30/09/2014

SEJOUR ALSACE 1

images22-001.jpg

 Dimanche 14 septembre 2014

Voilà longtemps que j' avais dans l' idée de visiter l' Alsace et plus particulièrement le Haut Rhin. Ce département nous propose les plus beaux paysages alsaciens. Citons les villes de Colmar, Ribeauvillé, Munster, et bien d' autres. Sans compter les villages de Riquewhir et Kaysersberg, élu plus beaux village de France. Cette nomination n'est pas usurpée, vous allez comprendre pourquoi en regardant les photos. Qui dit Haut Rhin, dit Vosges, et Cols. Ces moyennes montagnes sont si nombreuses que le choix est difficile. Tracer un itinéraire à l' avance ne signifie pas grand chose, tellement les paysages traversés nous donne envie de tout gravir et tout visiter. Je n'ai qu'une semaine pour monter les plus célèbres et parmi eux, le Col de la Schlucht, le Col du Bonhomme, le Grand Ballon, le Collet du Linge.

 Nous décidons de nous installer à Jebsheim, à quelques encablures de Colmar et de la frontière allemande. Il ne me restera une vingtaine de km a parcourir pour être aux pieds des premiers contre-forts des cols. Je prends le départ vers 7h30, direction Ribeauvillé et ses environs pour un premier repérage de cette région. La température n' excède pas 13 °. Le temps est maussade, mais il ne pleut pas. Une belle partie de plat m'emmène à Houssen. En sortie de village j' aperçois la chaine de montagnes. Je prends la direction de Sigolsheim et Kaysersberg.

Je profite de l' heure matinale pour prendre le pavé dans Kaysersberg qui me conduit dans un centre ville de toute beauté, certains dirons que c'est le plus beau village du monde, en tout je n'ai jamais vu de rien de comparable avant. Architecture, couleurs, tout y est, c'est féerique. Je quitte cette merveille pour me diriger vers Lapoutroie qui semble être un carrefour pour plus d'un col. La route commence à s'élever, montée douce mais montée quand même. J'entre dans Lapoutroie et c'est une odeur de fromage qui vient en premier me rappeler que je suis dans le pays du lait, d' où les fromageries et affineries. Le clocher sonne les 9h00, je suis dans les temps et j' aperçois la direction du Bonhomme. Mon objectif n' était pas de le monter le premier jour, mais bon tout ce qui est fait n'est plus a faire.

Allez, on enlève le gilet et on se met a grimper. Les paysages de prairies, de forêts, de ruisseaux et de fontaines sauvages s'offrent devant moi. Et quand ce n' est pas la nature, ce sont ces passionnés de rallye et autres. Un défilé de voitures anciennes se dirige vers le col, Jaguar, Alpine, Morgan, Triumph, etc...Cela motive quand on monte, surtout quand ces gens vous encouragent. Il est vrai aussi que je n'ai pas rencontré de cyclos durant ma mise en route, mais où sont ils ?. Par contre j' ai rencontré énormément de véhicules avec des machines de Free-ride ou de Descente sur les portes vélos. Les autres aficionados rencontrés sont les motards, c'est que j'en ai vu des bécanes, un vrai terrain de jeux pour ces bolides. A fonds les manettes et faites vibrer vos moteurs Messieurs.

Il est 9h30 et le Col du Bonhomme est franchi, altitude 949 m. Je suis à quelques mètres du département des Vosges. A ma gauche se profile le Col du Calvaire, lui aussi faisait parti de mes choix. Alors à gauche toute, je me sens bien et la montée m' emmène vers le Col de Louchpach, 978 m. Et de deux, à ce tarif-là j'aurais tout monté le premier jour. Je vois plusieurs panneaux m'indiquer le Col du Calvaire et surtout le Col de la Schlucht. Il faut en garder sous la pédale et pour d'autres jours. Le temps change rapidement dans cette contrée et le brouillard fait son apparition. Visibilité 10 m, je fais attention avec tous ces véhicules qui montent. Entre deux j' aperçois la station du Lac Blanc et je comprends maintenant où allaient tous ces vététistes. La station de ski offre des circuits de vtt et certains n' hésitent pas a prendre le télésiège pour s'y rendre. Un haut lieu pour les marcheurs, car au sommet j' ai rencontré une énorme concentration de marcheurs. Je décide au sommet du Col du Calvaire, 1134 m, de prendre une petite pause et d' aller me réchauffer au relais pour déguster un bon café.

