19/09/2011

TOURNAI - BRUXELLES - TOURNAI 2011

 fg.jpg

Ce dimanche 18 septembre 2011, avait lieu le 3 ème Brevet Randonneur Belge, Tournai - Bruxelles - Tournai. Une randonnée organisée par les Crazy Wheels de Tournai.

Nous avions déjà effectués ce brevet en 2010, et c'est avec plaisir que cette année nous enmenions Michel et Marcel. Peut être aussi que certains cyclos de Quievrain seront de la partie, nous formerions alors un bon petit groupe.

Philippe, Yves, Bertrand, Michel et Marcel se sont donc donnés rendez-vous à Tournai. Arrivés sur les lieux nous constatons que le départ n'est plus au même endroit. Après quelques tours pour trouver un emplacement pour les voitures, nous nous établissons à deux pas, de l'école du château.

Nous nous dirigeons vers ce lieu, pour les inscriptions. Nous remarquons qu'il y a beaucoup de cyclos à l'appel. Une fois les inscriptions effectuées, direction le petit déjeuner. Une table dréssée, avec café, pain chocolat, et tout le reste.

Le temps d'examiner le parcours, et de se poser la question, " dans quel groupe partir ".

Nous rencontrons Sergio Campagnolo, le seul cyclo de Quiévrain à avoir fait le déplacement. Le programme de cette année est :

Une randonnée à allure libre, accompagnée et guidée par les membres du Crazy.

Plusieurs groupes à allures différentes

Un BRB de 200 km avec un dénivelé de 1400 m environ.

La chance de pouvoir circuler dans Bruxelles sans voitures, ou presque.

22 km/hr - départ à 7h50,

26 km/hr - départ à 7h40,

30 km/hr - départ à 7h30.

Nous avons fait les choix:

Philippe, Yves et Sergio partirons avec le groupe 26 km/h

Marcel, Bertrand et Michel dans celui des 22 km/h.

Et c'est parti, pour 200 km, l'avantage de notre groupe, c'est qu'il est composé au moins de 80 individus. l'allure est bonne et les membres du Crazy y tiennent un tempo adéquat.

Nous quittons Tournai et ses environs pour se rendre au premier ravitaillement, vers Lessines. Arrivés à Ollignies, le premier ravito, nous sommes dans les temps. Malgré une erreur qui nous fera parcourir au moins 6 km de plus. Nous frôlons les 27,6 km de moyenne à cet endroit.

Les ravitaillements sont très très bien achalandés, il y en a pour tout le monde, et quel table. Un vrai festin. On ne sait pas si on va repartir, avec tout ça.

Nous reprenons la route, direction Bruxelles. Pas grand chose à raconter. A part cet situation rocambolesque à Kester. En quittant la ville, en pleine montée. Nous croisons un cheval d'attelage effrayé, et descendant au galop en contre sens. Tous serrent le côté droit de la route en espérant que le cheval ne va pas changer de direction et nous foncer dessus. Ce qui aurait pu avoir des conséquences graves. Bref, ce cheval, arrivant toujours au galop, finira sa course en percutant un bus à l'arrêt dans un carrefour. Plus de peur que de mal, celui ci aprés s'être retrouvé à terre se relévera et repartira plus lentement qu'il n'a descendu. Nous espérons que tout cela soit rentré dans l'ordre et qu'il va bien.

Aprés cette petite animation, nous suivons notre tempo. Les Crazy mênent bon train. Nous arrivons dans les environs d' Oudenaken, et pouvons admirer la Tour VRT, de Saint Pieters Leeuw. Une tour de retransmission radio et télévision de 300 m de haut.

Nous arrivons dans les faubourg de Ruisbroek, ou nous attends au km 83, notre deuxième ravito. Toujours parfait, rien à dire. Quelques minutes de repos avant de reprendre la route. Nous entrons dans Bruxelles, avec le soleil. Il est vrai que pour l'instant, la météo est de notre côté. Pas de pluie, un peu de vent mais il a était clément à l'aller, puisque nous l'avons eu dans le dos.

Nous roulons paisiblement car certes, il n'y pas de circulation, mais nous croisons quand même tram, bus, taxi et autres véhicules. Attention aussi aux rails de tramways. Nous avons faillis avoir des chutes. Bruxelles est livré au piétons, cyclistes, rollers, chevaux et autres. C'est plaisant de voir autant de monde, un dimanche matin se levé pour redécouvrir leur ville. Petits et grands, unis pour rouler, marcher sur ces longues avenues et routes. Des nombreuses animations jalonent notre parcours. Bruits, musiques, tintamarre, une vrai fête foraine.

