

DSC01052.JPG

Pique-nique improvisé.

DSC01058.JPG

Encore 6 km d'ascension.

DSC01059.JPG

La couleur blanche, de nature calcaire.

 DSC01060.JPG

La stèle de Tom Simpson.

19:24 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, col, cyclos, philippe, bertrand, boul, alain | Digg! Digg |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.