21/07/2012

LA CAMPAGNARDE 2012

Ce samedi 21 juillet, jour de fête nationale en Belgique, avait lieu la Campagnarde. Une randonnée organisée par les Randonneurs du Dimanche de Taintignies (B). 

Le rendez vous est fixé à la Maison du Peuple. Plusieurs parcours sont proposés 30, 50, 80 et 120 km.

Philippe, Boul, Bertrand et Yves se sont donc donnés rendez vous pour effectuer le parcours des 120 km.

7h30, départ et direction des villes que nous connaissons bien, Bléharies, Mortagne, Wiers,  et autres. Les quarante premiers kilomètres ne sont pas trop usant pour les organismes, nous roulons bon train. La météo, laisse par contre à désirer. Il ne pleut pas, mais c'est limite.

Nous arrivons au premier ravitaillement, à Grandmetz. Nous nous apercevons que nous ne sommes pas très nombreux sur le parcours. Après s'être nourris, nous reprenons la route pour la partie la plus dure du parcours. Nous entrons dans les Frasnes, et plus particulièrement dans le Parc Naturel des Pays des Collines. Tout un programme. Le dénivelé change, la moyenne aussi.

Nous entamons les premières difficultées, les côtes de la Boussée et de la Folie. Nous roulons sur des routes buccoliques et les paysages de campagne magnifique sous le soleil. Car entre deux, il a refait son apparition.

Nous arrivons dans les faubourgs d' Ellezelles. Et plus précisement à Semenil.

Nous croisons sur le bord de la route d' étranges sculptures de bois à visage humain. Nous ne sommes pas loin de la ville où chaque année est organisé le Sabbat des sorcières. Il est vrai que les paysages sont ensorcelants. Nous sommes au pays des traditions séculaires. Nous descendons Beau Site et nous nous dirigeons maintenant vers Saint Sauveur. Nous ne manquerons pas de monter la côte bien évidemment.

Nous voilà dons arrivés à Herquegies, où nous attend le deuxième ravitaillement. Nous profitons de cette pause pour voir les premiers cyclos sportifs sur le parcours. Nous quittons ce pays pour retourner vers Maulde Barry, Maubray, etc...

Nous arrivons à Peronnes, le soleil est toujours de la partie. Nous finirons le parcours avec 135 km au compteur. Nous ne nous sommes pas égarés, le fléchâge était bon, les routes convenables, le parcours idéal. A l' arrivée, direction la Maison du Peuple pour y déguster un bonne bière.

Cette randonnée aura recueillie un peu plus de 180 participants.

 

campa3.jpg

campa.jpg

campa1.jpg

DSC02577.JPG

DSC02578.JPG

DSC02579.JPG

DSC02581.JPG

DSC02582.JPG

DSC02583.JPG

DSC02584.JPG

DSC02585.JPG

DSC02590.JPG

DSC02591.JPG

dyn008_original_615_461_pjpeg__c4442c0fa113dea9dc7a2528c0963201.jpg

dyn008_original_615_461_pjpeg__cf3a23ad589994492f1c25cf1e2a748a.jpg

DSC02592.JPG

DSC02593.JPG

DSC02594.JPG

DSC02595.JPG

 

21:08 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

09/07/2012

RANDONNEE AU PARC DES CANAUX ET CHATEAUX 2012

Nous avons effectués ce jeudi 5 juillet 2012,  une de nos sorties. Une ballade en Province du Hainaut, et plus précisément au coeur du Parc des Canaux et Châteaux de la région du Centre.

Une petite randonnée de 75 km , un vrai dépaysement que l'on a déjà effectués plusieurs fois. Mais on y retournent toujours avec autant de plaisirs.

Bertrand, Michel, Daniel et Philippe se sont reunis pour rouler sur ce joli parcours.

