05/11/2016

JUBARU BIKERS 2016

Ce dernier dimanche d' octobre, veille d' Halloween, s'est déroulé la 29 édition de la Jubaru Bikers VTT. Une randonnée VTT organisée par les Audax de Tournai.

Une balade autour du Mont St Aubert, et de ses environs. Une bonne occasion de profiter des derniers jours  de soleil en cette période automnale.

Rendez-vous est donc fixé à l' Expo Grill de Tournai. Nouveau site pour accueillir les centaines de vététistes qui feront le déplacement.

7H45, j' arrive sur les lieux, certains sont déjà là, mais ce n'est pas la grande foule . La température fraîche et le changement d'heure auront-ils découragés nos valeureux guerriers. J'en profite pour m'inscrire de suite.

Marraine attends les premiers et filtre les entrées des licenciés ou non.

Une fois payé mon dù, je me dirige vers le bar, déguster un café bien chaud, et étudier le parcours sur la carte affichée. Je sors pour attendre le reste de la troupe et là, le parking s'est rempli en quelques minutes et devant les portes de l' entrée s'amassent des dizaines de vététistes, prêt à en découdre avec ces parcours.

La journée s'annonce sous les meilleurs auspices pour la bande de Michel Duhaut.

Pas moins de 5 parcours nous serons proposés : 15,25,35,45, et 60 km pour les plus audacieux.

Il est temps pour nous, de prendre le départ et de quitter le stade. Nous empruntons notre premier chemin agricole pour nous diriger vers Warchin et Rumillies.

Notre ami le brouillard, va nous accompagner un bout de chemin car il ne sait pas levé, la température avoisine les 8°. Frisqué, mais nous commençons par moment à apercevoir les premiers rayons de soleil.

Le parcours, s'il n'à pas trop évolué par rapport à la précédente édition sera composé d'un mélange savant de routes, de chemins agricoles, de sentiers étroits, de caillasses, de sous bois, de parcours techniques, des montées et des descentes. Bref, tous les ingrédients d'une bonne randonnée VTT.

Après avoir passés la Ferme du Rouge Fort, nous arrivons au lieu dit le " Bourdeau ", ce sont là les prémices de ce qu'ils nous attends, le tour et les détours du Mont St Aubert. Du dénivelé, en veux-tu, en voilà.

Mais avant cela, nous aurons pu admirer les magnifiques paysages qu'offre ces endroits, où seules les bâtisses agricoles occupent le territoire, laissant place à la nature et la faune.

La Boulière passé, direction les sous-bois, cela devient un peu plus technique. Nous finissons par quitter le tout terrain. Une montée du Mont par la route. Arrivés au carrefour, nos regards se fixent alors sur la croix Jubaru.

Erigée en mémoire d’Amand-Amédée Jubaru décédé le 14 juillet 1897, qui  s’était rendu au mont Saint-Aubert à vélo. Au cours de la descente, l'homme, alors âgé de 26 ans, perdit le contrôle de sa bicyclette et s’écrasa contre le mur du château.

Chaque année, cet emplacement est fleuri , lors de la Toussaint, par notre ami André Tignon.

Quelques hectomètres plus loin, se trouve le sommet du Col de la Croix Jubaru, le premier col, reconnu officiellement en Belgique. Inauguré en avril 1985 à l’initiative des Audax de Tournai, il culmine à 99 mètres d’altitude.

Nous quittons la route, pour reprendre une ascension du Mont.

 Ils nous restent que peu de distance pour arriver à notre premier ravito à la Bascule. Sur place, c'est déjà la cohue, il faut jouer des coudes pour s'approvisionner, malgré une logistique parfaite. Une fois ravitaillé, nous récupérons Jean Paul, qui finira la rando avec nous.

Nous reprenons la route ou plutôt le chemin qui nous fera monter vers la ferme du Reposoir. Sortis du bois, c'est Alain Duthilleul, qui nous tire le portrait. Nous stoppons notre élan pour attendre les retardataires, et nous croisons l' ami Tignon, utilisant raccourcis sur raccourcis pour lui aussi être présent sur les points stratégiques, histoire d' écrire quelques pages de plus de notre cyclotourisme.

Il nous incite à rependre la route car le chemin des poètes n'est pas loin, et il faut le passer tant qu'on est chaud.

 Ce sentier pavé grimpe jusqu'à  la place du Mont-Saint-Aubert. Le chemin des Poètes est jalonné de pierres bleues reprenant des épigraphes de poètes. Ce chemin compte aujourd’hui une cinquantaine de citations, tel que

" Soleil, compagnon de nos haltes pensives ", on aurait pu rajouter " et de nos galères "

Il s'avérera impossible à monter, car le pavé glissant stoppe l'élan des plus valeureux. Rare sont ceux qui y arrivent. Là haut André ne manquera pas de nous photographier. Nous redescendons une fois de plus ce Mont, par un sentier étroit et dangereux, à cause de ces marches et ferrailles qui jalonnent le parcours.

La descente se fait sans bobo, et quand cela est fini, il y en a encore. Et c'est reparti pour une montée, ce qui m'a manqué le plus? c'est un altimètre, pour mesurer ce dénivelé.

Nous finirons par en terminer avec ce Saint Aubert, en rejoignant le deuxième ravito. Moins fréquenté celui là, nous y resterons que peu de temps. La fin n'est plus très loin, la fatigue se fait sentir. Il est temps de rentrer à l' écurie.

Le soleil et la température clémente nous aurons accompagnés tout au long de ce périple. Vraiment agréable de profiter de cette région, nous rentrerons calmement au bercail.

Cette randonnée est une des plus belle du coin, si on y rajoute une météo clémente, une organisation hors pair, un bon fléchage, cela est parfait. Ce qui aura surement réjouis les 800 participants de cette journée.

Nous atteindrons le Grill, et nous dirigerons vers le bar, ou une bonne Leffe nous tends les bras.

Au fait, nous sommes repartis sans savoir combien pesé la citrouille ?

D'après les rumeurs ce serait plus de 25 kg.

 kain301016.jpg

DSC08104-001.JPG

DSC08103 (800x600).JPG

DSC08105-001 (415x600).JPG

DSC08106 (800x600).JPG

DSC08107-001 (800x474).JPG

DSC08109 (800x600).JPG

DSC08110 (800x600).JPG

DSC08111-001 (781x600).JPG

DSC08112-001 (763x600).JPG

DSC08114 (800x600).JPG

DSC08115 (800x600).JPG

DSC08116 (800x600).JPG

DSC08117 (800x600).JPG

DSC08118 (800x600).JPG

DSC08119-001 (800x514).JPG

DSC08120 (800x600).JPG

DSC08121 (800x600).JPG

DSC08122 (800x600).JPG

DSC08123 (800x600).JPG

DSC08124 (800x600).JPG

DSC08126 (450x600).JPG

DSC08127 (450x600).JPG

DSC08129 (800x600).JPG

DSC08130 (450x600).JPG

DSC08131 (800x600).JPG

DSC08132 (800x518).JPG

 14915430_1766312286964582_1870890096065527174_n.jpg

14910436_1766312496964561_4846651114207490734_n.jpg

14938135_1766312873631190_3323985001240514498_n.jpg

14938367_1766313550297789_7950663644089923328_n.jpg

14937307_1766316403630837_8810782659280196933_n.jpg

P1030006 (800x600).JPG

DSC08134 (800x600).JPG

65_Haudegand.jpg

DSC08135 (798x600).JPG

DSC08136 (800x600).JPG

DSC08137 (800x600).JPG

DSC08138 (800x600).JPG

 

08:56 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.