29/03/2011

COTACOLS DU CENTRE MANAGE 2011

 

Ce dimanche 27 mars s 'est déroulé les Cotacols du Centre à Manage, Une randonnée organisée par le Cyclo Club Manageois.

 

Les membres de la Petite Reine se sont donc donnés rendez vous, pour participer une nouvelle fois à cette épreuve.

 

Si Bertrand et Marcel ont roulés le samedi, Philippe et Yves ont préférés s'y rendre le dimanche.

 

Le départ fut donné au Centre Sportif Scailmont, lieu plus adapté pour recevoir les cyclos.

 

Plusieurs parcours nous sont proposés :

Un 35, 55, 85, 105, et 125 kms

 

Nous opterons tous pour le circuit des 125 kms, avec un dénivelé de 1380 m.

17 côtes sont au programme.

 

Le départ le matin fut un peu frisqué, mais très vite, dès les premières côtes, nous nous réchauffons.

 

Nous prenons la direction d' Ecaussinnes, par de petites routes de campagne. Arrivés sur les lieux, nous roulons au contrebas du fort.

Le château fort d' Ecaussines, a été érigé au 12eme  siècle pour défendre le Conté du Hainaut contre ses voisins. Cette forteresse est assise sur un rocher, elle fut bâti par Bauduin V. Aujourd'hui, elle abrite une belle collection d'art verrier, de céramiques et de mobiliers.

 

Sorti de la ville, nous grimpons notre première côte, «  la Redoute », première petite mise en jambe avant d'affronter le «  Col de la Houssière » à Braine le comte.

 

Une fois monté, nous redescendons vers le plan incliné de Ronquière. Ce bel ouvrage des voies navigables, situé sur le parcours du canal Bruxelles – Charleroi. Il permet de faire glisser un bac contenant une ou plusieurs péniches en vu de leur faire franchir une dénivellation importante. Édifié en 1968, il compense une dénivellation de 68 m sur 1432 m de long.

 

Nous approchons du km 50, et de la côte de Sart Roquette à Seneffe. Une petite collation nous attend la haut. Le temps de chercher une clé «  BTR » pour resserrer un boitier de pédalier récalcitrant et de se nourrir un peu. Nous reprenons la route vers Binche.

 

Km 85, nous approchons de Binche, et déjà nous apercevons quelques " Gilles" en ballade. Ces prêtes du carnaval rentrés dans un café pour se désaltérer.

 

Nous entrons dans la ville et roulons au pied des remparts. Cette place forte d'environ 2500 m fut érigé par Bauduin IV. Seules les portes, cinq tours et 300 m de tronçons ont disparus. C'est un ensemble monumental unique de Belgique. Binche est aussi appelé «  la Carcassonne de Wallonie »

 

En quittant la ville, nous nous dirigeons vers la côte de la «  Fontaine de Jouvence ». Pour nous diriger vers le ravitaillement n°2, et l'Abbaye de «  Bonne Espérance ». Une abbaye de religieux Prémontrés fondée en 1126. Aujourd'hui, elle abrite un établissement scolaire. Ce jour là, nous aurons l'occasion de voir dans le jardin de l' abbaye, un village médiéval. L'abbaye donne son nom a une très bonne bière «  l' Abbaye de Bonne Espérance ».

 

Après avoir emprunté un jeu de clé, pour ce problème de pédalier. Nous reprenons nos vélos et nous nous dirigeons vers le Parc Eolien d'Estinnes. 11 éoliennes considérées comme les plus hautes et les plus puissantes du monde. Ce parc permet d'alimenter 50 000 ménages.

 

KM 107, nous approchons des ascenseurs à bateaux de Streppy Thieu, et nous passons sous l' ascenseur n° 4. Construit en 1909, qui permet de rattraper une dénivellation de 16 m. Les quatre ascenseurs du canal du centre rattrapent quant a eux 66 m de dénivelé.

 

Il nous reste peu de côtes a franchir avant d'arriver au pied du Géant.

L 'ascenseur funiculaire de Streppy. Édifié en 1982, il permet de franchir un dénivelé de 75 m. Il est le plus grand ascenseur à bateaux du monde.

 

Une dernière photo, en haut de la montée et direction le «  Canal Pont du Sart ». Long de 500 m environ, il permet de franchir la vallée du Thiriau et un important carrefour à l'entrée de la Louvière.