Il faut faire très attention, en peloton, nous ne voyons pas toujours tout au bon moment. Et nos amis Bruxellois ne regardent pas toujours aussi autour d'eux.  Nous passons au pied du Berlaymont ( le siège de la commission  Européenne, qui abrite le Président et ses commissaires ), le bâtiment du Conseil Européen ( appelé aussi le conseil des ministres ). La Bourse, la place De Broucker ( si fier à Jacques Brel ), la porte de Tervueren, le Parc du Cinquantenaire, la porte de Hal, etc...

Nous quittons Bruxelles par les chemins de halage, plus calme. Nous arrivons au troisième ravito, toujours dans les environs de Ruisbroek. Nous remarquons que le temps commence à s'assombrir et que le vent a changé de direction.  

Et c'est reparti, les redémarrages sont durs, tous veulent être devant, pous se mettre à l'abri. L'allure est plus rapide, mais le vent nous fait mal.

Dans les environs d'Herne, la pluie commence à faire son apparition. belle averse qui ne durera pas. La chaussée est mouillée et il faut redoubler de prudence. Nous arriverons dans une bourgade ou nous roulerons sur une route pavé. Et se sera la chute collective, au moins une dizaine de personnes se retrouverons au sol ou entreméles.

KM 162, dernier ravito à Ollignies, dernier repas avant l'arrivée. Nous essuierons encore une averse, en quittant les lieux. Mais celle là plus sérieuse.

KM 174, Nous mettons un frein, le vent et la fatigue auront raison de nous. Nous finirons les 25 derniers kilomètres moins rapidement.

Nous rentrerons avec 25,7 km de moyenne. Nous finirons cette journée en attendant le tirage de la loterie. Michel et Marcel se ferons un plaisir d'y rencontrer leurs amis sportifs d'antant.

Cette randonnée aura rassemblée 270 participants environs.

 

DSC01689.JPG

DSC01686.JPG

DSC01687.JPG

DSC01688.JPG

DSC01690.JPG

DSC01693.JPG

Le moulin blan d'Ostiches

DSC01697.JPG

Le 1 er ravito a Ollignies

DSC01695.JPG

 DSC01696.JPG

philippe,bertrand,michel,marcel,yves,randonnee,brevet

PHOTO : ANDRE TIGNON

philippe,bertrand,michel,marcel,yves,randonnee,brevet

PHOTO : ANDRE TIGNON

 

DSC01698.JPG

DSC01699.JPG

le 2 eme à Ruibroek

DSC01700.JPG

DSC01701.JPG

DSC09687.JPG

DSC01702.JPG

DSC01703.JPG

DSC01704.JPG

DSC01705.JPG

DSC01706.JPG

DSC01707.JPG

DSC01708.JPG

DSC01709.JPG

DSC09697.JPG

Le Berlaymont

DSC01713.JPG

DSC01714.JPG

Les nombreuses animations qui se déroulent en ville.

DSC01715.JPG

La porte de Hal.

DSC01716.JPG

La bourse.

DSC01717.JPG

La place De Broucker

DSC01718.JPG

Les chemins de halage, en quittant Bruxelles.

DSC01719.JPG

Sergio, Philippe et Yves.

DSC01720.JPG

Michel et ses amis d'atletisme.

DSC01724.JPG


Marcel, Bertrand et Michel 

 

 

 

21:27 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, bertrand, michel, marcel, yves, randonnee, brevet | Digg! Digg |  Facebook | |

12/09/2011

ROUBAIX - WEVELGEM - ROUBAIX 2011

Ce dimanche 11 septembre était organisé une randonnée, par la municipalité de Welvelgem. En collaboration avec le VC . Roubaix, le WTC Trappers, Osantus et Bondtrappers.

Au programme, deux départs et deux arrivées ( Wevelgem et Roubaix) et deux boucles ( 60 et 100 km ).

Deux ravitaillements ( Wevelgem et le Mont St Aubert ).

Si le départ et l' inscription principale avait lieu à Wevelgem, Philippe, Yves, Bertrand et Michel prendront eux le départ de Roubaix.

Arrivés sur les lieux très tôt, 7h30. ( Il valait mieux partir tôt ce matin à cause d'une météo récalcitrante ). Nous nous inscrivons, sur les lieux du vélodrome, à l'extérieur. Puisque que c'est un point de ravitaillement et non le point de départ principal.

Le ciel est gris et il ne fait pas chaud. Nous prenons la route, direction la Belgique. Le parcours qui nous a été remis n'est pas très explicite, nous espérons un fléchage de qualité. Surtout qu'on nous annonce un fléchage aérien. Au bout de quelques kilomètres, nous voyons que nous n'aurons pas trop de probléme avec le parcours, il est bien fléché.

Un petit passage à Leers, à deux pas du Moulin. et nous ferons les 25 premiers kilomètres en milieu urbain et industriel. Pas très réjouissant, tout ça. Après avoir roulés à Mouscron, Kortrijk et Menen . Nous arrivons à Aalbeke, à quelques kilomètres du premier ravitaillement. Le paysage commence à changé et nous commençons à apercevoir la campagne flamande. Nous passons devant le monument " De Sjouwer" et enjambons l'autoroute pour rejoindre le premier point de contrôle à Wevelgem.

