28/10/2015

BIKE MOTION 2015

  15pwyn1s3k6t0.jpg

Ce week-end du 16 octobre au 18 octobre  2015, s'est déroulé une des manifestations les plus importantes dans le milieu du cycle.

le Bike Motion Benelux.

Le rendez-vous est fixé au Jaarbeur d' Utrecht au Pays-Bas. Nous décidons de visiter ces stands le 16 octobre, de 10 h à 17 h.

Nous passerons une journée, pleine de péripéties. Mais pour commencer, l' inscription . Nous opterons pour l' inscription en ligne, beaucoup moins onéreuse. Mais là, problème, le questionnaire se fait en néerlandais. Alors traduction mot par mot, avant d' arriver au moyen de paiement. L'inscription est faite, le montant retiré, mais la confirmation et les billets jamais reçus.

Alors se rendre sur place et repayer 16 euros l' entrée et 14 euros de parking, cela commence à coûter cher.

A l' arrivée quelques difficultés pour trouver l' entrée et une place de parking, à cause des travaux jalonnant l' entrée. En vain, nous trouvons, direction le Jaarbeur. Arrivés sur place, c'est une masse d' aficionados qui attend l' ouverture.

Nous finissons par entrer, quatres salles nous tendent les bras. Nous décidons de suivre un itinéraire afin de ne pas rater les nouveautés.

Après quelques stands visités, on pouvait déjà remarquer l' omniprésence des freins à disques. Ils sont partout, vélos de course, vtt, ville et autres hybrides. Ils sont incontournables.

On peut distinguer comme à l' habitude, que les constructeurs ou fabricants se copient sans cesse. Quand un modèle plait, on le clone et on l' insère dans le catalogue. Le modèle incriminé est le BMC Tem Machine, avec ses haubans décalés. Et bien maintenant, on peut aussi voir des similitudes chez Ridley, Canyon, Giant, etc... Bonjour la recherche. A quoi ça sert les bureaux d' études alors.

L'an dernier, tout ce petit monde faisait de même avec les fatbikes.

Les VAE, inévitables sur les stands là aussi. Ils équipent presque tous les gammes de produits, ville, hybrides. Essentiellement des vtt, a quoi servent t'ils  ? et qui l'aurait cru ? Avec des moteurs de plus en plus puissants, petits, et bien encastrés ou intégrés dans les cadres.

Les couleurs, exit le noir et le mat. C 'est le grand retour des couleurs. Fini l' austérité, la rigueur allemande qui prédominait. Bonjour les couleurs vives et fluo qui rajeunissent en même temps les gammes, et modèles des fabricants. Sinon, on associe le noir au blanc, cette combinaison s'est répété plusieurs fois le long des allées.

Les italiens sont eux aussi de retour sur la scène, présentant de beaux vélos. Fini là aussi, l'ubiquité des allemands. Colnago, De Rosa, Cipollini, Basso, tiennent leur revanche. Ils étaient nombreux a fouler leurs emplacements, admirant avec émerveillement les machines exposées.

La customisation prend une part importante chaque année. Avec des modèles de plus en plus équipés d' éléments extérieurs. Les groupes Shimano et Campagnolo, n'ont plus le monopole intégral de la monte. On commence a voir fleurir de plus en plus de fabricants tels que Rotor, Fsa, Vision et chez les vététistes la marque Hope.

Les petits artisans ou concepteurs font eux aussi de la résistance face aux grands noms du milieu. Des nouveaux arrivent, d'autres disparaissent. Arrivent-ils  a tirer leurs épingles du jeu face à une concurrence déloyale , je ne sais pas. Mais par contre, ils sont les seuls a ne pas copier et a présenter des vélos plus que corrects, tels Cadenz, Van Vugt,  

Les grands noms, tels Giant, Cube et autres ont de plus en plus de stands impressionnants. Attirant le badaud, par des couleurs chatoyantes et un nombre étonnant de modèles. En parlant de grands noms, on peut remarquer, l' absence de Spécialized, Pinnarello, Focus. Les absents ont toujours tort, on connaît la formule. A croire qu'ils n'ont pas de soucis en cette période de jeun. Dommage, car on nous privent de belles bécanes. Les Français ont eux aussi boycottés les allées, exit Look, Lapierre et Time. Dommage pour les 765, Xélius et autres Skylon.

Les stands les plus visités sont Rotor qui présenté ses plateaux ovales qui, comme chacun le sait, font de plus en plus d'émules dans le milieu, mais aussi son groupe hydraulique. Mais là, impossible de comprendre le charabia du présentateur. Tacx et ses vélos  " d' appartement ", attire lui aussi un nombre non négligeable de curieux, venant s' essayer aux machines installées. Se battre contre la machine, suivre ses performances sur écran, en un mot être " connecté " . Shimano appâte lui aussi le client, avec un stand bien achalandé. Groupes, composants et accessoiristes, viennent compléter  l' énorme stand.

Les stars étaient de sortie cette année. Elles montraient leurs atouts sous toutes les coutures. Bianchi et son Spécialissima, Trek et son Madone, Colnago et ses C60 et VR1, Canyon et son CF SLX. Des vélos magnifiques, de vraies œuvres d'art, avoisinant les 10 000 euros et voir plus pour certains. Elles méritaient une attention particulière quant à leur observation. A noter que le prix le plus cher, fut atteint par un hybride, un modèle Haibike de plus de 14 000 euros. On atteint des sommets.

Les prix des vélos qui s'envolent, fini la crise et les vélos entrée de gamme, retour au business. Des prix qui ne reflètent pas la réalité. On peut s'offrir de nos jours, une super bécane pour moins de 4000 euros, alors pourquoi dépenser plus.

N'oublions pas de citer, tout ce qui gravite autour des stands, pistes d' essayage, cafés théâtre, podiums, colloques, restauration.

On peut dire que ce salon perd un peu plus chaque année en qualité.

Les horaires sont trop courts, le badaud n'a pas le temps de s'arrêter et de s'informer, si il veut regarder l' intégralité du salon.

Le prix, de plus en plus élevé, 16 euros l' entrée et 14 euros de parking.

Moins d' exposants, absence de grands fabricants et l' art de boucher les trous avec des étales non " cycliste ".

Pas de grands noms pour attirer la foule, signer des autographes et participer aux débats.

La foule qui chaque année remplit les salles, et où il est de plus en plus difficile de tirer une photo, sans avoir un individu qui vous coupe le champs.

Nous aspirons trouver mieux aux vélofolies de Courtrai qui a ce jour est le plus grand salo du Benelux. Alors prenons rendez-vous les 15,16 et 17 janvier 2016.

