06/10/2016

ROSAS SEJOUR VELO 2016 JOUR 5

 DSC08070 - Copie-001.JPG

ROSAS jour 5

Aujourd'hui, journée de repos, la troupe en profite pour visiter les alentours . Nous avons choisi de nous rendre à Figueres et de déambuler dans les rues de la ville.

Dans le monde entier , on ne saurait parler de Dali sans évoquer le nom de Figueres.

Nous avons visité la ville au gré des lieux Daliniens, la ville qui a vu naître et mourir le grand maître, la ville où il a laissé le plus emblématique de son œuvre. Nous entrons dans la ville avec le soleil, ce qui donne de suite un aspect lumineux. Nous tournons et tournons autour d'un marché couvert pour trouver un lieu de stationnement.

La Plaça Catalunya se trouve tout près de la place de la  Fontaine lumineuse, cet espace accueille toutes les semaines, un marché d’alimentation . L’aspect de la Plaça Catalunya a complètement changé, des travaux de restauration ont commencé et une innovante couverture photovoltaïque a été installée. Cette structure est devenue en peu de temps un nouveau symbole de la ville et un espace à ne surtout pas rater.

Nous remontons les petites rues vers le centre historique de la ville. Les ruelles ombragées donnent parfois la sensation de laissé pénétrer la lumière, la température fraîche, laisse place à des bouffées de chaleur. Ce qui est très agréable, la ville est envahie de jeunes gens, cela respire le bonheur et la santé. Une ville jeune, cela change. On entend des cris, des rires, la jeunesse en un mot.

On y découvre aussi des commerces peu habituels, de vieux commerces, qui chez nous auraient fermés leur porte, et des commerces plus jeunes, avec des enseignes différentes des nôtres. On y côtoie aussi beaucoup d 'œuvres qui ornent la ville. Des sculptures, plus bizarres les unes des autres.

Des cafés remplis, ou les terrasses sont prises d' assaut, ce qui donne parfois lieu, à des patchwork de couleurs. Des langues, langages et patois parfois différents, ce qui donne l' impression d'un brouhaha.

Figueres vit au rythme de ses habitants.

Nous finissons par apercevoir la place de l' église et un peu plus loin, la place du théatre-musée Gala-Dali. Sous un soleil éclatant, nous admirons ces œuvres, qui plaisent ou ne plaisent pas, qui captivent l' œil ou pas, qui suscite l' admiration ou pas, bref du DALI.

Mais on ne peut rester insensible à l’imagination, à ce demander pourquoi , a-t-il créer cela, pour qui, pour quoi ?

Le théâtre garde sa façade, de style néoclassique . La place a également reçu le coup de pinceau de Dalí qui y a érigé différentes sculptures, parmi lesquelles celle rendant hommage à son ami et philosophe Francesc Pujols.

Nous tournons autour du Musée, qui nous offre des vues uniques. La couleur des murs, les objets accrochés à ses pans, la végétation, sont des attrapes l' œil. Nous prenons des photos a profusion .

Nous restons ébahie pas la bâtisse, dommage que nous n' ayons pas le temps de visiter l' intérieur, mais ce n'est que partie remise.

Il approche 12h00, il est temps de redescendre vers le cœur de la ville, à la recherche d'un restaurant. Nous trouverons celui-ci autour de la Rambla.

La Rambla est un espace urbain, épicentre de la zone commerciale et axe autour duquel s'articulent les rues de la vieille ville et celles des nouveaux quartiers . elle remonte à 1828, année où la ville décide de couvrir la rivière Galligans pour des raisons d'hygiène. Ceci fait, à la demande expresse de la population, l'espace ainsi créé est aménagé en promenade.

Nous profitons du moment pour goûter les Tapas, ces petits amuse-gueules d'origine espagnole composées de différents ingrédients. On en consomme habituellement plusieurs en même temps au cours du repas.

Nous finirons cette matinée avec le soleil, il nous restent à reprendre la route. Direction Roses, pour y retrouver le reste de la bande. Changement d'endroit et cap sur le port de la ville pour y attendre le DonPancho, un petit bateau de coisière, et direction Cadaquès par la mer.

Nous embarquons ensemble pour une virée en haute mer, nous longerons la côte, découvrirons les criques aux eaux claires et lumineuses. Au rythme du bateau, du vent et du tangage, nous mettrons 1h30 pour arriver sur les plages de Cadaquès.

La visite se veut courte, alors pas de temps a perdre, nous visitons à pas de course, ce qui peut être vus. Le port, la crique, la rue principale, l' église, voilà tout ce que nous apercevrons. Ils nous faudra revenir, car cette ville a était la demeure du Maître pendant des années .

Nous repartirons vers 18h00, la température est retombée, le vent est monté. Nous reprenons place à bord, pour redécouvrir les vues panoramiques, et paysages fascinant de la baie de Roses.

La Cala Canca, le Far de Cala Nans, le Cap Norfeu, Le Punta Falconera et le Far de Roses, voilà les images que nous apercevrons tout au long du voyage. Nous rentrerons sans avoir profité du DonPancha et de sa submarine vision, puisque le bateau possédé une cabine immergée, pour profiter d'un spectaculaire système de vision sous-marine.