Km 25. Le premier ravito est situé au Sporthal Vanackerstraat, au coeur de la ville. Point de départ principal de la randonnée. Petit ravito léger avant de reprendre la route vers Aalbeke. Un petit passage de nouveau le long de l'autoroute ( Gand - Lille ) et plus particulièrement, au pied de Vandecasteele houtimport. La célèbre aire de stockage de bois que l'on voit de l'autoroute.

Le paysage a changé, place à la campagne flamande. Nous roulons bon train avec différents groupes. Nous repartons vers Menen, Kortrijk et Moeskroen, Estempuis et Pecq. Nous ferons une bonne partie de la route avec des cyclos flamands.

Km 70. Après avoir monté le col de la croix jubaru , nous nous arrêterons au second ravito, au pied du Mont St Aubert.

Le temps est clément, il ne pleut pas encore mais cela ne serait tarder. Nous rejoignons Tournai et Estempuis, toujours accompagnés de nos flamands.  Nous roulons toujours bon train. Nous arrivons à Roubaix avec 102 km au compteur. Un petit tour du vélodrome nous est proposé malgré la piste glissante. La pluie commence à faire son apparition.  Nous sommes content de ne pas à avoir à reprendre la route.

Voilà, encore une de faite. Une seconde partie du parcours plus attrayante et plus roulante, ne nous fera pas trop regretté d'être venus. C'était une première édition, cela a le mérite d'être amélioré. Le parcours a été très bien fléché, peut être mieux redessiner la pointe de direction des flèches. Il fallait attendre le dernier moment pour voir la direction choisie. Revoir la portion Roubaix-Wevelgem, trop de parcours urbain et industriel. Si nous avions la vue, nous avions aussi les mauvaises odeurs. Revoir la fiche du parcours, et indiquer mieux les villes et villages traversés.

Sinon à part ça, une petite note pour les organisateurs du VCR. Ouvrir les douches n'aurait pas été un grand luxe. Surtout pour ceux qui avait pris le départ de Roubaix.

Nous avons vus plus de cyclos sur le parcours des 60. Je ne sais pas combien d'entre nous étaient présents sur les 100. Pour une première édition, c'était pas mal. Quelques points a améliorer, mais sans plus.

Nous finirons cette belle journée à Nechin. Plus particulièrement chez " Parrain " pour y déguster une bonne bière.

 

 CLIC CUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE PARCOURS.

 

roubaixflyer_wev_roubaix_a5%20met%20logos.jpg

DSC01684.JPG

Roubaix-Wevelgem_10.JPG

Roubaix-Wevelgem_10.JPG

 DSC01669.JPG

Le moulin de Leers, bâti en 1852, en remplacement d'un moulin sur pivot.

En 1973, un référendum pour la restauration du moulin a été proposé aux habitants. 76 % repondent favorablement, il sera terminé en 1975.

DSC01673.JPG

Au village d'Aalbeke, le long de l'autoroute E17 ( Gand - Lille ). Se trouve le Portier ( De Sjouwer )

35 m de hauteur, il fut érigé en l'honneur des travailleurs saisonniers qui ont traversés la frontière vers la France pour y travailler de 1930 a 1960.

DSC01674.JPG

Wevelgem.

DSC01675.JPG

Le départ ou ravitaillement au Sporthal Vanackertraat.

DSC01676.JPG

 DSC01677.JPG

DSC01678.JPG

DSC01680.JPG

Toujours à Aalbeke, le long de l'autoroute.

Passage devant Vandecasteele Houtimport, 10 ha de stockage de bois.

Qualités et essences du Brésil, d'Indonésie, Malaisie, Afrique, Russie, Scandinavie, Amérique du nord, Canada 

DSC01681.JPG

La montée du Col de la croix Jubaru.

DSC01682.JPG

Ravito au Mont St Aubert.

DSC01683.JPG

Passage sur le Pavé Creupelandt.

DSC01685.JPG

Le ravito ou arrivée a Roubaix.

 

 

 

15:04 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

04/09/2011

AVALON BIKE ROCK 2011

ere.jpg

philippe,yves,michel,randonnee,cyclos

 

Ce samedi 3 septembre 2011 s'est déroulé l'Avalon Bike Rock, une semi classique qui compte pour le challenge de l' Heroica Classic.

L'Heroica Classic est un challenge qui regroupe une douzaine d'épreuves, toutes plus belles les unes que les autres.

Leur but est d'offrir des épreuves de qualité supérieure à un prix raisonnable.