 Voila, le salon se termine, on a pu observer du " beau ". Nous terminons chez Cannondale, le stand où, on a pu observer de magnifiques pièces. et là l' accident. relookant la bête, Fred se prend les pieds dans le podium, perd l' équilibre et chute en emmenant avec lui un énorme rideau sérigraphie. Sans gravité pour lui, quelques dégâts matériels, mais surtout un superbe modèle renversé. On ameute l' entourage qui constate les dégâts et semble s'intéresser à nous quand ils remarquent deux ravissants trous dans la jante. Il avait déjà l'air bien moins fringuant. Le problème, c'est le prix du vélo : 11 990 euros.

On commence a vouloir nous garder sur place, ont discutent et feignant de comprendre un mot de néerlandais et d' anglais. Ont nous demande nos assurances, que nenni, ils n' auront rien. Un coup de fil au " boss " et on nous laisse partir sans rien devoir. Beau geste commercial ou soit le fait qu'il était aussi assuré. Nous quittons le lieu en catimini, sans nous retourner.

Nous quittons le Jaarbeur et prenons la direction du parking ou là aussi nous attends un autre problème de ticket. Bref , une journée bien remplie, mais qui laisse des traces. Une dernière pause sur l' autoroute, afin de souper, et nous regagnerons notre domicile bien fatigué.

  

DSC_0004 (800x535).JPG

GIANT TCR SL Advanced SL 2

Cadre carbone, Shimano ultegra, roues PSLR1.

6,6 kg, 4099 euros

DSC_0195 (800x535) (1).JPG

GIANT XTC Advanced SL

Cadre carbone 27,5 ", fourche Rock Shox Sid RL, SRAM X01, roues P-XRC carbone.

9,6 kg, 4299 euros

DSC_0001 (800x535).JPG

GIANT Defy Pro 0

Cadre carbone, Shimano Dura Ace, roues P-SLR.

7,7 kg, 4199 euros

DSC_0006 (800x535).JPG

GIANT PROPEL Advanced SL 1

Cadre carbone, Shimano Dura Ace, roues PSLR1.

7 Kg, 5999 euros

DSC_0009 (800x535).JPG

GIANT Advanced service course.

DSC_0010 (800x535).JPG

DSC_0124 (800x535).JPG

Le GIANT Defy de John DEGENKOLB

Paris Roubaix 2015

DSC_0125 (800x535).JPG

Ensemble PRO, PIONEER

DSC_0201 (800x535) (1).JPG

Pour les dames, le LIV Envie Advanced pro 1.

Cadre carbone, Shimano ultégra, roues PSLR 1.

4,4 kg, 4599 euros.

DSC_0011 (800x535).JPG

WILIIER Vintage Superlegerra.

Cadre Acier Colombus SL, Campagnolo Record, roues Campagnolo Shamal.

8,3 kg, 6198 euros.

DSC_0013 (800x535).JPG

WILLIER ZERO 7

Cadre carbone 780 gr, Shimano Dura Ace DI 2, roues Mavic Ksyruim SLR.

6,6, kg, 9598 euros.

DSC_0015 (800x535).JPG

WILLIER CENTO 1 AIR,

Cadre carbone, Shimano Dura Ace, roues Mavic Cosmic Pro.

7,5 kg, 6398 euros.

DSC_0016.JPG

DSC_0018 (800x535).JPG

WILLIER SQUADRA CORSE

Cadre carbone 29", Shimano XTR, roues Shimano XT

DSC_0019 (800x535).JPG

Pédalier xtr.

DSC_0020 (800x535).JPG

KEMO KE R8

Cadre carbone, Shimano ultegra, roues Mavic Cosmic élite.

3899 euros.

DSC_0022 (800x535).JPG

CARRERA AR 01

DSC_0023 (800x535).JPG

De nombreuses marques copient la potence du LOOK 795.

Chez Carrera, on en profite, pour améliorer le profil de l' AR 01.

DSC_0027 (800x535).JPG.

CARRERA AR 01.

Cadre 1180 gr.

Rigide, aérodynamique, intégration totale des câbles. 

DSC_0024 (800x535).JPG

CARRERA PHILBRA.

Un vélo qui date, puisqu'il a déjà était présenté en 2012.

Il n'en reste pas moins un vélo d' actualité, avec ses courbes.

Nombreux sont les passionnés qui resté admiratif devant ce cadre.

DSC_0025 (800x535).JPG

DSC_0026 (800x535).JPG

CARRERA PHILBRA.

DSC_0028 (800x535).JPG

CARRERA TTS01.

 Fabriqué dans un tunnel de vent, avec des tubes profilés en fibre de carbone.

DSC_0029 (800x535).JPG

Pédalier VISION METRON

DSC_0030 (800x535).JPG

Stand MERCKX

DSC_0031 (800x535).JPG

MERCKX MOURENX 69.

Vélo tout confort, rappelle le victoire d'Eddy lors de l' étape Luchon-Mourenx,

de plus de 200 km.

DSC_0033 (800x535).JPG

Chez Merckx, on a la nostalgie du vintage, avec ce modèle : Le LIEGE 75.

Ce vélo rappelle les victoires remportées sur le Liège-Bastogne-Liège, remportées par le champion.

Un vélo en acier Columbus Zona, poids du cadre 1490 gr.

Peint aux couleurs Molteni.

DSC_0034 (800x535).JPG

MERCKX 525

EM : Eddy Merckx et 525 comme le nombre de victoires du Cannibale.

1100 gr le cadre.

DSC_0035 (401x600).JPG

DSC_0036 (800x535).JPG

Nouveau RIDLEY FENIX SL.

Cadre carbone, Campagnolo Record, roues Campagnolo Scirocco.

DSC_0037 (800x535).JPG

RIDLEY HELUIM.

Le Ridley Hélium couleur vintage de Dumoulin.

Lors du dernier Tour de France 2014.

Une journée en jaune pour ce jeune français.

 DSC_0038 (800x535).JPG

RIDLEY FENIX SL.

DSC_0039 (800x535).JPG

RIDLEY X NIGHT SL 10 DISC.

5299 euros.

DSC_0041 (401x600).JPG

Greipel, omniprésent sur le stand RIDLEY.

DSC_0042 (800x535).JPG

TACX NEO SMART.

Electromagnétique, bluethoot.

DSC_0043 (800x535).JPG

Silencieux.

Environ 1400 euros.

DSC_0044 (800x535).JPG

DSC_0049 (800x535).JPG

A chacun son menu, et son affichage.

DSC_0045 (800x535).JPG

VAN NICOLAS ASTREUS.

 Le cadre à 2699 euros

Le vélo à partir  4109 euros

l'Astraeus est le summum de titane conception vélo de course.

Les propriétés uniques de titane en font le matériau par excellence pour la conception de pièces et cadres: haute résistance ,flexible, extrêmement solide et durable , mais aussi incroyablement léger .

DSC_0046 (800x535).JPG

AMAZING CROSS.

Tubes surdimensionnés pour la pratique du cyclo cross.

Le cadre à 1499 euros

Le vélo à partir de 2767 euros.

DSC_0047 (800x535).JPG

ZEPHYR

Le cadre à 1899 euros

 Confortable pour de longues promenades, suffisamment rigide pour l'escalade et le sprint, assez forts pour durer toute une vie.