 

Nous empruntons les bords de canaux, pour arriver devant la «  Porte de Blanc Pain ». Et surprise ! elle est fermée. C'est la première fois que nous la voyons dans cette position. Elle permet d'isoler en aval un tronçon long de 5 km, en cas de rupture d'une berge ou l' entretien et la réparation de la voie d'eau.

 

Nous finirons cette belle randonnée le long du canal du centre, Le soleil nous a rejoins pour cette fin de parcours. La température de l 'après midi est de 19 °. Nous arrivons a Manage, avec 132 kms au compteur.

 

Cette randonnée fut une belle ballade. Très bien fléché. Toutes les côtes sont répertoriées, pas de surprise.

 

Des ravitaillements bien achalandés, et des personnels aux petits soins. Remercions donc ce club pour sa participation.

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LA CARTE DU PARCOURS

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE TABLEAU DES COTES

 

 CO.jpg

DSC00223.JPG

L'entrée de la salle Scailmont.

 DSC00205.JPG

DSC09576.JPG

Le château fort d' Ecaussinnes.

IMG_0023.JPG

DSC09740.JPG

La chapelle Saint Hubert, au carrefour du Col.

DSC07669.JPG

Le plan incliné de Ronquière.

DSC00209.JPG

IMG_7353.JPG

La montée de Sart Roquette.

IMG_7582.JPG

IMG_7583.JPG

IMG_7587.JPG

Encore un effort pour arriver au premier ravito.

IMG_7837.JPG

Des pancartes à chaque début d'ascension.

DSC00210.JPG

Binche.

DSC00212.JPG

Ses remparts.

IMG_7242.JPG

Bertrand.

IMG_7243.JPG

Marcel.

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

Yves

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

Philippe

DSC00213.JPG

L' Abbaye de Bonne Espérance et son campement médiéval.

DSC00215.JPG

Le parc éolien d' Estinnes.

DSC00217.JPG

DSC00218.JPG

Aux abords du Géant.

1.jpg

L' Ascenseur funiculaire de Streppy Thieu.

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

IMG_7839.JPG

DSC00219.JPG

Le Canal Pont du Sart.

DSC00221.JPG

DSC00222.JPG

La porte de Blanc Pain.

IMG_7980.JPG

L'arrivée au bord du canal du centre.

 

 

 

 

 

23/09/2010

LES ASCENSEURS A BATEAUX 2010

Ce jeudi 22 septembre 2010, la Petite reine de Condé a organisée une ballade dans le hainaut belge. Une bonne occasion de se réunir et de rouler ensemble.

Plusieurs cyclos ont répondus présents, Philippe, Yves, Bertrand, Jean Pierre, Robert, Fabrice, Daniel et Marcel. L e rendez fût fixé à 7h00 à la base de loisirs de Condé. Le temps de charger le matériel et direction Streppy Thieu. Au programme, une randonnée de 75 kms avec repas à la clé.

Philippe, Michel et Boul ont reconnu le trajet une semaine avant, cela leur a permis de se frotter au parcours car ils étaient excusés pour la date du 22. Nous avons de la chance pour cette dernière journée d'été, il fait super beau.

Une fois préparés, nous prenons la route et direction l'ascenseur funiculaire de Streppy. Certains ne l'avaient jamais vus et étaient impressionnés par l'ouvrage.  Il règne un calme aux abords de l'ascenseur. Il est là, devant nous, le monstre  de 120 m de haut. C'est un ascenseur géant à bateaux qui rachète à lui seul une dénivelation de 73 m.

Commencé en 1982 et inauguré en 2002. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais 6 ouvrages, les quatre ascenseurs à bateaux du Canal du Centre et 2 écluses. Il constitue la fin d'un programme de mise au gabarit de 1350 tonnes des voies navigables belges et permet le passage de bateaux de ce gabarit entre le bassin de la Meuse et celui de l'escaut.

Nous prenons nous aussi le dénivelé pour rejoindre le canal sur la partie haute. Dans le seul but de rouler sur le canal pont du Sart. Cet autre ouvrage en impose aussi, d'une longueur de 498 m et de 46 m de largeur. Il permet de franchir la vallée du Thiriau du Sart et un important carrefour routier entre les N55 et N535 à l'entrée de la Louvière. Ce qui est amusant, c'est que d'habitude le pont enjambe un fleuve ou un cours d'eau et là c'est l'inverse, c'est le canal qui enjambe un gros traffic routier cinquante mètres plus bas.

