20/05/2012

MONT VENTOUX 2012 séjour 1

bandeau1.jpg

 

 SAINT ROMAIN EN VIENNOIS : DIMANCHE 13 MAI 2012 

La semaine du 13 mai au 19 mai 2012, les membres de la Petite Reine de Condé se sont offerts un deuxième séjour en pays Voconce.

Et plus particulièrement au Mont Ventoux, puisque l'an dernier, nous avions fait des émules et que certains voulaient y aller.

 Rendez vous fut donc pris, pour Philippe, Bertrand et Yves. Dommage pour d'autres qui n'ont pas pu se libérer pour les dates prévues.

 Nous n'avions pas eu la possibilité de séjourner aux résidences et villages de vacances ESCAPADE. A cause d' une réservation tardive, et des élections présidentielles qui tombent dans ce créneau.

 Une formule en pension complète, à deux pas du «  Géant de Provence », à Vaison la Romaine. Ce séjour nous avez grandement plus.

 Dominée par le Ventoux, c'est le rendez vous des cyclistes et des promeneurs, Vaison la Romaine nous accueille au cœur d'une nature généreuse et verdoyante.

Nous avons donc recherchés aux alentours une location qui pouvait nous convenir . Cette année, nos conjointes vont nous accompagner.

Nous louerons une villa à Saint Romain en Viennois, un petit village à  côté de Vaison.

 Aux alentours, de magnifiques villages perchés, Entrechaux, Buis les baronnies,  Puymeras, Séguret,  Le Crestet et bien d'autres.

 A proximité, nous avons la possibilité de visiter Avignon, Carpentras, Orange, le Pont du Gard, Sisteron, etc...

Voici ce qui nous attends, mais ce qui nous interresse en premier lieu, c'est le Mont Ventoux. Pour certains, ce sera la première fois, pour d'autres l'occasion de fignoler les ballades qu'on ne n'avions pu faire l'an dernier.

 

Après une bonne dizaines d' heures de voiture, nous arrivons à Saint Romain en Viennois. Un  trajet  pas  trop usant pour les organismes. Nous attendons notre logeur à Vaison, près d'un au lieu de notre région natale (friterie). Pour l'instant nous ne perdons pas nos repères.

Il nous emmènent donc à la villa des Cigales.

Nous faisons  connaissance avec notre logeur. Il nous donnera tous les recommandations pour y passer un bon séjour. Jusque là, tout est parfait.

Nous prenons possession des lieux. Le temps de débarquer les bagages et nous profitons de suite de la piscine. Le temps est magnifique.

 Cette villa est magnifique, bien située. A 15 km du " Géant "

   Nous apprécions le calme qui y règne, la fonctionnalité de la bâtisse, la propreté des locaux et le vis à vis inexistant.

Nous attendons le restant de la troupe, en barbottant dans l'eau.

Il est 17h00, tout le monde est arrivé, logé.

Nous dînerons à la villa ce soir.

 Une dernière visite au garage à vélos, histoire de vérifier le matériel pour demain et de n'avoir rien oublié pour le départ.

Le temps est magnifique pour demain, nous monterons “Le Géant de Provence”

haut de ses 1912 m .

 Avant de regagner nos chambres,  une ultime visite du propriétaire. Cette villa est vraiment bien conçue. Je crois que nous allons y passer un bon séjour.

 

DSC02213.JPG

Pas de dépaysement pour les "chetemis".

 A nous les fricadelles de Provence.

DSC_0277.JPG

Le gîte de Saint Romain.

DSC_0305.JPG

Avec ses 4000 m2 très arborés.

DSC_0301.JPG

Endroit idéal pour se ressourcer au calme.

DSC_0303.JPG

DSC_0278.JPG

A l' abri des regards.

DSC00117.jpg

Les vignes avoisinantes juste derrière la villa.

DSC00112.jpg

DSC00111.jpg

DSC00108.jpg

DSC00116.jpg

La pataugeoire sécurisée, pour le " Petit "

DSC_0282.JPG

 

DSC00149.jpg

Le " Petit " prend la mesure.

DSC02218.JPG

Heureusement qu'il y avait le " maitre nageur "

 

1.jpg

Le village

A 2 km de Puyméras,  5 km de Vaison la Romaine, 15 km du Mont Ventoux.

DSC00147.jpg

Saint-Romain-en-Viennois est un délicieux petit village provençal fortifié, accroché au flanc d'une colline

DSC00145.jpg

Altitude : 268 m
Nombre d'habitants : 800 environs.

 

DSC00138.jpg

 

Visitez le village bordé de platanes et de noisetiers, et en entrant tranquillement dans la grand rue.

 

DSC00144.jpg

Vous découvrirez les vestiges de ses remparts et de son église.

DSC00135.jpg

DSC00136.jpg

DSC00139.jpg

DSC_0313.JPG

Le soir sur Saint Romain en Viennois.

DSC_0310.JPG

DSC_0308.JPG

 

 

20/04/2012

LA FARNIENTE CLASSIC 2012

dsds.jpg

Ce mardi 17 avril 2012 s'est déroulé la Farniente Classic, un brevet à dénivelé organisé par l' Association des cyclos d' Andenne.

Cette épreuve de 145 km reprend les 100 derniers kilomètres de la course professionnelle " la Flêche Wallonne ". Il est dommage d'apprendre que cette année, ils nous sera impossible de gravir le " Mur de Huy " à cause de la télévision française.

Mais il est remplacé par une côte adjaçante, qui  ne  pas de tout repos.

Le rendez vous est fixé à Escauspont à 6.00. Philippe, Michel, Marcel, Bertrand, Francis et Daniel sont de la partie. Nous arrivons à 8h00 au Complexe sportif Arena de Seilles. Les installations sont bien.Nous pourrons en profter à notre retour.

Nous décidons Michel, Francis et moi de partir sur le 145, alors que Bertrand, Marcel et Daniel effectuerons le 100 km. Déjà au départ on remarque la présence du vent, il sera jusqu' au bout notre principal ennemi.

Après 5 km, nous sommes au pied de la première côte répertoriée, la côte de Landenne. Pas le temps de chômer, 5 km plus loin la deuxième, la côte de Vezin. Nous laissons partir Francis, beaucoup plus en forme que nous.

Nous redescendons vers la Meuse pour la longer, un petit bout de temps. Nous roulons aux pieds des rochers, les paysages sont beaux malgré le temps  grisâtre. Nous empruntons quand même des routes forts fréquentés. Il est temps de quitter cet axe routier et de regagner les routes de campagnes. Cela sera fait dans les environs de Lives s/Meuse. Nous arrivons au km 33, et nous montons la côte de Thon. Arrivés là haut, on pourra admirer un superbe petit village, avec des belles chaumières en moellons calcaires. Et aussi le premier château d'une longue série, le château ferme datant du 16 ème siècle et sa tour carrée.

Puis quelques kilomètres plus loin, la ville de Bonneville, avec son château datant du 17 ème siècle et son église Saint Firmin du 11 ème siècle.

La vue est superbe sur les crêtes.

Nous redescendons vers Andenne, pour y trouver a 100 m du départ le premier ravito, nous venons de faire une petite boucle de 50 km. Nous reprendrons ensuite à peu près le même circuit des 100 km.

Le ravito est bien fourni, avec en plus du sucré, fromage et charcuterie. Le soleil est revenu, mais la température ne monte pas. Et bien qu'  à cela ne tienne, nous gravirons la côte des Aguesses et la côte de Peu d' Eau. Bon exercice, cela réchauffe très vite. Je commence à avoir mal aux jambes, cela sera pénible tout le parcours.

