06/09/2017

LECELLES - BRAY DUNES 2017

  LBD9.jpg

 Nouveau départ cette année pour accueillir la randonnée audax Lecelles - Bray Dunes. Un périple de 145 km, qui démarre de la vallée de la Scarpe, traversera le Pévèle, les Weppes, la Flandre et se terminera sur les bords de la Côte.

4 mois de préparation, de demandes d'autorisation de traversée de villes et villages, de repérage, de sollicitations de sponsors, afin que cette balade soit à la hauteur de celle de l'an dernier. Plusieurs clubs ont mis les pieds dans le plat pour offrir aux participants, les meilleurs conditions pour rouler en toute quiétude.

La seule ombre au tableau, une météo capricieuse, mais qui devrait nous laisser le temps d'arriver sur la digue sans pluie. Ce qui devrait ravir nos participants qui veulent en découdre avec le Mont Noir et Cassel.

Cette année, nous changeons d' itinéraire, pour ne pas sombrer dans la monotonie et offrir plus de dénivelé et d' authenticité à nos participants. Le lieux de rendez-vous est fixé à l' Ecole communale de Lecelles, et c'est Philippe Beyaert qui nous accueille tôt en cette journée du 3 septembre 2017.

6h45, les premiers trustent déjà les places de parking, et se préparent pour cette pédalée de long cours. 7h15, dernier rappel sur les règles de sécurité et le déroulement de l'exercice.

7h30, les motards se mettent en place et ouvrent la route. La température fraîche et la brume laisse présager de bonnes conditions météo pour le reste de la journée. Et c'est parti pour découvrir de nouveaux horizons en cette région Amandinoise. Direction Rumegies, Saméon, Aix, des endroits peu fréquentés par nos cyclos et qui vont être enchantés des paysages parcourus.

Nous entrons maintenant en pays Pévèlois, et après avoir traversés Bersée, c'est Mons en Pévèle qui pointe le bout de son nez. Une petite montée pour chauffer tous ces muscles après seulement 25 km. Le soleil a déjà fait son apparition et commence à réchauffer les corps.

Nous nous dirigeons à présent vers notre premier ravitaillement qui se trouve à Wavrin. La longue file que nous formons, nos véhicules et motos laissent parfois les badauds étonnés. Et pas seulement les passants, mais aussi les cyclos que nous croisons, qui nous regardent avec stupéfaction.

Après 50 km, nous stoppons sur un aire en pleine nature. Certains réparent des crevaisons, d'autres se soulagent, mais la majorité se désaltèrent à notre stand. Petite collation avant de se frotter aux premières difficultés de la matinée.

Nous tombons les vestes et k-way, et enfourchons nos machines. Nous quittons le Pévèlois pour entrer dans les Weppes. Avec des traversées de villages comme Le Maisnil et autres. Fini les larges routes, il va falloir être attentif pour rouler sur ces petites routes de campagnes, que seuls quelques engins agricoles empruntent.

Remercions au passage, l' excellent tracé de Jean Jacques, qui s'est décarcassé pour nous trouver des routes bucoliques et pastorales. Ou règne la tranquillité, ce ne sont  pas le bruit des animaux beuglant et gémissant, qui semblent déranger nos cyclos.

Au fur et à mesure de mes remontées, j'ai l'occasion de taper la discute avec quelques nouveaux invités. Ils semblent déjà conquis à mi-parcours des conditions dans lesquels ce déroule ce voyage à la mer. Tant mieux pour nous, qui voyons là des occasions de renouveler l'aventure.

Mais pour l'instant, rien d' étonnant. Pas grand chose à se mettre sous la dent. Il faudra attendre quelques kilomètres pour empiéter sur le territoire des Monts de Flandres. Nous aurons le Mont Noir comme point de mire, celui-ci culmine à 152 m Il est plus connu chez nous pour ces courses effrénés aux places de parking, car ici, le week end, on vient acheter ses cigarettes moins chères.

Nous abordons St Jans Cappel. Des ouvrage militaires nous ouvrent la route et nous montrent combien encore, ici et là, la guerre fut présente dans le secteur. Nous laissons partir les meilleur se défouler, et découvrir pour certains le Mont. Quand à moi et Didier, nous montons au train, et profitons des joies de la montée.