Une fois franchi, nous longeons les canaux vers la porte de garde de " Blanc pain ". Ce nouvel ouvrage est destiné à isoler le canal en aval sur un tronçon long de 5 km en cas de rupture brutale d'une berge ou d'un accident grave au pont canal du Sart. Il permet aussi l'entretien et les réparations de l'ascenseur de Streppy Thieu.

Voilà, en à peine trois kilomètres, nous venons de voir de belles choses. Ils sont ravis de cette petite excursions, pour l'instant tout va bien, nous venons de commencer.

Nous quittons les berges pour prendre la direction d'Ecaussinnes. Nous roulons calmement, à travers la campagne et les bois. Nous arrivons près du château, il est beau, nous prenons quelques clichés en contre-bas. Nous grimpons la route de pavés qui mêne au château, et là ous nous permettons de rentrer dans la cour pour y admirer l'architecture. Datant du 12 ème siècle et renové entre 1924 et 1958, il est inscrit au patrimoine exceptionel de Wallonie. Il comporte le château, le potager, la ferme et les abords. Il appartient au Comte d'Urcell. Nous avons pu apercevoir une partie du potager et voir des fruits de très grandes tailles.

Après cet interlude, nous reprenons la route vers Ronquières. Un passage obligé vers le Plan incliné, un autre ouvrage des voies navigables.

Situé sur le parcours du canal Bruxelles Charleroi, il permet de faire glisser un bac contenant une ou plusieurs péniches en vue de leur faire franchir un dénivelé important. Le plan incliné a été mis en service en 1968. Il compense une dénivelation de 68 m sur 1 432 m de long.

Arrivés en contre-bas, nous admirons l'ouvrage depuis le pont. Et puis nous repartons vers l'ascension du col de la Houssière, une petite côte sympa. Certains ont voulus partir trop vite, et se sont aperçus qu'elle était bien raide dès le départ. Une fois arrivés au calvaire, nous prenons quelques minutes de repos, avant de descendre ce que nous venions de monter. Et deuxième difficulté de la journée, la remontée du dénivelé du Plan incliné.

Une fois terminé, nous roulons vers Seneffe. Une grande partie de plat avant de reprendre les canaux. Nous roulons bon train et quittons cette route pour emprunter un bord de canal fort abimé. Le but est de rejoindre la route qui mêne au Canal du Centre. Là où sont posé les quatres ascenseurs. Les vieux ascenseurs hydrauliques sont magnifiques. Ils font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998. Des huit ascenseurs à bateaux de ce type construits fin de XIX siècle et début du XX siècle, les quatre du canal du Centre sont les seuls fonctionnant encore avec leur machinerie et mécanisme d'origine.

Les bords du canal du Centre ressemble au canal du Midi. Il y règne un calme. C'est si paisible que nous avons envie de nous arrêter pour profiter de ces moments de quietude. Mais nous approchons 12h00, et Fabrice doit nous quitter assez tôt. Voilà, l' ascenseur n° 4  est devant nous, le parking aussi. C'est l'heure d'aller s'habiller pour rejoindre le resto. Fabrice nous quitte et nous prenons la direction de la " Cantine des Italiens ".

La Cantine des Italiens est l’un des derniers témoins de l’époque de l’immigration massive des Italiens en Belgique au lendemain de la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui, de nombreux visiteurs viennent y déguster une cuisine bon marché. La cantine est située au bord du canal, on y prend le bateau pour des excursions.

La journée se termine, tous contents de cette météo clémente. Après un bon repas, il est temps de rentrer chez nous. Nous reviendrons surement un jour, cette région est magnifique.

coq_wallonie.jpg

DSC09574.JPG

DSC09586.JPG

Michel et Boul, lors de la reconnaissance.

DSC09720.JPG

Jean Pierre.

DSC09721.JPG

Robert.

DSC09722.JPG

Fabrice et Marcel.

DSC09725.JPG

DSC09726.JPG

pont_canal_du_sart_1366_m.jpg

Le canal pont du Sart.©MET-D.434 

DSC09728.JPG

DSC09729.JPG

DSC09730.JPG

Yves et Daniel.

DSC09731.JPG

Bertrand et Marcel.

DSC09733.JPG

DSC09735.JPG

DSC09736.JPG

DSC09576.JPG

Le chateau d'Ecaussinnes.