 Le vélo à partir de 3210 euros.

 DSC_0050 (401x600).JPG

Van Nicholas utilise un alliage de titane avec 3% d'aluminium et 2,5% de vanadium, connu sous le nom de Ti-3Al-2.5V ou simplement Ti-3-2.5 pour tous les éléments de cadre tubulaires.

DSC_0051 (800x535).JPG

Une belle pièce d'orfèvrerie. La fourche SLR.

350 euros.

DSC_0052 (800x535).JPG

CANYON Ultimate CF SLX 9.0 Aéro

Cadre carbone, Shimano Dura ace DIE 2, Roues ZIPP 202

6700 euros, 6,5 kg

DSC_0053 (800x535).JPG

CANYON LUX CF de Milan VADER.

Cadre carbone, Shimano XTR, fourche Suntour Axon. boyaux Dugast.

DSC_0054 (800x535).JPG

CANYON Aéraod Pro.

Alexander Kristoff.

DSC_0055 (800x535).JPG

AEROAD.

DSC_0056 (800x535).JPG

AEROAD.

DSC_0061 (800x535).JPG

CANYON SPEEDMAX CF SLX.

Le vélo du champion du monde iroman, Jan Frodeno.

DSC_0062 (800x535).JPG

Petit système blocage fourche Rock Shox avant.

DSC_0064 (800x535).JPG

Maserati Ghibli

Elle rayonnée de 1000 feux, la belle italienne.

On n'a pas compris le sens de son exposition, aux côtés de 2 ou 3 vélos haut de gamme.

Tels les Legend et Passoni, peut être la classe à l' italienne.

Il est vrai que les italiens ont fait un retour fracassant sur cette expo, les plus beaux vélos sont italiens cette année.

DSC_0065 (800x535).JPG

Architecture moteur V6 Turbo.

2987 cc.

275 ch.

67 250 euros de base.

DSC_0063 (800x535).JPG

LEGEND HT 9,5.

Cadre cabone, Campagnolo super record, roues Vittoria.

DSC_0066 (800x535).JPG

PASSONI XXTI.

Cadre titane carbone, Shimano Dura Ace, roues Edco.

DSC_0067 (800x535).JPG

DSC_0068 (401x600).JPG

Tout l' art chez PASSONI, de dessiner les pattes arrières.

DSC_0069 (800x535).JPG

DE ROSA SK Pininfarina blu acqua.

 La marque italienne fabrique des cadres de vélo et propose soit des cadres en aluminium et en scanduim, soit des cadres en fibres de carbone, ou encore des cadres en titane.

DSC_0071 (800x535).JPG

DSC_0070 (800x535).JPG

Recherche et développement dans les matériaux, et des lignes aérodynamiques.

 DSC_0072 (800x535).JPG

DE ROSA KING RS SANTINI.

Caractérisé par une «pureté» de lignes

DSC_0073 (800x535).JPG

DE ROSA PROTOS BLU

DSC_0074 (800x535).JPG

DE ROS ALLUMINIO

DSC_0076 (800x535).JPG

Raccords limés, peinture nacrée, beau vélo.

DSC_0077 (800x535).JPG

Colnago c60

Une des stars de l' expo.

Cadre carbone, Campagnolo Super Record, roues  Campagnolo  Bora.

7 kg, 10749 euros.

DSC_0078 (800x535).JPG

Italien jusqu'au bout du levier.

DSC_0080 (800x535).JPG

Le même en blanc et noir.

Ce qui laisse admirer la qualité des raccords.

Le tissage est spectaculaire, ici en Shimano Dura Ace, roues Vision Métron 40

7449 euros environ.

DSC_0083 (800x535).JPG

COLNAGO VR1 FERRARI spécial édition

Cadre carbone, Campagnolo Super Record, roues Vision Métron 42.

9499 euros, en Campagnolo Bora 35

DSC_0084 (800x535).JPG

DSC_0085 (800x535).JPG

L' émaillage unique Colnago.

Ce C 60 est magnifique dans cette robe.

C'est autre chose que l' austérité présenté par tous ces allemands. 

DSC_0086 (800x535).JPG

Divers robes du C 60, tous sont plus beaux les uns que les autres.

Impossible pour nous d'en choisir un plutôt qu'un autre.

DSC_0087 (800x535).JPG

Mais ce noir et or reste unique.

4299 euro le cadre.

DSC_0088 (800x535).JPG

Autres robes plus lumineuses de ces C 60.

DSC_0089 (800x535).JPG

Emaillage COLNAGO

DSC_0090 (800x535).JPG

DSC_0091 (800x535).JPG

TREK FACTORY RACING CALIBER PRO 9.9 RSL.

Cadre carbone, Shimano XTR DI 2, roues BONTRAGER.

8,7 kg, 7999 euros.

DSC_0093 (800x535).JPG

SHIMANO XTR DI 2

DSC_0094 (800x535).JPG

DSC_0095 (401x600).JPG

Un des stands les plus joyeux de l' expo, couleurs vives et fluos.

Avec du personnel parlant le français, très rare, sur cette manifestation.

DSC_0111 (800x535) (800x535).JPG

Nouveau TREK Madone.

Plus massif et furtif.

DSC_0097 (800x535).JPG

L' intégration des étriers nécessite l' ouverture d'un petite trappe à la base du boitier de direction.

Nouveau, unique, ce petit élément semble quand même bien fragile, si l'ouverture se fait à chaque mouvement ou changement de direction. 

DSC_0099 (800x535).JPG

Il vous faudra dépenser la modique somme de 12990 euros pour acquérir ce bijou.

Cadre carbone, Shimano Dura Ace, roues Bontrager carbone Aeolus 5.

6,9 kg.

DSC_0100 (800x535).JPG

Ici aussi, l' intégration de l'ensemble potence/cintre au jeu de direction.

DSC_0101 (800x535).JPG

DSC_0102 (800x535).JPG

TREK Emonda

Ici celui de Franck Scleck.

DSC_0104 (800x535).JPG

DSC_0105 (800x535).JPG

Des étriers Direct Mount maison.

DSC_0106 (800x535).JPG

TREK FACTORY RACING TOP FUEL RSL

Cadre carbone, Shimano XTR DI2, ROUES bontrager

9,6 kg, 7200 euros.

DSC_0108 (800x535).JPG

HOPE ou la customisation à l' extrême.

DSC_0109 (800x535).JPG

DSC_0110 (800x535).JPG

Pédalier, freins, manettes, jeux de direction, cassette, potence, etc....

Tout y passe. On n'a même plus envie d'aller l' essayer dans la boue.

DSC_0112-001 (800x535).JPG

Les espaces et pistes d' essayage.

De quoi se faire plaisir, et monter ces superbes VAE ou VTT

DSC_0113-001 (800x535).JPG

DSC_0114-001 (800x535).JPG

DSC_0116-001 (800x535).JPG

CUBE a sorti L' artillerie.