Arrivés sur les hauteurs de la ville, nous regardons brièvement sur le côté droit de la route et remarquons encore, les nombreux français venus passer la frontière pour se fournir en tabac. Pour nous, pas de halte, mais un à gauche toute. La montée n'est pas finie, quelques mètres de plus avant de basculer sur l'autre versant.

Dans la descente, on nous attends et nous montre la route. Arrivés sur la place de Berthen, un comptage est fait et ce qui devait arrivé, arriva. Deux Flinois manquent à l' appel. Heureusement pour nous, la technologie faisant le reste. L'utilisation des smartphones, fait que nos amis nous attendent sur le parvis de l' église de Godewaersvelde.

Plus de peur que de mal, nous reprenons la route, en direction des villages Patrimoines dont Godewaersvelde, Boeschèpe, et Berthen font partis. Nous récupérons nos étourdis qui dans la descente du Mont Noir, ont fait un tout droit. D' où encore une fois l' intérêt, d'être attentifs et groupés, afin de minimiser ces problèmes.

Des problèmes, nous en collectionnons quelques uns, des crevaisons et sauts de chaines, nous font perdre quelques minutes précieuses. Et nous font chasser à l'arrière, pour ne pas retarder les autres.

Nous arrivons au carrefour, et remarquons à notre gauche, le Blauwershof de Godewaersvelde. Qui est, avec le Roi du Potjevleesch  l'une des bonnes adresses du coin, on peut y boire une bonne bière et déguster un plat typique flamand.

Nous quittons Godewaersvelde, en remontons vers Boeschèpe et son Oudankmeulen, un moulin à pivot construit en 1802. Magnifiques panoramas que nous offrent ces géants aux ailes fragiles. Véritables valeurs sures touristique.

Après une énième réparation devant Notre Dame des Champs, il est temps de s'attaquer au Mont Cassel, qui se dresse devant nous. Je rattrape Didier et entamons la montée calmement. Le reste de la troupe, parti à l'assaut du Moulin, est déjà loin. Mètres après mètres, nous finissons  par arriver sur le secteur pavé qui nous conduit sur la place de l' Hôtel de ville.

Nous contemplons ces visiteurs attablés et dégustant l' apéro, qui n'ont faire de notre souffrance. Mais que cela tienne, nous avons décidés de ne pas mettre pied à terre. Nous tournons sur notre droite pour nous dresser sur nos machines,et gravir le dernièr raidillon. Nous finirons par apercevoir l'entrée au parc du Belvédère. Mais les pavés auront raison de nous.

Nous nous joignons à nos compagnons, contemplant la vue magnifique  qu'offre le Belvédère.  De là, nous pouvons " voir ", la Chaussé Brunehaut, le Mont St Michel, Tunis, et les grands noms de notre géographie.

Nous immortalisons la somptueuse vue en prenant une pléthore de photos.

N'oublions pas non plus celui qui se cache derrière les feuillus, le Moulin de Cassel. Construit au 17 ème siècle, incendié puis détruit. En 1949 la ville rachète un moulin qui tombait en ruines à Arnèke, le restaure et l'installe au sommet du mont Cassel. Aujourd'hui fermé pour des raisons de sécurité, nous espérons qu' il rouvrira ses portes aux badauds et continuera à transformer le blé en farine.

Nous redescendons quelques mètres plus bas pour nous restaurer. Notre deuxième ravito, situé  à quelques encablures du collège des Jésuites, nous accueille avec ses Queue de Charrue, sandwich filé américain, et autres casse croûte préparés par nos deux Miss.

Une fois rassasiés, nous enfourchons une fois de plus nos vélos et redescendons Cassel. Après quelques dispersions, et une remise en ordre de marche musclée, il est temps de rattraper le temps perdu et d'accélérer le mouvement pour être dans le tempo. Le vent aidant, l'appel de l' écurie, fait en sorte, que nous arrivons sur la jetée de Bray Dunes dans l' horaire indiqué.