Ecaussinnes-Lalaing_CH1JPG[1].jpg

DSC09578.JPG

DSC09579.JPG

DSC09580.JPG

DSC09581.JPG

DSC09577.JPG

La ferme du chateau.

DSC09584.JPG

Le plan incliné de Ronquières.

DSC09585.JPG

800PX-~1.JPG

DSC09737.JPG

Le col de la Houssière.

DSC09738.JPG

DSC09740.JPG

La chapelle saint hubert.

DSC09741.JPG

DSC09742.JPG

800px-Houdeng-Aimeries_-_Ascenseur_no_2_-_1.jpg

Les ascenseurs hydrauliques du Canal du Centre.

DSC07233.JPG

DSC09744.JPG

DSC09743.JPG

DSC09745.JPG

Fabrice

 

 

 

 

29/03/2010

LES COTACOLS DU CENTRE MANAGE 2010

 Ce samedi 26 mars avait lieu les"cotacols du centre" , un BAD de 105 km, 1080 m de dénivelé, organisé par le cyclo club de Manage.

Au départ, ce n'est pas loin de 15 côtes qui attendent Bertrand, Bernard, Marcel et les autres. Le temps n'est pas au beau fixe, 5° environ, avec un léger rayon de soleil au départ qui se dissipera plus tard pour laisser la place à un ciel nuageux.

Commme d'habitude, le cyclo club de Manage sait se mettre en quatre pour offrir des circuits pittoresques et sportifs. Le parcours des 105 km, les enmenera au pied du château fort d' Ecaussinnes, construit au 12 siècle, restauté dans les années 30, et qui renferme meubles, porcelaine, verres et autres objets.

Km 25, suit celui de Seneffe, construit au 18 siècle et qui abrite une belle collection d'orfévrerie, un théatre et une orangerie et bien d'autres choses à visiter.

Km 30, premier ravitaillemnent.

Km 65, nos amis roulent en contrebas des remparts de Binche, daté du 12 siècle, une architecture militaire, place forte avec 3000 m de remparts.

Km 70, deuxième ravitaillement, à deux pas de l'Abbaye de Bonne Espérance, fondée en 1130 et destinée initialement à l'établissement d'une communauté de chanoines prémontrés.

Km 78, toujours à Estinnes, le parc éolien. Des éoliennes considérées comme les plus hautes et les plus puissantes au monde, hautes de 198 m.

Et comme d'habitude, les abords du Canal du centre, au km 85. L'Ascenseur funiculaire de Streppy au KM 93. Commencé en 1982 et inauguré en 2002, il permet de franchir une dénivellation de 73 mètres. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais six ouvrages, les quatre ascenseurs à bâteaux du Canal du Centre et deux écluses. 

Et un dernier passage sur le Canal du Sart. Un canal de 80.000 tonnes au-dessus de l’autoroute.

Voilà cette randonnée se termine, avec 110 km au compteur, en 4h30, et 24 km/h de moyenne.

Bon entrainement, avant le tour du Quercy, programmé début mai.

Rendez vous le 17 avril, pour la Van Petegem.

Clic sur ce lien pour découvrir le parcours

Clic sur ce lien pour découvrir les côtes 

Clic sur ce lien pour découvrir la carte

MERCI AU CYCLO CLUB DE MANAGE POUR TOUS CES RENSEIGNEMENTS ET CES PHOTOS

photos : http://www.cyclo-club-manageois.be/crbst_0.html

11

8

9

10

Panneaux indicateurs situés à la gare de Manage.

YUYUY

Photo : http://tignon.andre.free.fr/

IMG_1616

SENEFFE: côte de sart des roquettes . cotacol n° 784

IMG_2902

IMG_2903

IMG_1624

MONT SAINTE ALDEGONDE. côte des faux.

IMG_0317

IMG_0319

IMG_0321

IMG_0320

PhIMG_0324

IMG_0325

 IMG_0326

IMG_0327

IMG_0323

IMG_0342

IMG_0343

IMG_1626

LEVAL : côte du moulin stocklet.

IMG_3015

IMG_3017

IMG_3020

IMG_3021

IMG_1632

Binche : côte de la Fontaine de jouvence. cotacol n° 105

DSC_0333

DSC_0334

IMG_1646

Strepy : côte Ravin Madelon. cotacol n° 838

IMG_5355IMG_3123

IMG_3125IMG_5372

IMG_3122

6

Photos lors d'un ravitaillement.

