18/09/2009

ASCENSEUR STREPY 2009

C'est ce jeudi 17 septembre que s'est déroulée une énième sortie quaroubaine. Cette fois le site choisi fût les ascenseurs à bateaux de Strepy-Thieu. Nos compères se sont donc donnés rendez-vous à 8h45 au local des cyclos de Quarouble pour un départ groupé.

Philippe, Bernard, Marcel, Francois étaient de la partie et sont partis rejoindre le reste de la troupe à Hensies. Michel, Bertrand, Luigi, et Serge ont  formé le reste de l'équipe. A noter que les cyclos de Condé étaient majoritaires avec trois membres pour une fois. Sans compter sur la présence de Jean-Marc venu, nous accompagner.

Il fit office de voiture suiveuse et pris des notes pour un éventuel retour avec nos cyclos.

Nous voilà donc partis direction les chemins de halage, via la Belgique. Et pour commencer nous allions escalader le " col del saux " un monument de 85 m, franche partie de rigolade dans la descente, on s'apercoit qu'on a grimpé ce col une fois qu'on est dans la descente.

Nous roulons de village en village, le temps n'est pas de la partie mais il ne pleut pas, on espère que le soleil fera son apparition dans l'après midi. Arrrivés sur Obourg, nous ferons une petite halte, histoire de reprendre nos sacs laissés dans la voiture, les bords de canaux ne sont pas accessibles aux véhicules. Et c'est partie pour une ballade calme et paisible, nous approchons de Strépy, nous commençons à voir l'ascenseur, il est imposant.

Il règne un calme aux abords de l'ascenseur, il est là, devant nous, un monstre de 120 m de haut.  nous montons le dénivelé pour arriver à la porte de l'ascenseur.C'est un ascenseur géant à bateaux qui rachète à lui seul une dénivelation de 73 mètres.

Commencé en 1982 et inauguré en 2002. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais six ouvrages, les quatre ascenseurs à bateaux du canal du Centre et deux écluses. Il constitue la fin d'un programme de mise au gabarit de 1350 tonnes des voies navigables belges et permet le passage de bateaux de ce gabarit entre le bassin de la Meuse  et celui de l'Escaut.

Une petite pause, quelques photos, nos regards se fixent vers le haut de la bête, dommage qu'il n'y est pas de passage à ce moment, mais cela ne devrait pas tarder, vu le traffic.

Nous repartons en prenant le dénivelé de l'autre côté, c'est que ça monte. Arrivés en haut, on peut admirer l'autre face de l'ascenseur, la partie haute. On ne s'atttarde pas et nous roulons vers l'autre ouvrage qui en impose aussi, le canal pont " du Sart ", Cet ouvrage d’une longueur de 498 m et de 46 m de largeur permet au canal du Centre de franchir la vallée du Thiriau du Sart et un important carrefour routier entre les N55 et N535 à l’entrée de La Louvière. Ce qui est rigolo, c'est que d'habitude le pont enjambe un fleuve ou un cours d'eau et là c'est l'inverse, c'est le canal qui enjambe un gros traffic routier cinquante mètres plus bas.

Et voilà, les paysages sont magnifiques, les bateaux, un troupeau de moutons, et encore un ouvrage, la porte de garde de "Blanc pain". Ce nouvel ouvrage destiné à isoler le canal en aval sur un tronçon long de 5 km en cas de rupture brutale d'une berge ou d'un accident grave au pont-canal du Sart ou à l'ascenseur de Strépy-Thieu permettra également l'entretien et les réparations sur cette portion de la voie d'eau.

C'est qu'on en apprend de choses en faisant du vélo. Ca y est nous arrivons à la " cantine des italiens" petit lieu de villégiature au bord du canal. Et notre arrivée est salué par des notes de cornemuse, deux écossais en tenue jouent sur le bord du vieux canal. Curieux, j'avance pour regarder et prendre quelques clichés. On est sur le tournage d'une vidéo, on nous demande alors de participer, et nous faisons notre travail de VIP. Quelques photos et questions sur le pourquoi de la chose et nous repartons vers le resto, pour un bon repas.

Jean-Marc est là, pour un bon repas, accompagné de St Feullien, de franches parties de rigolades, et il est temps de repartir vers Quarouble, encore quelques péripéties de Michel avant le départ, et c'est vers le vieux canal du centre que l'on repart.

Nous allons d'ascenseurs en ascenseurs, c'est encore plus calme que sur le grand canal, le vent dans le dos pour nous pousser, le soleil pour nous accompagner.

Les vieux ascenseurs hydrauliques sont magnifiques. Les Ascenseurs à bateaux du Canal du Centre font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998. Des huit ascenseurs à bateaux de ce type construits fin du XIX ème et début du XX ème siecle, les quatre du canal du Centre sont les seuls fonctionnant encore avec leur machinerie et leur mécanisme d'origine.

Nous roulons plus vite, nous sommes pressés de rentrer, nous finirons cette journée avec au compteur 146 kms, et 25,16 km/h de moyenne. Encore une sortie quaroubaine de réussie, dommage pour ceux qui n'ont pas pu en profiter. Le temps du matin les ont peut être ralentis dans leur envie de venir nous rejoindre.

Bernard a débouché la "choulette" pour fêter cet événement. Nous avons mis au point notre rendez-vous pour la sortie Curgies-Bray-Dunes, et avons pris note pour un éventuel départ pour la randonnée de Bléharies ( les ascenseurs du dog ) 150 et 200 kms à parcourir.

Une randonnée qui ressemble à celle que nous venons d'effectuer. Les sorties quaroubaines sont terminées, peut être une dernière au Mont de l'Enclus pour clore cette année.

a7     img084

Michel et Luigi.

a8

Marcel et Francois.

a9

Serge.

DSC07204

Bernard et Bertrand.

a1

Photo de groupe à Obourg.

a31

a30

Philippe, Jean-Marc et Michel.

a11

Le canal du centre.

a13  a14 

L'ascenseur de Strépy-Thieu.

 a15 

a16

a17

On voit bien la dénivellation de plus de 70 m.

a18

L'autre côté de l'asenseur, la partie haute.

a19

Le canal pont " du Sart ", long de plus de 500 m.

a20

a21

Berger et son troupeau aux abords du canal.

a22

_WEBstptgarde

La porte de garde de " Blanc Pain ".

a23

Ascenseur n° 1 Houdeng-Goegnies.

 

a28

a2

Nos écossais " belge wallons".

a3

a4

a5  a25

A la cantine des italiens.

a26

Des forces pour le retour.

800px-Houdeng-Aimeries_-_Ascenseur_no_2_-_1

Ascenseur n° 2, Houdeng-Aymeries.

a27

Ascenseur n° 3 Strépy-Bracquegnies.

a29

a12

L'ascenceur N°4 de « Strépy-Thieu ».