Un dernier selfie groupé, quelques congratulations, des mains qui se serrent, et un regard vers le large, nous rappelle que la journée n'est pas finie. Une douche nous attends au Camping Municipal. Le temps de charger les vélos dans la remorque, et nous filons  vers le Bar du Casino, on nous attends pour le traditionnel " Frites-Moules " et si cela ne convient pas, il y aura toujours la " Carbonade Flamande "

16h00, le restaurant est quasiment occupé par les 70 convives que nous formons. Après quelques  " Ruby " avalées, les discussions vont bon train. Chacun réserve déjà sa place pour l'an prochain. La journée se termine, merci aux clubs qui ont participés sitons :

 Condé, Aulnoy, Bruay, Valenciennes, Quarouble, Flines lez Mortagne, Bohain en Vermandois, Petite Forêt, St Amand, et autres individuels.j

Je tiens à remercier tout ceux qui ont œuvrés pour cette rando, Jean Jacques, Laurent, Jean Paul, Jonathan, Dominique et Dominique, Emile, Janique et Nathalie.

 Merci aussi à nos sponsors, Les Ets Pépin à Anzin, Décathlon d' Aulnoy lez Valenciennes, Troc bike de Préseau, et le Pain de nos Ancêtres à Landas. 

Rendez-vous le 17 septembre 2017, pour la fête de clôture du challenge, à Quarouble.

IMG_4381.JPG

IMG_4391 (800x533).JPG

IMG_4413 (800x468).JPG

IMG_4425.JPG

IMG_4430.JPG

IMG_4445.JPG

DSC08699 (800x600) (800x600).JPG

vlcsnap-2017-09-03-21h53m01s967.png

vlcsnap-2017-09-03-21h57m00s492 (800x450).png

vlcsnap-2017-09-03-21h57m15s727.png

vlcsnap-2017-09-03-21h57m20s499.png

vlcsnap-2017-09-03-21h57m39s144.png

IMG_4473.JPG

IMG_4480.JPG

21316167_1539616309432196_6675123791785991679_o.jpg

IMG_4490.JPGIMG_4493.JPG

IMG_4497.JPG

IMG_4499 (800x426).JPG

IMG_4508.JPG

IMG_4516.JPG

IMG_4518.JPG

IMG_4525.JPG

IMG_4526.JPG

IMG_4527.JPG

IMG_4534.JPG

vlcsnap-2017-09-03-22h01m00s705.png

vlcsnap-2017-09-03-22h01m09s674.png

IMG_4535.JPG

IMG_4536.JPG

IMG_4537.JPG

IMG_4546.JPG

IMG_4550 (800x533).JPG

IMG_4551.JPG

IMG_4543.JPG

IMG_4554.JPG

IMG_4555 (800x533).JPG

IMG_4559.JPG

IMG_4561.JPG

IMG_4562 (800x533).JPG

IMG_4563.JPG

IMG_4566.JPG

IMG_4567.JPG

21273077_1539615752765585_386054608839886184_o.jpg

21318917_1539616219432205_596800905071180977_o.jpg

agIAkO_14uHkBFs09iQOkwrbeh8.jpg

65748466.jpg

DSC08780.JPG

IMG_4612 (800x533).JPG

IMG_4615.JPG

IMG_4630 (800x533).JPG

IMG_4633 (800x533).JPG

IMG_4634.JPG

IMG_4653.JPG

IMG_4655.JPG

IMG_4658.JPG

IMG_4659.JPG

IMG_4670.JPG

IMG_4671.JPG

5453775.jpg

21270863_1539615586098935_1871695709763439095_n.jpg

DSC08739.JPG

DSC08741.JPG

DSC08752.JPG

DSC08756.JPG

DSC08757.JPG

DSC08773.JPG

IMG_4680.JPG

IMG_4687 (800x539).JPG

IMG_4688 (800x504).JPG

IMG_4689.JPG

IMG_4690.JPG

IMG_4691.JPG

IMG_4720.JPG

IMG_4733.JPG

IMG_4747.JPG

IMG_4748.JPG

IMG_4749.JPG

IMG_4769 (800x533) (1).JPG

21273539_1539615429432284_7321757824131271288_o.jpg

09:02 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Digg! Digg |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.