Un grand stand attendait le badaud à deux doigts des pistes.

Un stand riche en couleur, immense et varié. Toute la collection y fut représentée.

Il n'y avait plus qu'a se servir.

DSC_0117-001 (800x535).JPG

CUBE LIGHTENING C68 SL

Cadre carbone, Shimano Dura Ace DI 2, roues FULLCRUM aéro.

5599 euros.

DSC_0119 (800x535).JPG

CUBE CROSS RACE SL DISC

Cadre alu, Shimano ultégra, roues MAVIC Aksuim.

9,9 kg, 1699 euros.

DSC_0121-001 (800x535).JPG

CUBE a certainement e vélo qu'il vous faut, avec sa gamme démesurée, plus d'une centaine de vélo

DSC_0122 (800x535).JPG

STEVENS Super Prestige Disc.

Celui de la perle du cyclo cross, Mathieu Van der Poel.

Cadre  carbone, Shimano ultegra, roues T SWISS R24, couleur camouflage.

8,4 kg, 3099 euros.

DSC_0123 (800x535).JPG

Shimano Dura Ace.

DSC_0126 (800x535).JPG

DSC_0127-001 (800x535).JPG

BIANCHI METHANOL SX.

Cadre carbone, fourche FOX 32 float, 29 ", Shimano XT.

3349 euros.

DSC_0129-001 (800x535).JPG

l' EROICA.

Cadre acier Columbus Zona.

DSC_0130 (800x535).JPG

La star des stars, celle qui fait parler d'elle et que l'on veut absolument admirer.

BIANCHI spécialissima

Cadre carbone 780 gr, au prix de 4300 euros.

Peinture celeste, poids 6,3 kg.

DSC_0131 (800x535).JPG

Equipé Campagnolo super record EPS

12 599 euros.

DSC_0132 (800x535).JPG

Minimaliste, simple, même dans la déco très épurée.

Sobre mais efficace.

DSC_0133 (800x535).JPG

BIANCHI OLTRE.

DSC_0134 (800x535).JPG

BIANCHI ALL ROAD.

Cadre alu, Shimano 105, roues Shimano.

2399 euros.

DSC_0138 (800x535).JPG

BASSO ASTRA.

Cadre carbon, Shimano ultégra, roues Microtech.

Poids : 6,8 kg

DSC_0139 (800x535).JPG

DSC_0140 (800x535).JPG

BASSO DIAMANTE.

Poids du cadre 830 gr.

DSC_0141 (800x535).JPG

BASSO VENTA.

DSC_0142 (800x535).JPG

REISE ET MULLER

DSC_0143 (800x535).JPG

REISE ET MULLER

DSC_0144 (800x535).JPG

DSC_0146 (800x535).JPG

STROMER ST2 S

Cadre alu, panachage Shimano XTR DI 2, freins MAGURA, moteur 500 watt.

8990 euros.

DSC_0145 (401x600).JPG

Poids de la batterie 5 kg.

Permet d' alimenter le moteur, les feux qui assurent 1600 lumens

DSC_0148 (800x535).JPG

STROMER ST2.

le même moins bien équipé, batterie 983 wh.

6900 euros.

DSC_0154 (800x535).JPG

SENSA CALIBRIA SHINY

Cadre carbone, Shimano Ultégra DI 2, roues Supra Pro

3773 euros.

DSC_0155 (800x535).JPG

SENSA GUILA PROJECT PAINT

Cadre carbone, Shimano Dura Ace DI 2, roues SUPRA RA PRO

5532 euros.

DSC_0151 (800x535).JPG

GARMIN.

DSC_0152 (800x535).JPG

GARMIN Varia.

Premier système radar de vélos qui signale les véhicules en approche derrière vous à une distance pouvant atteindre 140 mètres.

299 euros.

DSC_0156 (800x535).JPG

Hybride MOUSTACHE

DSC_0157 (800x535).JPG

DSC_0158 (800x535).JPG

SAMEDI 27/9 FS GOLD

Cadre alu, fourche FOX Float, freins Magura,SRAM X01.

21,3 kg, 5899 euros.

Roues de 29" à l' avant pour le confort et 27,5 " à l' arrière pour la motricité.

DSC_0161 (800x535).JPG

DEDACCIAI  RAN.

Monocoque cadre carbone Dedacciai Strada.

 790 gr.

DSC_0162 (800x535).JPG

Les allemands HERCULES.

DSC_0163 (800x535).JPG

SIGMA Brakelight

Petit ustensile léger et pratique Très inspiré en cette période d'hiver.

Un feu/stop en simplicité.

Au prix dérisoire de 7,95 euro.

 DSC_0164 (800x535).JPG

Les montres SIGMA RC MOVE.

Multifoctionnelle, bluethoot, connection PC-MAC.

 DSC_0165 (800x535).JPG

Autre vélo batave, le SANTOS.

Santos a été fondée en 1997 par Robbert Rutgrink, un passionné de vélo avec une passion pour la technique de pédalage.

DSC_0166 (800x535).JPG

Ils ont étaient les premiers pour l' entrainement par courroie.

DSC_0167 (800x535).JPG

Specialiste Rollhoff.

DSC_0168 (800x535).JPG

DSC_0169 (800x535) (1).JPG

ZANNATA Z82

Cadre carbone 1395 euros.

DSC_0171 - Copie.JPG

ZANNATA Z82.

Le cadre 1395 euros.

DSC_0173 (800x535) (1).JPG

ZANNATA Z29.

Cadre carbone, 1195 euros.

DSC_0176 (800x535) (1).JPG

La petite marque a bien grandi, elle se positionne comme un leader du cadre en alu. Avec ses tubes oversizes. Elle fait des émules auprès des bikers.

Aujourd'hui, le carbone prend une place majeure dans la gamme. Léger et résistant, les vélos CANNONDALE sont de plus en plus présent sur nos sentiers.

 CANNONDALE FAT CAAD.

Cadre alu, fourche Fatty.

3499 euros.

DSC_0177 (800x535) (1).JPG

CANNONDALE BAD HABIT 1.

DSC_0178 (800x535).JPG

CANNONDALE FSI.

DSC_0179 (800x535) (1).JPG

Pédalier Hollowgram.

DSC_0181 (800x535) (1).JPG

Un des plus beaux vélos du salon, au niveau prix/qualité

CANNONDALE SCALPEL 29 " CARBON 3

Cadre carbne, fourche Fatty, Shimano XT, roues ZTR.

3999 euros.

DSC_0185 (800x535) (1).JPG

CANNONDALE SCALPEL 29 " carbone 2

5199 euros

DSC_0186 (800x535) (1).JPG

Cassette 12 pignons.

  DSC_0187 (800x535) (1).JPG

CANNONDALE SUPERSIX HI MODE .

Cadre carbone, Shimano Dura Ace, pédalier Hollogram, roues MAVIC Ksyrium.