Nous arrivons à Haltinne, où là encore nous découvrons un très beau château, le château d' Haltinne bien sûr. Construit en 1635 sur l'emplacement d'une ancienne ferme. Pas le temps de s'arrêter, il nous faut gravir la côte de Haut Bois. Plus loin, nous passerons devant le superbe château de Faulx les tombes. Nous ne verrons pas grand chose de la route, mais je crois qu'il vaut la peine qu'on s'y arrête. C 'est un château de style néo-gothique datant du 13 ème siècle, il sera modifié ensuite en 1563 et 1872. Magnifique.

Nous ferons ensuite un peu de plat, cela nous dégourdira les jambes . Il faudra ensuite monter la côte de Goyet mais surtout la suivante. Arrivés à Andenelle, nous passons au pied de l'église Saint Pierre, avec sa tour romane du 12 ème siècle.

Elle annonçe la montée vers le Col de la Filme. Dur dur, surtout qu'une fois montée il faudra dans la foulée monter celle de Bousalle. Ouf, nous arrivons en plein bois au deuxième ravito. Le temps de s'alimenter et nous reprenons la route, le ravito se trouve en plein courant d'air, ça caille. La descente vers Huy, sera froide, très froide. Nous entrons ensuite à Huy, le Pont, la citadelle, les bus des professionnels. Peut être la chance d'en apercevoir quelques uns. Nous passerons sur le côté du mur, nous montons la nationale et bifurquons vers le chemin de la Sauvenière, un petit raidillon.

Les jambes sont de plus en plus lourdes, le rallye de la trappiste a laissé des traces. Nous nous dirigeons vers les deux dernières côtes repertorièes, celles d' Amay et de Villers. Cette dernière est terrible, on descend le long d'une belle nationale et hop, on tourne à droite et crack, le raidillon. Je crois qu'elle laissera des bons ou mauvais souvenirs à nombreux d'entre nous.

Sur le parcours, à la fin de la côte, on peut lire " arrivée 15 km ". Plus tard nous nous apercevons que la traceur n'avait pas la compas dans l'oeil. C'est plus de 25 km qu'il nous faudra parcourir.

Nous finirons cette ballade par une très grande ligne droite, avec le vent bien sûr, qui nous aura jamais quitté. Nous arrivons à Andenne, cité des Oursons. L'animal emblématique de la ville. Chaque année au 4 ème dimanche de Carême, à lieu le Carnaval des Ours.

C' est fini, 148 kms au compteur. Content d'en avoir terminé, nous finirons par le verre de l'amitié et un quartier de Lasagnes Farniente.

 

philippe,michel,bertrand,marcel,danie,côteur,côte,bad,randonnée,château

 

 DSC02102.JPG

Le complexe Arena

DSC02103.JPG

DSC02107.JPG

eee.jpg

DSC02113.JPG

Le long de la Meuse

DSC02112.JPG

Non loin du Centre d' Entrainnement des Commandos

DSC02114.JPG

DSC02116.JPG

La Meuse

DSC02117.JPG

Lives sur Meuse

bonneville--eglise--bis-2007-01-2-010.jpg

Thon

DSC02118.JPG

Thon

DSC02120.JPG

Ravito Andenne

DSC02122.JPG

Le chateau d' Haltinne

DSC02128.JPG

Le chateau de Faulx ls tombes

DSC02130.JPG

La tour romane d' Andenelle

 qqq.jpg

Le col de Flimes

DSC02132.JPG

nnn.jpg

uyu.jpg

Huy

DSC02135.JPG

La citadelle

DSC02136.JPG

ggg.jpg

Andenne, la cité des ours

DSC02143.JPG

DSC02144.JPG

 

 

 

 

 

 

 

19/04/2012

RALLYE DE LA TRAPPISTE 2012

dsds.jpg

 Ce samedi 14 avril 2012 s'est déroulé le 22 ème rallye de la Trappiste, un brevet à dénivelé organisé par le Cylo Club de Bomerée (B).

Plusieurs parcours sont proposés , 200, 160, 130 km. Bertrand, Michel, Philippe et Yves  obteront pour le 130 km. Une enieme ballade qui les enménera sur le circuit touristique de la Botte du Hainaut et les routes de la vallée de l' Oise.

Un des plus beaux parcours que nous connaissons. Le départ est donné à 6h30 , à Vieux-Condé, et direction Clermont à 80 km de là. Arrivés sur les lieux, le temps n'est pas au rendez-vous, il y a du brouillard et la température ne dépasse pas les 3°.

Nous prenons le départ sans voir à 20 m. Nous sommes un peu frigorifiés.

Nous arrivons à Feronval et les lacs de Plate Taille. Nous longeons le Ravel, dommage que nous ne pouvions rien voir, avec le brouillard.

Les 5 grands lacs que nous avons du mal à distinguer. Cet endroit est magnifique d' habitude avec les lacs de Plate Taille, Eau d'Heure, Falemprise, Féronval, et Ry jaune. Des endroits pour pratiquer énormément d'activités tels que la plage, le pédalo, le golf, le tennis, le vélo, etc....).

Le soleil fait son apparition à Bourlers, il était temps. On peut enfin admirer les paysages de cette belle région. On peut aussi voir l'endroit où passe le 50eme parallèle de latitude nord. C'est aussi la ligne de partage des eaux Manche-Mer du Nord. Nous voyons l' endroit où l' Oise prend sa source.

L'Oise s'écoule sur plus de 300 kilomètres jusqu'à Conflans-Sainte-Honorine, où elle rejoint alors la Seine. Le long de son parcours, l'Oise traverse des paysages de bocages, de collines et de forêts.

Plus loin, nous passons devant l' Auberge du Poteaupré, un lieu d'authenticité où le visiteur est accueilli dans un cadre agréable. Il peut alors déguster les spécialités Chimaciennes ( bières trappistes et fromages locaux )

Km 44, la bifurcation des grands parcours. Nous prenons la direction des 130. Et après deux cents mètres, nous pouvons admirer l' Abbaye Notre Dame de Scourmont. Le lieux où est produit la Chimay, une des 6 bières trappiste au monde. 160 000 hectolitres par an de ce fabuleux breuvage, connu dans le monde entier, viennent de là.

L' Abbaye ne se visite pas, dommage. Quelques kilomètres plus loin, à Forge-Philippe, le ravito nous acueille. Bien achalandé.

Le soleil est encore de la partie, nous suivons le parcours des petites routes pittoresques de la région de Chimay et d' Hirson. Nous sommes en Thiérache, une entité qui couvre deux pays, la France et la Belgique. Avec leurs paysages bocageux, herbeux et vallonés.

Le parcours nous emmene vers Macquenoise, le nom originel de Courquain. Rappelez vous, de ce célèbre poste frontalier où Dany Boon et Benoît Poelvoorde nous ont fait revivre les tribulations des douaniers dans les années 1990, lors de la fermeture des frontières.

Nous longeons la frontière et nous nous dirigeons vers Anor, puis nous regagnons la forêt de Macon. Nous pouvons aussi voir le chateau de Moustier en Fagne.  Excursion en France pour rouler une dizaine de kilomètre en Avesnois, vers le Val Joly, en passant par Eppe Sauvage et le Touvent que nous connaissons bien.

Petit arrêt à Beaurieux, au ravito. Dernier plein de victuailles avant les 30 derniers kilomètres à effectuer. Nous roulerons vers la vallée de la Thure, endroit magique, un petit bol d'air, la vue est sublime.

Nous finirons le parcours avec le vent. La fin du parcours est dure mais content d'en avoir fini. Une dernière tartine au fromage et une kriek. Nous reprendrons la route pour un arrêt repas à Beaumont.

 

La Trappiste 130

Clermont 0,0
Mertenne 3,9
Castillon 6,1
Boussu-lez-Walcourt 9,2
Feronval 11,3
La Plate Taille 17,3
Froidchapelle 25,8
Virelles 36,3
Bourlers 40,8
Sources de l'Oise 44,4
Abbaye de Scourmont 46,4
Forge-Philippe 54,6
Contrôle   
France  
Cendron 56,1
Macquegnoise 60,4
Douane de Courquain 61,3
La Masure 64,1
Les Anorelles 68,9
Belgique
Beauwelz 71,4
Momignies 73,3
Macon 77,5
France
Baives 79,4
Moustier-en-Fagne 83,3
Eppe-Sauvage 86,7
Grand Rieux  88,1
Touvent 90,7
Willies 94,3
La Garde de Willies 96,3
Clairfayts 100,1
Epinoy 102,3
Beaurieux 105,0
Contrôle
Hestrud 107,5
Cousolre 113,6
Bousignies-sur-Roc 117,7
Belgique
Thirimont 122,7
La Gravelinne  126,2
Le Pachy 127,2
Clermont 130,5
Arrivée


jqaphajnrhhbsmyu_map.png

 DSC02083.JPG

DSC02042.JPG

DSC02043.JPG

DSC02044.JPG

DSC02045.JPG

4.jpg

Un fléchage de qualité

DSC02046.JPG

DSC02047.JPG

Le Ravel de Fonrenval

14289457.jpg

14289895.jpg

Forges-lez-Chimay,_Source_de_l'Oise.jpg

La source de l' Oise

DSC02048.JPG

Bifurcation des grands parcours

des.jpg

L' Abbaye de Scourmont

DSC02057.JPG

1.jpg

2 photos 025.JPG

2 photos 027.JPG

DSC02058.JPG

DSC02062.JPG

2.jpg

3.jpg

DSC02066.JPG

DSC02068.JPG

 DSC02071.JPG

DSC02072.JPG

Momignies

DSC02073.JPG

DSC02074.JPG

Le chateau de Moustier en Fagnes

DSC02077.JPG

DSC02078.JPG

Le Val Joly

DSC02080.JPG

Le Touvent

  DSC02081.JPG

Le ravito a Beaurieux

DSC02082.JPG

 Coulsore

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11/05/2011

ASCENSEURS A BATEAUX 2011

Ce mercredi 11 mai 2011, la Petite Reine de Condé a réunie une dizaine de cyclos pour effectuer la randonnée des ascenseurs à bâteaux.

Rendez vous  fut donc donné, 7h00, à la base de Chabaud Latour, pour prendre la direction de Streppy Bracquegnies.

Après quelques kilomètres, un bouchon du aux travaux nous retardera plus de 45 minutes, et c'est a 9h00, que nous prendrons le départ.

Direction l'ascenseur funiculaire de Streppy, le Canal pont du Sart, la porte de Blanpain, le château d'Ecaussines, le Plan incliné de Ronquière, le col de la Houssiere, les ascenseurs 1, 2, 3, 4 du Canal du Centre.

A peine parti, c'est déjà la première crevaison au bout de 2 km. Jean Luc, la scoumoune à encore frappé. Le temps de réparer, et c'est quelques minutes de retard qui s'ajoute.

Arrivés au pied du château, c'est sa chaîne qui manque de se faire la malle. Encore quelques minutes de perdues et heureusement que Robert avait un dérive chaîne.

Sinon, le reste du parcours est satisfaisant, le tracé plaît bien aux invités. Les conditions atmosphériques sont excellentes.

Nous roulons en profitant des paysages, et c'est aux alentours de l'ascenseur n° 3 que Jean Louis crève aussi.

Quelques clichés et direction le dernier ascenseur, et le parking. Nous nous changerons et prendrons nos véhicules pour rejoindre la Cantine des Italiens de Houdeng.

Après un bon repas, nous quitterons les lieux pour rejoindre Condé.

DSC00898.JPG

Jean Luc, la malchance

DSC00900.JPG

Jean Luc, la hargne

DSC00901.JPG

Daniel

DSC00902.JPG

Traversée du Canal Pont du Sart

DSC00903.JPG

Regis et Jean Luc

DSC00904.JPG

DSC00905.JPG

Une fois au dessus et une fois en dessous

DSC00906.JPG

DSC00907.JPG

DSC00908.JPG

Vincent et Robert

DSC00909.JPG

Fabrice et Jean Pierre

DSC00910.JPG

DSC00911.JPG

Jean Louis

DSC00913.JPG

Eric et Regis

DSC00915.JPG

Le château d' Ecaussinnes

DSC00916.JPG

DSC00917.JPG

Le paon du château

DSC00919.JPG

DSC00920.JPG

Le château

DSC00923.JPG

La ferme du château

DSC00925.JPG

Le col de la Houssiere

800PX-~1.JPG

Le Plan incliné de Ronquieres

DSC09585.JPG

DSC00926.JPG

Belle péniche attendant son franchissement

DSC00927.JPG

L' ascenseur n° 3

DSC00928.JPG

Vincent

DSC00929.JPG

Fabrice

DSC00930.JPG

Eric

DSC00931.JPG

Daniel

DSC00932.JPG

La cantine des italiens

 

 

 

 

 

 

12/04/2011

EUREGIO TOUR 2011

Ce dimanche 10 avril 2011, s'est déroulé l'Euregio Tour. Une randonnée organisée par le C.C Dolhain (B).

Une randonnée située dans l'est de la Belgique, dans les plus belles régions proches de l'Allemagne et des Pays-Bas. Cela faisait longtemps que nous cherchions a rouler dans ce coin, et dans la région du Limbourg.

Rendez fut pris lorsque que sur le site de "Passion Vélo", nous avons remarquer la promo pour cette randonnée.

Après 2 heures de route, nous arrivons dans la commune de Limburg, ou le départ sera donné. On peut déjà remarquer qu' il y aura du dénivelé.  Nous prenons le temps de nous inscrire, et cela étonne les organisateurs de nous voir venir de si loin.

L'Euregio est un partenariat de coopération tranfrontalière, crée en 1976 entre :

- Le sud de la province du Limbourg ( PB )

- La province du Limbourg ( B )

- La province de Liège ( B )

- La communauté germanophone ( B )

C'est une coopération sur le plan de l'administration, de l'economie, de la culture, de l'enseignement et des infrastructures.

Les organisateurs de cette randonnée ont donc repris cette coopération comme circuit. Trois parcours à travers l'est de la Belgique ( 107, 85, et 50 km )

Au départ de la randonnée, Philippe et Yves prenent la direction de Baelen. La température est un peu fraiche, 5°. 

Baelen, ou on trouve l'église Saint Paul du 16 ème siècle et son clocher " tors " dit aussi hélicoidal. Nous roulons en communauté germanophone en compagnie d'un peloton. Le paysage ressemble un peu à l'Avesnois, avec ses bocages entourés d'aubépines.

Nous traversons les villes d' Eupen, de Raeren avant d'arriver en Allemagne, à Langfeld. Nous roulons peu de temps en Allemagne avant de reprendre la route direction la communauté germanophone. Et plus précisément a Lontzen et son ravitaillement.

Une fois désaltéré, direction les beaux endroits du Pays de Hervé. Avant de longer la frontière néerlandaise à Gemmenich et Sippenaeken.

Sippenaeken, ou l'on peut admirer le château de Beusdael. Dont le donjon de pierres de taille  date du 13 ème siècle.

On peut aussi admirer la côte qui nous attends, la plus dure du parcours. Après s'être trompé de fléchage, nous effectuerons une quinzaine de kilomètres supplémentaires avant de se retrouver sur la bonne direction, celle d'Aubel.

Dernier ravitaillement aux abords de Charneux. Nous aurons le plaisir de croiser Michel Caps  le rédacteur du blog Passion Vélo.  http://capsmichel.skynetblogs.be/

Une fois ravitaillé, nous terminerons les 30 derniers kilomètres qui nous reste à faire. Une dernière côte à Clermont et nous approchons de Baelen et un peu plus loin Limbourg.

Ce fut une belle journée ensoleillée. 19° à l'arrivée.

125 kilomètres en 4h45, 1300 m de dénivelé environ. Nous terminerons cette après midi en compagnie de Michel Caps. Nous échangerons quelques mots.

Bravo aux organisateurs pour leur parcour et rendez vous peut être pour la 29 eme Fleche Ardennaise.

1.jpg

Sans titre.jpg

2.jpg

DSC00270.JPG

L'église de Baelen.

DSC00271.JPG

DSC00273.JPG

Les chapelles en communauté germanophone.

DSC00274.JPG

DSC00278.JPG

DSC00279.JPG

Les paysages germanophones

DSC00280.JPG

DSC00281.JPG

DSC00284.JPG

DSC00288.JPG

Le chateau de BEUSDAEL.

IMG_0434.jpg

Le long de la frontière néerlandaise.

DSC00290.JPG

Belle façon de dissimuler leurs installations electriques.

3422540444_4.gif

http://capsmichel.skynetblogs.be/

Makro 128.jpg

Makro 129.jpg

DSC00291.JPG

 

 

 

 

01:24 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, yves, randonnee, chateau, cote | Digg! Digg |  Facebook | |

02/04/2011

CIRCUIT DES 4 PROVINCES 2011

Vu la météo annoncée ce dimanche, Philippe, Yves et Anthony ont préféré rouler ce samedi. Les températures annoncée sont  de 11° le matin et 22° l'après midi. Alors pourquoi se priver d'une telle journée.

Le rendez vous est fixé à 6h00, à Condé. Direction Noville, dans la région Liégeoise. Un circuit de 115 kms nous est  proposé. Sans grandes difficultés prévues. Ce qui permettra à Anthony d'effectuer son premier long parcours, en toute confiance.

Après 130 kms de trajet, nous arrivons au local des Cyclos Tourisme Grand Fexhe. Le temps de nous inscrire et nous prenons la route.

Le circuit nous indique que nous allons traverser 4 provinces, Liège, le Brabant-Wallon, le Vlaams Brabant et le Limbourg. Quel programme !

Petit passage devant le Château de Lexhy, à Horion-Hozémont, transformé en relais château. Et de nouveau, un autre château, celui de Waleffe. Datant du 18 ème siècle, avec sa cour et sa ferme castrale.

Le paysage est tranquille, pas de bruit. Nous roulons sur des routes bucoliques. Nous croisons grand nombre d'exploitations agricoles, de très grandes tailles. Et parfois é vendre.

Km 40, premier ravito à Branchon. Accueillis chez les particuliers. Le temps de laisser à Anthony le temps de se désaltérer et se changer. Nous reprenons la route, dans un paysage rural, entouré de campagne, de champs, d'élevages, etc....

Le programme disait sans grandes difficultés, mais nous rencontrons de nombreux faux-plats. C'est vraiment un circuit pour rouleurs. Nous pouvons admirer des golfeurs en plein effort, des cavaliers. Vraiment c'est reposant.

Arrivés à Bertrée, nous passons devant la ferme Upignac, réputées pour ses foies gras et ses autres produits du canard.

Km 95, deuxième ravitaillement à Darion, il nous reste une vingtaine de kilomètres a effectués. Ça sent bon la "Mousse". Le problème est que le vent commence à pointer le bout de son nez. Cela deviens dur pour Anthony, qui depuis le début roule à 27 km/h de moyenne.

La moyenne descendant, nous rentrons tranquillement. Notre but est de repasser par Huy, pour gravir le "Mur".

Nous finissons cette randonnée sereinement, le temps de se changer et d'aller déguster une bonne "Leffe". Nous prendrons quelques minutes de repos avant de reprendre la route vers Huy.

Cette randonnée aura réunie 410 participants. Belle journée, tant pis pour ceux qui n'y étaient pas.

Arrivés à Huy, nous regardons le "Mur" . Le temps de prendre une photo, et hop c'est parti. C'est dur, mais nous finirons par arriver la haut. Tous sont content de l'avoir monté.

Il est temps de redescendre et de reprendre la route vers Condé.

            CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE PARCOURS

 

   fexhe1.jpg

fexhe2.jpg

DSC00224.JPG

Le chateau de Waleffe.

DSC00225.JPG

DSC00226.JPG

DSC00227.JPG

La ferme castrale.

DSC00228.JPG

fexhe3.jpg

Le ravito de Branchon ( photo ctg Fexhe )

DSC00229.JPG

DSC00230.JPG

FEXHE7.jpg

Le Limbourg.

fexhe4.jpg

fexhe5.jpg

DSC00232.JPG

Au pied du Mur.

DSC00239.JPG

DSC00236.JPG

FEXHE6.jpg

DSC00238.JPG

  

 

 

21:16 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, yves, anthony, randonnee, cyclos, chateau | Digg! Digg |  Facebook | |

29/03/2011

COTACOLS DU CENTRE MANAGE 2011

 

Ce dimanche 27 mars s 'est déroulé les Cotacols du Centre à Manage, Une randonnée organisée par le Cyclo Club Manageois.

 

Les membres de la Petite Reine se sont donc donnés rendez vous, pour participer une nouvelle fois à cette épreuve.

 

Si Bertrand et Marcel ont roulés le samedi, Philippe et Yves ont préférés s'y rendre le dimanche.

 

Le départ fut donné au Centre Sportif Scailmont, lieu plus adapté pour recevoir les cyclos.

 

Plusieurs parcours nous sont proposés :

Un 35, 55, 85, 105, et 125 kms

 

Nous opterons tous pour le circuit des 125 kms, avec un dénivelé de 1380 m.

17 côtes sont au programme.

 

Le départ le matin fut un peu frisqué, mais très vite, dès les premières côtes, nous nous réchauffons.

 

Nous prenons la direction d' Ecaussinnes, par de petites routes de campagne. Arrivés sur les lieux, nous roulons au contrebas du fort.

Le château fort d' Ecaussines, a été érigé au 12eme  siècle pour défendre le Conté du Hainaut contre ses voisins. Cette forteresse est assise sur un rocher, elle fut bâti par Bauduin V. Aujourd'hui, elle abrite une belle collection d'art verrier, de céramiques et de mobiliers.

 

Sorti de la ville, nous grimpons notre première côte, «  la Redoute », première petite mise en jambe avant d'affronter le «  Col de la Houssière » à Braine le comte.

 

Une fois monté, nous redescendons vers le plan incliné de Ronquière. Ce bel ouvrage des voies navigables, situé sur le parcours du canal Bruxelles – Charleroi. Il permet de faire glisser un bac contenant une ou plusieurs péniches en vu de leur faire franchir une dénivellation importante. Édifié en 1968, il compense une dénivellation de 68 m sur 1432 m de long.

 

Nous approchons du km 50, et de la côte de Sart Roquette à Seneffe. Une petite collation nous attend la haut. Le temps de chercher une clé «  BTR » pour resserrer un boitier de pédalier récalcitrant et de se nourrir un peu. Nous reprenons la route vers Binche.

 

Km 85, nous approchons de Binche, et déjà nous apercevons quelques " Gilles" en ballade. Ces prêtes du carnaval rentrés dans un café pour se désaltérer.

 

Nous entrons dans la ville et roulons au pied des remparts. Cette place forte d'environ 2500 m fut érigé par Bauduin IV. Seules les portes, cinq tours et 300 m de tronçons ont disparus. C'est un ensemble monumental unique de Belgique. Binche est aussi appelé «  la Carcassonne de Wallonie »

 

En quittant la ville, nous nous dirigeons vers la côte de la «  Fontaine de Jouvence ». Pour nous diriger vers le ravitaillement n°2, et l'Abbaye de «  Bonne Espérance ». Une abbaye de religieux Prémontrés fondée en 1126. Aujourd'hui, elle abrite un établissement scolaire. Ce jour là, nous aurons l'occasion de voir dans le jardin de l' abbaye, un village médiéval. L'abbaye donne son nom a une très bonne bière «  l' Abbaye de Bonne Espérance ».

 

Après avoir emprunté un jeu de clé, pour ce problème de pédalier. Nous reprenons nos vélos et nous nous dirigeons vers le Parc Eolien d'Estinnes. 11 éoliennes considérées comme les plus hautes et les plus puissantes du monde. Ce parc permet d'alimenter 50 000 ménages.

 

KM 107, nous approchons des ascenseurs à bateaux de Streppy Thieu, et nous passons sous l' ascenseur n° 4. Construit en 1909, qui permet de rattraper une dénivellation de 16 m. Les quatre ascenseurs du canal du centre rattrapent quant a eux 66 m de dénivelé.

 

Il nous reste peu de côtes a franchir avant d'arriver au pied du Géant.

L 'ascenseur funiculaire de Streppy. Édifié en 1982, il permet de franchir un dénivelé de 75 m. Il est le plus grand ascenseur à bateaux du monde.

 

Une dernière photo, en haut de la montée et direction le «  Canal Pont du Sart ». Long de 500 m environ, il permet de franchir la vallée du Thiriau et un important carrefour à l'entrée de la Louvière.

 

Nous empruntons les bords de canaux, pour arriver devant la «  Porte de Blanc Pain ». Et surprise ! elle est fermée. C'est la première fois que nous la voyons dans cette position. Elle permet d'isoler en aval un tronçon long de 5 km, en cas de rupture d'une berge ou l' entretien et la réparation de la voie d'eau.

 

Nous finirons cette belle randonnée le long du canal du centre, Le soleil nous a rejoins pour cette fin de parcours. La température de l 'après midi est de 19 °. Nous arrivons a Manage, avec 132 kms au compteur.

 

Cette randonnée fut une belle ballade. Très bien fléché. Toutes les côtes sont répertoriées, pas de surprise.

 

Des ravitaillements bien achalandés, et des personnels aux petits soins. Remercions donc ce club pour sa participation.

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LA CARTE DU PARCOURS

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE TABLEAU DES COTES

 

 CO.jpg

DSC00223.JPG

L'entrée de la salle Scailmont.

 DSC00205.JPG

DSC09576.JPG

Le château fort d' Ecaussinnes.

IMG_0023.JPG

DSC09740.JPG

La chapelle Saint Hubert, au carrefour du Col.

DSC07669.JPG

Le plan incliné de Ronquière.

DSC00209.JPG

IMG_7353.JPG

La montée de Sart Roquette.

IMG_7582.JPG

IMG_7583.JPG

IMG_7587.JPG

Encore un effort pour arriver au premier ravito.

IMG_7837.JPG

Des pancartes à chaque début d'ascension.

DSC00210.JPG

Binche.

DSC00212.JPG

Ses remparts.

IMG_7242.JPG

Bertrand.

IMG_7243.JPG

Marcel.

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

Yves

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

Philippe

DSC00213.JPG

L' Abbaye de Bonne Espérance et son campement médiéval.

DSC00215.JPG

Le parc éolien d' Estinnes.

DSC00217.JPG

DSC00218.JPG

Aux abords du Géant.

1.jpg

L' Ascenseur funiculaire de Streppy Thieu.

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

IMG_7839.JPG

DSC00219.JPG

Le Canal Pont du Sart.

DSC00221.JPG

DSC00222.JPG

La porte de Blanc Pain.

IMG_7980.JPG

L'arrivée au bord du canal du centre.

 

 

 

 

 

23/09/2010

LES ASCENSEURS A BATEAUX 2010

Ce jeudi 22 septembre 2010, la Petite reine de Condé a organisée une ballade dans le hainaut belge. Une bonne occasion de se réunir et de rouler ensemble.

Plusieurs cyclos ont répondus présents, Philippe, Yves, Bertrand, Jean Pierre, Robert, Fabrice, Daniel et Marcel. L e rendez fût fixé à 7h00 à la base de loisirs de Condé. Le temps de charger le matériel et direction Streppy Thieu. Au programme, une randonnée de 75 kms avec repas à la clé.

Philippe, Michel et Boul ont reconnu le trajet une semaine avant, cela leur a permis de se frotter au parcours car ils étaient excusés pour la date du 22. Nous avons de la chance pour cette dernière journée d'été, il fait super beau.

Une fois préparés, nous prenons la route et direction l'ascenseur funiculaire de Streppy. Certains ne l'avaient jamais vus et étaient impressionnés par l'ouvrage.  Il règne un calme aux abords de l'ascenseur. Il est là, devant nous, le monstre  de 120 m de haut. C'est un ascenseur géant à bateaux qui rachète à lui seul une dénivelation de 73 m.

Commencé en 1982 et inauguré en 2002. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais 6 ouvrages, les quatre ascenseurs à bateaux du Canal du Centre et 2 écluses. Il constitue la fin d'un programme de mise au gabarit de 1350 tonnes des voies navigables belges et permet le passage de bateaux de ce gabarit entre le bassin de la Meuse et celui de l'escaut.

Nous prenons nous aussi le dénivelé pour rejoindre le canal sur la partie haute. Dans le seul but de rouler sur le canal pont du Sart. Cet autre ouvrage en impose aussi, d'une longueur de 498 m et de 46 m de largeur. Il permet de franchir la vallée du Thiriau du Sart et un important carrefour routier entre les N55 et N535 à l'entrée de la Louvière. Ce qui est amusant, c'est que d'habitude le pont enjambe un fleuve ou un cours d'eau et là c'est l'inverse, c'est le canal qui enjambe un gros traffic routier cinquante mètres plus bas.

Une fois franchi, nous longeons les canaux vers la porte de garde de " Blanc pain ". Ce nouvel ouvrage est destiné à isoler le canal en aval sur un tronçon long de 5 km en cas de rupture brutale d'une berge ou d'un accident grave au pont canal du Sart. Il permet aussi l'entretien et les réparations de l'ascenseur de Streppy Thieu.

Voilà, en à peine trois kilomètres, nous venons de voir de belles choses. Ils sont ravis de cette petite excursions, pour l'instant tout va bien, nous venons de commencer.

Nous quittons les berges pour prendre la direction d'Ecaussinnes. Nous roulons calmement, à travers la campagne et les bois. Nous arrivons près du château, il est beau, nous prenons quelques clichés en contre-bas. Nous grimpons la route de pavés qui mêne au château, et là ous nous permettons de rentrer dans la cour pour y admirer l'architecture. Datant du 12 ème siècle et renové entre 1924 et 1958, il est inscrit au patrimoine exceptionel de Wallonie. Il comporte le château, le potager, la ferme et les abords. Il appartient au Comte d'Urcell. Nous avons pu apercevoir une partie du potager et voir des fruits de très grandes tailles.

Après cet interlude, nous reprenons la route vers Ronquières. Un passage obligé vers le Plan incliné, un autre ouvrage des voies navigables.

Situé sur le parcours du canal Bruxelles Charleroi, il permet de faire glisser un bac contenant une ou plusieurs péniches en vue de leur faire franchir un dénivelé important. Le plan incliné a été mis en service en 1968. Il compense une dénivelation de 68 m sur 1 432 m de long.

Arrivés en contre-bas, nous admirons l'ouvrage depuis le pont. Et puis nous repartons vers l'ascension du col de la Houssière, une petite côte sympa. Certains ont voulus partir trop vite, et se sont aperçus qu'elle était bien raide dès le départ. Une fois arrivés au calvaire, nous prenons quelques minutes de repos, avant de descendre ce que nous venions de monter. Et deuxième difficulté de la journée, la remontée du dénivelé du Plan incliné.

Une fois terminé, nous roulons vers Seneffe. Une grande partie de plat avant de reprendre les canaux. Nous roulons bon train et quittons cette route pour emprunter un bord de canal fort abimé. Le but est de rejoindre la route qui mêne au Canal du Centre. Là où sont posé les quatres ascenseurs. Les vieux ascenseurs hydrauliques sont magnifiques. Ils font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998. Des huit ascenseurs à bateaux de ce type construits fin de XIX siècle et début du XX siècle, les quatre du canal du Centre sont les seuls fonctionnant encore avec leur machinerie et mécanisme d'origine.

Les bords du canal du Centre ressemble au canal du Midi. Il y règne un calme. C'est si paisible que nous avons envie de nous arrêter pour profiter de ces moments de quietude. Mais nous approchons 12h00, et Fabrice doit nous quitter assez tôt. Voilà, l' ascenseur n° 4  est devant nous, le parking aussi. C'est l'heure d'aller s'habiller pour rejoindre le resto. Fabrice nous quitte et nous prenons la direction de la " Cantine des Italiens ".

La Cantine des Italiens est l’un des derniers témoins de l’époque de l’immigration massive des Italiens en Belgique au lendemain de la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui, de nombreux visiteurs viennent y déguster une cuisine bon marché. La cantine est située au bord du canal, on y prend le bateau pour des excursions.

La journée se termine, tous contents de cette météo clémente. Après un bon repas, il est temps de rentrer chez nous. Nous reviendrons surement un jour, cette région est magnifique.

coq_wallonie.jpg

DSC09574.JPG

DSC09586.JPG

Michel et Boul, lors de la reconnaissance.

DSC09720.JPG

Jean Pierre.

DSC09721.JPG

Robert.

DSC09722.JPG

Fabrice et Marcel.

DSC09725.JPG

DSC09726.JPG

pont_canal_du_sart_1366_m.jpg

Le canal pont du Sart.©MET-D.434 

DSC09728.JPG

DSC09729.JPG

DSC09730.JPG

Yves et Daniel.

DSC09731.JPG

Bertrand et Marcel.

DSC09733.JPG

DSC09735.JPG

DSC09736.JPG

DSC09576.JPG

Le chateau d'Ecaussinnes.

Ecaussinnes-Lalaing_CH1JPG[1].jpg

DSC09578.JPG

DSC09579.JPG

DSC09580.JPG

DSC09581.JPG

DSC09577.JPG

La ferme du chateau.

DSC09584.JPG

Le plan incliné de Ronquières.

DSC09585.JPG

800PX-~1.JPG

DSC09737.JPG

Le col de la Houssière.

DSC09738.JPG

DSC09740.JPG

La chapelle saint hubert.

DSC09741.JPG

DSC09742.JPG

800px-Houdeng-Aimeries_-_Ascenseur_no_2_-_1.jpg

Les ascenseurs hydrauliques du Canal du Centre.

DSC07233.JPG

DSC09744.JPG

DSC09743.JPG

DSC09745.JPG

Fabrice

 

 

 

 

29/03/2010

LES COTACOLS DU CENTRE MANAGE 2010

 Ce samedi 26 mars avait lieu les"cotacols du centre" , un BAD de 105 km, 1080 m de dénivelé, organisé par le cyclo club de Manage.

Au départ, ce n'est pas loin de 15 côtes qui attendent Bertrand, Bernard, Marcel et les autres. Le temps n'est pas au beau fixe, 5° environ, avec un léger rayon de soleil au départ qui se dissipera plus tard pour laisser la place à un ciel nuageux.

Commme d'habitude, le cyclo club de Manage sait se mettre en quatre pour offrir des circuits pittoresques et sportifs. Le parcours des 105 km, les enmenera au pied du château fort d' Ecaussinnes, construit au 12 siècle, restauté dans les années 30, et qui renferme meubles, porcelaine, verres et autres objets.

Km 25, suit celui de Seneffe, construit au 18 siècle et qui abrite une belle collection d'orfévrerie, un théatre et une orangerie et bien d'autres choses à visiter.

Km 30, premier ravitaillemnent.

Km 65, nos amis roulent en contrebas des remparts de Binche, daté du 12 siècle, une architecture militaire, place forte avec 3000 m de remparts.

Km 70, deuxième ravitaillement, à deux pas de l'Abbaye de Bonne Espérance, fondée en 1130 et destinée initialement à l'établissement d'une communauté de chanoines prémontrés.

Km 78, toujours à Estinnes, le parc éolien. Des éoliennes considérées comme les plus hautes et les plus puissantes au monde, hautes de 198 m.

Et comme d'habitude, les abords du Canal du centre, au km 85. L'Ascenseur funiculaire de Streppy au KM 93. Commencé en 1982 et inauguré en 2002, il permet de franchir une dénivellation de 73 mètres. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais six ouvrages, les quatre ascenseurs à bâteaux du Canal du Centre et deux écluses. 

Et un dernier passage sur le Canal du Sart. Un canal de 80.000 tonnes au-dessus de l’autoroute.

Voilà cette randonnée se termine, avec 110 km au compteur, en 4h30, et 24 km/h de moyenne.

Bon entrainement, avant le tour du Quercy, programmé début mai.

Rendez vous le 17 avril, pour la Van Petegem.

Clic sur ce lien pour découvrir le parcours

Clic sur ce lien pour découvrir les côtes 

Clic sur ce lien pour découvrir la carte

MERCI AU CYCLO CLUB DE MANAGE POUR TOUS CES RENSEIGNEMENTS ET CES PHOTOS

photos : http://www.cyclo-club-manageois.be/crbst_0.html

11

8

9

10

Panneaux indicateurs situés à la gare de Manage.

YUYUY

Photo : http://tignon.andre.free.fr/

IMG_1616

SENEFFE: côte de sart des roquettes . cotacol n° 784

IMG_2902

IMG_2903

IMG_1624

MONT SAINTE ALDEGONDE. côte des faux.

IMG_0317

IMG_0319

IMG_0321

IMG_0320

PhIMG_0324

IMG_0325

 IMG_0326

IMG_0327

IMG_0323

IMG_0342

IMG_0343

IMG_1626

LEVAL : côte du moulin stocklet.

IMG_3015

IMG_3017

IMG_3020

IMG_3021

IMG_1632

Binche : côte de la Fontaine de jouvence. cotacol n° 105

DSC_0333

DSC_0334

IMG_1646

Strepy : côte Ravin Madelon. cotacol n° 838

IMG_5355IMG_3123

IMG_3125IMG_5372

IMG_3122

6

Photos lors d'un ravitaillement.

 23

Le groupe a l'arrivée au local du club et Marcel

45

Gerard, Bernard, Raymond.

7

Raymond et Jérome.

 

 

 

 

18/10/2009

TUBIZE 2009

Ce dimanche 18 octobre 2009 s'est déroulée la fête de clôture des Montagnardes, à Tubize (B). Organisée par le Vélo club les Tilleuls Oisquercquois, club de nos amis belges, les Vandenborre.

Nous avons donc pris la route,Michel, Bertrand et moi, direction Tubize, où nous allons rouler sur notre dernier brevet belge de l'année. Un petit parcours de 75 km, nous tend les bras, histoire de terminer en dilétente.

Ce qu'on n'avez pas prévu, c'était le temps. Nous rentrons dans la période hivernale, 0° , en arrivant, et du brouillard en prime. Les premiers tours de roues sont pénibles, heureusement que nous avons roulé sur le haut du col de la Houssière, parce que s'il aurait fallu le grimper, dur dur.

Les paysages sont plaisants, routes campagnardes, forestières, et passage en ville.

KM 15, nous entrons dans Ecaussines-Lalaing, où nous passons au pied du château fort, érigé au 12ème siècle, une petite montée de pavés pour finir à la porte de la ferme fortifiée. Nous roulons avec parfois quelques rayons de soleil, pour nous réchauffer; sinon le brouillard fait partie intégrante du parcours, il nous refroidi les extrémités, surtout dans la descente vers le Roeulx.

Il est tellemnent épais que l'on aperçoit même pas l'ascenseur funiculaire de Streppy-Thieu, heureusement qu'on le connait bien.

Km 32, nous empruntons les chemins de hâlage, direction les vieux canaux du centre. On aperçoit les ascenseurs n°3 et n°2, les ascenseurs hydrauliques construits entre 1882 et 1917 qui font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Nous passons devant la Cantine des italiens de Houdeng-Goegnies, construite en 1946, par les usines Boel pour ses propes travailleurs immigrés. Cantine où nous avons mangé, lors de nos randonnées Quaroubaines. On y mange bien et le cadre est acceuillant, même si pour le moment on y mange sous la tente, suite a l'incendie de la cantine.

A la sortie du canal n°1, nous roulons vers Familleureux, où nous attend notre ravitaillement, petites collations, et c'est reparti, le temps est plus clément, le soleil est parmi nous, il était temps.

Km 52, nous faisons notre entrée dans Feluy, nous nous arrêtons au château, pour prendre quelques photos. Un château datant du 14ème siècle, avec son pont-levis.

Km 57, le pont incliné de Ronquières, l'écluse à sas mobiles, qui voyagent sur des rails pour élever des bâteaux sur une différence de niveau de 70 m. Nous quittons les routes, pour emprunter de nouveau les bords de canaux, c'est très agréable. 

Km 63, nous prenons la direction de l'écluse de Samme et de son petit port de plaisance.

Km 75, l'arrivée à Tubize, où nous dégustons une bonne Floreffe brune. Nous rencontrons même le cyclo de Liège, avec qui nous avons roulé sur la route des panoramas, et il est 12h00, quand nous prenons la route du retour.

Voilà, nous en avons terminé avec les randonnées belges, vivement l'an prochain que l'on remette ça.

14 1

Photo au départ de Tubize.

2 12

Le château fort d'Ecaussinnes-Lalaing

3 5

La ferme fortifiée, et comme d'habitude, lors de chaque randonnée, il y a toujours de l'insolite.

13 6

 Le château de Feluy.

Capturer

8 9

Michel et Bertrand.

7 11

Le plan incliné de Ronquières.

10

 

 

02/09/2009

ETREAUTPONT ET LIESSIES 2009

 

La tradition est maintenant bien ancrée. Les cyclos qui s'associent régulièrement aux sorties hebdomadaires de la Roue Libre de Quarouble, les mardi et jeudi, mettent l'été à profit pour réaliser quelques grandes sorties.

Ce qu'on entend par grande sortie ? On y consacre la journée, la distance oscille entre 120 et 150 kilomètres, et la journée est entrecoupée d'un repas dans un lieu particulièrement choisi.

Repas qui donne lieu à un arrêt... de près de quatre heures, entre 11 h 30 et 15 h 30. Faut ce qu'il faut. Inutile de préciser que lorsque nos cyclos se remettent en selle sur le chemin du retour sans doute le moment le plus délicat de la journée, il leur faut quelques minutes pour réunir tous leurs esprits et se concentrer sur la route qu'ils leur restent à faire.

Une destination est désormais bien connue :

Etréaupont, un village de l'Aisne dont la caractéristique principale est d'héberger la source... de l'Oise. Mais, à vrai dire, ce n'est pas, et l'on s'en serait douté, ce qui a retenu l'intérêt premier de nos cyclos. Sur place, ils sont accueillis par Dominique Barthélémy, petit cousin de l'un d'entre eux, qui tient un établissement sans prétention mais leur sert une cuisine de fort bonne tenue. Ils furent ainsi dix-neuf, dix Français et neuf Belges, à accomplir ce rite le 6 août. Il faisait si chaud qu'au retour, le groupe s'arrêta... au cimetière de Berlaimont, pour se ravitailler en eau.

La plupart se retrouvèrent trois semaines plus tard. Ce 27 août, la troupe ralliait le Val Joly. Pour un déjeuner dans un endroit merveilleux : le château de la Motte à Liessies.

Un repas grastronomique en un lieu empreint de sérénité. Fort de quatorze éléments " les Belges, à huit, étaient cette fois majoritaires ", le peloton vit sa progression stoppée à l'approche du Val Joly par une crevaison : pendant que les Shaddocks pompaient, le Condéen Michel, alias " Zanini ", la gorge sèche, réussit à entraîner deux camarades dans un bar de Willies pour vider une bière salvatrice.

C'est aussi de ce genre d'épisode que se nourissent ces journées parfois épiques et toujours mémorables. Une troisième est programmée pour ce 17 septembre : les Ascenseurs à bateaux. On sera là dans la région dite du Centre, en Belgique.

Comme à chacune de leurs visites, le déjeuner sera pris dans un lieu également bien connu des touristes dont le nom fait référence à la forte influence dont est imprégnée la région : la Cantine des Italiens, à La Louvière.

Dans leurs starting-blocks, les cyclos en salivent déjà.

 

BERNARD.

Sans titre

a6

départ pour Etreautpont

a7

a8

a9

Les voilà donc installés chez Dominique.

a10

Bernard la scoumoune.

e1

Départ pour le Château de la Motte.

e2

e3

e4

Michel et son Château.

e5

e6

Arrivés à bon port.

e8

Ennio, Campagnolo

e9

Daniel

e10

e11

Jacques, Marcel

e12

Serge,

e13

Bernard

e14

e15

e16

e17

e18










11:51 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : etreaupont, liessies, quaroubaine, randonnee, chateau | Digg! Digg |  Facebook | |

02/03/2009

SORTIES QUAROUBAINES 2009


M7

Février 2009, pour une sortie transfrontalière.

M1 

M2

Mars 2009

Z1

Z4

Z9

Z10

Z11

Z12

Z2

Z3

Z5

Z6

Z7

Z8

Q8

Sans titre

a6

a7

a8

a9

a10

e1

e2

e3

e4

e5

e6

e7

e8

e9

e10

e11

e12

e13

e14

e15

e16

e17

e18



 

 

 

07/09/2008

PHOTOS DIVERS 2008

 

r1

Jean-Marc, Michel, Richard et Philippe après la randonnée de Rosult.

r2

Jean-Marc met à jour le tableau de participation qui lui servira pour établir le bilan sportif de fin d'année. A ses côtés Richard; cela se passe dans le local de la base de loisirs de Chabeaud Latour.

r3

Zanini.

v1

Une halte à la brasserie du casino à Chimay.

v2

Une pause après une petite randonée d'une quarantaine de kilomètres, après la traversée des villes d' Eppes-Sauvage, Liessies, Clairfayts, Sivry, Montbliart, Ranse, Robechies et Chimay.

v3

 il ne faisait pas très chaud...

v7

 

v4

Au retour à la base de loisirs du Val Joly, après avoir emprunté le parcours qui suit, Chimay, Saint-Rémy, Salles, Balièvre, Moustier-en-Fagne, Eppes-Sauvage et Liessies.

v8

Une bonne bouffe, au centre de Liessies, dans un petit cadre magnifique,  où la frite-ommelette est succulante.

p1

Chez Pascal, un mercredi comme un autre, notre fief en fin de parcours.Michel et Robert POPIOL, notre secrétaire.

p2

Robert et Jean-Marc, respectivement secrétaire et trésorier de notre association.

m1

Jean-Louis, Michel et Philippe en fin de randonnée, sur je ne sais quel parcours.

m2

Une cure de jouvence pour, de gauche à droite, Bertrand, Richard et Jean-Marc!

800px-Mont-de-l'Enclus_JPG03

Le Kluisberg, en français : Mont de l'Enclus, et un mont des Ardennes flamandes, situé à la limite entre la Flandre et la Wallonie, entre les communes de Kluisbergen et du Mont de l'Enclus.

Son altitude est de 141 mètres.

Le Kluisberg est régulièrement emprunté par les courses cyclistes flamandes, comme le tour des Flandres. A l'ouest du Mont, il peut se monter dans le sens Kluisbergen-Orroir, comme dans l'édition 2007 du Tour des Flandres, ou dans l'autre sens comme lors de l' édition 2008.

A l'est, se situe la Côte de Trieu qui se monte depuis Russeignies sur le versant sud, qui débouche non loin du Vieux-Quaremont.

800px-Orroir_-_Mont_de_l'Enclus_2

Les brasseries situées au sommet du Mont de l'Enclus, qui accueillent les visiteurs tout au long de l'année.

e1

Bertrand en plein effort.

e2

Ouf!, enfin la fin, semble dire Jean-Marc.

e3

Un petit essai pour Jean-Marc sur l'autre  versant. Plus dur que l'on ne croît.

e4

A table, un peu de repos avant le retour... pas de verres pas moyen de consommer...tout était fermé!

e5

Au retour, en bas de la montée, dans les faubourgs d'Orroir.

e6

 si,si nous étions bien au Mont de l'Enclus.

e7

 

e8

Enfin un estaminet d'ouvert! Une halte dans le village de Frasnes-lez-Anvaing, où la blanche au citron, bien fraîche surtout a fait le bonheur de Bertrand. Michel fidèle à la brune, pour Philippe et Jean-Marc une bonne pression.

e9

 

M10

Chez Pascal, pour une fin de parcours bien méritée.

a1

Antoing.

a2

 

a3

Le chateau de Vaulx

a5

Base nautique de Péronnes.

a6

 

a7

Robert lors de la pause...prostate

 

v1

Chez Maman, à Autreau.

v2

Jean-Louis dans la côte de Bellignies, notre chef de file pour cette sortie, puisque c'était lui l'instiguateur de ce parcours.

v3

Bertrand dans la montée de Bettrechies.

v4

Jean-Pierre, notre doyen (75 ans) prend la pose.

v5

Jean-François et Jean-Louis en pleine rigolade chez Maman.

v6

Après l' effort, le réconfort, semble appécier Jean-Pierre.

M1

M2

Pause café en Belgique

mv3

Dans un petit restaurant local, à Maroilles, où nous sommes tombés nez à nez avec des cyclos belges pour leur randonnée bi-mensuelle.

Michel en a profité pour retrouver d'anciennes relations de parcours.

mv4

Michel semble apprécier le vin local, et la tarte au Maroilles. C'est le plat traditionnel en fin de parcours.

mv5

 

mv6

 

l1

Le D'Artagnan, situé à La Longueville, où l'arrêt pipi pour certains et la pause pour les autres. Le D'ARTAGNAN est devenu notre point de chute régulier, à mi-parcours, de l'une de nos sorties préférées, celle dite de ''La Longueville'', parcours exigeant de 110km avec le retour par Bellignies et Bettrechies.

l2

 

l3

La Longueville, parcours favoris pours certains ou parcours d'enfer pour d'autres...mais toujours d'entrain pour le pratiquer.

l4

Bertrand en pleine chaleur.

l5

Le bidon à Michel, cent pour cent pur jus, le max de protéines.

l7

 Patron, un Végas et une mousse !

n1

Mont Saint-Aubert 
Altitude : 145 m
Sud-Est - Dénivelé : 124 m - Longueur : 2,1 km 
% moyen : 5,9% - % max : 12%

 

st aubert

 imposant, non?

Mont Saint Aubert SE profil

 

n3

Depuis Kain, la montée sud-est débute après avoir croisé une route venant de droite. La pente est très douce dans les 400 premiers mètres, puis elle s' accentue ( 6 % au 5 ème hectomètre).

 

n4

Puis viennent les deux virages ( en forme de z peu prononcé ) où la pente est en moyenne de 6-7 % sur 700 mètres.

n5

On arrive alors à un carrefour avec un ilôt central : en prenant à gauche, on découvre la partie la plus coriace. A l'image Fabrice LOBRY.

La ligne droite de 300 mètres atteint 9-10 %, la pente maximale, 12 % se situant juste avant le virage à gauche. La dernière ligne droite pour atteindre le parvis de l'église monte à 7,5 % en moyenne.

n6

Bertrand DELBECQ

A noter : peu après le dernier virage, le parcours est commun avec celui de l'ascension par le versant sud-ouest ( qui débouche par la petite route à droite).

Au-delà, la montée se termine en cul-de-sac.

n8

n9

 Jean-Marc, Fabrice et Bertrand.

n10

 Philippe et Michel.

n11

 

n12

 Enfin, nous la tenons, cette ascension de la Jubaru.

n13

 

n14

En 1897, Armand Jubaru décède au guidon de son vélo dans la descente du Mont-Saint-Aubert à cause d'un ennui mécanique.

L'histoire paraît banale mais son nom restera gravé à jamais dans le patrimoine historique du Mont-st-Aubert.

Cette tragédie avait été relatée le lendemain dans le plus vieux quotidien de Belqique, le courrier de l'Escaut. La croix fut dressée par la suite par sa famille, elle porte le nom Croix Jubaru, elle est située au carrefour de la Croix Jubaru.


gfgf

Randonnée de Roeulx, avec Jean Marc, Jean Louis, Philippe et Jean Pierre.

fdfsd

Jean-Pierre

M3
 

 Bien entourés dans notre fief de la Longueville