 23

Le groupe a l'arrivée au local du club et Marcel

45

Gerard, Bernard, Raymond.

7

Raymond et Jérome.

 

 

 

 

27/03/2010

SORTIES QUAROUBAINES 2010

2021

78

pascal et sergio.

910

marcel et michel.

1112

ennio.

1314

jean luc.

1519

bertrand

1617

alain, francois et pietro.

186

sergio et jean luc.

12

34

5

francois

Le jeudi 17 juin, s'est déroulé une des premières sorties quaroubaines. L'itinéraire choisi était Quarouble-Etréaupont-Quarouble, un petit voyage dans l'Aisne.

Une ballade de plus ou moins 150 kms, avec passage dans notre avesnois chéri. Etréaupont, le village ou l'Oise prend sa source, et qui abrite un établissement qui sert des repas de bonne tenue, comme dirai Bernard.

Le patron est Dominique Barthelémy, qui est aussi le cousin de Jacques. Plusieurs cyclos de divers horizons ont participés a cette randonnée. Citons Michel, Bernard, Serge, Daniel, Ennio, Sergio, jacques, Alain.

Sans compter Jacques Marin, le président de Quarouble, venu les soutenir avec une voiture suiveuse.

12

35

41

2022

2324

25

DSC08978.JPG
DSC08977.JPG
DSC08979.JPG

DSC09008.JPG

DSC09009.JPG

DSC09012.JPG

DSC09013.JPG

 

 

 

 

 

18/10/2009

TUBIZE 2009

Ce dimanche 18 octobre 2009 s'est déroulée la fête de clôture des Montagnardes, à Tubize (B). Organisée par le Vélo club les Tilleuls Oisquercquois, club de nos amis belges, les Vandenborre.

Nous avons donc pris la route,Michel, Bertrand et moi, direction Tubize, où nous allons rouler sur notre dernier brevet belge de l'année. Un petit parcours de 75 km, nous tend les bras, histoire de terminer en dilétente.

Ce qu'on n'avez pas prévu, c'était le temps. Nous rentrons dans la période hivernale, 0° , en arrivant, et du brouillard en prime. Les premiers tours de roues sont pénibles, heureusement que nous avons roulé sur le haut du col de la Houssière, parce que s'il aurait fallu le grimper, dur dur.

Les paysages sont plaisants, routes campagnardes, forestières, et passage en ville.

KM 15, nous entrons dans Ecaussines-Lalaing, où nous passons au pied du château fort, érigé au 12ème siècle, une petite montée de pavés pour finir à la porte de la ferme fortifiée. Nous roulons avec parfois quelques rayons de soleil, pour nous réchauffer; sinon le brouillard fait partie intégrante du parcours, il nous refroidi les extrémités, surtout dans la descente vers le Roeulx.

Il est tellemnent épais que l'on aperçoit même pas l'ascenseur funiculaire de Streppy-Thieu, heureusement qu'on le connait bien.

Km 32, nous empruntons les chemins de hâlage, direction les vieux canaux du centre. On aperçoit les ascenseurs n°3 et n°2, les ascenseurs hydrauliques construits entre 1882 et 1917 qui font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Nous passons devant la Cantine des italiens de Houdeng-Goegnies, construite en 1946, par les usines Boel pour ses propes travailleurs immigrés. Cantine où nous avons mangé, lors de nos randonnées Quaroubaines. On y mange bien et le cadre est acceuillant, même si pour le moment on y mange sous la tente, suite a l'incendie de la cantine.

A la sortie du canal n°1, nous roulons vers Familleureux, où nous attend notre ravitaillement, petites collations, et c'est reparti, le temps est plus clément, le soleil est parmi nous, il était temps.

Km 52, nous faisons notre entrée dans Feluy, nous nous arrêtons au château, pour prendre quelques photos. Un château datant du 14ème siècle, avec son pont-levis.

Km 57, le pont incliné de Ronquières, l'écluse à sas mobiles, qui voyagent sur des rails pour élever des bâteaux sur une différence de niveau de 70 m. Nous quittons les routes, pour emprunter de nouveau les bords de canaux, c'est très agréable. 

Km 63, nous prenons la direction de l'écluse de Samme et de son petit port de plaisance.