6499 euros.

DSC_0189 (800x535) (1).JPG

K 27,5.

1345 euros le cadre.

DSC_0191 (800x535) (1).JPG

KUOTA K-UNO.

Cadre carbone, Campagnolo Super Record, roues Corima.

3155 euros le cadre.

DSC_0193 (800x535) (1).JPG

KUOTA KHAN.

Cadre carbone, Campagnolo Super Record, roues Lightweigt.

3255 euros le cadre.

DSC_0199 (800x535) (1).JPG

KUOTA KYDRA.

Cadre carbone, Shimano ultégra, roues Miche full carbon.

2975 le cadre.

DSC_0203 (800x535) (1).JPG

Apex, marque hollandaise.

Déjà vu l'an dernier au salon, ils proposaient de beaux vélos, pour toutes les bourses.

APEX BLACKBUCK

Cadre carbone, Shimano Dura Ace, roues Quasar carbon.

4699 €.

6,8 kg.

 DSC_0207 (800x535) (1).JPG

APEX FLARE 1.0

Cadre carbone, Campagnolo Chorus, roues Campagnolo shamal mile.

3569 euros.

6,9 kg

DSC_0205 (800x535) (1).JPG

APEX  FLARE 0.8.

Cadre carbone, Campagnolo super record, roues Campagnolo Bora one.

6598 euros.

6,38 kg.

 DSC_0209 (800x535) (1).JPG

Aux côtés d' APEX, on retrouve GILBERTSON. L'autre marque du groupe.

GILBERTSON ALLURE.

Cadre titane, Shimano Dura Ace, roues Quasar.

1799 euros le cadre.

4999 euros le vélo.

Un bijou vu son niveau de finition, et à un prix attractif.

DSC_0211 (800x535) (1).JPG

GILBERTSON ALLURE.

En version Disc.

DSC_0213 (800x535) (1).JPG

ISAAC TENSOR 29".

DSC_0214 (800x535) (1).JPG

ISAAC BOSON DISC.

Cadre carbone, Shimano ultégra, roues DT SWISS.

3449 euros.

DSC_0215 (800x535) (1).JPG

ISAAC ELEMENT.

Cadre carbone, Campagnolo Super Record, roues FFWD F4.

6149 euros.

DSC_0216 (800x535) (1).JPG

DSC_0217 (800x535) (1).JPG

BULLS WILD FLOW 2

Cadre alu, fourche Rock Shox SID.

2799 euros.

 DSC_0219 (800x535) (1).JPG

DSC_0220 (800x535) (1).JPG

BULLS WILD EDGE 29".

Cadre carbone, Shimano XTR, roues Notube ZTR.

5999 euros.

DSC_0222 (800x535) (1).JPG

Composants FSA K Force de tout beauté.

DSC_0223 (800x535) (1).JPG

DSC_0224 (800x535) (1).JPG

 IDWORKX RACING

Cadre Linskey titane

Fourche hydraulique 100 mm.

Rock shox RS-1

Roues Rohloff  avec jantes No Tubes Crest 29 '.

DSC_0225 (800x535) (1).JPG

DSC_0226 (800x535) (1).JPG

IDWORKX

DSC_0227 (800x535) (1).JPG

ROSE ou l' austérité allemande.

Exit les couleurs fluo d'antan qui faisait du stand Rose, un lieu attractif.

Aujourd'hui et cela s'est déjà vu l' an dernier, un stand sans attraits, triste.

Dommage car nous avons pu remarquer ce superbe PSYCHO PATH.

Cadre carbone, Shimano XTR DI2, roues MAVIC Crossmax.

9,3 kg, 4370 euros.

DSC_0229 (800x535) (1).JPG

Le seul qui tire son épingle du jeu. Le ROSE PRO SL.

Cadre alu, Shimano 105, roues MAVIC Aksium.

Un vélo entrée de gamme, sobre, au prix très raisonnable de 1198 euros.

7,8 kg.

DSC_0231 (800x535) (1).JPG

DSC_0233 (800x535) (1).JPG

Chez SCOTT, on a sorti les couleurs " flashies "

Le noir est combiné avec les fluos. Le plein de couleurs, et de modèles variés.

DSC_0237 (800x535) (1).JPG

SCOTT SOLACE DISC.

Cadre carbone, Shimano 105, roues Syncross Disc.

2799 euros.

DSC_0238 (800x535) (1).JPG

SCOTT FOIL ISSUE.

Cadre carbone, Shimano Dura Ace, roues ZIPP.

7999 euros.

7 kg.

DSC_0239 (800x535) (1).JPG

Au même titre que d'autres, SCOTT a travaillé sur sa potence.

Le LOOK 795 a fait des émules, le poste de pilotage est furtif cette année.

De même que Canyon et autres, on préfère un ensemble compact et robuste.

DSC_0240 (800x535) (1).JPG

Le même avec un ensemble cintre/potence classique.

DSC_0241 (800x535) (1).JPG

SCOTT FOIL ISSUE.

DSC_0242 (800x535) (1).JPG

SCOTT BIG ED.

Cadre alu, fourche Rock Shox Blutto, SRAM X9,roues Syncross 4,8 ".

2699 euros.

DSC_0244 (800x535) (1).JPG

SCOTT GAMBLER 710.

Cadre alu, fourche FOX Flot x2, Shimano Zee, roues Syncross.

6799 euros.

DSC_0246 (800x535) (1).JPG

Magnifique biellette.

DSC_0247 (800x535) (1).JPG

ENIGMA.

Un des rare fabricants a traverser la manche. Fabricant anglais, spécialiste du titane et de l' acier.

Columbus Esprit HSS tubes d'acier triple butted.

Un cadre en acier de pointe qui va surprendre et de plaisir pour vous faire réfléchir à nouveau sur les cadres de bicyclettes en acier.

1580 gr le cadre.

DSC_0248 (800x535) (1).JPG

ARGON Nitrogène Pro.

Cadre carbone, SRAM red 22, roues DT SWISS .

DSC_0249 (800x535) (1).JPG

Les artisans de chez VAN VUGT.

S'efforce de construire le meilleur vélo de carbone possible pour chaque client dans le monde.

DSC_0250 (800x535) (1).JPG

La commande d'un cadre VAN VUGT se fait d'un simple clic . Pas de stocks, chaque cadre est construit pour un client spécifique et sur la base des souhaits spécifiques du client. Voilà pourquoi le contact personnel est un point-clé

Pour démarrer un projet, nous demandons 1000 euros, dépôt pour lancer le processus .

Une étape importante est de trouver la position de conduite parfaite et la géométrie

Tube rond ou furtif ou chic, c'est votre imagination qui fait le reste.
Venait avec elle, ils pourront le créer

Chaque cadre en carbone VAN VUGT à un numéro de série unique avec autographe de "l'artiste"

Vous êtes libre de venir avec un superbe design. Nous avons un partenariat avec un artiste aérographe qui est capable de créer presque tout ce que vous souhaitez.