L ' Avalon Bike Rock est donc la dernière épreuve inscrite à ce challenge. Elle est organisée en collaboration avec le TVV Avalon, une maison pour soins. Des infirmiers y soignent des personnes ayant un handicap sévère.

Le départ fut donc donné à Buggenhout, une petite bourgade non loin de Bruxelles. Au complexe sportif De Pit. Philippe, Yves et Michel sont de la partie pour effectuer une distance de 150 km et 1500 m d'altitude. A noter que plusieurs parcours nous sont proposés, 30, 65, 90, 120 et 150 km.

Arrivés sur les lieux, on peut remarquer l'abondance de cyclos, une organisation bien rodée, des bénévoles pour guider tout ce petit monde. Cela ressemble à nos randonnées organisées par le Golazo Sport.

8h30, nous quittons la Flandre Orientale pour le Brabant Flamant. Nous partons sur les routes avec la hantise de se perdre, le probléme de la barrière de la langue, je suppose. Mais après quelques kilomètres, nous nous apercevons que le parcours est très bien fléché ( fléchage en carton et en abondance ).

Le paysage est différent de ce que nous connaissons habituellement. La campagne flamande est un mélange de cultures ( maîs surtout ) de prairies et de petits bosquets. Nous remarquons surtout de très belles propriétés qui bordent les routes. La propreté, pas un seul papier à terre, pas de tags pour défigurer le paysage.

Arrivés au km 44, nous stoppons au ravitaillement  de Pepingen. Boissons fraiches, supervitaminées, friandises , fruits et autres. Pour 4 €, on en a pour notre argent. Vraiment cela ressemble fort aux grandes randonnées que nous faisons.

Nous reprenons la route, la chaleur commence à pointer le bout de son nez. Heureusement qu'il y a un peu de vent. Nous croisons beaucoup de peloton ou groupe. Il doit y avoir beaucoup de monde sur ces routes. On y croise aussi des pelotons feminin, cela est peut être du au challenge  " Ladies Bike ".

KM 67, nous voyons notre premier moulin. Ces sacrés moulins des Flandres. Celui ci est le moulin de Tollembeek. Le Heetveldemolen Tollembeek, un moulin à grains. Datant peut être de 1440. Il sera reconstruit en 1949.

KM 76, nous arrivons au deuxème ravito à Herne. Moins achalandé que le premier, mais toujours des produits de qualités et frais. Le denivelé n'est pas très élevé, mais grand nombre de faux plats.  La chaleur avoisine les 30°, cela devient étouffant dès que l'on s'arrêtent. Au fur et à mesure des kilomètres, le fléchage est toujours aussi impréssionnant. On ne peut se perdre, et si cela devait arriver, nous ne faisons pas plus de 100 m avant de s'en apercevoir.

Vraiment, ces classiques valent le détour. Nous avons tort de nous en priver. Paysages, qualité des routes, fléchage, ravito etc.... Tout est réunis pour passer une belle journée, le soleil en prime.

KM 116, dernier ravito à Itterbeek, toujours bien fait, malgré l'attente pour remplir nos bidons. Il nous reste une trentaine de km à effectuer. La chaleur nous chauffe les pieds. Ont accélèrent un peu, histoire de rentrer plus vite et de se rafraîchir. Nous finirons le parcours avec 155 km au compteur et 26km/h de moyenne.

Direction les stands ou nous attend notre cadeau pour notre participation. Vite nous commandons 3 bières fraiches. Nous les dégustons au rythme de l' orchestre local. Un groupe jouant du " Bayou ". Nous quitterons les lieux, direction la douche. Une très belle randonnée, surtout que les fonds récoltés iront directement à la Maison Avalon, pour les personnes atteintent de handicap. Bravo messieurs, pour l'organisation, vous n'avez pas à rougir des randonnées prisées par le Golazo Sport. Votre randonnée aura réunie, 2500 participants.

J'espère pouvoir y revenir l'an prochain et pourquoi pas, sur une autre classic de l'Heroica Classic.

 

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE PARCOURS

fd.jpg

 

grr.jpg

DSC01640.JPG

DSC01641.JPG

DSC01649.JPG

DSC01642.JPG

 

DSC01643.JPG

DSC01644.JPG

DSC01646.JPG

DSC01647.JPG

DSC01648.JPG

DSC01650.JPG

DSC01652.JPG

DSC01653.JPG

DSC01654.JPG

DSC01655.JPG

DSC01656.JPG

DSC01657.JPG

DSC01658.JPG

philippe,yves,michel,randonnee,cyclos

DSC01660.JPG

DSC01661.JPG

DSC01659.JPG

philippe,yves,michel,randonnee,cyclos

DSC01662.JPG

DSC01663.JPG

DSC01664.JPG

DSC01667.JPG

DSC01666.JPG

 

 

 

 

19:30 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, yves, michel, randonnee, cyclos | Digg! Digg |  Facebook | |