Km 75, l'arrivée à Tubize, où nous dégustons une bonne Floreffe brune. Nous rencontrons même le cyclo de Liège, avec qui nous avons roulé sur la route des panoramas, et il est 12h00, quand nous prenons la route du retour.

Voilà, nous en avons terminé avec les randonnées belges, vivement l'an prochain que l'on remette ça.

14 1

Photo au départ de Tubize.

2 12

Le château fort d'Ecaussinnes-Lalaing

3 5

La ferme fortifiée, et comme d'habitude, lors de chaque randonnée, il y a toujours de l'insolite.

13 6

 Le château de Feluy.

Capturer

8 9

Michel et Bertrand.

7 11

Le plan incliné de Ronquières.

10

 

 

28/09/2009

ASCENSEUR DU DOG 2009

C'est ce samedi 26 septembre que c'est  déroulé le brevet randonneur belge, l'Ascenseur du Dog, une randonnée de 200 kms, au départ de Bléharies.

Nous nous sommes donc donnés rendez-vous, 6h30 à Vicq, pour un départ groupé. Un petit groupe composé de Philippe, Bertrand, Bernard et Eric. Arrivés sur les lieux, on se rend compte qu'il fait frisquet, 8°, nous n'avions plus l'habitude, avec toutes ces belles journées de juillet et août.

Quelques mouvements pour se réchauffer, nous quittons nos véhicules pour le local des cyclos. Nous nous inscrivons sur le 200 km, et à 7h45, nous prenons le départ tous en même temps. Un bon gros paquet de cyclos, dans la brume, nous avons du mal à nous rechauffer, par contre c'est super de rouler groupés, vers les ascenseurs. Un peloton de 70 personnes, encadrés par des jalonneurs à vélo (un grand bravo à ces cyclos, qui n'arrêtaient pas de faire des allez-retour sur la route, pour nous permettre de rouler sans stopper.

Il n'y a pas grand chose à voir dans la brume, sauf qu'a chaque fois qu'on roule en Belgique, on rencontre toujours des petites choses insolites. Et là, c'etait des vaches qui broutaient le long du canal, sur les chemins de halage, on se demande encore comment elles ont fait pour se retrouver là. Vers 9h30, le soleil fait son apparition, on commence à se rechauffer.

Km 44 , premier ravitaillement à la ferme, à quelques mètres du "Col del Saux".Nous reprenons la route tous groupés,

Km 77, nous arrivons à l'ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, toujours aussi impressionant, que se soit de la rive gauche ou droite, dès qu'on le voit, on est toujours aussi ébahis. Nous prenons le temps de faire  tamponner nos cartes, avant de monter la côte, première difficulté de la journée. Arrivés en haut, nous roulons vers le canal pont "du Sart " et de la porte de garde"Blanc Pain "

Nous quittons le canal pour les routes de campagne, et direction Braine-le-Comte, et le plan incliné de Ronquières. Arrivés dans les environs on peut apercevoir sa flèche, reconnaissable de loin, nous approchons et déjà on regarde la " bête ", 70 m de dénivelé sur 1500 m, avec ses deux bacs sur rails, il fut mis en service en 1968, dommage qu'on nous ne soyons pas arrêtés pour le regarder de plus près.

KM 103, arrêt au café du moulin, pour un contrôle, et faire tamponner nos cartes de nouveau avant d'entammer la montée sur le "col de la Houssière " 144 m de haut.

Arrivés en haut, chacun fera une petite chasse personnelle, roulant à bon rythme jusqu'au prochain ravitaillement de Strépy-Thieu. Une petite collation, et c'est reparti par la montée de l'autre rive, toujours sur les routes de campagne, en roulant nous croisons les sculptures dan la commune de Casteau et nous gravirons encore une fois le "Col del Saux" à Herchies. Une dernière pause au dernier ravitaillement de Bonsecours où  Henri m'offrira une St Martin, blonde et fraiche.

La fin fut dure, roulant à plus de 30 km/h, on finira ce brevet avec 203 kms au total, en 7h50 et 26km/h de moyenne.

Ce brevet aura rassemblé 418 participants dont 123 cyclos sur le parcours des 200km, cette randonnée est très bien organisée par les cyclos d'Antoing et du VTT des pâtures, nous avons passé une bonne journée. Nous nous posterons à table pour déguster une St Martin pour terminer cet après-midi.

clic sur ce lien pour decouvrir le parcours        dog_chien
 

profil_ascenseur

a1

Au départ de Bléharies.