Il ne reste plus qu'a discuter d
es modalités de paiement.

DSC_0251 (800x535) (1).JPG 

Les japonais de chez FUJI, l' une des plus vieilles marque au monde.

FUJI SL 1.1

Cadre carbone, SRAM  red 22, roues Reynolds RZR  carbone,4,9 kg

4,9 kg, 11999 euros.

DSC_0253 (800x535) (1).JPG

Ce cyclo cross NINNER BSB 9 RDO.

Spécialiste du VTT. 

DSC_0254 (800x535) (1).JPG

DSC_0255 (800x535) (1).JPG

INTENSE Tracer T275.

Cadre carbone factory build 13099 euros.

Cadre alu Pro Build 7399 euros.

DSC_0257 (800x535) (1).JPG

INTENSE Downill Shaun Palmer.

14199 euros.

DSC_0259 (800x535) (1).JPG

INTENSE M 16, downill.

Factory build 13599 euros.

Cadre 4399 euros.

DSC_0261 (800x535) (1).JPG

SCAPIN SPECTRO MTB 29"

Cadre carbone, SRAM X01 Roues ZTR Crest, fourche Rock Shox SID.

Prix : 3999 €.

DSC_0262 (800x535) (1).JPG

 DSC_0263 (800x535) (1).JPG

 Les vénitiens de chez Olympia.

 Olympia boost.

 Cadre carbone, SRAM red 22.

DSC_0264 (800x535) (1).JPG

OLYMPIA MASTER.

DSC_0265 (800x535) (1).JPG

OLYMPIA IRON

DSC_0266 (800x535) (1).JPG

Les Pilot d' Eindhoven

Des spécialistes du titane haut de gamme.

Le titane est solide, léger et hautement résistant à la corrosion, Il est fort comme l'acier, ne souffre pas de la fatigue.
 Les avantages d'un
cadre de vélo de titane: il ne rouille pas, pas de fatigue et est très fort. En outre, un cadre en titane est super confortable.

Et enfin, bien sûr, le titane est tout simplement magnifique.

PILOT RACE CONFORT 1999 euros le cadre.

DSC_0267 (800x535) (1).JPG

PILOT. PRENUIM 27.

1999 euros le cadre.

DSC_0268 (800x535) (1).JPG

Le marquage est sablé, et les cadres garantis à vie

DSC_0269 (800x535) (1).JPG

Composants Fourriers.

DSC_0270 (800x535) (1).JPG

Moyeux Rolhoff.

DSC_0272 (800x535) (1).JPG

GHOST Lector World Cup.

29 ', cadre carbone, fourche Rock Shox RS.

9990 euros.

DSC_0273 (800x535) (1).JPG

SRAM XX1

DSC_0274 (800x535) (1).JPG

Roues carbones AX LIGHTNESS.

DSC_0275 (800x535) (1).JPG

Selle FIZIK Aliante et Arione.

de 220 euros à 350 euros.

DSC_0277 (800x535) (1).JPG

Les vélos WATTBIKE.

Vous en avez entendu parlé lors de la coupe du monde de rugby 2015.

Les français les utilisé lors de leur préparation.

DSC_0276 (800x535) (1).JPG

Grâce à son capteur de puissance, vous pouvez mesurer avec précision puissance, technique de pédalage et fréquence cardiaque.

Comparable au système de référence SRM.

 Le Moniteur du Wattbike est conçu pour être simple et intuitif à utiliser. Il enregistre 39 paramètres jusqu'à 100 fois par seconde, mais n'affiche que les informations essentielles pour le cycliste à travers sept modes de vue différents.

Le Moniteur Wattbike supporte nativement les ceintures cardio ANT+ SPORT, dont Suunto et Garmin.

Le logiciel Wattbike Expert vous permet de relier votre Moniteur de Performances directement à votre PC.

Le Wattbike est prêt pour la course. Chaque vélo est relié à votre ordinateur et jusqu'à 20 cyclistes peuvent pédaler en même temps.

Le Wattbike apporte une fluidité de pédalage procurant des sensations réalistes et agréables.

55 kg.

2999 euros le modèle PRO.

DSC_0278 (800x535).JPG

BMC Grand fondo GF 01

Cadre carbone, Shimano Ultegra, roues DT SWISS .

8 kg, 5700 euros.

Célèbre vélo destiné aux classiques, vélo tout confort.

DSC_0279 (800x535).JPG

SALSA CUTTTHROAT.

Cadre carbone, SRAM, roues RITCHEY.

DSC_0280 (800x535).JPGSURLY ICE CREAM TRUCK.

Le camion de crème glacée a la capacité de flotter sur à peu près tout ce que vous trouverez là-bas que ce soit la neige, rochers, boue, le sable, la boue ou rocheux.

DSC_0281 (800x535).JPG

Cadre acier, Shimano XT, pneu 4,8 ".

DSC_0282 (800x535).JPG

Les vélos du vieux Tom.

Ritchey 650 b.

Cadre acier, roues Ritchey Vantage, transmission SRAM X0.

Prix : 890  € le cadre.

DSC_0284 (800x535).JPG

DSC_0285 (800x535).JPG

SANTA CRUZ Nomade.

DSC_0286 (800x535).JPG

SANTA CRUZ V10 6.0 C.C.

Roues ENVE, kit SRAM X01 VA.

11499 euros.

DSC_0288 (800x535).JPG

CADENZ CHT 01 ( Nederland )

Cadre carbone 1100 gr, Shimano XT, roues Mavic cross one.

9,5 kg, 1899 euros.

DSC_0290 (800x535).JPG

CADENZ CRB 02 ( Nederland )

Cadre carbone 800 gr, Shimano Ultégra DI 2, roues Cadenz.

6,8 kg, 3599 euros.

DSC_0292 (800x535).JPG

Un autre grand nom du titane en italie.

Nevi.

Le  carbone est le matériau le plus utilisé pour la production de cadres de cycles à l'heure actuelle et il est plus léger, le titane est beaucoup plus résistant et il peut assurer une meilleure absorption des chocs. Éviter tous ces maux de dos et douleurs au bras . De plus, avec des composants ultra-légers, un vélo peut ne peser que 6,9 ​​kg.

Au premier plan le Stelvio.

DSC_0293 (800x535).JPG

Beau travail d'orfèvrerie sur cette potence titane Nevi.

DSC_0294 (800x535).JPG

FELT AR FDR DI 2

DSC_0295 (800x535).JPG

DSC_0296 (800x535).JPG

DSC_0297 (800x535).JPG

CORRATEC CARBON 10 HZ XTR DI2.

Cadre carbone, Shimano XTR DI2, roues Hubs ZZYZX, fourche Rockshox Monarch.

  DSC_0298 (800x535).JPG

HAIBIKE SDURO.

DSC_0299 (800x535).JPG

HAIBIKE SDURO all moutain.

