26/05/2017

ASCENSEURS A BATEAUX 2017

Notre randonnée au pays des bocages terminée. Notre  club prend la direction des voies navigables belges et des ouvrages qui les jalonnent . Une bonne occasion de faire découvrir aux derniers récalcitrants, les merveilles de techniques hydrauliques que sont, les ascenseurs du canal du centre, l' ascenseur funiculaire de Streppy et le Plan incliné de Ronquières.

Notre rendez-vous est fixé à 6h45 à Chabaud Latour,

Arrivés sur les lieux, nous stationnons sur le parking de la Cantine des Italiens. Haut lieu de l' immigration italienne en Belgique. Ces bâtiments construits en 1946, pouvaient accueillir plus de 250 travailleurs. Tous logés dans les chambres et le reste servait de cantine.

8h00, l'heure du départ. 15 cyclos condéens sont  prêts a parcourir les canaux. Nous quittons la cantine pour nous retrouver directement sur le Canal du Centre. Direction les ascenseurs 3,2,et 1.

Nous nous arrêtons devant l' ascenseur n° 2, et admirons tout le travail de ferronnerie et surtout le mécanisme de pistons qui font monter et descendre les bacs à la seule force de l' eau.

Ces ouvrages sont devenus, patrimoine de l' humanité de l' UNESCO. Situé au cœur du Parc des Canaux et châteaux de la Région Centre, les nombreuses activités culturelles et touristiques permettent aux visiteurs de passer une journée instructive.

Nous continuons notre route le long du canal, passons quelques petits ouvrages comme les ponts pivotants. Nous arrivons aux abords de l' ascenseur n° 1, à notre droite ont peut déjà admirer l' ascenseur funiculaire de Streppy. Arrivés au pied du mastodonte, nous admirons la construction. Difficile de ne pas remarquer les 70 m de hauteur de la bête, la technologie nécessaire pour faire monter ou descendre les deux bacs de 112 m de longueur. Tout ça à l' aide de câbles et de contre poids.

Nous quittons le géant et remontons les 70 m de dénivelé, direction le Canal Pont qui enjambe la vallée du Thiriau du Sart. Là aussi on ne peut qu' être admiratif devant les 500 m de longueur qu'il représente. Il est capable de supporter les 80 000 tonnes d'eau.

Nous remontons toujours le canal pour arriver devant la porte de Blanpain. Nous quittons les canaux, pour prendre la route vers Ecaussinnes et son château. Arrivés sur les lieux, une photo souvenir avant de remonter la voie pavée qui longe le château. Direction le Plan incliné de Ronquières. Les routes sont pittoresques et bucoliques. Le temps se maintient et le soleil brille de milles feux. Arrivés à Ronquières, ils nous restent a monter le Col de la Haussière, au pied de Charly le Bois, avec ses 2400 m et ses 12 % de dénivelé maximum.

Cette montée est sympathique, avec ces zones boisées et clairières ensoleillées. Arrivés au carrefour du calvaire, nous attendons les retardataires et prenons la pause devant la pancarte qui nomme l' endroit. Nous quittons le bois pour redescendre vers Ronquières.

Nous entamons le retour vers la cantine en remontant le plan incliné, puis reprendre le canal quelques kilomètres plus loin. Le tracé est plat, et les 30 km qui nous reste à faire passeront plus vite.

Nous rentrons calmement en roulant sur les canaux, un dernier passage devant l' ascenseur n° 4 et c'est l' arrivée à la cantine. 65 km au compteur, une petite ballade fort sympathique.

Direction le restaurant, apéro et petits plats, avant de nous quitter.

.

P1030951.JPG

P1030952.JPG

La Cantine fût le théâtre d’une épopée humaine, celle des travailleurs étrangers venus chercher emploi dans les charbonnages et leur avenir dans la Belgique industrielle.

Des ouvriers italiens seront logés en bordure du canal du Centre , dans quatre blocs  construits comprenant chacun huit logements de 30 m2, avec, en leur centre, un bâtiment servant de cantine. Ce bâtiment abrite aujourd’hui le un musée de l’immigration en région du Centre.

P1030953.JPG

P1030954.JPG

1227394434.jpg

L' ascenseur n°2, ouvrage centenaire, toujours en activité, fonctionnant grâce à une seule source d' énergie.

L' Eau.

P1030957.JPG

P1030960.JPG

l' Ascenseur Funiculaire de Steppy.

P1030961.JPG

La mise à l' eau des péniches de 1350 tonnes, a nécessité  la construction d'un tronçon plus large.

18767173_10211783646173817_684656553_o.jpg

3052762704.jpg

Permettant de racheter un dénivelé de plus de 70 m, il remplace à lui seul les quatre ascenseurs hydrauliques.

18788200_10211783642813733_1150670326_n.jpg

18762746_10211783642573727_2100042775_n.jpg

18788402_10211783641693705_560837827_n.jpg

18788688_10211783640573677_1581346134_n.jpg

P1030962.JPG

P1030963.JPG

P1030964.JPG

P1030968.JPG

P1030970.JPG

P1030971.JPG

P1030972.JPG

P1030975.JPG

dyn003_original_615_461_pjpeg_2646897_8a26ca3a87890e93068db4f3f0ad1e35.jpg

1969127135.jpg

Le Canal Pont du Sart

P1030978.JPG

P1030979.JPG

P1030993.JPG

Château d' Ecaussinnes

18789248_10211783634813533_951235042_o.jpg

3396627544.jpg

1967444537.jpg

4145300968.jpg

Vue sur la ferme du château située sur l' arrière

P1030994.JPG

P1030997.JPG

P1030998.JPG

P1040001.JPG

P1040002.JPG

P1040004.JPG

Descente le long du Plan incliné.

Celui-ci relie le Charleroi à Bruxelles. Cet ouvrage érigé en 1968, est constitué de deux bacs roulants sur des rails.

1413479039.jpg

La chappelle Saint Hubert sur les hauteurs du col.

18789618_10211783630173417_1270975669_o.jpg

P1040005.JPG

P1040006-001.JPG

Arrivée au Col de la Houosière.

P1040012.JPG

P1040019.JPG

Il rachète un dénivelé de 70 m environ, permettant ainsi le passage des péniches de 1350 tonnes.

P1040020.JPG

Vestige de pièce mécanique, au pied du Plan incliné.

4067515067.jpg

20170525_121721.jpg

 La Cantine des Italiens, ou de nombreux badauds sont venus profiter de cette belle journée ensoleillée, pour se balader sur le canal et se restaurer.

20170525_125030_jpeg.jpg

 Pendant ce temps, certain, de l'autre côté de la frontière, s'amusé a gravir l' Izoard.

Bravo Cedric

10:20 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.