GroteFoto-TZPZEJQY

photos site web " ascenseur du dog "

a2

Bernard, Bertrand, Philippe et Eric.

a3

Le premier ravitaillement à la ferme.

GroteFoto-TJXZQJAZ

photos site web " ascenseur du dog "

a4

Un de nos jalonneurs et son fidèle Jack Terrier.

GroteFoto-I86XJK8D

photos site web " ascenseur du dog "

GroteFoto-FQRLK67J

photos site web " ascenseur du dog "

GroteFoto-AIRI6WVS

photos site web " ascenseur du dog "

GroteFoto-KVTNGUUA

photos site web " ascenseur du dog "

GroteFoto-TTBMOXD6

photos site web " ascenseur du dog "

GroteFoto-LPEQTTG6

photos site web " ascenseur du dog "

GroteFoto-U3Z7B6GJ

photos site web " ascenseur du dog "

a5

La montée vers l'ascenseur de Strépy.

a6

L'Ascenseur finiculaire.

a7

GroteFoto-6GHFMBN6

photos site web " ascenseur du dog "

GroteFoto-JISKN7IX

photos site web " ascenseur du dog "

GroteFoto-NWGIPSJI

photos site web " ascenseur du dog "

a8

Passage sous le pont canal du Sart.

a9

La porte de garde de " Blanc Pain "

GroteFoto-WVYIGWHH

photos site web " ascenseur du dog "

a10

La flèche du plan incliné.

a11

800PX-~1

Le plan incliné de Ronquières.

GroteFoto-A7U7UWYV

photos site web " ascenseur du dog "

022Chris[1]

Le col " Del Saux "

a12

Bernard et Eric.

a13

Bertrand.

a14

Philippe.


a15

Dégustation de St Martin.




 

18/09/2009

ASCENSEUR STREPY 2009

C'est ce jeudi 17 septembre que s'est déroulée une énième sortie quaroubaine. Cette fois le site choisi fût les ascenseurs à bateaux de Strepy-Thieu. Nos compères se sont donc donnés rendez-vous à 8h45 au local des cyclos de Quarouble pour un départ groupé.

Philippe, Bernard, Marcel, Francois étaient de la partie et sont partis rejoindre le reste de la troupe à Hensies. Michel, Bertrand, Luigi, et Serge ont  formé le reste de l'équipe. A noter que les cyclos de Condé étaient majoritaires avec trois membres pour une fois. Sans compter sur la présence de Jean-Marc venu, nous accompagner.

Il fit office de voiture suiveuse et pris des notes pour un éventuel retour avec nos cyclos.

Nous voilà donc partis direction les chemins de halage, via la Belgique. Et pour commencer nous allions escalader le " col del saux " un monument de 85 m, franche partie de rigolade dans la descente, on s'apercoit qu'on a grimpé ce col une fois qu'on est dans la descente.

Nous roulons de village en village, le temps n'est pas de la partie mais il ne pleut pas, on espère que le soleil fera son apparition dans l'après midi. Arrrivés sur Obourg, nous ferons une petite halte, histoire de reprendre nos sacs laissés dans la voiture, les bords de canaux ne sont pas accessibles aux véhicules. Et c'est partie pour une ballade calme et paisible, nous approchons de Strépy, nous commençons à voir l'ascenseur, il est imposant.

Il règne un calme aux abords de l'ascenseur, il est là, devant nous, un monstre de 120 m de haut.  nous montons le dénivelé pour arriver à la porte de l'ascenseur.C'est un ascenseur géant à bateaux qui rachète à lui seul une dénivelation de 73 mètres.

Commencé en 1982 et inauguré en 2002. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais six ouvrages, les quatre ascenseurs à bateaux du canal du Centre et deux écluses. Il constitue la fin d'un programme de mise au gabarit de 1350 tonnes des voies navigables belges et permet le passage de bateaux de ce gabarit entre le bassin de la Meuse  et celui de l'Escaut.

Une petite pause, quelques photos, nos regards se fixent vers le haut de la bête, dommage qu'il n'y est pas de passage à ce moment, mais cela ne devrait pas tarder, vu le traffic.