Cadre alu, moteur Yamaha 250 watts, fourche Rock shox Saktor.

DSC_0314 (800x535).JPG

HAIBIKE XDURO CARBON

Cadre carbone, Shimano Dura Ace XTR DI2, fourche Rock Shos SID et FOX Float, moteur Bosch, freins Magura MT 8, roues Laufradsazt carbon.

17,2 kg

14 999  euros.

DSC_0316 (800x535).JPG

Roues Laufradsazt carbon.

DSC_0300 (800x535).JPG

BAUM CORRETTO

Cadre titane, couleur Martini GT, roues ENVE, cintre 3T scatto.

 Baum Racing, sans rappelé le célèbre design des automobiles Lancia.

La customisation est l'un des atout majeur de la société.

Leurs peintures sont signées PPG, le fabricant de peinture automobile.

 Et quand on connaît la qualité de leur peinture, on peut être sur que ces vélos reçoivent le must.

DSC_0301 (800x535).JPG

Baum Coretto

Cadre titane, Shimano Dura Ace, roues Gokisco.

DSC_0302 (800x535).JPG

Telutci Yuma

DSC_0303 (800x535).JPG

Fourche Lauf.

une alternative très intéressante entre la fourche rigide et la fourche à suspension habituelle, Un très bon produit pour un usage spécifique, il est évident que si vous habitez à la montagne et empruntez des sentiers difficiles, la Lauf TR ne conviendra pas.

990 Euros.

DSC_0304 (800x535).JPG

TELUTCHI YUMA 7.

Cadre carbone, 27 ', fourche Lauf, composants FSA K-force, roues DT SWISS XRC.

DSC_0306 (800x535).JPG

Poids 7,5 kg, 8750 euros, cadre 2900 euros.

DSC_0307 (800x535).JPG

SOMEC Maestro.

cadre : 1090 gr.

DSC_0308 (800x535).JPG

SOMEC SPAD.

100 %  italian, 100 % carbone, 100 % handman.

Cadre : 1030 gr.

DSC_0309 (800x535).JPG

GT HELION CARBON EXPERT.

3199 euros.

 DSC_0311 (800x535).JPG

Cipollini RB1K.

DSC_0313 (800x535).JPG

Cipollini Logos

 

 

 

 

22:42 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

26/10/2015

JUBARU BIKER VTT 2015

Ce dimanche 25 octobre 2015, s'est déroulé la 28 ème édition de la Jubaru Biker. Une randonnée organisée par l' Union Audax de Tournai.

Le lieu de rendez-vous est fixé à la salle des écoles de Warchin. A l' arrivée, c'est déjà l' affluence, le parking se remplit à vitesse grand " V ".

Nous nous dirigeons vers les inscriptions, le prix reste raisonnable et cela donne droit à une plaque de cadre, un sandwich et une assurance d'un jour.

Nous avons même le droit de participer au jeu du " Potiron ", un légume a peser et a estimer, et qui nous fera peut être gagner le gros lot. Nous quittons les lieux après avoir pris connaissance du parcours. Plusieurs circuits sont au programme, 15,25,35,45 et 60 km. Nous opterons pour la balade intermédiaire de 35 km, suffisant pour une reprise en VTT.

Dès le départ et après quelques kilomètres, nous remarquons que nous avons du mal a trouver le rythme. La reprise est dure !

Le circuit en boucle doit nous emmener vers Kain, Mont st Aubert, Rumilies et Warchin. Le terrain est gras et boueux, le bon choix de pneu s'avère judicieux pour passer les ornières et autres pièges du parcours. Celui-ci est agréable, mélange de petites pistouilles, sentiers, chemins, routes et pavés. Il y en à pour tout le monde sans compter le paysage naturel qui fait vous aimer la nature.

Le fléchage est abondant, impossible de se perdre. Celui-ci qui nous conduit vers les contreforts du Mont st Aubert. On monte et on descend, et roulons sur les crête. Ce mont est le centre de la randonnée. Nous tournons autour de lui, sans cesse attiré.

Certains passages sont limite dangereux, mais là aussi, nous sommes prévenus par un pancartage. Un peu d'adrénaline pour des quinquagénaires comme nous ne fait pas de mal. Un peu plus de prudence au mieux.

Nous arrivons au ravitaillement, très copieux et bien achalandé. Il nous reste 13 kilomètre a parcourir jusqu'à l'arrivée. Mais avant cela il faudra remonter le Mont, une fois de plus, et sur un autre versant.

C'est par un petit chemin pavé que nous arrivons au sommet. Quelques marches à monter avant de redescendre par un sentier de terre en escalier.

Il faudra être attentionné pour dévaler la piste, mais cela reste insuffisant et c'est la gamelle. Plus de peur que de mal, nous repartons.

Il est 11 heures et le soleil commence a pointer le bout de son nez. Un peu de chaleur nous fera du bien pour nous accompagner vers Rumilies. Le terrain est plus plat et roulant, cela nous laisse le temps de récupérer.

Un dernière montée, celle de la Croix Jubaru, un dernier hommage à Armand Amédé Jubaru dont la tombe fleuri se dresse au carrefour du Col.

A voir le reportage d' André Tignon sur l' historique du Col

http://tignon.andre.free.fr/report.php?id=18

Nous finirons le parcours en prenant de petites ruelles dans les faubourg de la ville. Sympathiques lieux de nature en ville.

Nous rentrons sur Warchin, direction la station de lavage " maison ". Nous n' attendons pas longtemps pour nettoyer nos machines. Puis direction la salle, déguster une bonne bière. Le seul hic de la randonnée est l' attente au bar pour récupérer nos boissons. Nous avons le temps de mourir de soif.

Mais à part cela, bravo aux organisateurs pour le choix des parcours. De toutes beauté, collines et verdures  étaient au rendez-vous des bikers. Cette randonnée sélective et à dénivelé est à conseiller au plus grand nombre d'entre nous.

A participer et a faire connaître parmi nos membres.

730 bikers ont roulés sur cette rando.

Et au fait, le potiron, sous savez !

et bien il aura fallu  deviner qu'il atteigné  et dépassé même les 14 kilos.

Bravo et à l' année prochaine pour cette 29 ème édition.

 

affichejubaru.jpg

P1030010-001 (800x541).JPG

warchin_tournai_28eme_jubaru_bikers_251015_112-001.jpg

P1020974 (800x600).JPG

P1020975 (800x600).JPG

gpswarchin30.jpg

Photo Gérard COLIN

P1020977-001 (800x600).JPG

P1020978 (800x600).JPG

P1020982-001 (800x600).JPG

P1020980-001 (797x600).JPG

P1020984 (800x600).JPG

P1020985 (800x600).JPG

P1020989 (800x600).JPG

P1020990-001 (800x600).JPG

P1020988 (800x600).JPG

P1020987-001 (800x581).JPG

25102015JubaruBikers059.jpg

Photo Gérard COLIN

http://gcolin.jalbum.net/Cyclos/2015/Octobre/25.10VttAuda...

