20/04/2012

LA FARNIENTE CLASSIC 2012

dsds.jpg

Ce mardi 17 avril 2012 s'est déroulé la Farniente Classic, un brevet à dénivelé organisé par l' Association des cyclos d' Andenne.

Cette épreuve de 145 km reprend les 100 derniers kilomètres de la course professionnelle " la Flêche Wallonne ". Il est dommage d'apprendre que cette année, ils nous sera impossible de gravir le " Mur de Huy " à cause de la télévision française.

Mais il est remplacé par une côte adjaçante, qui  ne  pas de tout repos.

Le rendez vous est fixé à Escauspont à 6.00. Philippe, Michel, Marcel, Bertrand, Francis et Daniel sont de la partie. Nous arrivons à 8h00 au Complexe sportif Arena de Seilles. Les installations sont bien.Nous pourrons en profter à notre retour.

Nous décidons Michel, Francis et moi de partir sur le 145, alors que Bertrand, Marcel et Daniel effectuerons le 100 km. Déjà au départ on remarque la présence du vent, il sera jusqu' au bout notre principal ennemi.

Après 5 km, nous sommes au pied de la première côte répertoriée, la côte de Landenne. Pas le temps de chômer, 5 km plus loin la deuxième, la côte de Vezin. Nous laissons partir Francis, beaucoup plus en forme que nous.

Nous redescendons vers la Meuse pour la longer, un petit bout de temps. Nous roulons aux pieds des rochers, les paysages sont beaux malgré le temps  grisâtre. Nous empruntons quand même des routes forts fréquentés. Il est temps de quitter cet axe routier et de regagner les routes de campagnes. Cela sera fait dans les environs de Lives s/Meuse. Nous arrivons au km 33, et nous montons la côte de Thon. Arrivés là haut, on pourra admirer un superbe petit village, avec des belles chaumières en moellons calcaires. Et aussi le premier château d'une longue série, le château ferme datant du 16 ème siècle et sa tour carrée.

Puis quelques kilomètres plus loin, la ville de Bonneville, avec son château datant du 17 ème siècle et son église Saint Firmin du 11 ème siècle.

La vue est superbe sur les crêtes.

Nous redescendons vers Andenne, pour y trouver a 100 m du départ le premier ravito, nous venons de faire une petite boucle de 50 km. Nous reprendrons ensuite à peu près le même circuit des 100 km.

Le ravito est bien fourni, avec en plus du sucré, fromage et charcuterie. Le soleil est revenu, mais la température ne monte pas. Et bien qu'  à cela ne tienne, nous gravirons la côte des Aguesses et la côte de Peu d' Eau. Bon exercice, cela réchauffe très vite. Je commence à avoir mal aux jambes, cela sera pénible tout le parcours.

Nous arrivons à Haltinne, où là encore nous découvrons un très beau château, le château d' Haltinne bien sûr. Construit en 1635 sur l'emplacement d'une ancienne ferme. Pas le temps de s'arrêter, il nous faut gravir la côte de Haut Bois. Plus loin, nous passerons devant le superbe château de Faulx les tombes. Nous ne verrons pas grand chose de la route, mais je crois qu'il vaut la peine qu'on s'y arrête. C 'est un château de style néo-gothique datant du 13 ème siècle, il sera modifié ensuite en 1563 et 1872. Magnifique.

Nous ferons ensuite un peu de plat, cela nous dégourdira les jambes . Il faudra ensuite monter la côte de Goyet mais surtout la suivante. Arrivés à Andenelle, nous passons au pied de l'église Saint Pierre, avec sa tour romane du 12 ème siècle.

Elle annonçe la montée vers le Col de la Filme. Dur dur, surtout qu'une fois montée il faudra dans la foulée monter celle de Bousalle. Ouf, nous arrivons en plein bois au deuxième ravito. Le temps de s'alimenter et nous reprenons la route, le ravito se trouve en plein courant d'air, ça caille. La descente vers Huy, sera froide, très froide. Nous entrons ensuite à Huy, le Pont, la citadelle, les bus des professionnels. Peut être la chance d'en apercevoir quelques uns. Nous passerons sur le côté du mur, nous montons la nationale et bifurquons vers le chemin de la Sauvenière, un petit raidillon.

Les jambes sont de plus en plus lourdes, le rallye de la trappiste a laissé des traces. Nous nous dirigeons vers les deux dernières côtes repertorièes, celles d' Amay et de Villers. Cette dernière est terrible, on descend le long d'une belle nationale et hop, on tourne à droite et crack, le raidillon. Je crois qu'elle laissera des bons ou mauvais souvenirs à nombreux d'entre nous.

Sur le parcours, à la fin de la côte, on peut lire " arrivée 15 km ". Plus tard nous nous apercevons que la traceur n'avait pas la compas dans l'oeil. C'est plus de 25 km qu'il nous faudra parcourir.

Nous finirons cette ballade par une très grande ligne droite, avec le vent bien sûr, qui nous aura jamais quitté. Nous arrivons à Andenne, cité des Oursons. L'animal emblématique de la ville. Chaque année au 4 ème dimanche de Carême, à lieu le Carnaval des Ours.

C' est fini, 148 kms au compteur. Content d'en avoir terminé, nous finirons par le verre de l'amitié et un quartier de Lasagnes Farniente.

 

philippe,michel,bertrand,marcel,danie,côteur,côte,bad,randonnée,château

 

 DSC02102.JPG

Le complexe Arena

DSC02103.JPG

DSC02107.JPG

eee.jpg

DSC02113.JPG

Le long de la Meuse

DSC02112.JPG

Non loin du Centre d' Entrainnement des Commandos

DSC02114.JPG

DSC02116.JPG

La Meuse

DSC02117.JPG

Lives sur Meuse

bonneville--eglise--bis-2007-01-2-010.jpg

Thon

DSC02118.JPG

Thon

DSC02120.JPG

Ravito Andenne

DSC02122.JPG

Le chateau d' Haltinne

DSC02128.JPG

Le chateau de Faulx ls tombes

DSC02130.JPG

La tour romane d' Andenelle

 qqq.jpg

Le col de Flimes

DSC02132.JPG

nnn.jpg

uyu.jpg

Huy

DSC02135.JPG

La citadelle

DSC02136.JPG

ggg.jpg

Andenne, la cité des ours

DSC02143.JPG

DSC02144.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.