Nous repartons en prenant le dénivelé de l'autre côté, c'est que ça monte. Arrivés en haut, on peut admirer l'autre face de l'ascenseur, la partie haute. On ne s'atttarde pas et nous roulons vers l'autre ouvrage qui en impose aussi, le canal pont " du Sart ", Cet ouvrage d’une longueur de 498 m et de 46 m de largeur permet au canal du Centre de franchir la vallée du Thiriau du Sart et un important carrefour routier entre les N55 et N535 à l’entrée de La Louvière. Ce qui est rigolo, c'est que d'habitude le pont enjambe un fleuve ou un cours d'eau et là c'est l'inverse, c'est le canal qui enjambe un gros traffic routier cinquante mètres plus bas.

Et voilà, les paysages sont magnifiques, les bateaux, un troupeau de moutons, et encore un ouvrage, la porte de garde de "Blanc pain". Ce nouvel ouvrage destiné à isoler le canal en aval sur un tronçon long de 5 km en cas de rupture brutale d'une berge ou d'un accident grave au pont-canal du Sart ou à l'ascenseur de Strépy-Thieu permettra également l'entretien et les réparations sur cette portion de la voie d'eau.

C'est qu'on en apprend de choses en faisant du vélo. Ca y est nous arrivons à la " cantine des italiens" petit lieu de villégiature au bord du canal. Et notre arrivée est salué par des notes de cornemuse, deux écossais en tenue jouent sur le bord du vieux canal. Curieux, j'avance pour regarder et prendre quelques clichés. On est sur le tournage d'une vidéo, on nous demande alors de participer, et nous faisons notre travail de VIP. Quelques photos et questions sur le pourquoi de la chose et nous repartons vers le resto, pour un bon repas.

Jean-Marc est là, pour un bon repas, accompagné de St Feullien, de franches parties de rigolades, et il est temps de repartir vers Quarouble, encore quelques péripéties de Michel avant le départ, et c'est vers le vieux canal du centre que l'on repart.

Nous allons d'ascenseurs en ascenseurs, c'est encore plus calme que sur le grand canal, le vent dans le dos pour nous pousser, le soleil pour nous accompagner.

Les vieux ascenseurs hydrauliques sont magnifiques. Les Ascenseurs à bateaux du Canal du Centre font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998. Des huit ascenseurs à bateaux de ce type construits fin du XIX ème et début du XX ème siecle, les quatre du canal du Centre sont les seuls fonctionnant encore avec leur machinerie et leur mécanisme d'origine.

Nous roulons plus vite, nous sommes pressés de rentrer, nous finirons cette journée avec au compteur 146 kms, et 25,16 km/h de moyenne. Encore une sortie quaroubaine de réussie, dommage pour ceux qui n'ont pas pu en profiter. Le temps du matin les ont peut être ralentis dans leur envie de venir nous rejoindre.

Bernard a débouché la "choulette" pour fêter cet événement. Nous avons mis au point notre rendez-vous pour la sortie Curgies-Bray-Dunes, et avons pris note pour un éventuel départ pour la randonnée de Bléharies ( les ascenseurs du dog ) 150 et 200 kms à parcourir.

Une randonnée qui ressemble à celle que nous venons d'effectuer. Les sorties quaroubaines sont terminées, peut être une dernière au Mont de l'Enclus pour clore cette année.

a7     img084

Michel et Luigi.

a8

Marcel et Francois.

a9

Serge.

DSC07204

Bernard et Bertrand.

a1

Photo de groupe à Obourg.

a31

a30

Philippe, Jean-Marc et Michel.

a11

Le canal du centre.

a13  a14 

L'ascenseur de Strépy-Thieu.

 a15 

a16

a17

On voit bien la dénivellation de plus de 70 m.

a18

L'autre côté de l'asenseur, la partie haute.

a19

Le canal pont " du Sart ", long de plus de 500 m.

a20

a21

Berger et son troupeau aux abords du canal.

a22

_WEBstptgarde

La porte de garde de " Blanc Pain ".

a23

Ascenseur n° 1 Houdeng-Goegnies.

 

a28

a2

Nos écossais " belge wallons".

a3

a4

a5  a25

A la cantine des italiens.

a26

Des forces pour le retour.

800px-Houdeng-Aimeries_-_Ascenseur_no_2_-_1

Ascenseur n° 2, Houdeng-Aymeries.

a27

Ascenseur n° 3 Strépy-Bracquegnies.

a29

a12

L'ascenceur N°4 de « Strépy-Thieu ».