Je décide de redescendre vers le Col du Wettsheim et le Collet du Linge. Pas de douleurs apparentes et les sensations sont bonnes. Allez il n'y a pas à réfléchir, le Col du Wettsheim et ses 880 m sont franchi. Et de quatre, maintenant une dernière montée vers le Collet du Linge, Haut Lieu de la Guerre dans ce pays. Les routes sont agréables, pas de trous où déformations, on se sent en sécurité sur ces routes. Le Collet du Linge attire de nombreux visiteurs chaque année et son petit musée explique aux  badauds tous les événements qui s'y sont produits. Arrivé au sommet, j'ai du mal a me faufiler à travers les bus et autres véhicules. Voilà, si on m'avait dit que j'aurais monté cinq cols aujourd'hui, je ne l'aurais pas cru. Surtout que cette journée était un repérage des lieux. Il est temps de rentrer sur Jebsheim, je redescends vers Orbey, puis retour vers Kaysersberg, Segolsheim et Houssen. J' arrive sur Jebshein avec 11O km au compteur et plus de 1300 m de dénivelé.

Un dernier détour car aujourd'hui, c'est la Fête du Lait. Alors une douche et direction la manifestation locale. Visite de fermes, de productions régionales, et artisanales, défilé de chars rappelant la Grande Guerre de 14/18, l' appel des autorités allemandes a prendre les armes, et les conditions de vie des habitants a cette époque. Et si vous étiez intéressé , vous pouviez participer au lancer de bouses, ou du meilleur buveur de lait où faire la tétée des veaux. Pour ma femme et moi, direction le stand repas et déguster un jambon braisé et une tourte, tout cela arrosé par la bière locale.

Un bel après midi ensoleillé et instructif.

a1.jpg

a11.jpg

SAM_1077.JPG

Le tournesol et le maïs sont très présents sur le sol alsacien. Ils représentent la culture dominante avant les vignes.

SAM_1078 (3456x4608).JPG

Vu aussi, le fléchage des randonnées cyclotouristes du coin. Impossible de se perdre, ou alors il faut le faire exprès.

SAM_1080 (4608x3456).JPG

Belle représentation d'une grange  à Houssen. Motifs et couleurs locales.

SAM_1081 (4608x3456).JPG

Les belles maisons à colombages. Omniprésentes dans le village que j' occupai et dans les environs.

SAM_1082 (4608x3456).JPG

Sortie de Houssen, j' aperçois les premiers contreforts des Vosges.

SAM_1083-001 (2472x1618).JPG

SAM_1085-001 (3502x2194).JPG

Le Ballon des Vosges et le Route des Vins sont deux panneaux qui ornent principalement les routes. je vais les

rencontrer très souvent lors des mes parcours.

SAM_1089-001 (2546x1914).JPG

SAM_1090-001 (2957x2279).JPG

Kaysersberg, élu plus beau village de France. Vous verrez pourquoi dans un autre reportage.

SAM_1096 (4608x3456).JPG

La ligne 34 du coin ?

Notre ami et conducteur de bus Régis aurait bien voulu être au volant de ce beau Mercedes.

SAM_1097 (4608x3456).JPG

SAM_1098 (4608x3456).JPG

SAM_1099-001 (3658x2459).JPG

Beaux paysages locaux. Montagnes, forêts, prairies, ruisseaux, cascades sont des éléments de la nature

que je suis amener a rencontrer tout au long des circuits.

SAM_1100-001 (3072x2304).JPG

Lapoutroie, j'y suis accueilli avec les cloches de l' église et l' odeur de fromage.

 

SAM_1101-001 (2617x1964).JPG

Un autre élément local, le bois.

Bois de construction, bois de chauffage, on le rencontre souvent aux abords des villes et villages.

SAM_1102 (4608x3456).JPG

Le Bonhomme, petit village avant le Col qui porte son nom.

SAM_1103 (3456x4608).JPG

Rencontré pendant mon ascension, le défilé de voitures anciennes. Ici, des modèles en attente au sommet du Col

du Bonhomme.

SAM_1105 (4608x3456).JPG

Voilà le premier d'une série. Le Col du Bonhomme. Un petit selfie et on repart.

DSC_0015.JPG

SAM_1107 (4608x3456).JPG

La montée du Col de Louhpach se fera avec la rosée du matin. Car vers 10h00, en forêt et à ses altitudes

la fraicheur est encore de mise.

DSC_0016.JPG

SAM_1108-001 (3072x2304).JPG

SAM_1109-001 (3072x2304).JPG

La station du Lac Blanc, lieu de nombreux départs, dont vététistes et marcheurs.