25102015JubaruBikers062.jpg

Photo Gérard COLIN

12029594_1626468437615635_2642473092612283207_o.jpg

12094805_1626469240948888_4298835159078749967_o.jpg

12132620_1626468764282269_5847221412083459689_o.jpg

P1020991 (800x600).JPG

12046573_984514708275695_4075986302792559731_n.jpg

10501689_984514674942365_3316475512956595006_n.jpg

25102015JubaruBikers088.jpg

Photo Gérard COLIN

25102015JubaruBikers095.jpg

Photo Gérard COLIN

25102015JubaruBikers101.jpg

Photo Gérard COLIN

25102015JubaruBikers102.jpg

Photo Gérard COLIN

P1020997 (800x600).JPG

warchin_tournai_28eme_jubaru_bikers_251015_244.jpg

Photo Yves VERBEKE

P1030002-001 (800x576).JPG

P1030003-001 (800x600).JPG

P1030006 (800x600).JPG

 

 

18:39 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

06/10/2015

BINCHE CHIMAY BINCHE CYCLO 2015

Après une excursion en région Liègeoise et plus particulièrement Huy, le  samedi 26 septembre, Nous nous sommes déplacés ce dimanche vers Binche.

Revenons à samedi dernier, la météo météo s'annonce clémente, une superbe journée nous attend. Direction Huy, pour participer à la " Petite flèche ". Une randonnée organisée par l' Arona Bicycle Club.

Le lieux de rendez-vous se situe sur les hauteurs du Mur, au Sarte de Huy. Au départ, deux parcours 82 et 120 km, nous décidons de nous diriger vers le 80 km, histoire de ne pas rentrer trop tard chez nous.

Nous emprunterons le final de la " flèche wallonne " et pour finir le Mur. A la découverte de petites routes typiques à travers les paysages les plus verdoyants du Condroz. Vous n' aurez pas de photos, pour la simple raison, que nous avons passés notre temps dans le brouillard, et qu'il aura fallu attendre très longtemps, pour y voir quelque chose

Nous finirons ce magnifique parcours, par la montée du chemin des chapelles, le Mur de Huy qui fait toujours autant de mal aux jambes, une fois arrivés là haut. 1210 m de dénivelé au total pour 82 km.

Nous finirons cette matinée, avec une bonne bière, au centre ville de Huy, avant de reprendre la route.

huy.jpg

huy1.jpg

Ce dimanche 4 octobre, changement de décors. Direction Binche, à quelques jours de la célèbre course cycliste.

L' Amicale cyclo Binchoise a choisie de nous faire parcourir le circuit Pro.

" Binche - Chimay - Binche "

Le lieux de rendez-vous et le départ sont fixés sur la Grand Place. Les inscriptions à l' hôtel de ville, et le départ groupé à 8h00 sera donné.

Nous trouvons facilement de quoi garer notre véhicule, à deux encablures du musée du Masque. Le temps est brumeux et la température fraiche. Nous descendons nous inscrire avant de prendre position, avec le peloton qui s'est massé devant l' hôtel.

Deux parcours nous sont proposés, 60 et 120 km. Nous opterons pour le parcours des 120 km, sachant que ce parcours sera exigeant, puisque nous empruntons le circuit Pro, exit les petites routes de campagnes.

8H00, le départ est donné et le peloton part groupé vers les remparts de la ville. Le peloton est encadré par deux motards qui ouvriront la route.

Nous laissons partir ces groupes de furieux, et roulons à notre rythme. La route qui nous emmènera vers Chimay sera longue et usante. Alors doucement. Le brouillard est présent et laisse présager le soleil en fin de matinée.

Nous roulons vers Bersillies l' Abbaye, tracé du MCM et Cousolre en France. Les routes sont telles qu'on les imaginait.

Après 30 km de randonnée, nous sommes étonnés de rencontrer le premier ravito à Leugnies. Nous apprenons que le prochain ravitaillement  sera dans 70 kms. Drôle de calcul sachant que l' arrivée se trouve 20 kms plus loin. 

Nous nous dirigeons vers Beaumont, nous quittons le pancartage Pro aérien pour suivre la " Goutte " au sol. Nous suivons la route jusqu'à Sivry, Rance et Chimay.

L' entrée dans Chimay se fait sus le soleil. Pas grand chose a voir, puisque nous quittons la ville aussitôt, direction Virelles et ses étangs.

Nous quittons Chimay par son circuit. Connu pour son tracé pittoresque à travers les paysages et les villages champêtres.

Le temps se lève et les paysages commencent a montrer leurs plus beaux atouts. Nous retournons sur nos pas, en espérant que le circuit sera un peu plus campagnard, puisque nous nous dirigeons vers les lacs de l' Eau d' Heure.

Que nenni, et on reprend encore ces routes interminables et vallonnées. Arrive Boussu les Wacourt et les lacs environnant.  Les dénivelés montent et s' accumulent, Il nous restera à gravir le petit Poggio.

Le soleil nous accompagne, et la crevaison aussi. Nous réparons, quelques minutes de répit avant la montée. Il nous reste quelques kilomètres avant notre ravitaillement. Et là surprise, 12h35, le ravito a disparu. Nos amis ont pris la poudre d'escampette.

La rage, car nos bidons sont vides et la faim nous guète. Bon, mais cela reste encore de l' acceptable sachant qu'il nous reste 15 kilomètres au compteur jusqu'à l' arrivée. Et bien non, le tracé nous fera rejoindre Thuin et sa montée avant de redescendre vers Lobbes. Nous arriverons avec 133 km au compteur.

Certains cyclos sont déjà attablés aux bars de la Grand' Place. Nous nous changerons avant nous aussi déguster un " Binchoise " bien méritée.

Un parcours exigeant, un bon fléchage. Attention quand même, lorsque vous annoncez allure libre, tout le monde ne roule pas à 35 km/h de moyenne. Ne retirez pas les ravitos avant d' avoir calculé la moyenne horaire. Cette randonnée aura accueillie 274 participants.

Au total 133 kms, 24.8 de moyenne, et 5h23

ch1.jpg

bcb-20brochure-14-06.jpg

P1020513 (2448x3264).JPG

P1020514 (2448x3264).JPG

P1020939.JPG

P1020944 (800x600).JPG

P1020531 (3264x2448).JPG

P1020952-001 (796x600).JPGP1020954 (800x600).JPG

3262237462_2_9_Od9RrY3E.jpg

P1020951-001 (800x473).JPG

P1020953-001 (768x600).JPG

P1020956 (800x600).JPG

P1020957 (800x600).JPG

P1020959 (800x600).JPGP1020963 (800x600).JPG

P1020961 (800x600).JPG

P1020962-001 (800x600).JPG

P1020965-001 (800x574).JPG

P1020966 (800x600).JPG

P1020967 (800x600).JPG

P1020972 (800x600).JPG

 

 

 

08:23 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |