30/08/2012

DEUXIEME RANDO MUR DE GRAMMONT 2012

Ce jeudi 30 aout 2012, Marcel a  profité de bonnes conditions  météo  pour organiser sa randonnée au Mur de Grammont.

Il a  choisi pour cette deuxième ballade d' escalader le " mur ", et de prendre la direction du " Bois de la Houppe " pour y déjeuner. On ne change pas, cet itinéraire a déjà fais ses preuves.

5 personnes dont Yves prennent la route en circulant sur le Ravel n° 4. Ils circuleront sur le canal Blaton -  Ath

Petite promenade de santé d'une cinquantaine de kilomètres qui vont les emmener au pied de l' Oudenberg. A Ath, ils quittent le canal pour suivre maintenant la Dendre qui les emmenent en direction de Lessines, toujours en Province du Hainaut. Puis Deux Accren, et là il entrent en Flandre Orientale.

ils suivront  ce ravel jusqu'a l' arrivée a Geraarsbergen, au pied de la ville, la route pavé qui mêne au pied du

 " Kapelmuur ".

Faute de pouvoir participer a cette journée suite aux problemes de santé. J

Je me place a mi -  chemin de la côte, pour mieux pouvoir les shooter, et avoir d'autres angles de vues. Le soleil est parmis nous, la météo annonçée n'est pas de rigueur.

Ils prennent toujours de plaisir a monter au sommet, et passer ces fameux 20 % de dénivelé, qui font si mal aux jambes. Quelques poses devant la chapelle Saint Marie en compagnie d' Américains et autres belges . Ils redescendent la pente, direction Flobecq. 

Une vingtaine de kilomètres avant de se désalterer au " 'T Barakske ". Un des nombreux restaurant du " Bois de la Houppe " . Une bonne Quintine en  guise d' apéro , avant de s' enfiler un steak frite,  histoire de reprendre des forces. Le temps menaçe, mais il ne pleut pas. Il est vrai qu'ils ont annonçés des orages pour cet après-midi, alors il ne faudra pas trainer. Ils leurs  restent encore une cinquantaine de kilomètre pour rentrer.

Nous quittons " la Hoppe ", comme ils disent pour suivre les directions de Flobecq, Lamahaide et Leuze. . Si ce n'est ces longs faux plats, tout au long du retour. Nous arrivons a Peruwelz, vers 16h00, avec 107 kms au compteur. Belle ballade.

PLUS DE PHOTOS DANS ONGLET RAJOUT PHOTOS

DSC_0053-001.JPG

DSC_0056-001.JPG

DSC_0060.JPG

DSC_0063.JPG

DSC_0064.JPG

DSC_0068.JPG

DSC_0073-001.JPG

DSC_0074-001.JPG

DSC_0078-001.JPG

DSC_0080.JPG

DSC_0081-001.JPG

DSC_0088.JPG

DSC_0090.JPG

DSC_0091-001.JPG

DSC_0098.JPG

DSC_0103-001.JPG

DSC_0107-001.JPG

DSC_0115.JPG

DSC_0117.JPG

DSC_0119-001.JPG

DSC_0120-001.JPG

DSC_0121-001.JPG

DSC_0126-001.JPG

DSC_0127-001.JPG

DSC_0134.JPG

DSC_0136.JPG

DSC_0139-001.JPG

DSC_0140.JPG

DSC_0141-001.JPG

DSC_0142-001.JPG

DSC_0144-001.JPG

DSC_0146.JPG

DSC_0152.JPG

DSC_0156.JPG

DSC_0157.JPG

DSC_0158-001.JPG

DSC_0159-001.JPG

DSC_0160.JPG

DSC_0165.JPG

DSC_0170-001.JPG

DSC_0172-001.JPG

DSC_0177.JPG

DSC_0179.JPG

DSC_0182.JPG

DSC_0186-001.JPG

 

 

 

19/04/2012

REPAS DU CLUB " PORCHETTA 2012 "

Comme l'an dernier, nous avons associés notre randonnée avec le repas du club.

Ce qui nous permet de tout réunir sur une seule journée. Moins de travail et sûrement la chance de réunir un maximum de personnes.

Le menu cette annéé est " le cochon grillé à la broche " un beau spécimen de 57 kgs, accompagné de crudités, et assiettes froides, fromage, dessert, café.

Avec bien sur apéritifs et boissons sur la table.

Les spécialistes de la " Porchetta " sont arrivés très tôt ce matin, déjà en place  vers 7h00. Celui-ci cuira jusqu'a 13h30. Tout le monde se félicitera d' avoir mangé un très bon cochon.

Nous avons aussi un peu étendu notre repas à quelques amis, et famille. Ce qui permettra d'avoir 62 adultes et 14 enfants à ce festin.

Nos amis de Quiévrain se sont déplacés à 10, et resterons jusqu'à la fin du repas, agréablement étonnés de ce repas, de cette organisation, et du prix.

Nous disposions d'une Sono, tenue par Yannick. Qui après fait dansé la foule a tenu à nous présenter ses talents de traiteur en nous préparant une superbe présentation de fromage.

L'accordéoniste Jean Pierre dont certains resterons encore stupéfaits de sa prestation.

Bref, nous avons passés le reste de l'après midi en bonne compagnie, celle ci se terminera vers 20h00.

Un dernier coup de ménage et nous rentrons chez nous, un peu fatigués.

 

DSC_0008.JPG

  DSC_0011.JPGDSC_0118.JPG

 DSC_0249.JPGDSC_0253.JPG

DSC_0254.JPG

DSC_0260.JPG

DSC_0250.JPGDSC_0251.JPGDSC_0252.JPGDSC_0264.JPGDSC_0266.JPGDSC_0274.JPG

DSC_0275.JPG

 DSC_0276.JPG

DSC_0277.JPG

DSC_0280.JPG

DSC_0282.JPG

DSC_0283.JPG

DSC_0285.JPG

DSC_0287.JPG

DSC_0288.JPG

DSC_0296.JPG

DSC_0305.JPG

DSC_0306.JPG

DSC_0308.JPG

DSC_0313.JPG

DSC_0317.JPG

DSC_0294.JPG

DSC_0320.JPG

DSC_0322.JPG

DSC_0329.JPG

DSC_0333.JPG

DSC_0337-001.JPG

DSC_0339.JPG

DSC_0341.JPG

michel,randonee,andre,joel,jean luc,marcel,francois,bertrand,jean francois,richard,cyclos,cyclo,boul,l yannick,jean louis,henri,conde sur escaut,robert,yves,daniel,regis,brevet,randonnee,philippe,jean pierre,vincent,anthony

michel,randonee,andre,joel,jean luc,marcel,francois,bertrand,jean francois,richard,cyclos,cyclo,boul,l yannick,jean louis,henri,conde sur escaut,robert,yves,daniel,regis,brevet,randonnee,philippe,jean pierre,vincent,anthony

DSC_0344.JPG

DSC_0345.JPG

DSC_0346.JPG

DSC_0351.JPG

DSC_0357.JPG

michel,randonee,andre,joel,jean luc,marcel,francois,bertrand,jean francois,richard,cyclos,cyclo,boul,l yannick,jean louis,henri,conde sur escaut,robert,yves,daniel,regis,brevet,randonnee,philippe,jean pierre,vincent,anthony

 

 

16/04/2012

RANDONNEE ANNUELLE DU CLUB 2012

 

PRC.jpg 

Ce dimanche 15 avril 2012 avait lieu notre randonnée annuelle. Randonnée placée sous le signe du Challenge Val' Hainaut cyclo.

Un nouveau pari pour les organisateurs de la Petite Reine de Condé, qui ont fait le necessaire pour intégrer ce challenge.

C'était l'heure de montrer tout le travail accompli durant cette annéé.

Nous avons fait promotion de notre randonnée, tourné autour de chez nous et Outre-Quievrain, pour faire connaître ce nouveau défi.

Nous avons mis les moyens, matériels et humains.

Encore merci aux organisateurs pour le bon fonctionnement de cette journée. Merci aux membres pour leur disponibilité et leur bonne humeur tout au long de ces préparatifs.

  

Si en 2011, nous avons frolés les 300 participants, nous avions la ferme intention de réediter ce score et au delà. Avec l'apport du Challenge, nous allions voir si cela valait vraiment le coup de bouger tout ce petit monde.

Nous avons revus nos tracés, installés un ravitaillement, reparties la charge de travail entre nous. Et pour le bonheur de nos cyclos, organisés un repas à la fin de notre rando.

Chacun a mis les pieds dans le plat pour apporter sa pierre à l'édifice. Sorties extérieures, promo pour certains. Logistique et amélioration des conditions de travail pour d'autres.

 Merci à Régis Duthileul et Robert Popiol pour l'organisation de cette journée. Merci aussi à Joel Bois pour toute l'aide que l'OMS et la Mairie de Condé nous ont  apportés.

Merci à Eric Bobowski pour son aide et notre gros lot lors de notre tombola.

Cette année nous avons proposés 4 circuits, un 26, 40, 66 et 80 km.

Beaucoup d'entre vous nous ont félicités pour les parcours, traçés cette année a l'envers. Nous avons pris note des améliorations et des remarques que vous nous  avez apportés lors de votre ballade. Nous essayerons de vous satisfaire l'an prochain.

Cette année nous devons féliciter nos amis belges, avec de nouveaux arrivants ( Antoing, Taintignies, Wiers, Peruwelz, Basècles, Elouges ), nos habitués ( Quievrain, Hainin, Hensies ) . Félicitons aussi les grosses délégations ( Marly, Saint Saulve, Valenciennes, Quarouble, Aulnoy les Valenciennes, Wallers, Lecelles, Valenciennes triathlon ), les petits nouveaux ( La Sentinelle ) et merci à tout les clubs cyclos qui ont fait que cette journée un peu grisatre, soit réussie.

Merci à tous de vous être déplacé. En espérant vous rendre la pareille.

NOUS AVONS PRIS UN CERTAIN NOMBRE DE PHOTOS.

QUE VOUS TROUVEREZ DANS LA RUBRIQUE RAJOUT PHOTOS

A DROITE

Cette année nous avons eu 380 participants

Je tiens à remercier notre Président Régis Duthilleul pour la journée agréable qu'il nous a fait passé. Celle-ci continua jusqu'a 20h00, avec la " Porchetta "

Nous avons passés un bon moment, avec de franches rigolades.

 

 

DSC_0002-001.JPG

  DSC_0004.JPG

DSC_0005.JPG

DSC_0012.JPG

DSC_0014.JPG

DSC_0015.JPG

DSC_0016.JPG

DSC_0017.JPG

DSC_0018.JPG

DSC_0019.JPG

DSC_0020.JPG

DSC_0024.JPG

DSC_0025.JPG

DSC_0029.JPG

DSC_0034.JPG

DSC_0035.JPG

1.jpg

DSC_0037.JPG

DSC_0039.JPG

DSC_0040.JPG

DSC_0042.JPG

DSC_0043.JPG

DSC_0044.JPG

DSC_0046.JPG

DSC_0013.JPG

DSC_0047.JPG

DSC_0051.JPG

DSC_0022.JPG

DSC_0054.JPG

DSC_0055.JPG

DSC_0058-001.JPG

DSC_0061.JPG

DSC_0063.JPG

DSC_0064.JPG

DSC_0065.JPG

DSC_0068.JPG

DSC_0070.JPG

DSC_0071.JPG

DSC_0073.JPG

DSC_0086.JPG

DSC_0082.JPG

DSC_0085.JPG

DSC_0089.JPG

DSC_0091.JPG

DSC_0093.JPG

DSC_0115.JPG

DSC_0116.JPG

DSC_0119.JPG

DSC_0122.JPG

DSC_0123.JPG

DSC_0132.JPG

DSC_0137.JPG

DSC_0141.JPG

DSC_0144.JPG

DSC_0156.JPG

DSC_0158.JPG

DSC_0160.JPG

DSC_0161.JPG

DSC02087.JPG

DSC02089.JPG

DSC02090.JPG

DSC02093.JPG

DSC02096.JPG

DSC02095.JPG

DSC02099.JPG

DSC02101.JPG

DSC_0164.JPG

DSC_0167.JPG

DSC_0170.JPG

DSC_0185.JPG

DSC_0192.JPG

DSC_0195.JPG

DSC_0202.JPG

DSC_0203.JPG

DSC_0213.JPG

DSC_0220.JPG

DSC_0217.JPG

DSC_0222.JPG

DSC_0229.JPG

DSC_0235.JPG

DSC_0238.JPG

DSC_0240.JPG

DSC_0243.JPG

DSC_0246.JPG

DSC_0248.JPG

03/04/2012

EUREGIO TOUR 2012

3.jpg

 

Ce dimanche 1 er avril s'est déroulé l' Euregio Tour, un BAD organisé par le Club Cyclo de Dolhain. Une randonnée qui sillonne les belles routes de l' Est de la Belgique.

Nous traverserons le Pays de Hervé, non loin des frontières allemande et néerlandaise.

L' Euregio  est un partenariat de coopération frontalière , crée en 1976 entre :

- Le Sud de la province du Limbourg (B)

- La province du Limbourg (B)

- La province de Liège (B)

- La communauté germanophonne ( B )

C'est une coopération sur le plan administratif, économique, culturelle et éducatif.

Les parcours de cette randonnée ont donc étaient dessinés en fonction de cette coopération ( 107, 85 et 50 km )

Un BAD de 1100 m de dénivelé.

Après deux heures de route, nous arrivons à Limbourg, petite ville située dans un creux de vallée. Les paysages sont blancs, la température extérieure avoisine les - 3°.

La descente de voiture est fraîche et déjà nous pouvons remarquer qu'il n'y a pas foule. La température aura eu raison des cyclos.

8h30, nous montons en selle, direction Baelen, et la première côte répertoriée. De quoi nous réchauffer un peu.

Baelen ou se situe l' église Saint Paul, datant du 16 ème siècle. Nous pouvons admirer son clocher " Tors ". Nous bifurquons sur des petites routes pittoresques, direction Raeren, en pleine communauté germanophone. Les paysages ressemblent fortement à notre bocage d' Avesnois. De petites routes entourés de prairies bordées d' aubépines.

Nous arrivons aux abords de Langfeld, en territoire allemand. Nous n'y resterons pas longtemps. Nous retournons dans l' arrière Pays de Hervé. Lontzen et son ravitaillement sont proche. Une fois restaurés, nous nous dirigeons vers Montzen et Plombieres, deux autres côtes répertoriées.

Puis vient le moment de longer la frontière hollandaise. Nous entrons à Gemmenich et Sippenaeken, ou l'on peut voir le château de Beusdael. Demeure entourée d' eau et dont le donjon de pierre de taille date du 13 ème siècle. Une fois comtemplé, une belle montée nous attends. Plus loin nous croiserons une tripotée de cyclos, sortis de je ne sais pas trop ou, et roulant dans l'autre sens. Cela devait être une grande randonnée, car ils arborés des plaques de cadres.

Nous prenons un autre axe, nous redescendons vers Rossenfosse, ou nous attends le deuxième ravito. Mais avant ça, il va falloir gravir une autre côte classifiée. Petite halte bien venue, nous trouvons le parcours plus dur, pourtant c'est le même. Peut être les restes de la randonnée de la veille. Nous discutons un peu là haut avec les organisateurs, et c'est reparti. Ils nous restent une trentaine de kilomètres a effectuer. Plus grand chose au niveau des montées.

Nous arrivons à Clermont s/Berwinne, petit village pittoresque. Une dernière montée, et nous retournons vers Baelen. Une dernière photo de l' église et c'est l'arrivée à Dolhain. La température est de 8°. Le soleil aura été présent toute la matinée mais le vent, les descentes nous auront vite refroidis.

Le temps de se changer et direction le local pour faire viser notre carnet et déguster une bonne bière. Nous visionons le Tour des Flandres à la télé, et l' heure du départ approche. Une belle randonnée, avec 160 participants au total, moins que l'an dernier. Les organisateurs sont toujours autant étonnés de nous voir venir de si loin. Mais les paysages valent le détour, cela change de nos régions. Attention quand même au flêchage, il aura manquer un peu de peinture.

 

parcours.jpg

 

carte_nico110.jpg

graph_nico110.jpg

Promo C.C.Dolhain

DSC02007.JPG

Limbourg.

DSC02008.JPG

2.jpg

Le clocher " Tors " de Baelen.

DSC02010.JPG

Il y avait foule  au carrefour.

DSC02011.JPG

les paysages germanophone.

DSC02013.JPG

Une des nombreuses chapelles qui bordent les routes

DSC02014.JPG

Rearen

DSC02016.JPG

DSC02017.JPG

DSC02018.JPG

DSC02019.JPG

Le 1 er ravito, sur les hauteurs de Lontzen. On pouvait y admirer un superbe panorama.

DSC02020.JPG

DSC00281.JPG

Montzen.

DSC02022.JPG

DSC02023.JPG

Montzen.

DSC02024.JPG

DSC02026.JPG

DSC00274.JPG

DSC02027.JPG

Plombieres.

DSC02028.JPG

DSC02029.JPG

Gemmenich.

DSC02032.JPG

Le chateau de Beusdael.

DSC02033.JPG

Sippenaeken.

DSC02035.JPG

DSC02036.JPG

Le deuxième ravito, aux abords de Charneux.

SAM_3238.JPG

SAM_3241.JPG

1.jpg

DSC02037.JPG

SAM_3243.JPG

DSC02039.JPG

Le musée de Thimister Clermont, installé dans l'ancienne ferme.

Il est constitué  d'anciens objets abandonnés par les soldats de la 1 er division d'infanterie américaine stationnés à la ferme.

DSC02041.JPG

Baelen.

DSC02021.JPG

 

 

 

 

08:18 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : philippe, yves, michel, côte, bad, randonnée, cyclos | Digg! Digg |  Facebook | |

12/03/2012

RANDONNEE DU CLUB 2012

 

 Le Président, le Conseil d'administration et les membres de La Petite Reine de Condé sur l' Escaut

seraient très honorés de votre présence lors de la randonnée annuelle

qu'ils organisent le dimanche 15 avril 2012.

 

de 8h00 a 12h00 - salle Jean Portman, complexe du Jard à Condé sur l' Escaut.

 

4 parcours vous seront proposés : 20-40-60-80 km.

 

Ravitaillement sur les parcours 60 et 80 km.

 

La participation est de 2 € et donne droit à une boisson et un sandwich.

 

NOUVEAU

Tombola : un vélo a gagner

et de nombreux petits lots

 

 

ATTENTION : Travaux du tramway en cours.

 

 ch2.jpg

P1040682.JPG

img060.jpg

 

PLAN1.jpg

 

 

 

09:47 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : condé sur escaut, randonnee, cyclos | Digg! Digg |  Facebook | |

04/03/2012

ESPACE BIKE CUESMES 2012

 Faute de randonnées chez nous, nous avons rouler les 3 et 4 mars 2012 en Belgique. Le 3 mars à KAIN, pour la randonnée des Kainois en ballade. Une petite sortie de 75 km.

Une randonnée qui compte pour le 24 ème challenge des Picardes. Philippe, Bertrand, Marcel et Daniel ont donc pris le départ au café " la clef d'or ". Le temps est gris mais il ne pleut pas.

La ballade nous emmènent vers Templeuve, Leers, Bailleul, Warcoing avec un petit ravito a Templeuve gare.

Nous finirons cette sortie par le verre de l'amitié.

Le 4 mars, nous avons rendez-vous avec le Club cyclo de Quievrain, pour rouler ensemble sur l'Espace Bike de Cuesmes. Une randonnée de 75 km que nous déjà effectués plusieurs fois. Une bonne occasion aussi de revoir nos amis belges.

Philippe, Yves, Michel et Jean François ont donc pris la direction de Mons, direction le magasin de vélo Espace Bike dans le zoning de Cuesmes.

Un départ groupé d'une vingtaine de cyclos, a allure modérée, direction Harveng, Saint symphorien, Shape, Montigny les lens, Herchies, Baudour, et Jemmappes.

Un ravito à Jurbise, un départ plus rapide pour finir bon train. Une belle sortie avec nos amis Ennio, Sergio, Didier et tous les autres. Nous finirons cette ballade au magasin autour d'une bonne Leffe et de nombreux vélos et accessoires. Une façon peut habituelle de nous recevoir, cela ne se produirait pas chez nous.

Rendez-vous le 11 mars 2012 pour la première du challenge Val Hainaut à Saint Amant.

 

PLUS DE PHOTOS DANS L'ONGLET RAJOUT PHOTOS

 

 

 

2.jpg

DSC01859.JPG

DSC01860.JPG

1.jpg

DSC01861.JPG

DSC01865.JPG

DSC01877.JPG

DSC01880.JPG

DSC01889.JPG

18:22 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : philippe, boul, michel, yves, randonnée, cyclos | Digg! Digg |  Facebook | |

16/01/2012

ASSEMBLEE GENERALE 2012

Notre assemblée générale s'est déroulée ce dimanche 15 janvier 2012. La Mairie nous a accueillie dans sa salle des Gardes, une belle pièce dans laquelle une vingtaine de personnes ont répondues présents.

Après avoir présenté ses voeux à toute l'assemblée, notre Président à tenu à honorer nos anciens disparus, par une minute de silence.

Il en profita aussi pour remercier tous les acteurs qui nous ont aidés durant cette année ( Mairie, l' OMS, les Services Techniques, la Voix du Nord, et les membres de l'association )

N'oublions pas que cette année, nous jouissons en collocation, d'un nouveau local. Un endroit bien a nous, bien situé et bien aménagé. Un vrai siège, donc.

La récompense de l' OMS, a été attribuée cette année, à l'ensemble des membres de la Petite Reine. Tout cela pour fêter nos 30 ans d'existence.

Les horaires d'hiver ont été revus pour ce début d'année.

Le rôle du Président a été evoqué. Il rappellera les trois casquettes de son rôle.

- Officiel : Pour les cérémonies et les réunions

- Organisation : Fonctionnement du club, organisation de la randonnée.

- Gestionnaire : Lors des décisions prises dans l'interêt du Club.

Un dédreifing sur notre randonnée et le challenge Val Hainanut Cyclo à été abordé.

Le bilan financier de l'année 2011 et le budget prévisionnel 2012 affiché et détaillé.

Un vote a l'unamnité pour la reconduction d'un repas de cohésion à l'issue de notre randonnée.

Un mot de bienvenue aux nouveaux membres de l'association.

Grâce aux bénéfices fait tout au long de cette année, notre Bureau nous a offert à tous un cadeau.

Notons quand même, que notre Président à rempiler une année supplémentaire. Il aurait était dommage qu'il quitte ses fonctions après tout le travail accompli avec son bureau pendant cette année.

" Il faut toujours récolter les fruits de son travail "

Il nous souhaitera une bonne année 2012, avant de prendre le verre de l'amitié.

 

DSC_0007.JPG

DSC_0003.JPG

DSC_0008.JPG

DSC_0009.JPG

DSC_0010.JPG

DSC_0012.JPG

DSC_0015.JPG

DSC_0018.JPG

DSC_0019.JPG

DSC_0020.JPG

DSC_0021.JPG

DSC_0022.JPG

DSC_0027.JPG

 

 

 

Le tram

ne perturbe pas la Petite Reine de Macou

vendredi 20.01.2012, 05:32 - La Voix du Nord

 La Petite Reine cherche toujours de nouveaux cyclistes et de nouveaux challenges.
 
La Petite Reine cherche toujours de nouveaux cyclistes et de nouveaux challenges.

| CONDÉ-SUR-L'ESCAUT |

« Attention ! » La voix de Joël Bois, élu à la communication, à la culture, aux sports ...

 

et à l'animation du territoire, résonne, en ce dimanche matin, dans la salle des gardes de l'hôtel de ville qui accueille l'assemblée générale de la Petite Reine de Condé Macou. « N'oubliez pas qu'il y aura les travaux du tram lorsque vous allez décider du tracé de la randonnée du 15 avril. La rue du Quesnoy et l'ancienne écluse seront fermées fin janvier et pour au moins six mois. Il faudra penser à passer par la voie de contournement. » Tram ou non, les cyclistes maintiennent leur grande course-randonnée. Elle intégrera le challenge Val'Hainaut Cyclo. Ce challenge, créé en 2010, rassemble les clubs cyclistes d'Aulnoy-lez-Valenciennes, Bruay-sur-l'Escaut, Curgies, Escaudain, Lecelles, Raismes, Saint-Amand, Saint-Saulve, Wallers, quelques villes belges, et donc désormais Condé Macou. « Nous avons voulu rejoindre ce challenge pour pouvoir faire partie d'un cercle restreint », explique Régis Duthilleul, reconduit à la présidence de l'asso lors de cette même assemblée générale. « Non seulement, il nous permet d'être reconnus, mais lorsqu'il ne fait pas beau, les cyclistes ont tendance à ne pas sortir. Quand il y a un challenge, ça pousse à venir. Ça crée une émulation, ça peut amener du monde et ça peut faciliter d'éventuelles négociations avec l'agglo », ajoute Joël Bois.

Autre point : les cotisations n'augmenteront pas cette année. Trente euros par personne. Assurance incluse. Les rendez-vous de départ sont fixés à 9 h le mercredi et à 8 h 30 le dimanche, devant le chalet de la base de loisirs où les vingt-trois cyclistes disposent désormais d'un local. •

13:14 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cyclos | Digg! Digg |  Facebook | |

04/09/2011

AVALON BIKE ROCK 2011

ere.jpg

philippe,yves,michel,randonnee,cyclos

 

Ce samedi 3 septembre 2011 s'est déroulé l'Avalon Bike Rock, une semi classique qui compte pour le challenge de l' Heroica Classic.

L'Heroica Classic est un challenge qui regroupe une douzaine d'épreuves, toutes plus belles les unes que les autres.

Leur but est d'offrir des épreuves de qualité supérieure à un prix raisonnable.

L ' Avalon Bike Rock est donc la dernière épreuve inscrite à ce challenge. Elle est organisée en collaboration avec le TVV Avalon, une maison pour soins. Des infirmiers y soignent des personnes ayant un handicap sévère.

Le départ fut donc donné à Buggenhout, une petite bourgade non loin de Bruxelles. Au complexe sportif De Pit. Philippe, Yves et Michel sont de la partie pour effectuer une distance de 150 km et 1500 m d'altitude. A noter que plusieurs parcours nous sont proposés, 30, 65, 90, 120 et 150 km.

Arrivés sur les lieux, on peut remarquer l'abondance de cyclos, une organisation bien rodée, des bénévoles pour guider tout ce petit monde. Cela ressemble à nos randonnées organisées par le Golazo Sport.

8h30, nous quittons la Flandre Orientale pour le Brabant Flamant. Nous partons sur les routes avec la hantise de se perdre, le probléme de la barrière de la langue, je suppose. Mais après quelques kilomètres, nous nous apercevons que le parcours est très bien fléché ( fléchage en carton et en abondance ).

Le paysage est différent de ce que nous connaissons habituellement. La campagne flamande est un mélange de cultures ( maîs surtout ) de prairies et de petits bosquets. Nous remarquons surtout de très belles propriétés qui bordent les routes. La propreté, pas un seul papier à terre, pas de tags pour défigurer le paysage.

Arrivés au km 44, nous stoppons au ravitaillement  de Pepingen. Boissons fraiches, supervitaminées, friandises , fruits et autres. Pour 4 €, on en a pour notre argent. Vraiment cela ressemble fort aux grandes randonnées que nous faisons.

Nous reprenons la route, la chaleur commence à pointer le bout de son nez. Heureusement qu'il y a un peu de vent. Nous croisons beaucoup de peloton ou groupe. Il doit y avoir beaucoup de monde sur ces routes. On y croise aussi des pelotons feminin, cela est peut être du au challenge  " Ladies Bike ".

KM 67, nous voyons notre premier moulin. Ces sacrés moulins des Flandres. Celui ci est le moulin de Tollembeek. Le Heetveldemolen Tollembeek, un moulin à grains. Datant peut être de 1440. Il sera reconstruit en 1949.

KM 76, nous arrivons au deuxème ravito à Herne. Moins achalandé que le premier, mais toujours des produits de qualités et frais. Le denivelé n'est pas très élevé, mais grand nombre de faux plats.  La chaleur avoisine les 30°, cela devient étouffant dès que l'on s'arrêtent. Au fur et à mesure des kilomètres, le fléchage est toujours aussi impréssionnant. On ne peut se perdre, et si cela devait arriver, nous ne faisons pas plus de 100 m avant de s'en apercevoir.

Vraiment, ces classiques valent le détour. Nous avons tort de nous en priver. Paysages, qualité des routes, fléchage, ravito etc.... Tout est réunis pour passer une belle journée, le soleil en prime.

KM 116, dernier ravito à Itterbeek, toujours bien fait, malgré l'attente pour remplir nos bidons. Il nous reste une trentaine de km à effectuer. La chaleur nous chauffe les pieds. Ont accélèrent un peu, histoire de rentrer plus vite et de se rafraîchir. Nous finirons le parcours avec 155 km au compteur et 26km/h de moyenne.

Direction les stands ou nous attend notre cadeau pour notre participation. Vite nous commandons 3 bières fraiches. Nous les dégustons au rythme de l' orchestre local. Un groupe jouant du " Bayou ". Nous quitterons les lieux, direction la douche. Une très belle randonnée, surtout que les fonds récoltés iront directement à la Maison Avalon, pour les personnes atteintent de handicap. Bravo messieurs, pour l'organisation, vous n'avez pas à rougir des randonnées prisées par le Golazo Sport. Votre randonnée aura réunie, 2500 participants.

J'espère pouvoir y revenir l'an prochain et pourquoi pas, sur une autre classic de l'Heroica Classic.

 

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE PARCOURS

fd.jpg

 

grr.jpg

DSC01640.JPG

DSC01641.JPG

DSC01649.JPG

DSC01642.JPG

 

DSC01643.JPG

DSC01644.JPG

DSC01646.JPG

DSC01647.JPG

DSC01648.JPG

DSC01650.JPG

DSC01652.JPG

DSC01653.JPG

DSC01654.JPG

DSC01655.JPG

DSC01656.JPG

DSC01657.JPG

DSC01658.JPG

philippe,yves,michel,randonnee,cyclos

DSC01660.JPG

DSC01661.JPG

DSC01659.JPG

philippe,yves,michel,randonnee,cyclos

DSC01662.JPG

DSC01663.JPG

DSC01664.JPG

DSC01667.JPG

DSC01666.JPG

 

 

 

 

19:30 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, yves, michel, randonnee, cyclos | Digg! Digg |  Facebook | |

25/08/2011

BALLADE EN PAYS DU BOCAGE AVESNOIS 2011

Après avoir effectués les Ascenseurs à bateaux au départ de Sreppy-Bracquenies, le Mur de Grammont et le bois de la Houppe en Flandre Orientale.

Ce mercredi 24 août, nous nous sommes donnez-vous, pour une randonnée dans l'Avesnois. La troisième de l'année et peut être pas la dernière. Philippe, Bertrand, Fabrice, Yves, Michel, Marcel, et Daniel ont donc pris la direction de Maroilles.

Pour effectuer une randonnée Maroilles - Val Joly- Maroilles, 100 km au programme, en pays du bocage avesnois. Ce matin là, la météo n'est pas au beau fixe, et on s'est demandé si il fallait vraiment y aller. Après un laps de temps assez court, nous prenons quand même la décision de monter sur Maroilles. En cours de route le temps se lève et fait place à un ciel moins gris.

Nous prenons le départ vers 8h15, direction le Val Joly. Le paysage est composé de prairies bordés d'aubépines, le dénivelé est  un peu vallonné. Nous croisons des exploitations axées sur l'élevage et la production laitière.

Nous nous arrêterons en cours de route au Moulin de Liessies, pour des photos et au relais de Touvent à Sivry pour une pause.

Au retour nous accélérons un peu, direction Maroilles, pour y déguster une bonne flamiche, au Caves de l'Abbaye.

Nous avons passés une journée agréable.

 Une météo clémente, et une bonne camaraderie, bref les ingrédients d'une bonne sortie.

 

 Notre parcours

Maroilles

Grand-Fayt

Petit-Fayt

Cartignies

Boulogne sur helpe

Etroeungt

Rocquigny

Wignehies

Feron

Rainsart

Sains du Nord

Ramousies

Liessies

Willies

Val Joly

Sivry

Clairfayts

Felleries

Flaumont-Waudrechies

Avesnes

Saint-hilaire

Cartignies

Petit-Fayt

Grand-Fayt

Maroilles

ESe.jpg

Le moulin de l'Abbaye, restauré au 17 ème siècle.

DSC01610.JPG

DSC01612.JPG

DSC01613.JPG

DSC01614.JPG

DSC01615.JPG

DSC01616.JPG

DSC01617.JPG

DSC01618.JPG

DSC01619.JPG

DSC01620.JPG

DSC01621.JPG

Le moulin de Liessies.

DSC01623.JPG

DSC01625.JPG

L'Helpe majeure.

DSC01626.JPG

DSC01622.JPG

DSC01627.JPG

Les abords du Val Joly.

DSC01628.JPG

DSC01629.JPG

DSC01630.JPG

Le relais de Touvent à Sivry.

DSC01631.JPG

DSC01632.JPG

 

DSC01633.JPG

Le moulin de Maroilles.

Sur le liteau de la porte vous pourrez lire la devise de l'abbé Frédéric d'Yves

" Adh erere Deo bonum ",

 ce qui signifie: "Il est bon de s'attacher à Dieu "

DSC01634.JPG

L' Helpe mineure.

24849465.jpg

DSC01639.JPG

Vieux vestige de l'Abbaye.

DSC01637.JPG

Les Caves de l' Abbaye. Négoce de produits régionaux

( Maroilles, Boulettes d'Avesnes, Flamiches, Bières, Charcuteries locale, Produits laitiers, Savon, etc.....)

DSC06863.JPG

DSC01636.JPG

L'ail.

DSC06862.JPG

Les vieilles toitures des batiments de l'Abbaye.

 

randonnee,cyclos,philippe,marcel,michel,bertrand,yves,daniel,fabrice

 

DSC01635.JPG

Flamiche traditionnnelle ou campagnarde.

Un délice, servie avec une bonne Ch'ti.

 

 

 

20:57 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, cyclos, philippe, marcel, michel, bertrand, yves, daniel, fabrice | Digg! Digg |  Facebook | |

21/08/2011

ETANGS ET COLLINES 2011

Ce samedi 20 août 2011 s'est déroulée la 26 éme randonnée " Étangs et Collines ", organisée par l' Audax de Tournai. Un BAD de 115 km à travers les Frasnes. Avec 16 côtes au compteur.

Philippe, Michel, Bertrand, Yves et Marcel se sont donc donnés rendez-vous pour un départ groupés à Warchin (B). Le départ est fixé au Comité de quartier Warchin à 12 h.

Plusieurs parcours sont proposés , 40, 70, et 115 km. La température est excellente mais on nous annonce des pics de chaleur dans l'aprés-midi.

La première partie de la randonnée s'annonce très calme avec trois petites côtes. mais déjà nous remarquons l'état des routes ou plutôt des chemins, pas très roulants tout ça. Le fléchage aussi est à déploré, pas qu'il soit mal fléché mais il y avait trop de marque au sol de couleur jaune. Trop de fléchage tue le fléchage. Mais il y a une chose qui gomme toutes ces imperfections, c'est le paysage que nous offre ce parcours. Nous sentons que nous allons découvrir de belles choses. Et on ne s'était pas trompé.

La première côte sérieuse se trouve à Croisette, à quelques lieux du premier ravitaillement. Ravito digne de ce nom, nous avions même droit au cervelas. Ravito bien achalandé et tout ça pour 1€50. Petite pause avant d'entamer la seconde partie, qui comporte les côtes les plus dures du coin. A commencer par St Sauveur et les côtes de Hoguene, Les hauts et Arabie.

Les vues sur les crêtes sont magnifiques, vraiment nous aimons ce genre de ballades. Nous arrivons à Ellezelles, haut lieu de la sorcellerie folklorique. Ou on y organise chaque année un terrible Sabbat des sorcières. Mais nous, nous préférons monter les Monts, encore une côte sérieuse.

Nous prenons maintenant la direction de Markedal et de son Muziek Boss, et nous filons vers Ronse et son Moulin de Hotond ou Molenhotond. Point culminant de la province de Flandre Orientale. Datant de 1648, seule la coquille reste visible. Il est aujourd'hui devenu une table d'orientation, perchée à 150 m d'altitude.

La deuxième partie du parcours se termine, mais avant çà, il nous faudra gravir la plus haute côte de la randonnée, Klipet. Puis reprendre la direction du Mont de l'Enclus a Amougies en passant par la côte d'Horlitain.

L'avantage de ce parcours est que nous empruntons des chemins ou routes qui mênent à des endroits que nous ne connaissions pas. La montée du Mont de l' Enclus par ce côté était inédite pour moi. Et pourtant ce n'est pas la première fois que je le monte.

Nous arrivons au deuxième ravitaillement, à Escanaffles. Toujours aussi copieux. Quelques minutes d'arrêt supplémentaires pour soulager les pauvres pieds de Marcel. Nous reprenons la route, il nous reste une quarantaine de kilomètres à effectuer. Il nous reste aussi quelques bosses sans grande difficultées.

Nous nous approchons du Mont de l'Enclus, et de son Col de la Croix Jubaru. Quelques minutes de répit en attendant Bertrand, victime d'un saut de chaîne. Il nous reste maintenant à rejoindre Warchin pour y déguster une bonne bière.

Arrivés sur les lieux, nous viderons quelques chopes avant de reprendre la route du retour. Une très belle randonnée malgré les routes et le fléchage. Mais comme je l'ai dit plus haut, il est impossible de voir de tels paysages si l'on reste sur de grandes routes. Alors "chapeau" à ceux et celles qui tracent cette ballade. Cette randonnée aura recueillie pas loin de 300 participants tous tracés confondus.

Un très bon accueil et des gens bien sympathiques ces Audax de Tournai.

Alors peut être à l'année prochaine.

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE PARCOURS.

DSC01608.JPG

Le comité de quartier de Warchin.

DSC01574.JPG

DSC01575.JPG

Paysages des Frasnes.

DSC01576.JPG

La côte de Croisette.

DSC01577.JPG

DSC01578.JPG

DSC01579.JPG

DSC01580.JPG

DSC01581.JPG

DSC01582.JPG

DSC01583.JPG

Le ravitaillement du Petit Rieu.

DSC01584.JPG

DSC01586.JPG

Sur les hauteurs de Hoguene.

DSC01588.JPG

DSC01589.JPG

DSC01590.JPG

Le sommet d'Arabie.

DSC01591.JPG

DSC01592.JPG

Ellezelles et son Chabbat des sorcières.

DSC01594.JPG

La montée de Muziek boss.

DSC01595.JPG

DSC01596.JPG

DSC01597.JPG

Le moulin de la Cruche à Ronse.

DSC01598.JPG

DSC01599.JPG

La montée sur Hotond.

DSC01495.JPG

Le molonhotond.

DSC01497.JPG

DSC01602.JPG

La montée de Klipet.

DSC01603.JPG

DSC01604.JPG

Le Kluisbergen.

DSC01605.JPG

Le deuxième ravito à Escanaffles.

 

tournai200811_275.jpg

http://www.cyclos59.com/pages/tournai200811.php

tournai200811_276.jpg

http://www.cyclos59.com/pages/tournai200811.php

tournai200811_277.jpg

http://www.cyclos59.com/pages/tournai200811.php

tournai200811_278.jpg

http://www.cyclos59.com/pages/tournai200811.php

tournai200811_279.jpg

http://www.cyclos59.com/pages/tournai200811.php

tournai200811_280.jpg

http://www.cyclos59.com/pages/tournai200811.php

tournai200811_281.jpg

http://www.cyclos59.com/pages/tournai200811.php

tournai200811_285.jpg

http://www.cyclos59.com/pages/tournai200811.php

tournai200811_286.jpg

http://www.cyclos59.com/pages/tournai200811.php

 

DSC01606.JPG

Le célèbre Col de la Croix Jubaru.

DSC01607.JPG

 

 

 

 

 

20:32 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, bad, cote, col, cyclos, philippe, yves, michel, marcel, bertrand | Digg! Digg |  Facebook | |

15/08/2011

RANDONNEE DES MEUNIERS 2011

Ce lundi 15 août, jour férié en France. Le club cyclo de la " Roue Princière d' Allain " organisait la randonnée des meuniers.  Allain est un quartier de Tournai, situé sur la route vers Antoing.

Plusieurs circuits sont proposés 30, 50, 70 et 95 km. Philippe, Bertrand, Marcel, Jean Francois, Daniel et Michel se sont donc donnés rendez-vous pour une escapade en Belgique. Ce fut aussi l'occasion de revoir Michel avec nous aprés trois mois d'absence.

Nous prenons le départ vers 8.00, et nous dirigeons vers des routes que nous connaissons parfaitement, puisqu'elles sont nos routes d'entrainement ( Calonne, Antoing, Peronnes, Maubray, Wiers, etc....).

Petite ballade aussi le long de l'Escaut avant d'arriver à Bléharies. Nous approchons du ravitaillement à Rumegies. Juste le temps de se désaltérer et de tomber sur une petite incartade entre des propriètaires et nos cyclos. Même la gendarmerie a fait le déplacement, c'est pour dire!!

Nous quittons le ravito, pour rouler cette fois ci en France. Nous traversons Brillon, Warlaing, la forêt de Marchiennes, Croix, Sameon et Landas. Cette région est magnifique, elle est riche de panoramas différents, tous aussi beau les uns que les autres.

Fini la France et retour en Belgique, vers Taintignies. Nous finirons notre parcours avec des membres du Crazy Wheels. Ce qui aura pour conséquence de faire monter notre moyenne.

Nous finirons ce parcours de 95 km avec 27,5 km/h de moyenne. Le temps d'arriver et de rencontrer une ancienne connaissance de Riccione. Il parait que toute la bande est à l'intérieur ( Patricia, Alain, Anita, Guy, Josette, ). Heureux de les revoir encore une fois.

DSC01559.JPG

L'entrée l'Antoing. Et cette fois, pas d'arrêt chez la slave.

DSC01560.JPG

Le château d'Antoing, datant du 12 ème siècle.

DSC01562.JPG

Le port fluvial de Peronnes.

DSC01563.JPG

Les canaux sur les abords du lac.

DSC01564.JPG

DSC01565.JPG

DSC01566.JPG

DSC01567.JPG

DSC01568.JPG

L'entree du fort d'Estrées, à Flines les mortagne.

Il servait à protéger l'Escaut, il sera déclassé en 1912.

DSC01569.JPG

Le ravito de Rumegies.

DSC01570.JPG

DSC01571.JPG

La Croix ou Pile, une auberge dans la forêt de Marchiennes. On y sert une cuisine traditionnelle et gastronomique.

DSC01572.JPG

Aprés l'effort, le réconfort.

DSC01573.JPG

 

 

 

20:52 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, cyclos, philippe, marcel, mchel, bertrand, boul, daniel | Digg! Digg |  Facebook | |

07/08/2011

EIFEL TROPHY 2011

Ce samedi 6 août avait lieu la 33éme édition de l' Eifel Trophy, un BAD organisé par le club cyclotouriste du C.C Dolhain ( LIMBOURG, Belgique ). Un club que nous connaissons pour avoir participés, en avril 2011, à l' Euregio Tour. Une randonnée au pays de Hervé et aux abords des frontières néerlandaise et allemande.

Nous leur avions promis de revenir pour un autre circuit, et nous avons choisis l'Eifel pour notre retour. Philippe et Yves se sont donc donnés rendez vous  pour une belle ballade sur le plateau des Hautes Fagnes. Arrivés vers 7.15 et prêts dispo pour 7h30, nous quittons Limbourg pour un brevet à dénivelation de 150 km et 2200 m de dénivelé.

Plusieurs parcours nous été proposés, 150, 85 et 43 km, dans une contrée d'une chaine de montagnes de hauteur moyenne.

L'Eifel comprend une belle partie de l'Allemagne et une petite partie à l' est de la Belgique. Les villes qui la composent sont St Vith, Bullange, Amblève et Malmedy. Les organisateurs ont repris cette dénomination pour en dessiner un parcours. L'Eifel est l'ancien Dolhain - St Vith - Dolhain qui datait de 1978.

Nous quittons Limbourg pour prendre la direction du Barrage de la Gileppe. Le temps est au rendez vous, il ne pleut pas et la température est agréable. Cinq kilomètres plus loin, nous arrivons aux abords du barrage, mais avant cela il nous faudra monter la côte. Pas le temps de s'échauffer, mais la vue là haut est magnifique. Arrivés sur le barrage, nous contemplons le lac et l'ouvrage qui date de 1878. En plein milieu de celui-ci, une statue d'un lion monumental orne les lieux. Il mesure 13.5 m de haut pour 16 m de large et pèse 130 tonnes. Il se dresse fièrement vers la frontière allemande toute proche.

Au bout du barrage, une tour de 78 m de haut sert de belvédère. Une vue imprenable sur le lac et ses environs. Au sommet un restaurant pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Nous pensions en avoir finis avec la côte du barrage et non, elle continue dans cette belle forêt de Hertogenwald. Une fois  terminée, nous voyons un plus clair, sur la tâche qui nous reste à accomplir.

Nous traversons de jolis villages, aux maisons typiques. Nous remarquons aussi qu'il n'y a pas beaucoup de terrain plat dans le coin. Un vrai toboggan. Nous arrivons au bas de la côte de Hockai, au km 22, puis viendra la côte d'Ovifat, au km 31. Nous en finissons avec nos premiers quarante kilomètres, nous nous approchons du premier ravitaillement à  Faymonville.

Un peu de victuaille et nous continuons notre route, nous montons les côtes du " Camping " et " d' Andler " et pour finir celle du Petit Ours  à Alfersterg. Une petite statuette d'un ours debout, nous annonce le départ de la montée. Notre deuxième ravito nous attends au sommet de la côte. Une fois le plein fait, nous finissons de monter la côte ( car ellle n'était finie ! ). Les jambes deviennent lourdes. Nous arrivons à St Vith, et nous avons déjà amorçé le retour. Cette partie du parcours est un peu plus facile que le reste. Malgré les nombreuses traversées de villes, nous nous reposons un peu.

kM 110, nous arrivons au troisième et dernier ravito du tracé, à Steinbach. Les organisateurs nous signalent qu'ils nous restent une vingtaine de kilomètres pour arriver au Signal de Botrange. Nous reprenons la route, et 4 bornes plus loin c'est la côte de Lobomont qui se dresse devant nous. Au train nous montons, mais en realité nous avons toujours montés, pas de place à la récupération sur cette dernière partie. Le temps est toujours de la partie, nous arrivons à passer au travers des gouttes. Les vues sont toujours grandioses, villages, vallées, et tout le reste.

Km 129, nous nous approchons du Signal de Botrange, sans peine car depuis Robertville, le dévivelé n'arrête pas de monter. Il faut dire que  le Signal est le point le plus haut de Belgique avec ses 694 m d'altitude. mais avant d'y arriver, il faudra monter au train cet impressionnant faux plat. Nous y sommes, nous arrivons au Signal, cette ancienne station météorologique située sur le plateau des Hautes Fagnes. Une tour de 18 m de haut domine le lieu, un peu plus loin un belvédère offre aux visiteurs la vue tant désirée.

Nous savions que les vingts derniers kilomètres se faisait en descente, jusqu' a l'arrivée. Nous en profitons pour rouler à plus de 45 km/h, pour une fois. Trois bornes plus loin nous arrivons à la Baraque Michel. Une auberge, point de départ de nombreuses randonnées. C'est l'auberge la plus connue de Belgique et à l'étranger. On y mange et dort, et ont a même la possibilité de skier ( ski de fonds ).

Une fois la baraque passée il nous reste 13 kilomètres à parcourir. Et ce qui deva arriver arriva. la pluie , plutôt l'averse fait son apparition. Nous finirons les derniers kilomètres trempés jusqu'aux os.  Nous rentrons sur Limbourg où une bonne douche et une bonne bière nous attends. Nous finissons ce très beau parcours avec 24 km/h de moyenne, et la sensation d'avoir bien roulés. Un parcours selectif de toute beauté.

Bravo aux cyclos de Dolhain pour l'organisation de ce brevet. Un bon parcours bien fléché.

Plus de 250 inscrits.

l1jpg.jpg

graph_eifel150.jpg

carte_eifel175.jpg

PARCOURS

DOLHAIN - Goé - Béthane - Barrage de la Gileppe - Jalhay - Solwaster - Hockai - Mont - Longfays - Ovifat - Champagne - Weywertz - FAYMONVILLE (RAVITO 1) -Schoppen - Heppenbach - Honsfeld - Holzhein - Hasenvenn - Andler - Schönberg - Setz - Alfersteg (RAVITO 2) - Schlierbach - SAINT-VITH - Neundorf - Rodt - Ober-Emmels - Nieder-Emmels - Born - Montenau - Iveldingen - Am Kreutz - Ondenval (RAVITO 3) - Steinbach - WAIMES - Libomont - Boussire - Gdoumont - Walk - Robertville - Signal de Botrange (alt. 694 m) - Mont Rigi - Baraque Michel - Belle-Croix - Eupen - DOLHAIN

DSC01528.JPG

Le clocher de l'église de Limbourg, que nous apercevons du local des cyclos.

DSC01529.JPG

Le barrage de la Gileppe, capable de retenir 25 millions de m3 d'eau.

DSC01530.JPG

Une des deux tours de prise d'eau, située en plein lac, pour la captage d'eau pure.

DSC01531.JPG

Le lion sculpté par Antoine-Félix Bouré, en gré tendre de la vallée de la Sûre.

DSC01533.JPG

La tour panoramique, haute de 78 mètres, abrite un centre d’informations et un restaurant-brasserie de qualité.

DSC01534.JPG

Le clocher tors de Jalhay.

DSC01535.JPG

Un des nombreux passage en forêt d' Hertogenwald. 

DSC01538.JPG

Nombreuses sont les chapelles et croix que nous avons pu croiser le long du parcours.

DSC01540.JPG

DSC01541.JPG

1.jpg

De drôle de vaches belges, mais au lait équitable.

DSC01543.JPG

Le petit ours d'Afersteg.

DSC01544.JPG

Juste au pied de la côte.

DSC01545.JPG

Le ravito n°2.

  

1107 061.jpg

1107 066.jpg

 DSC01546.JPG

IMG_1055.JPG

 DSC01549.JPG

Le point culminant de Belgique.

DSC01550.JPG

DSC01552.JPG

Ancienne station, avec sa tour de 18 m.

DSC01553.JPG

La barraque Michel.

DSC01554.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20:24 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : randonnee, bad, cote, col, cyclos, philippe, yves | Digg! Digg |  Facebook | |

14/07/2011

LA RANDO A MARCEL 2011

Philippe, Bertrand et Marcel avait rendez-vous ce mercredi 29 juin, pour découvrir et repérer le circuit que Marcel avait préparé.

Puisque le samedi 23 juillet, c'est sa randonnée. Une ballade concoctée pour ses amis vacanciers, et qui les emmènera jusqu'au Mur de Grammont, le Bois de la Houppe à Flobecq, le moulin de Hotond. Et pour certains la montée du Vieux Kwaremont, du Paterberg et du Koppenberg.

Rendez-vous fût pris à 8h15, à la Basilique de Peruwelz. Direction les canaux du Ravel 4. Un itinéraire tranquille et sans circulation pendant une cinquantaine de kilomètres. Nous arrivons donc à Bernissart, premier tronçon de notre ballade et direction les localités de Blaton, Beloeil, Tongre Notre-dame et Ath. Puis plus tard Lessines, Oveboelaire et Geraardsbergen.

Le long des chemins de halage, nous contemplons les vieilles écluses, ponts-levi et autres vestiges de la batellerie. Sans oublié les espèces d'oiseaux qui vivent au bord de l'eau, tel les hérons.

Nous arrivons à Ath, la cité des géants. Nous quittons les bords des canaux pour rouler un peu en ville. Nous les reprendrons plus tard, pour cette fois-ci, suivre la Dendre. Les petites routes sont de très bonne qualités, et nous enmènent à Lessines et plus tard Gerardsbergen, haut lieu du sport cycliste.

Après une cinquantaine de kilomètres, nous nous approchons du Mur Kapelmuur. La pente commence aux bords de la Dendre et escalade le Oudenberg.

Passage en ville obligé, nous roulons sur des pavés corrects, avant d'arrivés aux pavés plus disjoints à l'entrée du bois. Une dernière montée à 20% et nous pourrons nous arrêtés à la chapelle, au sommet à 110 m.

La pause terminée, nous quittons définitivement les canaux et autre Dendre pour circuler en campagne.

Direction Zarlardinge, Everbeek, et le Bois de la Houppe à Flobecq. Après quelques hésitations et kilomètres supplémentaires, nous escaladons la montée du Bois de la Houppe, pour arriver au chalet Gerard.

Nous décidons d'aller déjeuner à la brasserie d'Hoppe, lieu très accueillant et authentique. La cuisine y est familiale et de bon goût.

Une bonne bière dégustée, place au plat du jour, sous le soleil de la terrasse. Après le café nous poursuivons la route . Direction le Moulin de Hotond ou Molenhotond. Point culminant de la province de Flandre Orientale. Datant de 1648, seule la coquille reste visible. Il est aujourd'hui devenu une table d'orientation, perchée à 150 m d'altitude.

Nous quittons le moulin pour suivre le fléchage de la " Bush Classic ". Un petit tour vers le Mont de l'Enclus à  Amougies. Puis nous rentrons par Anseroeul, Cordes, Forest, Maulde, Barry, Brasmenil et Péruwelz. Après un périple de 138 km, nous nous séparons, et nous donnons rendez-vous au 23 juillet.

Ce jeudi 14 juillet, Philippe, Yves et Fabrice se sont donc donnés rendez-vous pour certifier le parcours concocté par Marcel. Au programme le Mur de Grammont et le Bois de la Houppe et retour par la route des collines. Entre 120 et 130 km.

Le seul hic, la pluie qui commence à faire son apparition dès le début de la randonnée. Pas de chance, nous effectuerons la totalité du parcours sous la pluie puisque celle ci ne s'est jamais arrêtée. Nous avons dus monter le Mur de Grammont avec des pavés trempés. Ce qui entrainera une chute sans dommage à l'entrée du secteur à 20 %.

Pas de bobos, ni de casse, nous arrivons au sommet avec difficulté. Photos prises, nous quittons Geraarsbergen pour rallier le Bois de la Houppe. Nous montons le Bois de la Houppe, le paysage n'est plus le même quand il est effectués sous la pluie. Mais le lieu est toujours aussi sympa. Nous arrivons à la Brasserie d'Hoppe, trempés jusqu'au os. On nous laissera entrer quand même. Une bonne bière belge et un bon repas chaud, cela fait du bien à l'organisme. Certain auront même droit à la soupe locale. 

Après avoir dégusté, raviolis aux épinard, spaghettis aux coquilles saint jacques et autre plat du jour, nous continuons la route. La pluie ne s'est pas arrêtée. Nous suivons la route des collines tracée par Marcel. Nous traversons les villages de Flobecq, Oudeghien, Ligne, Blicqy, Basècles et Bernissart. La route est plus directe mais plus difficile à emprunter. Succession de faux plats oblige.

Nous finirons ce parcours de 120 km, trempés et usés. Mais heureux de l'avoir fait, par un vrai temps de

" Flahutes ".

 

DSC01480.JPG

Le mur de Grammont

DSC01481.JPG

DSC01491.JPG

L'antenne du bois de la Houppe

DSC01487.JPG

DSC01484.JPG

DSC01483.JPGDSC01482.JPGDSC01486.JPG

DSC01485.JPG

DSC01492.JPG

DSC01497.JPG

DSC01495.JPG

Le moulin Hotond

DSC01500.JPG

DSC01522.JPG

DSC01523.JPG

De vrais " Flahutes "

 

21:53 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, bad, cote, col, cyclos, philippe, yves, marcel, bertrand | Digg! Digg |  Facebook | |

09/07/2011

MONTAGNES DE REIMS 2011

Bravo 

 Bertrand et Marcel

 pour votre participation au

54 eme Brevet   Cyclotouriste de la  Montagne de Reims

BCMR1.jpg

_00022.jpg

_00075.jpg

10:51 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, cote, col, cyclos, marcel, bertrand | Digg! Digg |  Facebook | |

30/05/2011

ESCAPADE AU VENTOUX 5

 

VAISON LA ROMAINE : jeudi 19 mai 2011

 

Un dernier petit déjeuner tous ensemble, le temps de voir partir Alain et Claude. Ils ont décidés d'aller monter l' Isoard. Alors nous prenons congés d'eux, ils ont encore de la route pour se rendre là-bas.

 

Après avoir chargé nos véhicules, nous décidons d'aller voir les Dentelles de Montmirail. Direction Suzette, pour un panorama de choix. Juste le temps de s'apercevoir qu'il y a beaucoup de chose a faire dans le coin, mais que le temps nous a manqué.

 

Nous ferons tout de même l'ascension en voiture des cols de Chaine et de Suzette. Les paysages sont magnifiques, le soleil ne nous a pas abandonné pour cette dernière journée.

 

Arrivés a Suzette, nous laissons notre véhicule au parking, a l'entrée du village. Calme oblige.

Nous irons visiter ce petit village, certains irons même a faire des boutures de fleurs pour emmener chez eux. Et puis à la sortie de la ville, le panorama superbe des Dentelles. Ces pics rocheux sont majestueux, quelques photos souvenir. Nous quittons ces vues pour un dernier repas à la résidence.

 

Nous prendrons un repas de qualité, comme toute la semaine. Nous irons saluer notre hôte, avant de partir. Histoire de le remercier pour cette excellente semaine que nous avions passés. Lui rappelant que le rapport qualité-prix du séjour est excellent. Qu'il gère un petit établissement, bien utile aux cyclos et marcheurs.

Que cet endroit n'est qu'a 10 kilomètre du Géant de Provence, et qu'il est magnifique de pouvoir ouvrir ses fenêtres le matin en pouvant le contempler.

 

Bravo à tous pour ces trois ascensions.

Bertrand particulièrement car il avait effectué le « Querci Tour » la semaine auparavant. Un périple a travers les terres ardennaises de + de 600 km.

Bravo a Alain et Claude, toujours la forme les anciens.

Merci a Brigitte, pour nous avoir suivie sur les ascensions de Sault et Bédouin.

 

DSC06902.JPG

L'arrivée vers Suzette, mais avant il gravir les cols de Suzette et de la Chaine.

DSC06905.JPG

DSC06901.JPG

DSC01089.JPG

DSC06898.JPG

Les Dentelles de Montmirail sont une chaîne de montagnes.

 DSC06899.JPG

Leur point culminant est la crête de Saint-Amand, haute de 730 mètres. La chaîne, qui fait environ huit kilomètres de long, est réputée pour l'escalade .

DSC06900.JPG

DSC06907.JPG

 les dentelles ont un caractère alpestre plus marqué que leur voisin, le mont Ventoux, haut de 1 912 m d'altitude.

 

Des nouvelles de nos deux compagnons.

bonjour philippe

Apres notre départ, direction l'Izoard en traversant la drome provencale, l'Ubaye, et le Queyras.

Quelques petits soucis dûs a la rénovation de la route, on a quelque peu modifié notre approche pour la montée de l Izoard.

Preparatifs au sommet,  descente du col sur 17km,  il fait frais, très peu d échauffement pour démarrer ,mais le moral est bon. On débute la montée depuis la route de la combe de Queyras.

Les premiers kilomètres nous permettent malgré tout une mise en jambes correcte, tout va bien jusqu' à Arvieux.

 Les 7% sont là mais le village de Brunissard annonce vraiment le début des hostilités avec des pourcentages de 8% à 11% jusqu au bout. Tout cela pendant 8km .

Petit arrêt à la casse deserte.


Claude malgré une petite fatigue a formidablement monté l' Izoard et a même piqué un sprint pour le maillot du meilleur grimpeur.


Tout s est bien passé , Claude et moi vous remercient pour l'agréable séjour que nous avons eu ,et la disponibilite de Brigitte.


ALAIN ET CLAUDE

NUMRIS~1.JPG

NUMRIS~3.JPG

Pose devant les plaques de Louison Bobet et Fausto Coppi, les plaques sont adosseés sur une roche monolithique.

NUMRIS~2.JPG

Le mémorial du Col de l' Izoard.

2361 m.

 NUMRIS~6.JPG

La Casse déserte, zone rocailleuse.

 Bravo a vous deux.

 

Bonjour
Je viens de voir tes 4 ''reportages'' sur le Ventoux qui me rappelle de bons souvenirs: La montée du ''Géant'' et les moments passés tous les 6 ensemble. J' en profite également pour te remercier d' avoir organisé cette ''Escapade''. Cela restera un souvenir inoubliable.
Souhaite bien le bonjour à Jean-François, Bertrand et....Brigitte
à +


Claude

 

07:27 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, col, cyclos, philippe, bertrand, boul, alain | Digg! Digg |  Facebook | |

29/05/2011

ESCAPADE AU VENTOUX 4

 

BEDOUIN : le mercredi 18 mai 2011

 

6H00, réveil au saut du lit. Un regard par la fenêtre, le temps est clair, et surtout pas de vent.

Nous allons pouvoir monter le plus haut sommet du Vaucluse.

 

7H30, petit déjeuner copieu avant la dernière ascension de notre séjour, la montée par Bédouin ( 300 m ).

La montée la plus difficile du Mont chauve. La veille, nous avons pu jauger de la dénivellation, puisque nous avons effectués la descente par ce côté. Ce qui nous a permis, de bien visualiser les pourcentages de la montée.

 

9H00, arrivée sur Bédouin. Le temps de se changer et en selle. Nous préférerons partir des portes de la ville.

 

Nous emprunterons le versant méridional, dite route de l'observatoire, le versant qui même au chalet Reynard ( 1415 m ). 

A peine le premier kilomètre effectué, crevaison. Une envie soudaine de mettre mon vélo dans le fossé. Nous regardons ce pneu et cette jante pour rechercher le problème. Et c'est Bertrand, qui trouvera, un fond de jante défectueux.

Repartis de plus belle, nous roulons vers Sainte Colombe et Saint Estève. Nous arrivons au pied de la montée en compagnie de Marseillais. Nous laissons Alain et Claude partir, et nous restons à trois pour grimper cette ascension.

 

Tout de suite les pourcentages sont élevés, la montée sera pénible car il fait déjà très chaud, et le manque d'air se fait ressentir. La montée par Bédouin, se fait dans une forêt, les paysages sont masqués, il n'y a pas de place pour le cyclotourisme. Seul la montée et le vélo, il faut gérer son effort, le chalet est à 15 kilomètre de là.

 

Heureusement, comme Bédouin représente la montée la plus dure et la plus emblématique ( c'est l' itinéraire le plus emprunté par le Tour De France ). Nous croisons ou plutôt nous nous faisons doubler par plusieurs cyclos. Cela nous motive pour le reste et les encouragements des autres nous font lever du vélo. La montée c'est 21 km d'ascension, 1612 m de dénivelé, le pourcentage moyen est de 7,5 % et le pourcentage maximum de 11 %.

 

La végétation environnante, sapins, cèdres, chênes verts, cailloux, rochers. Cela sent bon, la route est en parfaite état.

Arrivés au chalet Reynard, les autres ne nous ont pas attendus, alors nous décidons nous aussi de monter.

Le temps a changé, le soleil a disparu, le vent a fait son apparition. Nous passons devant la Fontaine de la Grave, une des sources du Mont Ventoux.

Il fait de plus en plus froid, les maillots trempés par l'ascension deviennent des glaçons sur la peau.

Une dernière photos de la stèle de Ton Simpson et des autres avoisinantes. Il nous reste un kilomètre, la pause pour les photos souvenirs, et c'est l'arrivée.

 

Voilà qui est fait, nous n'avions pas l'intention de faire les trois faces en trois jours, c'est fini. Heureux d' avoir pu gravir ce Mont Chauve.

Une ultime pose devant les panneaux indicateurs, ( Mont Ventoux 1912 m ) et c'est la descente vers le chalet où nous attendent les autres.

Arrivés au Chalet, impossible de pique-niquer dehors, tellement le vent est fort. Nous décidons de redescendre sur Bédouin, pour manger au chaud.

 

La descente de Bédouin est toujours aussi belle et dangereuse. Un peu plus protégé du froid grâce à la végétation.

Nous arrivons à Bédouin, nous irons déguster nos paniers repas, avec une Leffe Ruby. Excusez du peu, c'est tellement rare de trouver un bar, qui sert des bières que nous aimons.

 

La fin de l'après midi servira à continuer à acheter des produits locaux ( huile d'olives, nougats, vins du Vaucluse, poterie,etc.....)

 

Après le souper, direction la chambre pour une dernière nuit dans cette belle région. Demain, nous devons libérés les chambres, faire les valises, et rendre nos clés.

DSC01061.JPG

DSC01063.JPG

Vous avez dit montée !

DSC01064.JPG

La sortie de Sainte Colombe.

DSC01067.JPG

La roche de couleur rouge.

DSC01068.JPG

Le début de la montée à la sortie de Saint Estève.

DSC01069.JPG

Le % est de plus en plus important.

DSC01070.JPG

La montée vers le chalet Reynard se fait exclusivement en zone boisée.

DSC01071.JPG

Tête nue pour certain, vu la chaleur.

DSC01074.JPG

DSC01075.JPG

 DSC01073.JPG

DSC01051.JPG

 Le chalet Reynard.

DSC01076.JPG

La fontaine de la Grave ( 1515 m ).

ventoux.jpg

randonnee,col,cyclos,philippe,bertrand,boul,alain

 

DSC01077.JPG

La stèle de Tom Simpson, décédé en 1967.

DSC01078.JPG

DSC01081.JPG

Une des autres stèles.

DSC01082.JPG

La montée et la descente vu autrement.

DSC01083.JPG

La descente vers le chalet.

DSC01084.JPG

La tour hertzienne.

DSC01086.JPG

Pour la postérité.

DSC01085.JPG

3 ascensions en 3 jours, nous sommes heureux d'avoir pu monter les trois faces.

 

randonnee,col,cyclos,philippe,bertrand,boul,alain

randonnee,col,cyclos,philippe,bertrand,boul,alain

 

13:03 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : randonnee, col, cyclos, philippe, bertrand, boul, alain | Digg! Digg |  Facebook | |

27/05/2011

ESCAPADE AU VENTOUX 3

 

SAULT : le mardi 17 mai 2011

 

Levé de bonne heure, j'ai le temps de sortir pour regarder la météo, le temps est magnifique. Après avoir pris le petit déjeuner, nous validons le parcours étudié la veille.

 

Départ de Bédoin, direction Sault, la montée par la route du Ventouret et la descente par Bédoin.

La montée par Sault c'est 26 km d'ascension, 1147 m de dénivelé, le pourcentage moyen est de 4,7 % et le maximum de 9 %.

 

Arrivés à 9h00 à Bédoin, nous nous préparons à prendre la route, aprés avoir pris quelques renseignements supplémentaires auprès de la population. Nous nous apercevons que la route qui mêne à Sault sera plus longue que prévue, mais surtout avec la montée du Col des Abeilles.

 

Nous décidons à un moment de prendre la route la plus directe et non le passage par les gorges de la Nesques.

 

La montée du Col des Abeilles ( 997 m ) laissera des traces dans les organismes. La chaleur est présente, la route est longue ( 40 km pour rallier Sault ).

 

Nous arrivons à Sault  ( 760 m ) après une belle descente et de belles surprises sur la route ( la traversée d'une vipère sur la route, qui ne voulait pas qu'on la dérange ).

 

Nous ferons connaissances de cyclos suisses, venus eux aussi montés Malaucène la veille.

 

Une fois rafraichis à la fontaine de la ville, nous empruntons la combe de la font de Margot et la combe de Brune.

Le terrain nous offre aussi des paysages magnifiques, tels que champs de lavande, forets, pierres, etc...

La montée est paisible, vrai moment de dilettante. Rien à voir avec la montée la veille. Sault est le circuit le plus facile pour le moment.

 

Nous arrivons au Chalet Reynard ( 1415 m ), Brigitte nous y attends avec les paniers repas, préparés par la résidence.

Un vrai festin de roi, le problème est qu'il nous restera la montée des 6 km restants vers le sommet.

 

Et c'est parti pour le reste de l'ascension. Pas le temps d'enfourcher mon vélo et c'est déjà la crevaison. La réparation s'impose et une fois terminée, il ne me faudra pas 500 m avant que je crève de nouveau.

 

Pas de chance, je laisse les autres terminer leur ascension et j'attends ma voiture suiveuse. Deuxième réparation et hop en selle, la rapidité de la réparation et la fougue pour rattraper le retard auront raison de moi. J'ai du mal à terminer, heureusement Jean François et Claude m'ont attendu à la stèle de Tom Simpson. Il nous reste un petit kilomètre a effectuer, pour encore une fois touché le sommet.

 

Encore une fois la température au sommet n'atteint pas les 10 °, il faut vite redescendre pour se réchauffer. Arrivés dans les hameaux de Bédoin, on commence sentir la chaleur revenir.

Nous finirons cette après midi, en se baladant dans les environs. Nous avons quelques emplettes à faire avant notre retour dans le Nord.

DSC01031.JPG

Monument à l'entrée de la ville.

DSC01032.JPG

Sur la route qui mêne à Villes sur Auzon

DSC01033.JPG

Le col des abeilles.

DSC01034.JPG

La descente vers Sault.

DSC01036.JPG

Sault.

1.jpg

DSC01039.JPG

Avec des cyclos suisses, équipée BMC.

DSC01040.JPG

DSC01042.JPG

 

DSC01043.JPG

Un des rares champs de lavande en fleur.

DSC01044.JPG

La traversée du domaine du Ventouret.

DSC01045.JPG

DSC01046.JPG

DSC01047.JPG

DSC01048.JPG

Le sprint pour l'arrivée au chalet Reynard.

DSC01049.JPG

La montée face au chalet.

DSC01051.JPG

Le chalet Reynard.

DSC01052.JPG

Pique-nique improvisé.

DSC01058.JPG

Encore 6 km d'ascension.

DSC01059.JPG

La couleur blanche, de nature calcaire.

 DSC01060.JPG

La stèle de Tom Simpson.

19:24 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, col, cyclos, philippe, bertrand, boul, alain | Digg! Digg |  Facebook | |

26/05/2011

ESCAPADE AU VENTOUX 2

 

MALAUCENE : le lundi 16 mai 2011

 

6H00, et déjà réveillé. Je me lève pour regarder le temps. Le vent a disparu, la température est bonne. La prière et les connaissances de Claude ont portés leurs fruits. Les visages sont radieux, c'est sûr, nous partons pour le Géant.

 

7h30, l'heure du petit déjeuner, digne d'un hôtel **. Nous profitons de ce moment de quiétude, pour se remettre en tête, la montée par Malaucène.

 

8h15, c'est le départ, nous allons roulés une dizaine de kilomètres avant de nous attaquer à la montagne.

Les paysages sont magnifiques, villages en hauteur, vignes, champs d'oliviers, collines. Nous en avons plein les yeux.

 

Nous arrivons à Malaucène ( 330 m ), l'accès du sommet se fait par le versant septentrional, la route du Mont Serain. Nous pouvons déjà apercevoir les panneaux indicateurs du Mont Ventoux. Nous entamons la montée, calmement. Sauf pour Alain et Claude, qui grimpent plus vite. Nous les laissons partir, nous profitons encore et encore des vues que nous offre la montée.

 

La montée par Malaucène, c'est 21 km d'ascension, 1535 m de dénivelé, le pourcentage moyen est de 7,3 et le pourcentage maxi de 10 %. Heureusement pour nous, nous rencontrons quelques paliers à 5 et 6 %.

 

Arrivés au km 9, nous arrivons au Belvédère ( 984 m ), c'est spectaculaire. Nous avons la vue dégagée sur les montagnes avoisinantes. Nous observons les villages en contrebas, la végétation, sapins, chênes verts, cèdres, oliviers, etc....

Après le Belvédère, la section de la route monte de plus en plus.

 

 La chaleur a fait son apparition, nous montons à 10 km/h environ. Après 15 km de grimpette, nous arrivons à la station de ski du Mont Serain ( 1500 m d'altitude ). Le chalet Liotard attend les visiteurs pour un moment de repos ou de restauration. Le reste de l'ascension va être plus dur en %, mais le paysage lunaire va commencé à faire son apparition. Longtemps, nous avons attendus pour admirer ce spectacle.

 

Les bornes kilométriques nous indiquent encore 6 km. La forêt se termine, le calcaire blanc arrive.

Nous regardons la station hertzienne dominée le Mont chauve. La température a baissée, la haut on annonce 7 °au lieu des 25 ° dans l'ascension.

 

Nous arrivons au pied de la station, il y fait un froid de canard. Quelques photos souvenirs et nous redescendons rapidement, pour ne pas geler sur place.

 

Nous finirons cette petite ballade sur des routes pittoresques. Le temps de déjeuner, de se rafraichir.

Nous irons visiter la cité médiévale de Vaison, son château, son Pont gallo-romain, etc.....

Balade en pays Voconce.

Le terme Voconce vient du nom de la tribu celtique qui occupait le territoire au Vème siècle av JC et  dont Vaison-la-Romaine, l’antique « Vasio » devint leur capitale. Durant la conquête romaine, les Voconces s’allièrent à Rome et durant 3 siècles, Vasio, citée fédérée, se trouva parmi les plus belles villes de la « Provincia » Romaine

DSC00960.JPG

DSC00961.JPG

DSC00962.JPG

1.jpg

DSC00963.JPG

DSC00969.JPG

DSC00970.JPG

DSC01029.JPG

Une des nombreuses sources de la montagne.

DSC01030.JPG

DSC00971.JPG

Les bornes nous aident a nous repérer lors de l'ascension.

DSC00972.JPG

Aprés le rocher de portail Saint jean, le pourcentage grimpe jusqu'a 10 % .

DSC00973.JPG

DSC00974.JPG

DSC00977.JPG

DSC00980.JPG

DSC00982.JPG

DSC00983.JPG

DSC00986.JPG

Panorama vu du Belvédère.

DSC00988.JPG

DSC00989.JPG

Beaucoup sont ceux qui s'arrêtent, pour admirer cette vue.

DSC00991.JPG

DSC00992.JPG

DSC00997.JPG

DSC01001.JPG

La station du Mont Serain ( 1430 m ).

Un domaine skiable en hiver. 12 kms de piste de ski alpin et 7 kms de ski nordique.

DSC01003.JPG

L'arrivée au chalet Liotard.

DSC01005.JPG

Le point de rencontre des amoureux de la nature.

On y déguste de bonnes tartiflettes, reblochonades, etc...

DSC01006.JPG

La station a du diversifiée ses activités ( équitation, vtt, accrobranche )

DSC01009.JPG

La rencontre avec le paysage lunaire.

DSC01010.JPG

Mais avant la rocaille.

DSC01012.JPG

L'observatoire.

DSC01014.JPG

Les conditions météos changent, le vent et le froid entre en jeu.

On découvrira encore des amas de neige.

DSC01015.JPG

La dernière ligne droite.

DSC01019.JPG

La station hertzienne, qui appartient à l' Armée de l' Air.

DSC01025.JPG

DSC01026.JPG

DSC01027.JPG

2.jpg

 1912 m , première ascension réussie sur trois.

Demain, la montée par Sault.

Mais avant cela une balade en pays Voconce.

 

 DSC06848.JPG

Visite en Haute Ville, le Beffroi.

La rivière de l'Ouvèze passe dans le village et sépare la Haute Ville de la ville moderne. Sur la rive gauche, adossée à un éperon rocheux, s'étend la Haute-Ville, dont les origines remontent au XIIIème siècle. Le château des Comtes de Toulouse domine la cité.  .

DSC06850.JPG

Vieilles ruelles.

DSC06860.JPG

Les restes du château Comtal, le château des comtes de Toulouse.

DSC06861.JPG

Vue du château, panorama de Vaison la Romaine.

DSC06868.JPG

Vue du château, mas et vignes.

DSC06874.JPG

DSC06879.JPG

Sur la rive droite de l'Ouvèze se trouvent deux quartiers : le site de l'ancienne colonie romaine et la partie contemporaine de Vaison. Les fouilles archéologiques ont révélé d'immenses et luxueuses demeures gallo-romaines à l'agencement intérieur très élaboré

DSC06886.JPG

Commerce de poteries colorées.

Présents aussi dans la ville,

Fruits, plantes, fleurs, vins, senteurs, colorées aussi.

DSC06887.JPG

Soleil et couleurs, deux bonnes raisons pour visiter cette ville.

 DSC06890.JPG

La place.

DSC06888.JPG

 

 

20:52 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, col, cyclos, philippe, bertrand, boul, alain | Digg! Digg |  Facebook | |

25/05/2011

ESCAPADE AU VENTOUX 1

 VAISON LA ROMAINE : lundi 15 mai 2011

 

La semaine du 15 mai au 19 mai 2011, les membres de la Petite Reine de Condé se sont offerts un séjour dans le Vaucluse.

Et plus particulièrement au Mont Ventoux, histoire de le franchir, au moins une fois dans sa vie.

 

Rendez vous fut donc pris, pour Philippe, Bertrand et Jean François.

 

Nous avions réservés notre séjour aux résidences et villages de vacances ESCAPADE.

Une formule en pension complète, à deux pas du «  Géant de Provence », à Vaison la Romaine.

 

Dominée par le Ventoux, c'est le rendez vous des cyclistes et des promeneurs, Vaison la Romaine nous accueille au cœur d'une nature généreuse et verdoyante.

 Au beau milieu d'un parc, la résidence de vacance «  Le Moulin de César » est situé à deux pas du centre ville historique. On peut aussi y découvrir son riche patrimoine archéologique, avec ses sites romains ( Théâtre antique, Pont gallo-romain, cité médiévale ).

 

Aux alentours, de magnifiques villages perchés, Sablet, Séguret, Suzette, Le Crestet et bien d'autres.

 

A proximité, nous avons la possibilité de visiter Avignon, Carpentras, Orange, le Pont du Gard,etc...

 

Voici ce qui nous attends, mais ce qui nous interresse en premier lieu, c'est le Mont Ventoux.

 

Pour cela nous sommes accompagnés d' Alain et de Claude, des cyclos tout droit venus de l'Eure et Loire et de Brigitte, qui nous sera d'un grand secours lors des ascensions.

 

Après une bonne douzaine d'heures de voiture, nous arrivons groupés à Vaison la Romaine. Le trajet n'a pas été trop usant pour les organismes. Le temps de débarquer les bagages et nous faisons donc connaissance avec notre logeur.

 

Il nous donnera tous les recommandations pour y passer un bon séjour, jusque là, tout est parfait.

Le seul hic, le vent, le mistral souffle  dehors. On nous annoncera qu'il souffle à 100 km/h en plaine et 140 km/h sur le sommet du Géant.

 

Et qu'il est trop risqué d'y monter. Pour cela les services ont bloqués les routes y conduisant. On se demande si demain, nous allons pouvoir le gravir.

 

Ici le mistral c'est, soit 1, 3, 6 ou 9 jours.

 

Prions pour que demain, cela s'arrête. Nous prenons possession de nos chambres. Cela semble convenable. Quelques minutes pour s'y installer et direction le centre de Vaison, pour y déguster une bonne bière et pour se dégourdir les jambes.

 

Après avoir effectué un petit tour dans la ville, nous rentrons pour souper. Les repas y sont servis à heure fixe. La restauration est de type «  familiale », et de bonne qualité. Nous apprécions le calme qui y règne, la propreté des locaux.

 

Une dernière visite au garage à vélos, histoire de vérifier le matériel pour demain et de n'avoir rien oublié pour le départ.

 

Avant de regagners nos chambres,  une ultime visite du propriétaire. Cette résidence est vraiment bien conçue. Je crois que nous allons passer un bon séjour.

 

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LES SEJOURS ESCAPADE

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE CARNET DE ROUTE

 

DSC06819.JPG

DSC06820.JPG

DSC06821.JPG

La résidence possède une quarantaine de chambres et peut

loger 120 personnes.

DSC06822.JPG

Sur le mur de la résidence, les plaques indiquent la hauteur de la crue de 1992.

DSC06838.JPG

 

DSC06835.JPG

Grand parc ombragé.

DSC06834.JPG

DSC06837.JPG

DSC06836.JPG

De nombreux bâtiments pour organiser des séminaires, fêtes de familles, baptème, apéritifs, etc....

DSC06840.JPG

DSC06841.JPG

escapade_vaison.jpg

DSC06842.JPG

DSC06844.JPG

DSC06823.JPG

La haute ville.

DSC06824.JPG

Le Beffroi de la haute ville.

DSC06825.JPG

DSC06826.JPG

Le Pont Gallo-Romain.

qui enjambe l'Ouvèze. Il a résisté à un bombardement allemand et à la crue du 22 septembre 1992.

DSC06827.JPG

Le piton rocheux.

DSC06846.JPG

L'Ouvèze.

DSC06884.JPG

Le monument aux morts.

DSC06830.JPG

Une des fontaines de la ville contemporaine.

20:14 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, col, cyclos, philippe, bertrand, boul, alain | Digg! Digg |  Facebook | |

22/05/2011

BUSH CLASSIC 2011

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

 Ce samedi 21 mai 2011, s'est déroulée la " Bush Classic ", une randonnée organisée par le club belge  " Star Club Pipaix ".

Plusieurs parcours aux choix, dont un 75,100,127,147 et 177 kms. Sans oublier les circuits VTT et Marche. Cette organisation est bien rodée, elle attire de nombreux cyclos, venus rouler sur de charmantes routes touristiques reliant la Wallonie à la Flandre, via les Monts de Frasnes, le Pays des Collines et les Ardennes Flamandes.

Philippe, Jean Louis, Yves, Jean Francois, Yannick, Anthonny et  Jean Pierre sont de la partie pour un départ groupé de Pipaix à 8h00.

N'oublions pas cette année qu'ils seront accompagnés de Marcel et Daniel.

Beaucoup de monde ce matin sur Pipaix,  déjà le premier parking presque rempli. Nous allons nous inscrire et déjà, les petits plats sont dans les grands, café et croissants, offert par l'organisation.

Le temps de se rassembler pour André Tignon. Quelques photos au départ et nous partons sur le " Cent bornes ".

André, à qui nous disons encore merci pour cet encart dans les pages régionnales du magazine " Cycle " du mois de juin. Puisqu'il nous a consacré son article.

Et c'est parti pour une ballade de 100 kms, le soleil est déjà présent et la température avoisine les 10 °. Nous roulons tranquillemant puisque notre but est de parcourir ce circuit tous ensemble. Pour certains c'était leur premier 100 km.

Pas de grosses difficultés annoncées, le terrain est peu vallonné, et nous atteignons Roubaix paisiblement

Km 44,  c'est l'entrée au vélodrome de Roubaix,  pas de son de  cloche du " Paris-Roubaix " aujourd'hui pour notre arrivée. Quelques tours de piste, histoire de se jauger, dans les virages inclinés. Une bonne collation et quelques photos souvenirs sur la piste et à l'entrée du vélodrome.

Après quelques minutes d'attente, pour retrouver Daniel que nous avons perdu à l' entrée de Roubaix, nous reprenons la route du retour.

Direction Leers et ses canaux, puis Templeuve et pour ultime arrêt Kain.

Km 70, derniére difficulté du parcours, la montée du col de la Jubaru.

Nous redescendons jusqu'au cycles " Clément " où nous attends le stand " Aquarius " une bonne boisson fraiche. Il nous reste encore vingt cinq  km à effectuer, sur nos routes d'entrainement. Le soleil est avec nous, superbe journée. La température est de 22 °. Nous arrivons à Pipaix, tous ensemble.

Aprés s'être changés, le chapiteau nous attends, nous allons pouvoir déguster une  bonne " Bush ou cuvée des Trolls ". Nous retrouvons quelques connaissances, que nous saluont.

Ce fut une agréable journée, une rando de qualité, qui a réunie plus de 3000 participants ( en comptants VTT et Marcheurs )  Une très grande organisation, un parcours bien fléché, des bénévoles qui connaissent la musique, chacun avait son poste.

Bref nous reviendrons en 2012.

Le  petit bémol de l'an dernier a été corrigé, le manque d'une baraque à frite,  l'odeur de celle-ci et de la saucisse nous avait  fait défaut.

Alors, Messieurs, merci, d'avoir pensé a nous.

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE PARCOURS ET LE DENIVELE

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE PARCOURS DETAILLE

 DSC01149.JPG

DSC08491.JPG

DSC01090.JPGphilippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

DSC01092.JPG

 

DSC01093.JPG

DSC01096.JPG

DSC01099.JPG

DSC01100.JPG

DSC01104.JPG

DSC01106.JPG

DSC01111.JPG

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

PHOTOS Y.VERBEKE

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

PHOTOS Y.VERBEKE

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

PHOTOS Y.VERBEKE

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

PHOTOS Y.VERBEKE

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

PHOTOS Y.VERBEKE

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

PHOTOS Y.VERBEKE

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

PHOTOS Y.VERBEKE

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

PHOTOS Y.VERBEKE

DSC01124.JPG

DSC01125.JPG

DSC01127.JPG

DSC01129.JPG

DSC01133.JPG

DSC01135.JPG

DSC01137.JPG

DSC01138.JPG

DSC01139.JPG

DSC01140.JPG

DSC01145.JPG

DSC01146.JPG

DSC01148.JPG

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

philippe,jean francois,jean louis,jean pierre,yves,yannick,anthony,marce,daniel,randonnee,cyclos

DSC01152.JPG

DSC01154.JPG

 

 

11/05/2011

ASCENSEURS A BATEAUX 2011

Ce mercredi 11 mai 2011, la Petite Reine de Condé a réunie une dizaine de cyclos pour effectuer la randonnée des ascenseurs à bâteaux.

Rendez vous  fut donc donné, 7h00, à la base de Chabaud Latour, pour prendre la direction de Streppy Bracquegnies.

Après quelques kilomètres, un bouchon du aux travaux nous retardera plus de 45 minutes, et c'est a 9h00, que nous prendrons le départ.

Direction l'ascenseur funiculaire de Streppy, le Canal pont du Sart, la porte de Blanpain, le château d'Ecaussines, le Plan incliné de Ronquière, le col de la Houssiere, les ascenseurs 1, 2, 3, 4 du Canal du Centre.

A peine parti, c'est déjà la première crevaison au bout de 2 km. Jean Luc, la scoumoune à encore frappé. Le temps de réparer, et c'est quelques minutes de retard qui s'ajoute.

Arrivés au pied du château, c'est sa chaîne qui manque de se faire la malle. Encore quelques minutes de perdues et heureusement que Robert avait un dérive chaîne.

Sinon, le reste du parcours est satisfaisant, le tracé plaît bien aux invités. Les conditions atmosphériques sont excellentes.

Nous roulons en profitant des paysages, et c'est aux alentours de l'ascenseur n° 3 que Jean Louis crève aussi.

Quelques clichés et direction le dernier ascenseur, et le parking. Nous nous changerons et prendrons nos véhicules pour rejoindre la Cantine des Italiens de Houdeng.

Après un bon repas, nous quitterons les lieux pour rejoindre Condé.

DSC00898.JPG

Jean Luc, la malchance

DSC00900.JPG

Jean Luc, la hargne

DSC00901.JPG

Daniel

DSC00902.JPG

Traversée du Canal Pont du Sart

DSC00903.JPG

Regis et Jean Luc

DSC00904.JPG

DSC00905.JPG

Une fois au dessus et une fois en dessous

DSC00906.JPG

DSC00907.JPG

DSC00908.JPG

Vincent et Robert

DSC00909.JPG

Fabrice et Jean Pierre

DSC00910.JPG

DSC00911.JPG

Jean Louis

DSC00913.JPG

Eric et Regis

DSC00915.JPG

Le château d' Ecaussinnes

DSC00916.JPG

DSC00917.JPG

Le paon du château

DSC00919.JPG

DSC00920.JPG

Le château

DSC00923.JPG

La ferme du château

DSC00925.JPG

Le col de la Houssiere

800PX-~1.JPG

Le Plan incliné de Ronquieres

DSC09585.JPG

DSC00926.JPG

Belle péniche attendant son franchissement

DSC00927.JPG

L' ascenseur n° 3

DSC00928.JPG

Vincent

DSC00929.JPG

Fabrice

DSC00930.JPG

Eric

DSC00931.JPG

Daniel

DSC00932.JPG

La cantine des italiens

 

 

 

 

 

 

02/04/2011

CIRCUIT DES 4 PROVINCES 2011

Vu la météo annoncée ce dimanche, Philippe, Yves et Anthony ont préféré rouler ce samedi. Les températures annoncée sont  de 11° le matin et 22° l'après midi. Alors pourquoi se priver d'une telle journée.

Le rendez vous est fixé à 6h00, à Condé. Direction Noville, dans la région Liégeoise. Un circuit de 115 kms nous est  proposé. Sans grandes difficultés prévues. Ce qui permettra à Anthony d'effectuer son premier long parcours, en toute confiance.

Après 130 kms de trajet, nous arrivons au local des Cyclos Tourisme Grand Fexhe. Le temps de nous inscrire et nous prenons la route.

Le circuit nous indique que nous allons traverser 4 provinces, Liège, le Brabant-Wallon, le Vlaams Brabant et le Limbourg. Quel programme !

Petit passage devant le Château de Lexhy, à Horion-Hozémont, transformé en relais château. Et de nouveau, un autre château, celui de Waleffe. Datant du 18 ème siècle, avec sa cour et sa ferme castrale.

Le paysage est tranquille, pas de bruit. Nous roulons sur des routes bucoliques. Nous croisons grand nombre d'exploitations agricoles, de très grandes tailles. Et parfois é vendre.

Km 40, premier ravito à Branchon. Accueillis chez les particuliers. Le temps de laisser à Anthony le temps de se désaltérer et se changer. Nous reprenons la route, dans un paysage rural, entouré de campagne, de champs, d'élevages, etc....

Le programme disait sans grandes difficultés, mais nous rencontrons de nombreux faux-plats. C'est vraiment un circuit pour rouleurs. Nous pouvons admirer des golfeurs en plein effort, des cavaliers. Vraiment c'est reposant.

Arrivés à Bertrée, nous passons devant la ferme Upignac, réputées pour ses foies gras et ses autres produits du canard.

Km 95, deuxième ravitaillement à Darion, il nous reste une vingtaine de kilomètres a effectués. Ça sent bon la "Mousse". Le problème est que le vent commence à pointer le bout de son nez. Cela deviens dur pour Anthony, qui depuis le début roule à 27 km/h de moyenne.

La moyenne descendant, nous rentrons tranquillement. Notre but est de repasser par Huy, pour gravir le "Mur".

Nous finissons cette randonnée sereinement, le temps de se changer et d'aller déguster une bonne "Leffe". Nous prendrons quelques minutes de repos avant de reprendre la route vers Huy.

Cette randonnée aura réunie 410 participants. Belle journée, tant pis pour ceux qui n'y étaient pas.

Arrivés à Huy, nous regardons le "Mur" . Le temps de prendre une photo, et hop c'est parti. C'est dur, mais nous finirons par arriver la haut. Tous sont content de l'avoir monté.

Il est temps de redescendre et de reprendre la route vers Condé.

            CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE PARCOURS

 

   fexhe1.jpg

fexhe2.jpg

DSC00224.JPG

Le chateau de Waleffe.

DSC00225.JPG

DSC00226.JPG

DSC00227.JPG

La ferme castrale.

DSC00228.JPG

fexhe3.jpg

Le ravito de Branchon ( photo ctg Fexhe )

DSC00229.JPG

DSC00230.JPG

FEXHE7.jpg

Le Limbourg.

fexhe4.jpg

fexhe5.jpg

DSC00232.JPG

Au pied du Mur.

DSC00239.JPG

DSC00236.JPG

FEXHE6.jpg

DSC00238.JPG

  

 

 

21:16 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, yves, anthony, randonnee, cyclos, chateau | Digg! Digg |  Facebook | |

29/03/2011

COTACOLS DU CENTRE MANAGE 2011

 

Ce dimanche 27 mars s 'est déroulé les Cotacols du Centre à Manage, Une randonnée organisée par le Cyclo Club Manageois.

 

Les membres de la Petite Reine se sont donc donnés rendez vous, pour participer une nouvelle fois à cette épreuve.

 

Si Bertrand et Marcel ont roulés le samedi, Philippe et Yves ont préférés s'y rendre le dimanche.

 

Le départ fut donné au Centre Sportif Scailmont, lieu plus adapté pour recevoir les cyclos.

 

Plusieurs parcours nous sont proposés :

Un 35, 55, 85, 105, et 125 kms

 

Nous opterons tous pour le circuit des 125 kms, avec un dénivelé de 1380 m.

17 côtes sont au programme.

 

Le départ le matin fut un peu frisqué, mais très vite, dès les premières côtes, nous nous réchauffons.

 

Nous prenons la direction d' Ecaussinnes, par de petites routes de campagne. Arrivés sur les lieux, nous roulons au contrebas du fort.

Le château fort d' Ecaussines, a été érigé au 12eme  siècle pour défendre le Conté du Hainaut contre ses voisins. Cette forteresse est assise sur un rocher, elle fut bâti par Bauduin V. Aujourd'hui, elle abrite une belle collection d'art verrier, de céramiques et de mobiliers.

 

Sorti de la ville, nous grimpons notre première côte, «  la Redoute », première petite mise en jambe avant d'affronter le «  Col de la Houssière » à Braine le comte.

 

Une fois monté, nous redescendons vers le plan incliné de Ronquière. Ce bel ouvrage des voies navigables, situé sur le parcours du canal Bruxelles – Charleroi. Il permet de faire glisser un bac contenant une ou plusieurs péniches en vu de leur faire franchir une dénivellation importante. Édifié en 1968, il compense une dénivellation de 68 m sur 1432 m de long.

 

Nous approchons du km 50, et de la côte de Sart Roquette à Seneffe. Une petite collation nous attend la haut. Le temps de chercher une clé «  BTR » pour resserrer un boitier de pédalier récalcitrant et de se nourrir un peu. Nous reprenons la route vers Binche.

 

Km 85, nous approchons de Binche, et déjà nous apercevons quelques " Gilles" en ballade. Ces prêtes du carnaval rentrés dans un café pour se désaltérer.

 

Nous entrons dans la ville et roulons au pied des remparts. Cette place forte d'environ 2500 m fut érigé par Bauduin IV. Seules les portes, cinq tours et 300 m de tronçons ont disparus. C'est un ensemble monumental unique de Belgique. Binche est aussi appelé «  la Carcassonne de Wallonie »

 

En quittant la ville, nous nous dirigeons vers la côte de la «  Fontaine de Jouvence ». Pour nous diriger vers le ravitaillement n°2, et l'Abbaye de «  Bonne Espérance ». Une abbaye de religieux Prémontrés fondée en 1126. Aujourd'hui, elle abrite un établissement scolaire. Ce jour là, nous aurons l'occasion de voir dans le jardin de l' abbaye, un village médiéval. L'abbaye donne son nom a une très bonne bière «  l' Abbaye de Bonne Espérance ».

 

Après avoir emprunté un jeu de clé, pour ce problème de pédalier. Nous reprenons nos vélos et nous nous dirigeons vers le Parc Eolien d'Estinnes. 11 éoliennes considérées comme les plus hautes et les plus puissantes du monde. Ce parc permet d'alimenter 50 000 ménages.

 

KM 107, nous approchons des ascenseurs à bateaux de Streppy Thieu, et nous passons sous l' ascenseur n° 4. Construit en 1909, qui permet de rattraper une dénivellation de 16 m. Les quatre ascenseurs du canal du centre rattrapent quant a eux 66 m de dénivelé.

 

Il nous reste peu de côtes a franchir avant d'arriver au pied du Géant.

L 'ascenseur funiculaire de Streppy. Édifié en 1982, il permet de franchir un dénivelé de 75 m. Il est le plus grand ascenseur à bateaux du monde.

 

Une dernière photo, en haut de la montée et direction le «  Canal Pont du Sart ». Long de 500 m environ, il permet de franchir la vallée du Thiriau et un important carrefour à l'entrée de la Louvière.

 

Nous empruntons les bords de canaux, pour arriver devant la «  Porte de Blanc Pain ». Et surprise ! elle est fermée. C'est la première fois que nous la voyons dans cette position. Elle permet d'isoler en aval un tronçon long de 5 km, en cas de rupture d'une berge ou l' entretien et la réparation de la voie d'eau.

 

Nous finirons cette belle randonnée le long du canal du centre, Le soleil nous a rejoins pour cette fin de parcours. La température de l 'après midi est de 19 °. Nous arrivons a Manage, avec 132 kms au compteur.

 

Cette randonnée fut une belle ballade. Très bien fléché. Toutes les côtes sont répertoriées, pas de surprise.

 

Des ravitaillements bien achalandés, et des personnels aux petits soins. Remercions donc ce club pour sa participation.

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LA CARTE DU PARCOURS

CLIC SUR CE LIEN POUR DECOUVRIR LE TABLEAU DES COTES

 

 CO.jpg

DSC00223.JPG

L'entrée de la salle Scailmont.

 DSC00205.JPG

DSC09576.JPG

Le château fort d' Ecaussinnes.

IMG_0023.JPG

DSC09740.JPG

La chapelle Saint Hubert, au carrefour du Col.

DSC07669.JPG

Le plan incliné de Ronquière.

DSC00209.JPG

IMG_7353.JPG

La montée de Sart Roquette.

IMG_7582.JPG

IMG_7583.JPG

IMG_7587.JPG

Encore un effort pour arriver au premier ravito.

IMG_7837.JPG

Des pancartes à chaque début d'ascension.

DSC00210.JPG

Binche.

DSC00212.JPG

Ses remparts.

IMG_7242.JPG

Bertrand.

IMG_7243.JPG

Marcel.

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

Yves

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

Philippe

DSC00213.JPG

L' Abbaye de Bonne Espérance et son campement médiéval.

DSC00215.JPG

Le parc éolien d' Estinnes.

DSC00217.JPG

DSC00218.JPG

Aux abords du Géant.

1.jpg

L' Ascenseur funiculaire de Streppy Thieu.

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

cyclos,randonnée,bad,philippe,yves,bertrand,marcel,côte,cotacols,ascenseur,canal du centre,chateau,streppy thieu

IMG_7839.JPG

DSC00219.JPG

Le Canal Pont du Sart.

DSC00221.JPG

DSC00222.JPG

La porte de Blanc Pain.

IMG_7980.JPG

L'arrivée au bord du canal du centre.

 

 

 

 

 

28/03/2011

VAL DE VERNE PERUWELZ 2011

Le samedi 26 mars 2011, s'est déroulé le « Val de Verne », une randonnée organisée par le club cyclo de Peruwelz. Le rendez vous est fixé au café  « les caves de l' artois »

Cette randonnée compte pour le 23 ème challenge des picardes.

La Petite Reine de Condé s'est donc rendu chez nos voisins frontaliers.

Plusieurs parcours nous sont proposés , 20,30,60,90 et même un 200.

Nous obterons pour le 60 km, un parcours que nous connaissons bien. Un parcours qui nous emmenera vers Stambruges, Neufmaison, Beloeil, Blaton et retour Peruwelz.

6 cyclos de la Petite Reine ont participés à ce brevet belge, Philippe, Yves, Jean Pierre, Yannick, Anthony et Jean Luc.

Après une première crevaison a 1 km du départ, nous avons pu profiter de cette belle matinée.

Ce fut un beau petit parcours, avec de beaux paysages à travers la campagne, la ville, les forêts et les chemins de halage.

Un parcours que tout ce petit monde a apprécié, nous reviendrons.

 Nous finirons cette demi journée par le verre de l' amitié.

Rendez vous est donné a nos amis du Cyclo Club pour notre randonnée.

2

randonnée,cyclos,philippe,yves,anthony,jean pierre,yannick,jean luc

DSC00200.JPG

DSC00201.JPG

DSC00202.JPG

 

 

 

 

 

 

20/03/2011

ENAME CLASSIC 2011

 en3.jpg

 Ce samedi 19 mars s'est déroulé l' Ename classic , une randonnée organisée par la Banque de la Poste et qui fait partie intégrante du Lotto cycling tour.

 Une randonnée de 141 kms avec pas loin de 10 côtes au programme. Philippe, Yves, Alain, Régis, Bertrand et Marcel se sont donc donnés rendez vous pour une énième ballade en Belgique. Direction Zottegem, et plus particulièrement le centre sportif Bevegemse Vijve. Lieu où le départ fut donné.

 Plusieurs parcours au choix 141, 114, 73, et 45 kms, pour cet ex-Géant des flandres.

 Certains partiront pour le plus grand parcours, d'autres rouleront avec le club de Saint Amand, d'autres encore partiront plus tard et effectueront le parcours du 114 kms.

 Après avoir récupéré la carte de contrôle et la plaque de cadre. Nous décidons de nous mettre en route. Il est 8h30, direction le Zalm, une très belle contrée avec ses routes pittoresques et ses maisons typiques. Le rythme est bon, nous roulons avec des groupes de notre valeur. C'est plaisant.

 Le seul bémol, un temps sans nuages mais un peu frisqué. La première côte est située au km 10, pas de quoi fouetter un chat, mais une bonne petite mise en jambe. Nous serons u n peu  tranquille , car la prochaine est annoncée au km 58.

Le soleil fait son apparition, cela promet une belle journée. Nous traversons Nokere, un ville très pittoresque de Flandre Orientale.

1er ravitaillement au km 50, des ravitos toujours aussi fournis, de quoi se remplir les poches de gaufres «  Meli ». Le temps d' apercevoir le cyclo club de Saint Saulve avec de vieilles connaissances. Nous reprenons la route, en direction des routes des Ardennes flamandes. Huit kilomètres plus loin nous montons Holstraat, la deuxième côte du parcours. Nous roulons toujours bon train. Les groupes se font et se defont, mais nous roulons en majorité accompagné.

 Km 85, nous stoppons au deuxième ravitos, après avoir gravis le Kortenberg.

Nous ne nous attardons pas plus et en selle pour les kms qu'ils nous restent à faire. Et comme souvent, après s'être bien restaurés, nous commençons par monter Pikkelstraat. S'en suit une bonne partie de plat où nous avons pu roulés gros.

 Après avoir montés Braambrugstraat et Abeelstraat. Nous faisons connaissance d' un Michel de Vieux Condé qui roule lui aussi avec les couleurs Plume. Le notre était resté à la maison pour cause de blessure et voilà qu'on en croise un autre , le monde est petit. Nous arrivons à la Brasserie Roman ( Brouwerij Roman ), une bonne dégustation de la bière locale pour certain, et d'autres continus à discuter avec Michel Nottebart. Un ancien coureur Pro, venu comme nous préparer le Tour de Flandres.

 Il nous reste à effectuer une vingtaine de kilomètres, nous les finirons à quatre. Km 132, nous entrons dans Zottegem, il faudra encore monter Vossenhol pour finir ce parcours. C'est fait, ce fût une très belle journée, le parcours a très bien été fléché. Cette randonnée aura rassemblée 4500 participants environ, le record précédent est battu. Nous entrons dans le parking, le temps de passer des tenues sèches et direction le bar où nous attends une bonne Ename.

Nous attendrons que Bertrand et Marcel en aient finis avec leur parcours pour en boire une deuxième.

RENSEIGNEMENT DU SITE DU LOTTO CYCLING TOUR

en1.jpg

Parcours 141 km

141 km
Zottegem 0  
Brakel 7.0 km    
  9.4 km Rekelberg
Zwalm 10.0 km    
Gavere 23.8 km    
Zingem 35.0 km    
Oudenaarde 38.0 km    
Splitsing: 73 RD / 114-141 RA 38.5 km    
Zingem 41.8 km    
Kruishoutem 48.0 km    
  50.0 km ravitaillement
  58.5 km Holstraat
Wortegem-Petegem 64.0 km    
  64.4 km Kleiberg
Splitsing: 114 RD - 141 RA 65.6 km    
Anzegem 71.4 km    
  79.0 km Tiegemberg (zijkant)
Wortegem-Petegem 84.0 km    
Anzegem 84.5 km    
  84.5 km Kortenberg
  84.8 km ravitaillement
  85.2 km Pikkelstraat
Wortegem-Petegem 86.0 km    
Samenkomst: 114 km en 141 km km    
Oudenaarde 103.0 km    
Samenkomst: 73 km en 114/141 km 107 km    
  112 km Braambrugstraat
  115 km Abeelstraat
Brouwerij Roman 118 km ravitaillement
Horebeke 120 km    
Brakel 121 km    
  123 km Armekleie
Zottegem 132 km    
  132 km Vossenhol
Aankomst / Arrivée 141 km

 

en.jpg

en2.jpg

 DSC00163.JPG

La pose avec le club de Saint Amand

DSC00165.JPG

DSC00166.JPG

Regis et Yves

philippe,yves,alain,marcel,bertrand,cote,cyclos,randonnee

philippe,yves,alain,marcel,bertrand,cote,cyclos,randonnee

DSC00167.JPG

DSC00168.JPG

philippe,yves,alain,marcel,bertrand,cote,cyclos,randonnee

philippe,yves,alain,marcel,bertrand,cote,cyclos,randonnee

DSC00169.JPG

DSC00172.JPG

Philippe, Alain, Yves et Michel

philippe,yves,alain,marcel,bertrand,cote,cyclos,randonnee

DSC00173.JPG

Prochain rendez vous

 

17:07 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, yves, alain, marcel, bertrand, cote, cyclos, randonnee | Digg! Digg |  Facebook | |

25/01/2011

VELOFOLLIES COURTRAI 2011

Du 21 janvier au 23 janvier, s'est déroulé la 5 ème édition des vélofollies de Kortrijk. Les amateurs de salon pourront cette année profiter d'une exposition plus grande avec l' ouverture de 3 salles consacrées au exposants  et d'un hall dedié au velo indoor (BMX).

Cette année, on s'attends a voir une foule de passionnés, un grand nombres d'exposants, des stars. Brefs, tous les ingrédients du bon salon.

Les cyclos de la Petite reine n'ont donc pas ratés l'occasion de venir découvrir les dernières nouveautés. C'est aussi l'endroit ou, avec nos amis de Quievrain, nous nous donnons rendez vous. Pour passer un bon aprés midi.

Arrivés sur les lieux, c'est déjà la foule. Nous convenons d'un sens pour pouvoir visiter le salon sans en perdre une goutte. Des vélos, des cadres, des roues, des couleurs, il y en a partout. C'est vrai qu'a première vue le salon a l'air bien plus grand que l'an dernier.

Le premier grand stand de marque Look, nous propose ses dernières trouvailles, celles qui équipent leur dernier modèle (695) . De nouveaux exposants sont présents ( Rose, Sensa, Focus, Thompson, Sportivo, etc...) Des marques préstigieuses manquent a l'appel ( Specialized, Cannondale,).

Un savant mélange, de marques venant du nord (belgique, hollande, allemagne) et du sud (italie). Nous avons pu remarquer aussi, le retour du velo en alu. De nombreux stands présentés des vélos dans cet alliage. Des vélos qui n'avaient rien a envier aux carbones du moment. Des vélos de trés belle finition.

De nombreux stands présentés des modèles de cyclos cross, très a la mode en ce moments et a quelques jours du championnat du monde.

Vu bien sur, l'incontournable cour de Spinning. Moi, qui avait la grippe, a ce moment précis. j'aurais bien pris la place de l'un de ces heureux chanceux pour pouvoir évacuer tout le mauvais qui était en moi.

Des stands de vetements, d'accessoires, bref, il y en a pour tout le monde. Et cela se voit, rien qu'a regarder le nombre de badauds arrêtés aux stands.

Les séances de présentation des équipes sont commencées, les séances d'autographes suivent. Tous veulent apercevoir leurs idoles ( Boonen, Chavanel, Pineau etc....) et celles d'autrefois ( Merckx )

Aperçus aussi dans les stands, Andréa Taffi, Freddy Maertens, Ludo Dierckens,  Nico Mattan.

Nous avons pu faire le tour du Xpo entierement, le salon a pris du galon c'est vrai. Il ne manque peut etre qu'une seule chose, une bourse aux vélos et pieces d'occasion. Surtout qu'il y a de la place pour les collectioneurs. A méditer.

Voilà, nous quitterons Courtrai vers les 20.00. Direction la baraque a frites.

 

Naamloos%20-%20kopie.jpg

DSC00090.JPG

Le dernier LOOK 695, bourré de technologies, pédalier monobloc, potence stem inclinable et nouvelle fourche hsc 7 ( de 7800 a 10 000 selon la configuration du salon )

DSC00092.JPG

Le ROSE RS PRO , un alu de bel qualité, avoisinant les 7 kgs, ( 2000 € environ )

DSC00094.JPG

DSC00095.JPG

Les vélos de cyclo cross STEVENS des champions

DSC00096.JPG

Le dernier FUJI FOOTON SERVELLO de l'équipe pro

DSC00097.JPG

La toute dernière version de l' ORBEA ORCA DI2 

DSC00098.JPG

André TAFFI , 1 Paris Roubaix, 1 tour des Flandres, 1 tour de Lombardie, 1 Paris Tours , champion d'italie, un beau champion, gentil et accessible

DSC00099.JPG

L'italien KUOTA et son KULT

      DSC00100.JPG

Le dernier PINARELLO DOGMA, totalement assymetric parait il

DSC00101.JPG

Le FOCUS IZALCO TEAM REPLICA KATOWIA, (2599 € )

DSC00102.JPG

Le cyclo cross de ZANATTA, aux couleurs du champion du monde

DSC00103.JPG

Notre champion d'Outre Quievrain entouré de MERCKX et de TAFFI

DSC00104.JPG

 SPORTIVO , l'une des nouvelles marques présentes sur le salon et qui présente de trés beaux vélos, dont ce modèle CLASSICO a 6030 €

DSC00105.JPG

Une petite exposition du passionné du rétro ronde, DIETER GUSSE,

didierdeflandrien.be

DSC00106.JPG

TOM BOONEN en personne viendra lui rendre visite et apposé sa signature sur l'un de ces modèles

DSC00109.JPG

TOM BOONEN

DSC00110.JPG

Un beau vélo italien, le BIANCHI INFINITO CARBON ITALIA, 4995 €

DSC00111.JPG

Le MF.XX, le dernier haut de gamme de TOM. Un vélo de 6,3 kgs, remarquer la position des étriers de freins, pas banal. Il vous faudra quand même déboursé la modique somme de 3995 € pour le cadre ou 10 495 € pour le vélo complet.

DSC00113.JPG

Une couleur qui nous reviens de loin, le GIOS GRESS, un full carbon, haut de gamme, 2299€ le cadre

DSC00114.JPG

Un velo comme je les aiment, blanc et noir, bodybuildé et sobre en decalcomanies.

DSC00115.JPG

Déja présent en 2010, avec une collaboration avec MASERATI, la ste MILANI est revenue cette fois avec de nouveaux carbones dont le N107

DSC00119.JPG

Un petit cour de spinning

DSC00120.JPG

philippe,yves,michel,cyclos,salon

DSC00121.JPG

Les superbes vélos FLANDRIA, remis aux goûts du jour, dont ce modèle professionnel

DSC00125.JPG

DSC00126.JPG

Les célèbres caricatures de NESTEN, ornent dans le hall, de nombreux modèles dont les derniers champions du monde CANDEL EVANS ET THOR HUSCHOF

DSC00128.JPG

Le BASSO ASTRA

1999 € le cadre et 4000 € le vélo

DSC00130.JPG

DSC00132.JPG

Un MERCKX dédié aux victoires du Grand Champion Eddy, sur le tube superieur les principaux tours et sur les roues les grandes victoires. Un beau cadeau d'anniversaire a 15 000 €.

DSC00133.JPG

Les dernières montures de l'équipes QUICK STEPP, l' EMX 7 et au premier plan celui dédié aux victoires du Cannibale

DSC00134.JPG

DSC00135.JPG

Les deux Merckx 5 de 2010, lors du tour de France 2010, de Sylvain CHAVANEL

DSC00136.JPG

 Exercice de style pour le CANYON de JURGEN VAN DEN BROECK

 

 

 

 

 

16:31 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : philippe, yves, michel, cyclos, salon | Digg! Digg |  Facebook | |

29/10/2010

ASCENSEURS DU DOG 2010


YVES et BERTRAND se sont donnés rendez vous à 7H devant l'église de Bléharies,
pour participer aux 200kms de l'ascenseur du Dog.
le jour se lève,et le ciel est assez clair...
croisons les doigts pour que cela dure ! après s'etre inscrits,nous allons au départ,
ou nous retrouvons ce cher Andrè (Tignon) qui est déjà au travail,
il prend des photos avant le départ groupé,qui est prèvu à 7h45.
on compte une trentaine de cyclo, contre plus de 70 en 2009.(de mémoire)
nous voilà partis pour le 200...!
toujours très bien encadrés,nous sommes protégés à chaque carrefour par des cyclos,
qui doivent remonter le peloton rapidement pour recommencer...! et ça sur 200 kms...
chapeau Messieurs !.
1er ravito km 44 au pied d'une ferme,pas loin du col del saux. (col de 1er catégorie)!!!!
ravitaillement de qualité !
nous repartons, et il manque déjà quelques cyclos..?
ponctuellement il tombe de petites averses froides, rien de bien méchant.
km 77 nous voilà au 2em ravito en bas de l'ascenseur de strèpy. on vois toujours le soleil,
mais il commence à y avoir pas mal de nuages???
nous partons maintenant vers Ronquières et son plan incliné.
nous y serons à midi,avec 100kms au compteur. nous passons au controle, avant de s'attaquer au col de la houssière, 144m
à peine démarrè...une douche froide (encore!) de courte durèe heureusement,et nous continuons l'ascension de ce col !
arrivés en haut,et tous regroupés,nous prenons quelques photos avant de repartir pour strèpy,en traversant une foret sur quelques kilomètres
à 20kms  de strèpy,il se met à pleuvoir ? puis il tombe des cordes,et elle n'est vraiment pas chaude!!!
arrivé à strèpy il pleut toujours...le ravitaillement est dans la voiture,on s'abritent,surtout du vent car on est trempés et on commence à grelotter.
la pluie cesse enfin, nous pouvons repartir vers herchies,ou nous sommes passés le matin.(1er ravito)
et nous aurons des averses,règulièrement jusqu'a l'arrivée .nous avons 205kms avec un peu plus de 24 de moyenne
Yves a eu deux crevaisons à cinq kms de l'arrivée,et moi une en rentrant chez moi...
j'ai bien dormi !

 

Bertrand.

 

dog13.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

circuit200.jpg

profildog.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

1.jpg

Photos André Tignon (www.tignon.be )

2.jpg

Photos André Tignon (www.tignon.be )

GroteFoto-6JVMIGMQ.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

GroteFoto-83VKC3VU.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

GroteFoto-FHQBB6N6.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

GroteFoto-IY7JR4V8.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

GroteFoto-L7BH3NLN.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

3.jpg

Photos André Tignon (www.tignon.be )

GroteFoto-VPX6SRQY.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

GroteFoto-LZ38COJT.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

GroteFoto-N6UENRYQ.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

GroteFoto-PEX68CHO.jpg

Photos cyclos Antoing (http://www.ctantoing.com/default.aspx)

 

 

11:20 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclos, ascenseur, bertrand, yves, col, randonee | Digg! Digg |  Facebook | |

18/10/2010

RICCIONE OCTOBRE 2010

Comme chaque année, depuis quatorze ans. L'hôtel Dory remercie ses nombreux cyclistes qui viennent passer leurs vacances, dans leur établissement.

L'ambiance est idéale pour ceux qui désirent conjuguer moments de détente et de bien être.

Les établissements Dory nous invitent dans un véritable hôtel pour cyclistes. Dans la région du pirate, celle de Marco Pantani. Idole du coin, puisqu'il est originaire de Cesenatico.

Les nombreux cyclos découvriront de merveilleux parcours, à travers la région de la Romagne, des Marches et de la Toscane.

La richesse de l'arrière pays permet chaque année de varier les parcours. On vous proposera des routes sinueuses, des collines douces, des panoramas enchanteurs, tout ça, loin de la circulation.

Vendredi 8 octobre 2010

Le départ est fixé à 15h45, sur l'aire de repos de Spy ( Belgique ). Mais nous préférons ne pas arriver en retard, pour charger les vélos, bagages et autres. Et c'est ainsi que Philippe, Daniel, Franco et Marie Claude arriveront à la station Total, avec plus d'une heure d'avance sur l'horaire.

Au moins, nous étions sur d'avoir nos places dans le bus. Après un café, consommé à la boutique, nous chargeons nos bagages dans le car. Il est 15h45, le départ est imminent. Un dernier « au revoir » et c'est parti pour 17 h de bus. C'est long, il nous faudra trouver de l'occupation à l'intérieur. Nous voyageons vers Weyler ( Arlon ) pour récupérer les autres cyclos.

17h15, nous arrivons au siège de la «  Généraltour ». Le temps d' embarquer le reste de la compagnie, et de se soulager. Nous reprenons la direction de Saint Avold, pour y souper.

19 h30, nous arrivons sur les lieux. Nous dégustons peut être notre dernier repas français, avant d'arriver en Suisse.

23 h 15, nous franchissons la frontière et nous faisons notre première halte a Bâle. Nous avons peu de temps, il faut respecter l'horaire planifié par les conducteurs.

1_Slide apertura.jpg

DSC09764.JPG

L'embarquement a Spy

DSC09765.JPG

dyn006_original_284_361_jpeg_2646897_a03935227b32eff27b31b5a5b7a10a8a.jpg

Le long trajet

Samedi 9 octobre 2010

03 h 10, nous quittons la Suisse pour entrer en Italie. Chiasso sera notre première ville traversée. Plus le temps de s'arrêter. Un bon film, une fois terminé  il faut dormir. Malgré l'inconfort des sièges qui nous torture le cou.

Le ciel se lève a l'aube, il nous reste encore une heure pour arriver à Forli, pour y prendre notre petit déjeuner. Une heure plus tard, nous quitterons les lieux pour un dernier arrêt, Riccione.

09 h 30, l'arrivée à Riccione, nous croisons ceux du séjour précédent. Le temps de décharger nos bagages et de remonter les vélos. Nous attendons un sacré laps de temps avant de pouvoir récupérer les cartes des chambres.

Nous en profitons pour aller se rafraîchir, au bord de la mer. Le soleil est parmi nous, nous espérons qu'il restera avec nous cet après midi.

Il est 13 h 00, quand nous percevons nos cartes. Nous sommes logés dans les Suites Savioli à 100 m de l'hôtel. Des chambres plus luxueuses et plus pratiques que de l'autre côté.

Un vrai palace avec petite kitchenette, de quoi se préparer un repas et un balcon plus vaste avec une vue plus agréable.

Le repas du midi est servi, et il nous reste une heure pour se préparer pour la balade de l'après midi.

Un parcours concocté par Eddy. 4O km, dans l'arrière pays, pas de quoi fouetter un chien.

Une petite promenade, histoire de se détendre.

Nous finirons cet après midi, par le drink de bien venu, offert par Stefano Guiliodori, le directeur de l'hôtel, avec Riccardo Steiner et le mécanicien Drelli.

Le programme nous est détaillé en français et en anglais. Le responsable des guides Riccardo, ancien cycliste professionnel suisse des années Merckx, nous affichera le parcours du lendemain, avec longueur, dénivellé etc...

4 groupes :

Borghi e castelli : vitesse moyenne 17-19 km/h

Cappuccino : vitesse moyenne 20-22 km/h

Cappuccino super : vitesse moyenne 23-25 km/h

Limoncino : vitesse moyenne 24-28 km/h

DSC09797.JPG

DSC09779.JPG

L'hôtel

DSC09770.JPG

DSC09771.JPG

Le port de Riccione

DSC09774.JPG

DSC09776.JPG

DSC09775.JPG

Au bord de mer avec apéro et poissons frits

DSC09786.JPG

DSC09780.JPG

DSC09781.JPG

La suite Savioli de l'hôtel

DSC09787.JPG

Le départ de la première sortie

DSC09793.JPG

Riccardo, Stefano et Jean pour l'accueil de la semaine

DSC09794.JPG

Au restaurant

Dimanche 10 octobre 2010

07 h 30 Petit déjeuner copieux, et préparatif pour la sortie de 100 km. Les groupes se sont inscrits la veille. Je prendrai le groupe 2, pour démarrer. Aujourd'hui la Strada Panoramica, 100 km.

Après réflexion, je fini par choisir le groupe Limoncino. Attention, car il y a deux ans, j'avais commencé fort, pour finir sur les rotules, le premier jour, à cause d'une fringale.

Nous prendrons quelques photos avec Eddy Laubsher, qui a la charge du groupe Borghi e castelli.

Nous avons aussi la visite de Jamie Burrow, ancien équipier de Lance Amstrong et vainqueur du marathon des Dolomites 2009.

09 h 30 Le départ est donné, direction Cattolica et Gradara. Nous passons au pied de la forteresse qui fût le théâtre de la lutte entre les Malatesta et les Montefeltro .Et puis Tavullia, la ville ou est natif le grand champion de moto, Valentino Rossi. Nous passerons devant la maison de sa mère. Garer devant le portail, un apetto a moteur portant le n° 46.

Pour l'instant tout va bien avant la première belle bosse de la journée, Saint Angelo in Lizzola ( 312 m). Une fois montée, nous nous dirigeons vers la deuxième, juste avant d'entrer dans la ville de Monbaroccio, une forteresse datant du 13 ème siècle. Une fois gravie, nous passons la porte principale, la Porta Maggiore pour nous diriger vers le troquet du coin, pour y déguster un cappuccino. Le temps de se faire tirer le portrait en groupe, nous descendons vers Candelara, une colline un peu plus douce que les deux précédente.

Voilà, le plus gros est fait, et direction Pesaro, la ville ou commence la « Strada Panoramica ». La route panoramique commence par monter, logique, puisqu'il nous faut un panorama de choix. Ca monte quand même, les villages culminent a 170 m environ. Il faut dire que nous sommes sur les terrains privilégiés du Pirate, Marco Pantani.

La route tient toute ses promesses, mélanges de nature, de la végétation luxuriante et de petits villages pittoresques. Surtout celui de Fiorenzola. Les jambes sont dures, ça commence à coincer un peu dans les montées. Mais bon, un fois passé Gabicé Mare, le terrain est plus propice aux rouleurs.

Nous rentrons bon train, et après 04 h 00 de route et 105 km, 1250 m de dénivelé. IL est temps de rentrer. Direction la douche et surtout l'oasis de bien être. Les piscines à jets lympho drainants, l'eau a 35 °, la grotte des arômes. Bref Daniel et moi y sommes restés plus d'une heure. C'est très relaxant.

Une fois terminé, nous nous sommes promenés en ville, noire de monde. Pour un dimanche après midi, nombreux commerces sont ouverts. Une dernière virée le long de la digue et retour à l'hôtel.

1jpg.jpg

DSC09798.JPG

Daniel, Eddy et les cyclos d'Orchies

DSC09799.JPG

DSC09803.JPG

DSC09804.JPG

Monbaroccio

DSC09806.JPG

Le groupe Limoncino

DSC09807.JPG

DSC09809.JPG

Paysage de la Panoramica

DSC00343.JPG

DSC00342.JPG

DSC09810.JPG

Limoncino a Fiorenzola

DSC00340.JPG

DSC00351.JPG

DSC09811.JPG

Décontraction

Lundi 11 octobre 2010

07 h 30 Petit déjeuner et préparatif pour la sortie du jour, Montealtavellio - Vecciano

Aujourd'hui nous dînons a la maison de campagne du père de Stéfano Guiliodori, le directeur de l'établissement. Un parcours modeste de 85 km.

Au menu pic-nic géant, buffet froid, pizza et pasta.dans un cadre champêtre.

09 h 30 Départ de la randonnée, nous commencerons par une bonne partie de plat. Nous passons a côté du circuit de Mizano, c'est la seule curiosité du coin. Il nous faudra attendre St Clemente pour rencontrer une montée digne de ce nom. Le temps n 'est pas au beau fixe, nuages et un peu de brouillard nous empêche d' admirer le paysage. Les routes sont en très mauvais état, et comble de l'histoire, nous sommes sans cesse, assaillis de bruits de klaxon. Si on pouvait leur supprimer, quel bonheur.

11 h 00, premières gouttes de pluie, il fallait s'en doutait, vu la météo.

Nous rencontrons nos premières difficultés a Montegrimano et Montelicciano. Des monts de plus de 550 m. Le plus impressionnant est la descente de Montelicciano, les mains sur les cocottes tout au long de la descente. Des pancartes en permanence ou l'on peut lire «  Frano ». Bref, aux seuls moments d'accalmie, nous regardions le rocher de St Marino.

Nous finirons la première période de la randonnée par une partie de manivelles. Avant de tourner plein pot vers la villa des Guilodori. Une petite grimpette de 100 m, mais très abrupt. Plusieurs chutes sont a dénombrées.

Il est temps de se changer, et de se diriger vers le buffet. Pizza, piadina, salami, fromage, et pâtes.

Un vrai repas de cycliste. Nous apprécions notre repas, malgré la moiteur. Le repas sera conclut par une bonne Limoncello maison.

14 h00, c'est le rappel des troupes, tous en selle. Il nous reste peu de kilomètres avant d'arriver a Riccione.

17 h 30 Marché au salon de l'établissement de vêtements cyclistes a l'effigie de l'hôtel. Nous finirons cette journée par un bon repas et un moment de détente dans la grotte des arômes et aux piscines.

2.jpg

CIMG0358.JPG

 DSC09819.JPG

DSC09820.JPG

Décontraction en attendant le groupe Cappuccino Super

DSC09823.JPG

Pic nic géant chez les parent de Stéfano

DSC09825.JPG

Les explications pour la grande étape du lendemain

DSC09826.JPG

Public attentif

DSC09824.JPG

Tous a table

100_3000.JPG

100_2999.JPG

Moments de détente

DSC09828.JPG

Supermarche au salon

Mardi 12 octobre 2010

Aujourd' hui étape reine de 135 km, Sogliano – Barbotto. Le départ est fixé une heure plus tôt, vu le kilomètrage.

07 h 30 Petit déjeuner et préparatif pour la journée.

08 h 30 Départ de la randonnée, nous empruntons une portion de plat en quittant la ville. La première côte de la journée n'est pas longue, elle se trouve a St Lorenzo a monte, elle culmine a 130 m. Mais déjà, elle laisse entrevoir la suite.

Km 50, nous montons plus haut avec la montée de Borghi. Puis le premier col a 385 m, Sogliano. Nous sommes au km 50. Soglianoest une colline des Apennins romagnols. La c'est tout autre chose, j'arrive a ne pas me faire distancer et je finis avec les autres. Mais c'est dur.

Nous nous dirigeons maintenant vers le Barbotto, un autre col qui se situe a Mercato Saraceno. Une porte d'entrée d'un véritable calvaire pour les amateurs de vélos. Longue de 4,7 km, elle culmine a 515 m, avec des dénivelés frôlant les 18 % a certains moments. Il faut monter a la pointe du jarret. Quand a moi, j'ai monté a mon train. J'ai du mettre pied a terre, une vingtaine de mètre, suite a une crampe. Une fois gravie, je suis heureux de voir les autres s'être arrêtés, au «  Bar Ristorante de Barbotto ». Une bonne collation, une « birra » fraîche, pour se désaltérer. Et c'est reparti, pour la descente, les mains sur les cocottes.

Fini, pour le moment, cols et autres montées. Un peu de plat pour respirer un peu. Mais les bonnes choses ont une fin, avec l'approche vers Verucchio, au km 100.

Elle culmine a 296 m, elle doit être d'une longueur de 1,5 km. Arrivés en haut, nous avons à peine le temps de regarder la vallée de Marecchia. Une vue splendide sur la plaine.

Il nous reste une bonne trentaine de kilomètres a parcourir pour finir notre parcours. On finira par une bonne partie de manivelles, roulant entre trente cinq et quarante cinq kilomètres. Nous faisons notre entrée a Riccione, avec une bonne motivation pour locomotive. Une belle italienne venu jouer avec nous cette fin de parcours.

Nos 130 kms sont bouclés, direction le restaurant, manger des pâtes. Après une bonne douche, nous prendrons une fois n'est pas coutume, le chemin des piscines. Une bonne séance de relaxation, avec jets, SVP.

3.jpg

DSC09830.JPG

Limoncino et Jamie Burrow

DSC09832.JPG

CIMG0405.JPG

CIMG0408.JPG

Sogliano

Barbotto_Mercato_Saraceno_profile.gif

CIMG0414.JPG

Le Barbotto

24052009062.jpg

DSC09836.JPG

Passage oblige de la Nove Colli

DSC09837.JPG

CIMG0429.JPG

Le bar Barbotto

CIMG0432.JPG

Limoncino

Mercredi 13 octobre 2010

07 h 30 Petit déjeuner et préparatif pour la sortie du matin. Aujourd'hui, c'est le jour de repos des guides, pas de randonnées a l'horizon. Mais, nous décidons a trois de monter le Mont de St Marino.

La pointe orientale du massif montagneux des Apennins, Un mont qui culmine a 790 m.

09 h 00 Départ des trois courageux, avec en prime un crachin du matin. Et comme dit mon ami Alain, «  Pluie du matin, n'arrête pas le pèlerin »

Nous savons que pour y aller, il nous faudra parcourir 25 km, avant de s 'attaquer au Mont.

Nous roulons bon train, nous escaladons quelques montées en guise de mise en jambes. Mais nous sommes vite rattraper par le manque de connaissance du terrain. Nous empruntons la grande route qui mène a St Marin.

Nous attaquons les premiers pourcentages a 13 km du sommet. Petit a petit, nous grignotons sur la montagne. Le seul problème, est la circulation. Omniprésente tout au long du parcours. Nous traversons les faubourgs, Dogana, Serravalle, Domagnano, Borgo maggiore. Les montées sont de plus en plus dures. Les gouttes de sueurs dégoulines le long du visage. Arrivé, a 600 m du sommet, je me fais percuter par une voiture. Encore une fois, les italiens ne respectent en rien les devoirs du bon conducteur. Pour gagner 10 m, cette automobiliste féminine n'a pas hésité a me pousser pour pouvoir se garer plus rapidement. Après une bonne engueulade, et des «  Scusi, en veux tu, en voilà ». Je repars de nouveau, pas de casse. Nous nous approchons du point le plus haut, accessible en voiture.

Ça y est, nous passons devant la porte de la cité, c'est la fin. Le compteur indique 690 m de dénivelé. La température est de 9 °, le brouillard est de la partie. Durant les derniers mètres de l 'ascension, nous n'arrivions plus a se voir a plus de 50 m. Une photo souvenir, un bon cappuccino et nous redescendons vers Faetano. Le chemin sera plus court, tant mieux nous sommes un peu pressé par le temps. Nous devons rentrer avant 14 h 00, pour l'excursion de l'après midi.

Nous roulons entre 35 et 38 km/h, avec des pointes a plus de quarante. Arrivés dans les alentours de Riccione, la pluie refait son apparition. Nous serons un peu mouillés en fin de parcours.

Voilà 60 km effectués, pour un jour de repos.

14 h 00, Départ de l'excursion sous la pluie. Et devinez, ou nous allons. A St Marin. Mais en bus cette fois là. Nous serons un peu déçu du voyage puisqu'il y a du brouillard, et que nous n'y voyons rien.

DSC09845.JPG

DSC09844.JPG

Trois courageux a l'assaut du Mont St Marino

IMG_1560.JPG

photo de St Marin l'après midi ( photo d'Alain Privé )

DSC09846.JPG

Dégustation au Pic nic de St Marin

SDC11134.JPG

Philippe, notre accompagnateur et testeur ( photo d'Alain Privé )

DSC09850.JPG

Souper du soir

Jeudi 14 octobre 2010.

07 h 30 Petit déjeuner et préparatif pour la sortie de la journée.

Aujourd'hui je roule avec le groupe Borghi e Castelli, je rejoins donc Daniel et Cesare pour une séance de photos souvenirs.

Nous sommes accompagnés d'Eddy, notre guide pour cette balade. Il n'y a pas de grosses difficultés sur le parcours. Une seul bosse au programme. Nous prendrons donc des photos, ce pour quoi nous sommes venus.

Les 57 km sont bouclés assez vite, ce qui nous permettra de rentrer tôt et pouvoir se reposer un peu avant la grande randonnée. Nous profiterons de cet après midi pour visiter le grand centre commercial de Rimini, le Befane. Il fait honneur a sa réputation, il est vraiment gigantesque.

Nous finirons cette journée, par un retour en bus. Les italiens sont dangereux en voitures, et je confirme, ils sont aussi dangereux en bus.

5.jpg

DSC09853.JPG

Philippe, Daniel et Cesare

DSC09855.JPG

Cesare

DSC09857.JPG

Daniel

DSC09862.JPG

DSC09870.JPG

CIMG1149.JPG

Un petit coup de pouce

DSC09879.JPG

DSC09887.JPG

4.jpg

Philippe et Jean

Vendredi 15 octobre 2010

07 h 30 Départ pour le petit déjeuner et préparatif de la journée.

Ajourd'hui c'est une randonnée spéciale, Gérard et moi partons seuls pour effectuer la Montée du Cippo, le mont le plus haut de la région. 1410 m d'altitude, et terrain privilégié du «  Pirate ».

Nous comptons faire le «  Tour des 3 régions »,Romagne-Marches-Toscane, de Riccione a Passo Cantoniera puis retour Riccione.

Quand je dois préparer les courses par étapes comme le Giro et le Tour, je n'ai pas besoin d'aller France pour grimper l'Alpe d'Huez, le Galibier, plutôt que le Gavia, le Stelvio ou Mortirolo en Italie.

« A me basta il Cippo della Carpegna è qui che trovo subito tuute ai miei perché » Pour moi, c'est juste la Carpegna Cippo se trouve ici que toutes les réponses à mes pourquoi.

Marco Pantani.

Voilà qui veut tout dire, C'est une belle grimpette en perspective. Drelli, le mécanicien nous donne quelques conseils avant de partir. Nous faisons le plein de victuailles et bourrons nos musettes.

C'est une ballade de 150 km qui nous attends.

08 h30 Départ pour Coriano et puis déjà nos première montée sur Croce. Les jambes sont lourdes et le départ tranquille.

Km 25, Mercatino Conca et ses 285 m l'altitude, et nous faisons que monter. Nous savons que pour rejoindre Carpegna, il faudra effectuer 50 km et un minimum de dénivelé de 750 m au pied du Mont.

Km 35 Montecerignogne et ses 450 m, on ne rigole plus. Les villages que nous croisons sont de plus en plus haut a atteindre.

Km 45 Villagrande et ses 768 m. Encore plus haut, nos regards commence a pointer les collines aux alentours. Nous cherchons a apercevoir le Cippo.

Mais tout se ressemble, des collines partout. Les paysages sont magnifiques. La nature verdoyante. Nous avons de la chance, il ne pleut pas, il ne fait pas froid et les vues dégagées. Temps idéal pour monter.

Km 50 Carpegna, nous y sommes. Un petit panneau nous indique la direction du camping et de ses 1100 m de dénivelé. Nous ne sommes pas encore dans le mont que déjà cela s'annonce difficile.

Nous demandons aux villageois, la route du Cippo, ils nous l'indique et rien qu'a voir leur visage, on ne va pas rigoler.

Et c'est parti pour 7 km d'ascension, mais au bout de 100 m, on se croirait dans le Mur de Huy ou la Redoute. Les doutes s'installent et on se demandent si on va faire demi-tour. Et puis ça se calme, Gérard passe devant et ouvre la route. Je reste derrière et monte a mon rythme. On ne sais jamais.

Ça grimpe et nous pouvons admirer les inscriptions et panneau a la gloire des champions du Giro.

Nous arrivons a 1100 m, au camping. Le temps d'immortaliser cette instant en prenant une photo devant la stèle de Marco.

Je ne peut plus faire demi-tour, Gérard m'a emmener trop haut, il faudra grimper jusqu'au 1400 m. Et c'est reparti pour une deuxième ascension sur des routes remplies de feuilles mortes, glissantes a souhait.

Les virages deviennent de plus en plus relevés, et les pourcentages s'envolent. Je revois Gérard venu me chercher pour m'annonçer que c'est la fin .

1400 m, nous y sommes. Une dernière halte a une autre stèle de Marco Pantani. Des photos souvenirs et des regards ébahis sur l'horizon. Nous dominons les vallées. Il va falloir redescendre sur Miratoio.

3 km de descente dangereuse, les routes étroites et parsemées de feuilles mortes. Les freins vont bon train.

Le vent est puissant, même sur le plat, il faut pédaler fort.

Km 65, la ou on croyait que tout était fini en montée, c'était sans compter Petrella. Une petite montée qui laissera des traces sur les organismes. Pendant 30 km nous redescendrons mètres après mètres tout le dénivelé parcourus a l'aller.

Il nous reste une dernière difficulté a passer. La montée de Tavoleto et ses 387 m d 'altitude. Chose faite, pas sans grande difficulté. Il nous reste une trentaine de kilomètres de plat jusqu'à Riccione.

Nous roulons bon train, car nous voyons que le temps est en train de changer.

Nous entrons dans Cattolica et nous nous dirigeons vers la route la plus rapide et directe qui nous mènera vers Riccione. Pas de bol, nous finirons cette belle ballade avec la pluie, mais heureux d'avoir pu en finir avec le Cippo.

Le temps de se doucher, nous finirons cette après midi par un bain hydromassant pour l'un et une bonne glace a la « Gélatéria Adler » pour l'autre. Une glace italienne a la crème de lait et a la crème d'orange.

Bien mérité je vous l'assure.

Le souper terminé et c'est direction le salon de l'hôtel pour le visionnage des photos prises ça et là.

Un retour en chambre pour finir de remballer les valises, les bonnes choses ont une fin.

Demain c'est samedi et le dernier jour des vacances.

 8.jpg

 altimetria_salita_cippo.gifaltimetria_itinerario_4.jpg

DSC09898.JPG

DSC09899.JPG

DSC09900.JPG

DSC09903.JPG

Le Cippo

9.jpg

DSC09905.JPG

Gérard a la stèle du restaurant

DSC09906.JPG

DSC09908.JPG

DSC09909.JPG

Marco, on entends seulement ta respiration

10.jpg

Le Carpegna, j'en n'ai assez

DSC09911.JPG

DSC09913.JPG

Ca c'est le ciel du Pirate

DSC09912.JPG

12.jpg

DSC09915.JPG

DSC09916.JPG

Tavoleto

Les bonnes choses ont une fin. Dommage que le temps n'est pas été au rendez-vous.

Nous avons pu rouler quand même, mais au niveau excursion ce n'était pas la joie.

Bien logés et une alimentation de qualité, l'hôtel Dory a bien rôdé son établissement.

L'ASBL RICCIONE BIKE de Jean a enmené plus de 10 000 cyclos sur les routes romagnoles.

Elle continuera sans doute a le faire dans les prochaines années, souhaitons lui bonne chance.

Un grand merci aux guides pour leurs connaissances du terrain.

Merci a Bartolo pour son professionnalisme.

Merci a Drelli pour sa disponibilité et ses conseils.

L'ambiance a été idéale tout au long du sejour, une bonne interconnexion entre les cyclos.

Merci a Philippe, notre accompagnateur.

Merci aussi a Franco, Marie Claude, Cesare et Myriame pour leur connaissance de l'italien.

 

zz_Slide chiusura.jpg

 

 

07:49 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, cyclos, monts, riccione | Digg! Digg |  Facebook | |

28/09/2010

MONTS ET MOULINS 2010

Ce dimanche 26 septembre 2010, s'est déroulée la 37 ème Monts et Moulins, organisée par le Cyclo Club de Roubaix.

Plusieurs parcours sont proposés : 35,55,85,120 km pour la route et 45 km pour le VTT.

Crée en 1973, ce brevet a pour objectif de nous emmener à la découverte des moulins typiques par des routes campagnardes et vallonées. Le parcours propose de sillonner les abords des Frasnes jusqu'aux environs de Courtrai, Ronse et Tournai.

Le parcours reprend quelques côtes célèbbres empruntées par les Flandriennes, dont le Mont de l'Enclus, le vieux Kwaremont, le Paterberg, le Kortekeer, Berg ten Houte et autre col de la Croix Jubaru.

Pour faire plaisir aux cyclos, certains pourront emprunter la piste du vélodromme à leur arrrivée.

Notre rendez vous est fixé a 7h30, dérrière le siège du Vélo Club de Roubaix. Philippe et Alain ( Chartres ) sont les seuls à risquer le parcours. La météo n'est pas clémente, mais vraiment pas. Nous quittons Onnaing avec la pluie et nous prendrons le départ à Roubaix avec la pluie. Il faut être " maboul " pour prendre le départ. Peu de gens se sont risquer, mais comme dit le vieux dicton d'Alain " la pluie du matin, n'arrête pas le pèlerin ".

Bref, au bout de 100 m, le cuissard est déjà trempé.

Arrivés a Leers, nous croisons notre premier moulin, le " moulin de Leers " . Il s'agit d'un moulin de briques blanches, construit en 1852. réstauré et inauguré en 1971. Il sera restauré plusieurs fois et les travaux finiront en 1992.

Nous arrivons au premier ravitaillement. Pas le temps  de prendre froid, il faut repartir assez vite et direction le premier mont : le Mont de l' Enclus.

Nous l'avons grimpé par un côté que je ne connaissais pas encore. Il faut dire que c'était sympa.

Les vues sont magnifiques. Les campagnes, les bois, et les villages sont variés. Malgré la pluie, c'est vraiment très beau. Nous nous dirigeons vers le Vieux Kwaremont et le Paterberg. Les montées en pavés. Pour ma part, je coincerai dans le Paterberg. Les pavés glissants et un 39 a l'avant aurons raison de moi.

Nous sommes dans des coins magnifiques, une belle ballade dans les Flandres. Nous croiserons plus tard, le moulin Bossenremolen d'Etikhove. Connu d'antan sous le nom de Tukmolen.Il est construit en 1452, reconstruit en 1763. En 1959, il cessera le broyage, et sera déplacé en 1996 et 1998.

Nous roulons aussi sur le circuit " Franco Belge ". Circuit qui fête ses 70 ans. 4 étapes au programme sur 690 km environ. Il débutera le 30 septembre et se terminera le 03 octobre 2010. La course verra des professionnels s'affronter . Nous roulons sur des routes qu'emprunterons les coureurs dans les étapes :

Templeuve-Mouscron et Lessinnes-Poperinge.

Vu les conditions atmosphériques et le fléchage de couleur rouge, pas du tout adapté sous la pluie. Nous raterons le deuxième ravitaillement a Saint Sauveur. Nous arrivons a Ellezelles, ou nous pouvons admirer le moulin de Cat Sauvage. Il est dressé sur une crête de 116 m de haut. Situé le long de la route de Lessines à Renaix. Construit en 1750 pour une comtesse, il sera racheté en 1958 par la fédération de la province du Hainaut. Il sera restauré en 1960.

Nous prenons maintenant la direction du Col de la Croix de Jubaru. Un arrêt, quelques photos. Pauvre appareil, trempé et remplir de buée. La catastrophe. Nous redescendons ce col, pour arriver à Tournai. A ce moment là, nous prenons l'orage sur la tête. Un vrai déluge. Nous sommes en colère,impossible de retrouver le fléchage. Nous quittons le circuit pour suivre les panneaux. Et là, a la sortie de Tournai et les faubourgs de Froyenne, nous ratons une fois de plus le ravitaillement. Pas de bol, nous continuons. Il nous reste peu à faire.

Nous finirons le parcours aussi trempé qu'au départ. Nous serons les derniers arrivés avec deux vététistes. Cette randonnée aura rassemblée 99 cyclos dont 4 valeureux cyclos sur le parcours des 120 km.

Dommage, car en 2009, ce brevet à compter 585 engagés. C'est vraiment une très belle randonnée, n'hésitez pas à venir découvrir les paysages du Nord. Nous finirons cette ballade sans pouvoir se laver dans les mythiques douches du Paris-Roubaix. Nous prendrons quelque photos souvenirs en compagnie de Bernard Alain, le Président des Amis du Paris-Roubaix

DSC09749.JPG

moulin de Leers.

DSC09751.JPG

La tenue du matin.

DSC09752.JPG

DSC09753.JPG

la montée du Vieux Kwaremont.

7.jpg

moulin de Bossenremolen a Etikhove.

DSC09756.JPG

moulin du Cat Sauvage a Ellezelles.

DSC09757.JPG

DSC09760.JPG

DSC09762.JPG

Le col de la Croix Jubaru.

Sans titre.jpg

photo a l 'arrivée avec les organisateurs et vététistes.

6jpg.jpg

http://www.vc-roubaix-cyclo.fr/

.

00:08 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe, alain, cyclos, brevet, randonnée, monts, col, côtes | Digg! Digg |  Facebook | |

23/09/2010

LES ASCENSEURS A BATEAUX 2010

Ce jeudi 22 septembre 2010, la Petite reine de Condé a organisée une ballade dans le hainaut belge. Une bonne occasion de se réunir et de rouler ensemble.

Plusieurs cyclos ont répondus présents, Philippe, Yves, Bertrand, Jean Pierre, Robert, Fabrice, Daniel et Marcel. L e rendez fût fixé à 7h00 à la base de loisirs de Condé. Le temps de charger le matériel et direction Streppy Thieu. Au programme, une randonnée de 75 kms avec repas à la clé.

Philippe, Michel et Boul ont reconnu le trajet une semaine avant, cela leur a permis de se frotter au parcours car ils étaient excusés pour la date du 22. Nous avons de la chance pour cette dernière journée d'été, il fait super beau.

Une fois préparés, nous prenons la route et direction l'ascenseur funiculaire de Streppy. Certains ne l'avaient jamais vus et étaient impressionnés par l'ouvrage.  Il règne un calme aux abords de l'ascenseur. Il est là, devant nous, le monstre  de 120 m de haut. C'est un ascenseur géant à bateaux qui rachète à lui seul une dénivelation de 73 m.

Commencé en 1982 et inauguré en 2002. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais 6 ouvrages, les quatre ascenseurs à bateaux du Canal du Centre et 2 écluses. Il constitue la fin d'un programme de mise au gabarit de 1350 tonnes des voies navigables belges et permet le passage de bateaux de ce gabarit entre le bassin de la Meuse et celui de l'escaut.

Nous prenons nous aussi le dénivelé pour rejoindre le canal sur la partie haute. Dans le seul but de rouler sur le canal pont du Sart. Cet autre ouvrage en impose aussi, d'une longueur de 498 m et de 46 m de largeur. Il permet de franchir la vallée du Thiriau du Sart et un important carrefour routier entre les N55 et N535 à l'entrée de la Louvière. Ce qui est amusant, c'est que d'habitude le pont enjambe un fleuve ou un cours d'eau et là c'est l'inverse, c'est le canal qui enjambe un gros traffic routier cinquante mètres plus bas.

Une fois franchi, nous longeons les canaux vers la porte de garde de " Blanc pain ". Ce nouvel ouvrage est destiné à isoler le canal en aval sur un tronçon long de 5 km en cas de rupture brutale d'une berge ou d'un accident grave au pont canal du Sart. Il permet aussi l'entretien et les réparations de l'ascenseur de Streppy Thieu.

Voilà, en à peine trois kilomètres, nous venons de voir de belles choses. Ils sont ravis de cette petite excursions, pour l'instant tout va bien, nous venons de commencer.

Nous quittons les berges pour prendre la direction d'Ecaussinnes. Nous roulons calmement, à travers la campagne et les bois. Nous arrivons près du château, il est beau, nous prenons quelques clichés en contre-bas. Nous grimpons la route de pavés qui mêne au château, et là ous nous permettons de rentrer dans la cour pour y admirer l'architecture. Datant du 12 ème siècle et renové entre 1924 et 1958, il est inscrit au patrimoine exceptionel de Wallonie. Il comporte le château, le potager, la ferme et les abords. Il appartient au Comte d'Urcell. Nous avons pu apercevoir une partie du potager et voir des fruits de très grandes tailles.

Après cet interlude, nous reprenons la route vers Ronquières. Un passage obligé vers le Plan incliné, un autre ouvrage des voies navigables.

Situé sur le parcours du canal Bruxelles Charleroi, il permet de faire glisser un bac contenant une ou plusieurs péniches en vue de leur faire franchir un dénivelé important. Le plan incliné a été mis en service en 1968. Il compense une dénivelation de 68 m sur 1 432 m de long.

Arrivés en contre-bas, nous admirons l'ouvrage depuis le pont. Et puis nous repartons vers l'ascension du col de la Houssière, une petite côte sympa. Certains ont voulus partir trop vite, et se sont aperçus qu'elle était bien raide dès le départ. Une fois arrivés au calvaire, nous prenons quelques minutes de repos, avant de descendre ce que nous venions de monter. Et deuxième difficulté de la journée, la remontée du dénivelé du Plan incliné.

Une fois terminé, nous roulons vers Seneffe. Une grande partie de plat avant de reprendre les canaux. Nous roulons bon train et quittons cette route pour emprunter un bord de canal fort abimé. Le but est de rejoindre la route qui mêne au Canal du Centre. Là où sont posé les quatres ascenseurs. Les vieux ascenseurs hydrauliques sont magnifiques. Ils font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998. Des huit ascenseurs à bateaux de ce type construits fin de XIX siècle et début du XX siècle, les quatre du canal du Centre sont les seuls fonctionnant encore avec leur machinerie et mécanisme d'origine.

Les bords du canal du Centre ressemble au canal du Midi. Il y règne un calme. C'est si paisible que nous avons envie de nous arrêter pour profiter de ces moments de quietude. Mais nous approchons 12h00, et Fabrice doit nous quitter assez tôt. Voilà, l' ascenseur n° 4  est devant nous, le parking aussi. C'est l'heure d'aller s'habiller pour rejoindre le resto. Fabrice nous quitte et nous prenons la direction de la " Cantine des Italiens ".

La Cantine des Italiens est l’un des derniers témoins de l’époque de l’immigration massive des Italiens en Belgique au lendemain de la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui, de nombreux visiteurs viennent y déguster une cuisine bon marché. La cantine est située au bord du canal, on y prend le bateau pour des excursions.

La journée se termine, tous contents de cette météo clémente. Après un bon repas, il est temps de rentrer chez nous. Nous reviendrons surement un jour, cette région est magnifique.

coq_wallonie.jpg

DSC09574.JPG

DSC09586.JPG

Michel et Boul, lors de la reconnaissance.

DSC09720.JPG

Jean Pierre.

DSC09721.JPG

Robert.

DSC09722.JPG

Fabrice et Marcel.

DSC09725.JPG

DSC09726.JPG

pont_canal_du_sart_1366_m.jpg

Le canal pont du Sart.©MET-D.434 

DSC09728.JPG

DSC09729.JPG

DSC09730.JPG

Yves et Daniel.

DSC09731.JPG

Bertrand et Marcel.

DSC09733.JPG

DSC09735.JPG

DSC09736.JPG

DSC09576.JPG

Le chateau d'Ecaussinnes.

Ecaussinnes-Lalaing_CH1JPG[1].jpg

DSC09578.JPG

DSC09579.JPG

DSC09580.JPG

DSC09581.JPG

DSC09577.JPG

La ferme du chateau.

DSC09584.JPG

Le plan incliné de Ronquières.

DSC09585.JPG

800PX-~1.JPG

DSC09737.JPG

Le col de la Houssière.

DSC09738.JPG

DSC09740.JPG

La chapelle saint hubert.

DSC09741.JPG

DSC09742.JPG

800px-Houdeng-Aimeries_-_Ascenseur_no_2_-_1.jpg

Les ascenseurs hydrauliques du Canal du Centre.

DSC07233.JPG

DSC09744.JPG

DSC09743.JPG

DSC09745.JPG

Fabrice