Rosas est en vue et avec elle un magnifique couché de soleil, que nous n' oublierons pas de photographier . L' heure du repas approche, nous apprécierons encore et encore le menu .

Une dernière virée nocturne le long de la baie, histoire de balader le chien et nous ne tarderons pas a trouver le chemin de la chambre. La journée a été épuisante pour les organismes.

PLUS DE PHOTOS

 https://goo.gl/photos/fkWHJ3bydmMdi9pX7

 DSC_0851-001.JPG

Sculpture St. George 

La Plaça Catalunya

20160928_102223 (800x450).jpg

L'Église paroissiale saint Pierre est l'église de la ville de Figueres,

Construite à la fin du XIVe siècle, cette église est un bel exemple du gothique catalan.

Le Baptême, la première communion et les funérailles de Dali y furent célébrés.

20160928_102627 (800x450).jpg

En 1960, le maire de Figueras confie à Salvador Dalí la construction du musée consacré à son œuvre. En 1973, le Théâtre-musée Dalí est inauguré.

 Le Théâtre-musée Dalí a été conçu par Dali lui-même, et est considéré comme le plus grand morceau surréaliste de travail dans le monde

20160928_102555.jpg

Au théâtre musée de Figueres on peut admirer des œuvres comme Galarina, Le Spectre du sex-appeal ou Léda atomique des installations surréalistes comme le Taxi-pluvieux ou la salle Mae-West et des obsessions récurrentes comme ses racines ampurdanaises ou le visage de Gala

20160928_102652 (800x450).jpg

20160928_103156 (800x450).jpg

20160928_103307 (800x450).jpg

La place a également reçu le coup de pinceau de Dalí qui y a érigé différentes sculptures

20160928_103632.jpg

Le sens le plus largement interprété de l' œuf de Dali, c'est  qu'il représentait pour lui un signe d' espérance et d' amour.

L’œuf est l’image de la perfection

 20160928_103811 (800x450).jpg

20160928_103836 (800x450).jpg

D'autres petites œuvres que l' on peut croiser aux détours des ruelles.

Un petit air de Dali

20160928_104232 (800x450).jpg

20160928_105149.jpg

 Les murs qui gardent désormais toutes les œuvres chères au grand artiste catalan, sont tapissées de petits pains ronds. Le pain protège, explique Dalí.

Le pain réconforte, le pain confie de sa chaleur.

« Le pain a toujours été l’un des thèmes les plus fétichistes et obsessionnels de mon travail, c’est celui auquel je suis resté le plus fidèle »

Dali

20160928_105224.jpg

20160928_105721 (800x450).jpg

20160928_111146.jpg

Ruelles étroites, ombre et soleil.

Voilà ce que vous croiserez lors de votre visite en ville.

20160928_112020 (800x450).jpg

20160928_113605 (800x450).jpg

La rambla et son axe piétonné.

Véritable lieu de vie, de rencontre, de commerces.

20160928_113701 (800x450).jpg

 20160928_114755 (800x450).jpg

Le théâtre El Jardí, construit en 1914 sous le nom de Horta d'En Gayola.

a été l'un des théâtres les plus importants de la ville dans les années 1920. Après une longue période en tant que cinéma, la scène d'El Jardí a commencé à accueillir ces célèbres compagnies de théâtre catalan.

fachada-a-la-rambla.jpg

L' Emporium, un restaurant sur la rambla

très copieux et peu cher.

20160928_122447-001 (800x543).jpg

20160928_120519.jpg

Sangria

Croquettes-de-Morue.jpg

Tapas

DSC_0773 - Copie (800x535).JPG

Le DonPancho

et son spectaculaire système de vision sous-marine

DSC_0776 - Copie (800x535).JPG

DSC_0779 - Copie (800x535).JPG

DSC_0787 (800x535).JPG

Roses.

DSC_0809 (800x535).JPG

Vues exceptionnelles de la baie de Roses et de la réserve naturelle du Cap de Creuss.

DSC_0811 (800x535).JPG

1h30 de bateau, peut être un peu trop long.

Mais nous avons pu observer de merveilleuses vues panoramiques, avec des paysages fascinants. 

DSC_0815 (800x535).JPG

DSC_0816.JPG

Même le chien trouve le temps long, mais reste attentif.

DSC_0817 (800x535).JPG

DSC_0818 (800x535).JPG

DSC_0819 (800x535).JPG

Cadaquès

DSC_0824 (800x535).JPG

Ville côtière située au cœur de la péninsule du cap de Creus

DSC_0827.JPG

Des artistes de renommée internationale comme Salvador Dali y ont séjourné.

DSC_0830.JPG

La visite de l' église se mérite. Des ruelles taillées dans la roche.

DSC_0833 (800x535).JPG

 Dans le vieux village, les ruelles sinueuses, pavées et ornées de fleurs, offrent un contraste avec la blancheur des façades. 

DSC_0838 (800x535).JPG

L’église paroissiale de Santa Maria est, probablement, l’un des édifices les plus emblématiques du village. 

DSC_0839 (800x535).JPG

Bel exemple d' architecture méditerranéenne qui a su conserver tout le charme d’un petit village des pêcheurs.

DSC_0844 (800x535).JPG

DSC_0845 (800x535).JPG

Coucher de soleil sur Roses.

11:59 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.