Un tracé dont le départ se fait à la Cantine des Italiens à Houdeng - Goegnies. Nous prenons la direction du Canal du Centre avec comme point de repère les Ascenseurs hydrauliques 2, 3 et 4. Ces ouvrages permettent de pallier chacun une dénivellation de 17 m environ grâce notamment à l'eau.

Direction ensuite l' Ascenseur funiculaire de Streppy - Thieu, un autre ouvrage exceptionnel qui permet à lui seul de rattraper un dénivelé de 74 m environ.

Après 10 km, nous roulons toujours sous le crachin. Et pas de bol c'est la crevaison. La journée ne commence pas sous les meilleurs hospices. Nous repartons avec la montée de l' Ascenseur, avant d' arrivés au Canal Pont du Sart. Cet ouvrage d'une longueur de 500 m permet de franchir la Vallée du Thiriau du Sart.

Il s'est arrêté de pleuvoir, les éclaircies arrivent. Il est temps de sécher un peu. Direction maintenant Ecaussines et ses châteaux. Nous suivons le fléchage des Cotacols du Centre de Manage. On se retrouve cette fois devant le château de la Folie à Ecaussines. Nous découvrons une autre bâtisse que celle du Château Fort, plusieurs fois visités. C'est un manoir du 16éme siècle construit sur les fondations d'un ancien château fort du 14éme siècle. 

Une petite halte avant de reprendre la route, avec le soleil, cette fois vers Ronquières.

Ronquières et son Plan incliné, où deux bacs roulant sur des rails, emmènent les péniches à plus de 70 m de hauteur. Rattrapant ainsi le dénivelé. il permet la navigation sur le canal Bruxelles - Charleroi. Une fois passé, nous nous dirigeons vers la montée du Col de la Houssière, 155 m. Petite montée sympa en fôret. Une fois gravie nous redescendons vers Ronquières, et nous nous dirigeons vers Seneffe. Petite ballade sur les routes de campagne. Nous traversons la ville, et reprenons les Canaux du Centre.

Nous passons une dernière fois devant l' Ascenseur hydraulique n° 1. Il est le plus ancien, il date de 1888. N'oublions pas que ces quatre ascenseurs sur la liste  des sites reconnus Patrimoine Mondial de l' Unesco.

Nous finissons notre périple sous le soleil dans un haut lieu de l' immigration Italienne après la seconde guerre mondiale, la Cantine des Italiens.

Nous mangerons sur place, en compagnie d'autre groupe de visiteurs et de cyclos.

 

jghg.jpg

DSC02562.JPG

800PX-~1.JPG

DSC02563.JPG

DSC02564.JPG

DSC02565.JPG

DSC02566.JPG

DSC02567.JPG

DSC02568.JPG

DSC02569.JPG

DSC02570.JPG

DSC02571.JPG

DSC02573.JPG

tgg.jpg

DSC02574.JPG

DSC02575.JPG

DSC02576.JPG

 

 

 

 

 

21:09 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

08/07/2012

EXPOSITION VELOS RETRO ORCHIES 2012

Du 22 juin 2012 au 03 juillet 2012 s'est déroulé une exposition à l' hôtel de ville d' Orchies.
Une collection rétrovélo qui porte le nom de " Au détour du Tour ". Je me suis donc rendu pour admirer tous ces
beaux vélos vintage, et autres accéssoires du monde du vélo.

Je fus agréablement surpris par l' enthousiasme porté par la famille OSTOJSKI pour faire vivre leur collection. J'y suis resté deux heures à regarder, comtempler, photographier tout ce qui pouvait m'interresser. Mr OSTOJSKI m'expliqua vélo par vélo, le fonctionnement et l' évolution suivant les âges.

Ils recueillent depuis de longues années, les objets qui ont attrait au monde du vélo de course. Logeant leur collection à Landas, dans leur corps de ferme ( lieu carrelé et chauffé ). Rien n'est trop beau pour ces superbes mécaniques.

Si certains sont réstés dans leur jus, d' autres ont été poncés, repeints, émaillés, stickés jusqu'a ressembler à leur état original. Du travail d'artiste, allant même les refaire emaillés chez le dernier spécialiste en Belgique.

Mr OSTOJSKI autodidacte, répare lui même ces machines. Avec des outils d' antan, nécessaire à la réparation de vieux pédaliers à clavettes ou dérailleurs Simplex ou Huret. Chaque machine possede des spécificités et il faut avoir tous les outils d'autrefois pour leur réparation. Ces machines sont reconstruites à l' identique. Ce ne sont peut être pas celles des champions mais en sont les copies conformes.

Venez découvrir ou redécouvrir tous ces vélos d'antan qui roulaient sur les routes du Tour de France et autres compétitions sportives. Venez admirer tous ces Peugeot, Gitane, Mercier, Flandria, Merckx, Geminiani, Anquetil prêts a reprendre du service. Venez contempler ces vélos accompagner des maillots portés par leurs coursiers. Et si vous avez oubliés, des panneaux explicatifs les appellent à vos bons souvenirs.

En plus des vélos,des vitrines sont exposées avec différents accessoires et effets ayant appartenus au monde du vélo. Miniatures, livres, pochettes, disques, fanions, statuettes, et autres...pour le bonheur des badauds. En marge de la collection, vous pourrez découvrir des articles et photos sur le vélo à Orchies ( Grand Prix, etc.. )

Certains viennent et reviennent pour raconter leurs histoires du passé, à chacun ses émotions. D'autres  apportent de vieux souvenirs pour embellir encore plus la collection de Francis et Chantal.

 

clic sur ce lien pour decouvrir plus de photos

 

affich21.jpg

186.JPG

1.JPG

4 (2).JPG

22.JPG

24.JPG

31.JPG

33.JPG

42.JPG

44.JPG

50.JPG

52.JPG

65.JPG

68.JPG

75.JPG

82.JPG

83.JPG

 85.JPG

99.JPG

104.JPG

106.JPG

108.JPG

165.JPG

170.JPG

182.JPG

 

 

 

11:29 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

02/07/2012

ORCHIES BOULOGNE 2012

  vffv.jpg

 Ce samedi 30 juin s'est déroulé la randonnée Orchies Boulogne. Un brevet qui se déroulera quelques jours avant l' étape n°3 Orchies-Boulogne, réalisée au Tour de France par les professionnels. 

Les organisateurs ont eu la bonne idée de retracer le même parcours pour la joie des cyclos.

Un parcours de 200 km avec 1270 m de dénivelé.

Les clubs d' Orchies, Aire sur la Lys, Samer et Saint Martin Boulogne ont assurés le parcours et la logistique.

Yves, Boul et Philippe ont donc pris part à cette manifestation. Rendez vous donc 6h30, pour prendre la direction d' Orchies. Une fois arrivés sur les lieux, guidage jusqu' au parking. De nombreux participants ont déjà pris le départ vers 7h00.

Nous nous inscrivons vers 7h15, à l' Hôtel de ville d' Orchies. Après le café de bienvenue, nous suivons le fléchage au sol. Direction Sainghin en Weppes au km 44.

Les quarantes premiers kilomètres sont plats, nous roulons bon train.

J' emprunte même mes routes d'entrainement. Arrivés au premier ravitaillement, nous roulons à 28 km/h de moyenne. On va peut être ralentir un peu, la première partie du circuit est roulante, mais attention au reste.

Le ravito est suffisant mais pas achalandé.

Nous reprenons la route en compagnie des Cyclos d' Antoing, Eric et Zara en tête. Nous resterons un peu avec eux, avant d'aller de l'avant. Le parcours est toujours plat, sauf une grosse partie de départementales.

Il faut tirer fort avant d'atteindre Aire sur la Lys. Arrivés au premier contôle, le ravito est un peu plus consistant. Nous faisons viser nos cartes et en selle pour entamer la partie la plus dure, les 100 derniers kilomètres. Nous avons toujours 27 km/h de moyenne.

Sortis d' Aire, le paysage commençe à se modifier. Fini le plat, bonjour le dénivelé. La moyenne va sûrement chuter.Nous roulons encore avec Antoing, une bonne partie du circuit et jusqu'au ravito intermédiaire à Blequin. A notre grand étonnement nous avons encore 27 km/h de moyenne au 130 ème kilomètre.

Nous quittons le ravito, et nous sommes confrontés à une petite difficulté, la route de la Calique. Plus loin c'est encore une autre difficulté la côte de Parenty, 1km300 et 12 % de dénivelé au plus fort.

Nous arrivons à Samer pour le dernier contrôle et ravito de la journée.  Encore une fois le ravito est suffisant, sans plus. Nous ne tardons pas à reprendre la route. Le soleil est toujours de la partie, le vent aussi. Nous aurons peut être la chance de finir la randonnée sans la pluie. Ce qui ne sont pas venus le regretterons quand même.

Nous nous dirigeons maintenant vers le Haut Pichot, à Halinghen. La côte la plus dure du coin. Arrivés en bas de celle-ci, nous ralentissons vu les premiers mètres qui nous attendent. Le Haut Pichot c'est 1400 m, avec des pourcentages à 16 %.

C'est dur, les muscles se raidissent. Les habitants du coin nous encouragent. On commence a apercevoir le panneau indicateur, Landaque 177 m. C'est la fin de la montée, ouf.

Nous redescendons et admirons les collines environnantes. Il est vrai que les paysages de l' Artois et du Boulonnais sont magnifiques. Le soleil aidant en plus. Nous avons baissés de rythme et pris des coups de soleil. Le moral est bon la fin se fait sentir. Il nous reste une trentaine de kilomètre à l 'entrée de Condette. Nous approchons d' Hesdigneul, d' Isques et le mur de la montée de Herquelinghe. Le début de cette montée est terrible, des passages a 14 %, sur une très courte distance. Herquelinghe c'est 1677m.

Et quand on croit que c'est fini, il en reste encore. Le Mont Lambert, une montée de 1800 m et des passage à 12 %. Le plus dur est de voir en haut de la côte le panneau Mont Lambert. On aurai préférés le voir en bas de la la côte.

Les 8 derniers kilomètres se feront dans les faubourgs de Boulogne. Il faut dire qu'ils n'y avait pas assez de côtes pour en rajouter  quelques une en fin de parcours. La dernière côte se profile à l' horizon, la montée de la Porte Gayole. 400 m de montée avant l' arrivée. Nous finirons le parcours en 8h20 et 24,8 de moyenne.

Une belle journée, un beau parcours, un très bon fléchage et le seul point faible : les ravitos un peu légers pour une telle randonnée. Bravo encore aux organisateurs, seuls ceux qui ne sont pas venus ont eu tort. C 'était une belle randonnée. 

 affich14.jpg

 

HHYH.jpg

NNN.jpg

 DSC02538.JPG

DSC02539.JPG

DSC02540.JPG

Image_321.jpg

http://www.dias-porama.com/

Image_322.jpg

http://www.dias-porama.com/

Image_323.jpg

http://www.dias-porama.com/

DSC02541.JPG

Sainghin en Weppes

hht.jpg

eded.jpgl

Les très belles réalisations tout au long du parcours

DSC02545.JPG

DSC02546.JPG

Aire sur la Lys

DSC02547.JPG

DSC02548.JPG

DSC02549.JPG

DSC02550.JPG

DSC02551.JPG

DSC02552.JPG

DSC02553.JPG

DSC02554.JPG

Samer

DSC02555.JPG

Halinghen.

DSC02556.JPG

le Haut Pichot

DSC02557.JPG

pmpm.jpg

La Porte Gayole

DSC02559.JPG

L' Arrivée au Stade de la Libération

 

img117.jpg

dffdfd.jpg

 

 

 

 

 

 

17:59 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |