27/03/2010

SORTIES QUAROUBAINES 2010

2021

78

pascal et sergio.

910

marcel et michel.

1112

ennio.

1314

jean luc.

1519

bertrand

1617

alain, francois et pietro.

186

sergio et jean luc.

12

34

5

francois

Le jeudi 17 juin, s'est déroulé une des premières sorties quaroubaines. L'itinéraire choisi était Quarouble-Etréaupont-Quarouble, un petit voyage dans l'Aisne.

Une ballade de plus ou moins 150 kms, avec passage dans notre avesnois chéri. Etréaupont, le village ou l'Oise prend sa source, et qui abrite un établissement qui sert des repas de bonne tenue, comme dirai Bernard.

Le patron est Dominique Barthelémy, qui est aussi le cousin de Jacques. Plusieurs cyclos de divers horizons ont participés a cette randonnée. Citons Michel, Bernard, Serge, Daniel, Ennio, Sergio, jacques, Alain.

Sans compter Jacques Marin, le président de Quarouble, venu les soutenir avec une voiture suiveuse.

12

35

41

2022

2324

25

DSC08978.JPG
DSC08977.JPG
DSC08979.JPG

DSC09008.JPG

DSC09009.JPG

DSC09012.JPG

DSC09013.JPG

 

 

 

 

 

18/10/2009

TUBIZE 2009

Ce dimanche 18 octobre 2009 s'est déroulée la fête de clôture des Montagnardes, à Tubize (B). Organisée par le Vélo club les Tilleuls Oisquercquois, club de nos amis belges, les Vandenborre.

Nous avons donc pris la route,Michel, Bertrand et moi, direction Tubize, où nous allons rouler sur notre dernier brevet belge de l'année. Un petit parcours de 75 km, nous tend les bras, histoire de terminer en dilétente.

Ce qu'on n'avez pas prévu, c'était le temps. Nous rentrons dans la période hivernale, 0° , en arrivant, et du brouillard en prime. Les premiers tours de roues sont pénibles, heureusement que nous avons roulé sur le haut du col de la Houssière, parce que s'il aurait fallu le grimper, dur dur.

Les paysages sont plaisants, routes campagnardes, forestières, et passage en ville.

KM 15, nous entrons dans Ecaussines-Lalaing, où nous passons au pied du château fort, érigé au 12ème siècle, une petite montée de pavés pour finir à la porte de la ferme fortifiée. Nous roulons avec parfois quelques rayons de soleil, pour nous réchauffer; sinon le brouillard fait partie intégrante du parcours, il nous refroidi les extrémités, surtout dans la descente vers le Roeulx.

Il est tellemnent épais que l'on aperçoit même pas l'ascenseur funiculaire de Streppy-Thieu, heureusement qu'on le connait bien.

Km 32, nous empruntons les chemins de hâlage, direction les vieux canaux du centre. On aperçoit les ascenseurs n°3 et n°2, les ascenseurs hydrauliques construits entre 1882 et 1917 qui font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Nous passons devant la Cantine des italiens de Houdeng-Goegnies, construite en 1946, par les usines Boel pour ses propes travailleurs immigrés. Cantine où nous avons mangé, lors de nos randonnées Quaroubaines. On y mange bien et le cadre est acceuillant, même si pour le moment on y mange sous la tente, suite a l'incendie de la cantine.

A la sortie du canal n°1, nous roulons vers Familleureux, où nous attend notre ravitaillement, petites collations, et c'est reparti, le temps est plus clément, le soleil est parmi nous, il était temps.

Km 52, nous faisons notre entrée dans Feluy, nous nous arrêtons au château, pour prendre quelques photos. Un château datant du 14ème siècle, avec son pont-levis.

Km 57, le pont incliné de Ronquières, l'écluse à sas mobiles, qui voyagent sur des rails pour élever des bâteaux sur une différence de niveau de 70 m. Nous quittons les routes, pour emprunter de nouveau les bords de canaux, c'est très agréable. 

Km 63, nous prenons la direction de l'écluse de Samme et de son petit port de plaisance.

Km 75, l'arrivée à Tubize, où nous dégustons une bonne Floreffe brune. Nous rencontrons même le cyclo de Liège, avec qui nous avons roulé sur la route des panoramas, et il est 12h00, quand nous prenons la route du retour.

Voilà, nous en avons terminé avec les randonnées belges, vivement l'an prochain que l'on remette ça.

14 1

Photo au départ de Tubize.

2 12

Le château fort d'Ecaussinnes-Lalaing

3 5

La ferme fortifiée, et comme d'habitude, lors de chaque randonnée, il y a toujours de l'insolite.

13 6

 Le château de Feluy.

Capturer

8 9

Michel et Bertrand.

7 11

Le plan incliné de Ronquières.

10

 

 

18/09/2009

ASCENSEUR STREPY 2009

C'est ce jeudi 17 septembre que s'est déroulée une énième sortie quaroubaine. Cette fois le site choisi fût les ascenseurs à bateaux de Strepy-Thieu. Nos compères se sont donc donnés rendez-vous à 8h45 au local des cyclos de Quarouble pour un départ groupé.

Philippe, Bernard, Marcel, Francois étaient de la partie et sont partis rejoindre le reste de la troupe à Hensies. Michel, Bertrand, Luigi, et Serge ont  formé le reste de l'équipe. A noter que les cyclos de Condé étaient majoritaires avec trois membres pour une fois. Sans compter sur la présence de Jean-Marc venu, nous accompagner.

Il fit office de voiture suiveuse et pris des notes pour un éventuel retour avec nos cyclos.

Nous voilà donc partis direction les chemins de halage, via la Belgique. Et pour commencer nous allions escalader le " col del saux " un monument de 85 m, franche partie de rigolade dans la descente, on s'apercoit qu'on a grimpé ce col une fois qu'on est dans la descente.

Nous roulons de village en village, le temps n'est pas de la partie mais il ne pleut pas, on espère que le soleil fera son apparition dans l'après midi. Arrrivés sur Obourg, nous ferons une petite halte, histoire de reprendre nos sacs laissés dans la voiture, les bords de canaux ne sont pas accessibles aux véhicules. Et c'est partie pour une ballade calme et paisible, nous approchons de Strépy, nous commençons à voir l'ascenseur, il est imposant.

Il règne un calme aux abords de l'ascenseur, il est là, devant nous, un monstre de 120 m de haut.  nous montons le dénivelé pour arriver à la porte de l'ascenseur.C'est un ascenseur géant à bateaux qui rachète à lui seul une dénivelation de 73 mètres.

Commencé en 1982 et inauguré en 2002. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais six ouvrages, les quatre ascenseurs à bateaux du canal du Centre et deux écluses. Il constitue la fin d'un programme de mise au gabarit de 1350 tonnes des voies navigables belges et permet le passage de bateaux de ce gabarit entre le bassin de la Meuse  et celui de l'Escaut.

Une petite pause, quelques photos, nos regards se fixent vers le haut de la bête, dommage qu'il n'y est pas de passage à ce moment, mais cela ne devrait pas tarder, vu le traffic.

Nous repartons en prenant le dénivelé de l'autre côté, c'est que ça monte. Arrivés en haut, on peut admirer l'autre face de l'ascenseur, la partie haute. On ne s'atttarde pas et nous roulons vers l'autre ouvrage qui en impose aussi, le canal pont " du Sart ", Cet ouvrage d’une longueur de 498 m et de 46 m de largeur permet au canal du Centre de franchir la vallée du Thiriau du Sart et un important carrefour routier entre les N55 et N535 à l’entrée de La Louvière. Ce qui est rigolo, c'est que d'habitude le pont enjambe un fleuve ou un cours d'eau et là c'est l'inverse, c'est le canal qui enjambe un gros traffic routier cinquante mètres plus bas.

Et voilà, les paysages sont magnifiques, les bateaux, un troupeau de moutons, et encore un ouvrage, la porte de garde de "Blanc pain". Ce nouvel ouvrage destiné à isoler le canal en aval sur un tronçon long de 5 km en cas de rupture brutale d'une berge ou d'un accident grave au pont-canal du Sart ou à l'ascenseur de Strépy-Thieu permettra également l'entretien et les réparations sur cette portion de la voie d'eau.

C'est qu'on en apprend de choses en faisant du vélo. Ca y est nous arrivons à la " cantine des italiens" petit lieu de villégiature au bord du canal. Et notre arrivée est salué par des notes de cornemuse, deux écossais en tenue jouent sur le bord du vieux canal. Curieux, j'avance pour regarder et prendre quelques clichés. On est sur le tournage d'une vidéo, on nous demande alors de participer, et nous faisons notre travail de VIP. Quelques photos et questions sur le pourquoi de la chose et nous repartons vers le resto, pour un bon repas.

Jean-Marc est là, pour un bon repas, accompagné de St Feullien, de franches parties de rigolades, et il est temps de repartir vers Quarouble, encore quelques péripéties de Michel avant le départ, et c'est vers le vieux canal du centre que l'on repart.

Nous allons d'ascenseurs en ascenseurs, c'est encore plus calme que sur le grand canal, le vent dans le dos pour nous pousser, le soleil pour nous accompagner.

Les vieux ascenseurs hydrauliques sont magnifiques. Les Ascenseurs à bateaux du Canal du Centre font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998. Des huit ascenseurs à bateaux de ce type construits fin du XIX ème et début du XX ème siecle, les quatre du canal du Centre sont les seuls fonctionnant encore avec leur machinerie et leur mécanisme d'origine.

Nous roulons plus vite, nous sommes pressés de rentrer, nous finirons cette journée avec au compteur 146 kms, et 25,16 km/h de moyenne. Encore une sortie quaroubaine de réussie, dommage pour ceux qui n'ont pas pu en profiter. Le temps du matin les ont peut être ralentis dans leur envie de venir nous rejoindre.

Bernard a débouché la "choulette" pour fêter cet événement. Nous avons mis au point notre rendez-vous pour la sortie Curgies-Bray-Dunes, et avons pris note pour un éventuel départ pour la randonnée de Bléharies ( les ascenseurs du dog ) 150 et 200 kms à parcourir.

Une randonnée qui ressemble à celle que nous venons d'effectuer. Les sorties quaroubaines sont terminées, peut être une dernière au Mont de l'Enclus pour clore cette année.

a7     img084

Michel et Luigi.

a8

Marcel et Francois.

a9

Serge.

DSC07204

Bernard et Bertrand.

a1

Photo de groupe à Obourg.

a31

a30

Philippe, Jean-Marc et Michel.

a11

Le canal du centre.

a13  a14 

L'ascenseur de Strépy-Thieu.

 a15 

a16

a17

On voit bien la dénivellation de plus de 70 m.

a18

L'autre côté de l'asenseur, la partie haute.

a19

Le canal pont " du Sart ", long de plus de 500 m.

a20

a21

Berger et son troupeau aux abords du canal.

a22

_WEBstptgarde

La porte de garde de " Blanc Pain ".

a23

Ascenseur n° 1 Houdeng-Goegnies.

 

a28

a2

Nos écossais " belge wallons".

a3

a4

a5  a25

A la cantine des italiens.

a26

Des forces pour le retour.

800px-Houdeng-Aimeries_-_Ascenseur_no_2_-_1

Ascenseur n° 2, Houdeng-Aymeries.

a27

Ascenseur n° 3 Strépy-Bracquegnies.

a29

a12

L'ascenceur N°4 de « Strépy-Thieu ».

 

 

02/09/2009

ETREAUTPONT ET LIESSIES 2009

 

La tradition est maintenant bien ancrée. Les cyclos qui s'associent régulièrement aux sorties hebdomadaires de la Roue Libre de Quarouble, les mardi et jeudi, mettent l'été à profit pour réaliser quelques grandes sorties.

Ce qu'on entend par grande sortie ? On y consacre la journée, la distance oscille entre 120 et 150 kilomètres, et la journée est entrecoupée d'un repas dans un lieu particulièrement choisi.

Repas qui donne lieu à un arrêt... de près de quatre heures, entre 11 h 30 et 15 h 30. Faut ce qu'il faut. Inutile de préciser que lorsque nos cyclos se remettent en selle sur le chemin du retour sans doute le moment le plus délicat de la journée, il leur faut quelques minutes pour réunir tous leurs esprits et se concentrer sur la route qu'ils leur restent à faire.

Une destination est désormais bien connue :

Etréaupont, un village de l'Aisne dont la caractéristique principale est d'héberger la source... de l'Oise. Mais, à vrai dire, ce n'est pas, et l'on s'en serait douté, ce qui a retenu l'intérêt premier de nos cyclos. Sur place, ils sont accueillis par Dominique Barthélémy, petit cousin de l'un d'entre eux, qui tient un établissement sans prétention mais leur sert une cuisine de fort bonne tenue. Ils furent ainsi dix-neuf, dix Français et neuf Belges, à accomplir ce rite le 6 août. Il faisait si chaud qu'au retour, le groupe s'arrêta... au cimetière de Berlaimont, pour se ravitailler en eau.

La plupart se retrouvèrent trois semaines plus tard. Ce 27 août, la troupe ralliait le Val Joly. Pour un déjeuner dans un endroit merveilleux : le château de la Motte à Liessies.

Un repas grastronomique en un lieu empreint de sérénité. Fort de quatorze éléments " les Belges, à huit, étaient cette fois majoritaires ", le peloton vit sa progression stoppée à l'approche du Val Joly par une crevaison : pendant que les Shaddocks pompaient, le Condéen Michel, alias " Zanini ", la gorge sèche, réussit à entraîner deux camarades dans un bar de Willies pour vider une bière salvatrice.

C'est aussi de ce genre d'épisode que se nourissent ces journées parfois épiques et toujours mémorables. Une troisième est programmée pour ce 17 septembre : les Ascenseurs à bateaux. On sera là dans la région dite du Centre, en Belgique.

Comme à chacune de leurs visites, le déjeuner sera pris dans un lieu également bien connu des touristes dont le nom fait référence à la forte influence dont est imprégnée la région : la Cantine des Italiens, à La Louvière.

Dans leurs starting-blocks, les cyclos en salivent déjà.

 

BERNARD.

Sans titre

a6

départ pour Etreautpont

a7

a8

a9

Les voilà donc installés chez Dominique.

a10

Bernard la scoumoune.

e1

Départ pour le Château de la Motte.

e2

e3

e4

Michel et son Château.

e5

e6

Arrivés à bon port.

e8

Ennio, Campagnolo

e9

Daniel

e10

e11

Jacques, Marcel

e12

Serge,

e13

Bernard

e14

e15

e16

e17

e18










11:51 Écrit par haudegand - | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : etreaupont, liessies, quaroubaine, randonnee, chateau | Digg! Digg |  Facebook | |

02/03/2009

SORTIES QUAROUBAINES 2009


M7

Février 2009, pour une sortie transfrontalière.

M1 

M2

Mars 2009

Z1

Z4

Z9

Z10

Z11

Z12

Z2

Z3

Z5

Z6

Z7

Z8

Q8

Sans titre

a6

a7

a8

a9

a10

e1

e2

e3

e4

e5

e6

e7

e8

e9

e10

e11

e12

e13

e14

e15

e16

e17

e18



 

 

 

08/09/2008

SORTIES QUAROUBAINES 2008

Plusieurs fois dans l'année, des cyclos de divers clubs se réunissent afin de participer à de longues sorties le jeudi.

Parmi ces clubs nous pouvons citer Quarouble, Condé, Hensies, Quiévrain, Marly.

Michel et Jean-Marc font partie de ces cyclos qui participent à ces ballades.

Cette année on peut citer:

Sortie Etréaupont

Etréaupont est situé en Thiérache au confluent au de l’ Oise et du Thon, à environ 15 km à l’ouest d’Hirson.Etréaupont est une petite commune de moins de 1000 habitants.


page064

 

v1

Ils se reconnaîtront ... Serge, Daniel, Michel, Guy, Ennio, Jean-Marie, Jacques,Louis, Campagnolo, et ...les autres.

v2

 

v3

Un momment agréable celui aotour du verre de l'amitié. Au premier plan Bernard DEFONTAINE ( maillot de la Française des Jeux).

v4

Au premier plan à gauche, Jacques notre camarade d'Hensies, et Gilbert, secrétaire du club de Quarouble ( 2ème à partir de la droite).

v5

Guy et son beau maillot.

v6

C'est au tour de Michel de poser pour la postérité.

Je viens pas de la cité mais le beat est bon
Je viens pas de Paname mais de Marly-Gomont
Y'a pas de bitume là-bas, c'est que des pâtures
Mais cela n'empêche que j'ai croisé pas mal d'ordures

v7

Quelques camarades de Quiévrain, Quarouble et Hensies.

v8

Ne vous y fiez pas sur le vélo il n'a pas les doigts en éventail... c'est un très bon rouleur!

v9

Ce fut une vraiment une belle journée ensoleillée.

Excursion en avesnois, à Liessies.

545px-Blason_ville_fr_Sains-du-Nord_(Nord).svg            fdfdfd

En plein cœur de l’avesnois, dans un parc arboré au beau milieu de la forêt, loin du bruit et du stress de la ville, le château  de la Motte a accueilli nos cyclos pour profiter du calme exceptionnel, et des plaisirs de la gastronomie traditionnelle.

Au XVIII siècle, les moines construisirent sur leurs terres une dépendance dans un site exceptionnel en bordure de forêt et d’étangs. Depuis plus de 60 ans, par la passion d’une même famille, cette maison est devenue hôtel de charme et table gourmande.

Après  tant de kilomètres avalés dans notre bocage, notre équipe a fait halte cette fois-ci dans ce magnifique château, où ils ont pris place dans sa grande salle de restaurant pour vivre un moment de plaisirs culinaires en dégustant les spécialités gastronomiques.

 

Cela a fait particulièrement plaisir à notre président Michel, qui dans ce cadre magnifique, avait déjà vécu de bons moments. Et, comme dit Michel, ce fût une belle journée: le soleil, pas de crevaison, pas d’accidents.


v1

Un beau souvenir pour tous ...

v2

C'est l'heure de l'apéro...

v3

La salle de restaurant est magnifique.

v4

 A votre santé...

v5

Gilbert, publicité du Château en main, secrétaire de QUAROUBLE avait accompagné et tracé le parcours pour le groupe.

 

Sortie Mont de l' Enclus


m1

m2

m3

m4

m5

 Le noyau dur des camarades : Jean-Marie, Serge, Daniel, Michel, Ennio, Bernard, Marcel...