SAM_1111 (4608x3456).JPG

SAM_1112 (4608x3456).JPG

L' arrivée au sommet du Col du Calvaire se fera dans le brouillard. Visibilité 5 mètres, j'en profiterai pour prendre un petit café et me réchauffer avant la descente.

DSC_0017.JPG

SAM_1113 (4608x3456).JPG

Le granite rose est un des éléments de construction local. Bâtiments et pavés sont construits et posés avec ce matériau.

SAM_1114 (4608x3456).JPG

Le Col de Wettstein, et ses 880 m d' altitude. Situé en face d'une mémorial de soldats tombés pour la France.

DSC_0018.JPG

SAM_1116 (4608x3456).JPG

DSC_0019.jpg

SAM_1117 (4608x3456).JPG

 

Au cours de la première guerre mondiale, le collet du Linge est situé sur la ligne de front séparant les troupes françaises des troupes allemandes. Du 20 juillet au 15 octobre 1915, le col est le théâtre d'un affrontement meutrier durant lequel l'armée française tente de prendre d'assaut les sommets du Linge aux troupes allemandes.

SAM_1118 (4608x3456).JPG

Le Collet du Linge. Haut lieu de la guerre.

Le 9 août 1981 est officiellement inauguré le Musée mémorial du Linge qui présente les objets français et allemands trouvés sur le champ de bataille

SAM_1122.JPG

SAM_1123.JPG

Paysages croisés lors de mon retour sur Orbey.

SAM_1125.JPG

En sortie de Kaysersberg, les cépages à perte de vue. Toute la plaine est envahie de ces pieds de vignes.

SAM_1136 (3456x4608).JPG

SAM_1127.JPG

Beaucoup de fermes locales présentées leurs cours intérieures.

Musée, expo, présentation de cultures, il y en avait pour tous les gouts.

SAM_1128.JPG

Les cours sont fleuries à souhait. Les géraniums embellissent les façades et chaque recoins de la ferme

est mis en valeur.

SAM_1129.JPG

Batteur à foin d' époque, et bien sur cela fonctionne encore. Le propriétaire des lieux nous a fait un point d' honneur de nous le démontrer.

SAM_1130.JPG

Chaque ferme est construite au carré, logement principal en colombage et crépis de couleur. Granges et dépendances de style alsaciens.

SAM_1131.JPG

La pomme, on peut la rencontrer partout. Pire qu'en Normandie, les pommiers sont nombreux.

On peut même en cueillir le long des routes, elles sont accessibles et bonnes de surcroit.

SAM_1132 (4608x3456).JPG

Ici sont représenté les nombreuses variétés de pommes locales.

SAM_1133 (4608x3456).JPG

Un très bel étalage de produits locaux.

Ces légumes et fruits aux couleurs chatoyantes forment un tableau.

SAM_1134 (4608x3456).JPG

Certains s' en inspirent pour créer des œuvres d' art.

SAM_1135 (4608x3456).JPG

Les cloches, et leurs célèbres tintamarre.

 

 

00:34 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

22/09/2014

ADIEU PHILIPPE

C'est avec une immense tristesse que nous vous informons du décès de notre ami

 Philippe MALINOWSKI

Membre

 de la  Petite Reine De Condé

 

  Le Grand Philippe s'est éteint le dimanche 21 septembre 2014 à 2h00, des suites d'une maladie,

dans sa 58 ème année.

 Véritable compagnon de route, lors de nos sorties cyclos. Il aimait se retrouver dans la convivialité avec ses camarades.

Membre actif des ainés, tous adorés se retrouver en sa compagnie. Véritable festif, il organisé nos repas de cohésion comme personne.

Nous garderons toujours à l'esprit l'image d'une personne exemplaire, courageuse, digne, souriante.

 

Repose en paix, Philippe

 

En ces moments difficiles, la Petite Reine de CONDÉ, présente ses condoléances à toute sa famille.

 

Les funérailles se tiendront  le vendredi 26 septembre 2014,

à 14h30, église de St Wasnon de CONDÉ.

 

Philippe repose à la maison funéraire

45 place Delcourt, à Condé

 

dyn007_original_615_461_pjpeg__0d15c06c9c6c6aac28b8260ff9bef457.jpg

dyn002_original_653_490_pjpeg__2b6701f2a9e9b2ec1ec43fd73540d5e6.jpg

dyn001_original_615_461_pjpeg_2646897_2fa5068680567f94f2839166dc40f172.jpg

dyn001_original_615_461_pjpeg_2646897_62294a6b1525dd1d8496995351f0ef05.jpg

dyn001_original_615_461_pjpeg_2646897_e0f8f86b84700cde3f5a2c7599ed9951.jpg

dyn001_original_615_461_pjpeg_2646897_a0299bc71c094cf1cf91e7be78e2fa3d.jpg

dyn001_original_615_461_pjpeg_2646897_fb30b8c034556b0a6f60466ed65579b7.jpg

dyn009_original_653_490_pjpeg__bbde9bb2df24dcc284871161fb6f42f2.jpg

dyn009_original_615_461_pjpeg_2646897_279d6720633d221637b1d8d6a014cb4a.jpg

 

 

17:01 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

21/09/2014

CURGIES-BRAY DUNES 2014

Nos amis du Club cyclo de Curgies organise leur randonnée traditionnelle Curgies - Bray Dunes, en collaboration avec d'autres club du Challenge Val Hainaut Cyclo, Aulnoy les Valenciennes, Wallers, Marly

Le 14 septembre 2014.

Randonnée allure Audax, encadrée, et très bien organisée. Pour tous renseignements et inscriptions sont a adresser a Jean Philippe Wailliez.

Prix 42 €, transport compris, repas inclus et ravito de surcroit.

Venez nombreux, les places sont chères.

  crg-001.jpg

 

Curgies-Bray Dunes du 15 septembre 2014

 

Une superbe randonnée pour 51 cyclos de 160km à allure « Audax » 25,5km/h

de vitesse moyenne, randonnée organisée de façon remarquable par Jean Philippe Wailliez et ses copains.

 

Une sécurité parfaite orchestrée par des motards du « Quercy-tour » des pros de la route, tous les croisements furent sécurisés ainsi que la route, un rêve pour les cyclos. Il faut ajouter un véhicule de sécurisation en tête suivi de 2 capitaines de route qui veillaient à maintenir une allure régulière et enfin en fin de peloton une camionnette de dépannage et un mini bus comme véhicule balai.

 

7h briefing sur la place de Curgies des organisateurs aux 51 cyclos issus des clubs de Curgies, Condé sur Escaut, Marly, Aulnoy, Quievrain, Quarouble, Wallers, Rouillon, Flines et Mortagne, le départ fût donné vers 7h30 à une vitesse modérée pour une mise en jambes, un premier ravitaillement à Mons-en Pévèle suivi d’un second vers 13h au 120ième km après la montée du mont Cassel (sandwich au filet américain et sa bière de jenlain) et enfin une arrivée en apothéose sur la plage de Bray Dunes vers 15h00 en peloton groupé sous un beau soleil , l’adjoint au sport de la ville fit l’honneur de nous accueillir.

 

Nous prîmes ensuite la direction du camping municipal pour une bonne douche après avoir rangé nos vélos dans une remorque attelée à l’autobus prévu pour notre retour et tous ensemble nous nous sommes installés dans une brasserie de la plage face à la mer pour se restaurer devant des moules frites ou une carbonade sans oublier la bonne bière.

 

Vers 18h00 retour en autobus pour une arrivée sur la place de Curgies à 20h, une randonnée à promouvoir et encore merci aux organisateurs pour leur amabilité et leur professionnalisme.

 

FREDERIC COLOMBO

SAM_2963-001 (2592x1944).jpg

SAM_2964-001 (2592x1944).jpg

SAM_2967 (2592x1944).jpg

SAM_2969 (1944x2592).jpg

SAM_2970 (2592x1944).jpg

SAM_2972 (2592x1944).jpg

SAM_2973 (2592x1944).jpg

SAM_2976 (2592x1944).jpg

SAM_2977 (2592x1944).jpg

SAM_2978 (2592x1944).jpg

SAM_2979 (2592x1944).jpg

SAM_2981 (2592x1944).jpg

SAM_2983 (2592x1944).jpg

SAM_2984 (2592x1944).jpg

SAM_2986 (1944x2592).jpg

SAM_2993-001 (1444x859).jpg

SAM_2995-001 (2178x1504).jpg

SAM_2996 (2592x1944).jpg

SAM_2997 (2592x1944).jpg

276326268_B973611774Z.1_20140920093531_000_GR235GTCT.1-0.jpg

337606835_B973611774Z.1_20140920093531_000_GR235GTF9.1-0.jpg

460712566_B973611774Z.1_20140920093531_000_GR235GTF0.1-0.jpg

CURGIES BRAY DUNESjpg.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

21:30 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |